AccueilAccueil   Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Avis de Recherche
Nous recherchons activement des hommes, merci de privilégier ce sexe qui est en infériorité numérique
Nous recherchons également des Terre et des Eau, n'hésitez pas à favoriser les PV, scénarios et pré-liens !

Partagez|

i'm waiting for you all night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: i'm waiting for you all night Jeu 15 Juin 2017 - 22:58





i'm waiting for you all night

Danis & Andar

Le ventre du souverain commençait de nouveau à gronder. Il avait totalement perdu la notion du temps depuis qu’il était entré dans la salle de réunion, qui était transformé pour l’occasion en salle de crise vu ce qui c’était déroulé quelques jours plus tôt à Dahud. Un véritable désastre planait à présent en Oranda et il semblait qu’ils étaient les seuls à se soucier de la suite des événements et par là, Andar entendait qu’il fallait éviter la guerre à tout prix. L’assassinat d’Osrian avait été lourd de conséquent avec le retrait quasi-totale des familles de la Terre et du Vent. Dahud n’était plus que l’ombre d’elle-même et les dieux semblaient vouloir mettre les Hommes au défis une nouvelle fois. Allaient-ils s’accrocher à la Paix comme un chaviré à sa bouée ou bien allaient-ils laisser leurs plus bas instincts prendre le dessus et créer une guerre sans lendemain ?

Depuis cette affaire, le Roi avait convoqué son conseil restreint de sept personnes en qui il avait une totale confiance. Ils étaient avec lui depuis plus ou moins longtemps et avaient prouvés de maintes fois qu’ils étaient capables de prodiguer les meilleurs conseils au Roi afin qu’il ne fasse pas le mauvais choix ou au contraire, à le conforter dans ses choix, car il était dans le juste. Cela faisait plusieurs nuits qu’il passait de longues heures à discuter avec ses conseillers. Ils ne pouvaient pas tous venir tous les soirs, mais dans l’ensemble, cela permettait à Andar d’avoir des discussions moins… cacophoniques avec un groupe plus restreint. La question était la suivante depuis le début de cette crise qui semblait bloquer la respiration de tous les êtres pensants d’Oranda : Que faire ? Comment couper court à cette guerre qui se prépare et comment arriver à démêler la vérité de ces tissus de mensonges ?

Tout comme Nehko, Andar est persuadé qu’il faut une médiation pacifique, mais l’attaque terroriste des extrémistes Eau fragilise la position de Vainui et affaiblit les paroles de Nehko comme celle d’Andar. Autant dire que la situation est d’autant plus compliquée qu’ils ont l’impression que Sven ne bouge pas le petit doigt pour le moment. Comme s’il attendait que la Terre et le Vent s’entre déchire pour ramasser les miettes pour les réduire en cendre… et en prendre le contrôle. C’était l’idée première du Roi qui ne pouvait une seule seconde imaginer que l’histoire actuelle soit la véritable. C’était bien trop simple et il chassait des ombres, les complotistes. Tout pouvait être lié, ou c’était le destin qui jouait un tour aux différents peuples d’Oranda, mais une chose était certaine dans l’esprit du Roi. Son pire ennemi était bien trop calme pour être inconnu à cette machination. Sans preuve, il ne pouvait rien faire et ses conseillers ne cessaient de le lui dire… pourtant, il remettait cela encore et toujours sur la table.

Tournant la tête vers la fenêtre menant aux jardins, il remarqua que la nuit était déjà bien trop avancée et qu’ils avaient encore discutés de trop nombreuses heures. Finalement, il se redressa, posant ses mains sur la table. « Je pense que nous pouvons achever cette réunion sur ces dernières paroles. Nos esprits sont trop fatigués pour pouvoir réfléchir correctement. Rentrez chez vous ou restez ici pour la fin de la nuit si vous préférez. Je vous remercie pour le temps que vous m’avez accordés. » Il salua les quelques personnes autour de la table et quitta la pièce, les portes s’ouvrant sur son passage. Même s’il avait faim, il se décida à aller retrouver sa femme. Elle devait probablement dormir à une heure aussi tardive, comme toutes les personnes de ce château à bien y réfléchir… La situation était catastrophique et même si le sommeil semblait le chasser… La présence de sa femme arrivait à l’apaiser quelques heures, juste assez pour avoir les idées claires au réveil.

Poussant délicatement la porte, il entra avant de refermer en douceur, remettant deux buches dans le feu pour garder la chaleur des appartements. Il commença à retirer ces quelques affaires en silence avant de croiser le regard bleu de sa femme qui ne semblait point dans les bras de Morphée. « Vous aurais-je réveillé ? Toutes mes excuses ma Reine… » Il posa sa dernière pièce de tissus sur la chaise et se glissa sur le lit pour aller s’emparer des lèvres de sa femme. « Une nouvelle nuit qui ne nous aura pas fait avancé… Je suis désolé de vous délaisser ainsi… Je saurais me faire pardonner... » Sa main caressa la joue de sa douce, cherchant dans ses yeux si elle lui en voulait de l’abandonner ainsi ou si au contraire, comme elle semblait le laisser entendre, cela était le rôle d’un Roi de gérer les crises et donc… qu’elle ne pouvait que l’appuyer dans ses choix.

by tris


Dernière édition par Andar Drogon le Mar 20 Juin 2017 - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: i'm waiting for you all night Mar 20 Juin 2017 - 12:46



La chaleur de ses bras
La douceur de sa peau  
Entrelacés dans les draps  
Leur amour devient si beau   





La tête posée sur l’oreiller moelleux, Danis contemplait la bougie dont la flamme oscillait dans l’obscurité.  Le corps emmitouflé dans les draps, elle n’avait pas pris la peine de remettre du feu dans la cheminée, l’esprit bien trop occupé par des questions qui ne trouvaient pas encore de réponses. Silencieuse, le visage figé en une expression de réflexion intense, elle se demandait bien quelle heure il pouvait-être et si son époux allait passer la porte de leur chambre avant qu’elle ne sombre dans les bras de Morphée.

Ainsi, la Reine luttait pour ne pas succomber à l’appel du sommeil, qui allait lui valoir d'étranges cauchemars sans les mots rassurants d’Andar, elle le savait très bien. Parler était une chose primordiale, rassurante et apaisante pour celle qui n’y connaissait rien en politique et vivait pour cet amour incommensurable qu’elle ressentait pour le Roi. Et puis, l’attendre aussi tard ne l’aidait pas le moins du monde, car à chaque fois, elle imaginait le pire… Et si la guerre avait été déclarée ? Et s’il était parti sans venir se perdre dans ses bras ?  

** Qu’est… ce que ? **

Un bruit de porte avait cassé son flux de pensées angoissantes, et bientôt, la douce paranoïa qui l’avait paniquée quelques secondes s’envola aussitôt. Lâchant un long soupir comme pour évacuer sa bêtise, Danis posa une main sur son coeur qui battait encore trop vite à son goût, puis tenta de retrouver son calme en se focalisant sur cette voix suave qu’elle aimait tant.  

Il était là. Enfin.

Certes, elle ne dormait pas, mais non, il ne l’avait pas réveillée le moins du monde. Se tournant alors vers son époux qui venait de la rejoindre dans les draps, elle laissait un sourire apaisé illuminer son visage puis ses lèvres allèrent se poser avec amour sur les siennes.  Désolé, s’excusant de ne pas être à ses côtés en ce moment, Andar se sentait coupable de toute cette situation…  Cependant, Danis n’avait aucun reproche à lui faire, bien au contraire… Alors, portée par un  besoin de réconfort et de compassion, elle alla le serrer dans ses bras, en passant doucement les mains derrière son dos puis en posant sa tête contre son coeur. C’était si bon pour elle de l’avoir enfin à ses côtés.  


Vous n’avez pas à vous faire pardonner… Vous savez que je ne vous en voudrais jamais. “ souffla t-elle avec bienveillance.  

Relâchant son étreinte amoureuse afin de pouvoir plonger ses yeux dans ceux de celui qu’elle aimait tant, elle regagna son oreiller, puis leva une de ses mains afin de la passer affectueusement dans ses cheveux légèrement grisonnants qui faisaient son charme.  

Vous voir aussi éprouvé et tourmenté m’effraie… J’ai toujours peur qu’il soit arrivé quelque chose de grave pendant une de vos réunions... C'est pourquoi je reste éveillée... Tout s’est bien passé ?” s’inquiéta t-elle tout en continuant ses gestes tendres.

La fatigue, la tension… A chaque fois, Danis ne pouvait s’empêcher de s’angoisser de le voir ainsi. Cela la blessait, réellement… Et depuis quelques jours, la durée de ces entretiens politiques ne cessaient de croître. Nymeria aussi affichait-elle la même mine fatiguée ? Assurée que oui, Danis laissa échapper un soupir puis fit une moue inquiète en plongeant ses yeux dans ceux de son époux qui témoignaient de sa fatigue et la blessaient au plus profond de son âme. C'était encore plus dur cette nuit là de le voir ainsi...

Elle l’aimait. Si fort... Tellement fort.



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: i'm waiting for you all night Mar 20 Juin 2017 - 20:29





i'm waiting for you all night

Danis & Andar

La nuit était bien avancée et voir que sa femme l’avait attendu ne pouvait que le rendre plus heureux. Ils avaient tous les deux un besoin d’être ensemble, de discuter de tout, comme de rien. Le couple était encore jeune, ils le savaient tous les deux, c’était d’autant plus important qu’Andar se sentait responsable de la délaisser ainsi durant des heures alors qu’ils pourraient passer de magnifiques moments ensemble. D’après elle, il n’avait rien à se faire pardonner, comme si ce genre de situation pouvait paraitre normale. Ça n’était vraisemblablement pas le cas, mais Andar faisait des exceptions depuis les événements survenus à Lucrezia pour parer à n’importe quelle possibilité et ne pas se faire prendre par surprise. Il voyait déjà la guerre commencer un peu partout sur Oranda. Une guerre entre les Terres et les Airs. Tout prendrait de l’ampleur avec une telle confrontation. Ils chercheraient des alliés, les uns les autres et se tourneraient forcément vers les Eaux ou les Feux. Si l’un ou l’autre venait à prendre position, son opposé irait forcément chez l’autre groupe pour maintenir le rapport de force et entretenir cette haine continuelle l’un envers l’autre. Andar ne pourrait être du côté de Sven, ou alors ce sera le jour ou de la neige tombera sur Inaki. Chose impossible.

S’installant dans le lit, sa femme ne tarda pas à venir se coller à lui, montrant toute la tendresse qu’elle pouvait avoir envers son époux. Avant elle, il y avait eu une longue, très longue période où il n’avait point eu ce genre d’interaction et il devait avouer que cela lui faisait énormément de bien, de retrouver l’intimité de son couple, de pouvoir partager ce genre de caresse, de voir dans le regard de l’autre l’amour qu’on peut lui porter. Il avait oublié ce qu’était d’aimer, de frissonner sous les caresses d’une autre depuis la mort de son ancienne femme il y a une vingtaine d’années de cela. « M’en voilà rassuré, même si je sais que la solitude peu changer la façon de penser d’une personne. » Oh, ça n’avait pas été de tout repos pour la jeune femme au tout début avec Andar, cet homme qui avait vécu longtemps seul avec ses petites habitudes… tout comme elle avait les siennes, mais ce fut elle qui vint vivre avec lui. Elle apprit à le découvrir d’une autre façon et même s’il aurait pensé que ça ne marcherait pas, Glorë lui offrit un mariage qui fonctionnait. Quelque chose qu’il appréciait et qu’il chérissait du plus profond de son cœur.

Une main passa dans sa chevelure alors que la Reine lui avouait son inquiétude vis-à-vis de ce qui pourrait arriver durant ses réunions. Un sourire apparu sur le visage du Roi qui prit la main de sa reine pour y déposer des baisers. « Si quelque chose devait arriver, je viendrais personnellement vous chercher afin de vous en informer ma belle épouse. » Oui, elle était inquiète et malheureusement, rien n’était vraiment réjouissant. S’asseyant dans son lit, il portait un regard protecteur envers sa femme, caressant sa chevelure blonde avant de lui répondre de nouveau. « Rien n’a vraiment changé depuis hier, ou avant-hier. Il va falloir nous rendre de nouveau à Lucrezia je le crains. Mon discours ne sera pas suffisant et il faudra bien que l'on trouve une solution pacifique à tout cela. » Oui, il fallait qu’il intervienne, pas dans son château, bien au chaud, mais dans la ville même ou tout avait commencé. Tout avait débuté. Il soupira de nouveau et finit par se relever, n’arrivant pas à rester sur place. Tant de choses se passaient dans sa tête.

« Et puis Nymeria me fait de plus en plus peur… Si on peut dire cela ainsi. » S’approchant de l’imposante cheminée qui reprenait vie grâce aux buches qu’il avait mise en arrivant, il ne pouvait que penser à sa fille. Sa si jolie fille qui grandissait trop vite à son goût et qui prenait un peu trop d’assurance. « Elle est encore jeune… Sa vision de la politique est encore trop naïve et nous ne faisons que nous opposer au sujet des problèmes actuels. » Elle ne voulait point préparer la guerre, chose louable, mais très dangereuse pour Vainui qui pourrait se retrouver prise pour cible plus rapidement qu’elle ne le pensait. « J’ai bien peur que nos opinions divergentes nous éloignent l’un de l’autre le temps de cette épreuve et pourtant… Même si j’aimerais l’encourager dans sa vision pacifique, je ne peux me permettre de laisser notre paix sans protections et donc… de nous préparer au pire. » Il avait l’impression d’être dos au mur. « Je suis dans une impasse. » Accoudé à la cheminée, son regard se perd dans les flammes.


by tris
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: i'm waiting for you all night Jeu 22 Juin 2017 - 22:21



Bercée par l'amour
Entre douceur et tendresse 
A l'aube d'un nouveau jour
Tout n'est que délicatesse  



Danis avait attendu ce moment de complicité une bonne partie de la nuit tant elle ne supportait pas le manque engendré par l’absence des bras de son époux.  Enfin elle le retrouvait… enfin elle pouvait s'enivrer de son parfum… de ses caresses et de ses baisers. Pourtant, son angoisse permanente ne s’envola pas pour autant tant elle notait la fatigue du Roi en cette nuit avancée. Ainsi, elle sentit l’inquiétude se mêler aux nombreux autres sentiments, même s’il lui assura qu’il n’y avait rien de grave… Loin d’être bête, la Reine voyait très bien l’incertitude briller dans les yeux de sa moitié… Et pour cause. Rien n’avait changé, la situation devenait tellement compliquée qu’il allait devoir se rendre à Lucrezia pour faire face au peuple meurtri ainsi qu’aux dirigeants instables encore une fois.

Sentant son coeur se serrer de douleur face à cette déclaration, Danis ne put s’empêcher de laisser l’appréhension tirer ses traits si fins… Le premier voyage à Lucrezia avait été dur pour elle entre sa peur de voir son époux malmené et ses piètres connaissances en politique...Mais avant de pouvoir traduire son envie de le suivre afin de le soutenir pleinement de nouveau, elle fut coupée dans son élan par un nouveau sujet… et pas des moindres.  

«Et puis Nymeria me fait de plus en plus peur… Si on peut dire cela ainsi.»

Andar s’était levé, puis dirigé vers la cheminée comme pour faire le tri parmi ses pensées. Seule dans le grand lit, Danis prit le temps d’écouter ce qu’il avait à dire concernant sa fille… non sans afficher un air soudainement… serein. Pour une fois, elle allait pouvoir réconforter l’homme qu’elle aimait... Pour une fois elle allait se sentir réellement utile…  

Décidant de se lever avec douceur  tout en notant ces réflexion qui venaient embrouiller l’esprit du Roi, la Reine s’approcha de la cheminée à pas de loup. Nymeria grandissait, elle avait une autre vision de la politique, plus novice certes, mais plus jeune… Sentant que sa fille lui échappait, et voyant le chaos arriver à vive allure, il semblait...égaré.  

A nouveau, l’inquiétude se posa doucement sur le faciès de Danis… Souhaitant apaiser plus que tout au monde l’âme de celui qui croulait sous les responsabilités du monde, elle se colla doucement à son dos, et l’enlaça lentement, avec toute la tendresse dont elle pouvait faire preuve, comme pour essayer de faire disparaître son mal-être.

Cessez de vous tourmenter mon Amour…”   souffla t-elle d’une voix qui se voulait apaisante.

Une fois l’étreinte terminée, la jeune femme finit par reculer, afin de prendre place de l’autre côté de la cheminée afin de perdre son regard dans les flammes.  

Nymeria est une jeune fille plein de ressources… Je pense qu’elle essaie de faire comme elle peut, même si le fait d’avoir vécu cet événement tragique doit être insupportable pour elle… “ expliqua t-elle avec douceur “ Vos visions sont certes différentes… Mais peut-être faudrait-il vous parler, seulement vous deux, entre père et fille, afin de faire disparaître ce sentiment qui vous tourmente… La solution se trouve peut-être ici…

Ponctuant sa phrase par un sourire des plus réconfortant, Danis posa ses yeux emplis d’amour sur Andar… Nymeria lui ressemblait sur beaucoup de points, et c’était sans doute pour cette raison que les deux Drogon n’arrivaient pas à s’entendre ou bien même à s’écouter… Pourtant, il était nécessaire pour eux de mettre certaines choses à plat entre les histoires de politique qui rythmaient la vie sur Oranda, et l’amour qui faisait battre le coeur de la Princesse… Amour que Danis avait promis de défendre…

Vous voir ainsi m’inquiète toujours… J’aimerais tellement pouvoir alourdir votre fardeau “ avoua t-elle d’une voix attristée en s’avançant vers Andar.  

Lentement, Danis leva une de ses mains vers son visage afin de remettre avec délicatesse une mèche de cheveux grisonnante derrière son oreille.

Je vous suivrais à Lucrezia encore une fois… Même jusqu’aux confins des terres d’Oranda… Je veux être à vos côtés… Et aussi aux côtés de votre fille, Nymeria… Je veux vous aider. Plus que tout au monde. Car je serais toujours là pour vous... Mon Roi. ” souffla t-elle à demi-mot avant de porter de nouveau son regard vers le feu qui réchauffait la pièce.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: i'm waiting for you all night Mar 27 Juin 2017 - 21:12





i'm waiting for you all night

Danis & Andar

La nuit allait être agitée pour le Roi qui avait tant de choses qui se percutaient dans son esprit qu’il n’arrivait pas à faire la paix avec lui-même. Enfin, c’était peut-être un peu gros, mais en plus des problèmes extérieur et intérieur à son royaume, il y avait un souci avec Nymeria, un souci qui semblait les diviser tous les deux alors qu’il serait plus judicieux qu’ils soient une équipe, un duo unis ayant les mêmes positions. Avant que sa fille ne soit dans le conseil qu’il avait lui-même formé, il n’avait pas de soucis à prendre une décision alors que certains lui disaient le contraire, mais à présent qu’elle en faisait partie, il répugnait à imposer son point de vue. Il désir que sa fille soit meilleure dirigeante que lui et imposer son point de vue à l’encontre de ses conseillers n’est peut-être pas la meilleure chose à lui apprendre. Il devait mettre de l’eau dans son vin et vous ne pouvez savoir ô combien il déteste gâcher un tel breuvage avec de l’eau. Il est coincé entre le futur de son peuple sur le plan international, mais également sur la façon dont Nymeria le dirigera lorsqu’elle prendrait sa place sur le trône.

Perdu dans ses pensées, sa femme ne tarda pas à le rejoindre, se collant à lui, dans son dos, l’enlaçant avant la tendresse dont elle savait faire preuve. Un véritable moment d’affection comme il aimait et même si son esprit était embrouillé par tous ses problèmes, Danis devenait pour lui un point d’attache. Il pouvait se laisser aller avec elle, à discuter de tout et n’importe quoi et sa voix lui permettait de se sortir de ce miasme de problème dont il n’arrive pas à se dépêtrer. Il n’était pas simple pour lui de cesser de se tourmenter au vu de la situation actuelle, mais les paroles de sa femme avaient un effet bénéfique et il posa une main sur celle de sa femme. « Je tente… croyez le… » Oh, il tentait, mais c’était bien trop pour un père, pour un Roi, pour les deux en même temps, mais Danis était là pour tenter de l’aider. Elle lui conseilla de peut-être n’avoir qu’une petite discussion entre Nymeria et lui, entre père et fille afin de pouvoir discuter plus librement plutôt qu’à la table du conseil. Oui, c’était peut-être une bonne idée, voir même une très bonne idée.

En face de son Roi, elle lui avoua que ça l’inquiétait de le voir ainsi et qu’elle aimerait tant l’aider, alléger son fardeau et un mince sourire apparu sur le visage d’Andar. « Vos paroles m’aident ma Reine, elles m’apaisent, elles me donnent à réfléchir et comme maintenant, elles m’aident à trouver des solutions. Parler avec ma fille est surement la meilleure des solutions à envisager. » Oui, il devrait y arriver un jour, pour ne pas à avoir de débats trop longs et sans lendemains durant les réunions vu qu’au final, il restait campé sur ses positions afin de ne pas montrer de faiblesse apparente. Peut-être que l’issus de cet entretien pourrait aider le père comme la fille à y voir plus clair. Se rapprochant de nouveau d’Andar, la reine remit une mèche rebelle pour lui confirmer qu’elle le suivrait de nouveau à Lucrezia et qu’elle le suivrait partout où il irait, par devoir, mais surtout et avant tout par amour pour lui. « Je n’aurais jamais pensé retrouver et aimer autant quelqu’un après toutes ces années et pourtant… vous voilà devant moi, à m’aider, mais surtout à me donner la Force d’avancer. Votre amour est le meilleur moyen de m’encourager et de me permettre d’avancer ma Reine. »

Souriant, il se reprocha d’elle, la prenant par les hanches pour la ramener vers lui avec une délicatesse légèrement contrôlée. Elle avait un donc certain, il était vrai, elle redonnait le goût d’aimer à ce Roi qui n’avait pas connu cela depuis plus de vingt ans. A présent… il avait du retard à rattraper. Sa main s’en alla délicatement sur la joue de sa femme, lui faisant remonter le menton pour s’emparer de ses lèvres pour un baiser passionné avant de se retirer légèrement. « Ma Reine a-t-elle déjà pensée à un héritier ? La question n’a pas encore été posée, mais j’aimerais avoir votre avis sur la question. Nymeria sera la prochaine Reine de Vainui, mais désirez-vous un, des enfants ? » Il était vrai qu’ils n’avaient pas encore discuté de faire des enfants, mais il était connu de tous qu’un Roi se devait d’avoir plusieurs enfants et même si ceux qu’il désirait faire avec Danis ne pourraient prétendre à la couronne, il voulait avoir le point de vue de sa femme la dessus, pour ne pas faire fausse route, pour ne pas… se faire d’illusions. Si elle n’en désirait pas, il ne pourrait lui en vouloir au vu de ce qui était arrivé à sa défunte femme… C’était même plus que compréhensible et son cœur ne désirait pas revivre une autre tragédie de la sorte.

by tris
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: i'm waiting for you all night Jeu 6 Juil 2017 - 22:32




"Prends ma main
Promets-moi que tout ira bien
Serre-moi fort
Près de toi je rêve encore "

Love Story  




Face à un Roi plongé en pleine perplexité, Danis ne pouvait s’empêcher d’afficher un regard inquiet et affectueux à la fois. Certes la situation avec Nymeria était compliquée, mais s’il était prêt à lui parler avec délicatesse, alors tout pouvait finir par s’arranger… D’autant plus qu’elle avait eu l’occasion de discuter longuement avec la princesse la veille… Princesse qui lui avait fait comprendre d’ailleurs qu’une discussion s’imposait avec son père concernant son avenir… Il ne restait plus qu’à croiser les doigts pour que tout se passe bien entre eux… Et puis, si vraiment cela finissait par s’envenimer, elle avait confiance en son époux et aux paroles qui avaient le don de l’apaiser. Après tout, elle voulait concilier tout le monde pour que le bien être persiste malgré les temps difficiles.


Il fallait dire qu’Andar était son tout à ses yeux… C’est pourquoi elle souhaitait le voir heureux, tout simplement. Ainsi, lorsqu’il se lança dans un discours amoureux afin de traduire ce que sa présence représentait pour lui, la Reine laissa un sourire éclairer son faciès… Touchée en plein coeur, elle se laissa happer par ce bonheur si doux et agréable. Attrapée lentement par les hanches, elle alla rejoindre les bras protecteurs de l’être aimé afin de se perdre à nouveau dans son parfum. Toujours aussi silencieuse tant elle se sentait émue, la Reine écouta alors attentivement les mots de celui qu’elle aimait…

Et à nouveau, son coeur manqua un battement dans sa poitrine.  

** Un enfant ? **

A vrai dire la question ne s’était jamais reposée depuis le début de leur relation… Car oui, lors des premiers temps, Andar Drogon lui avait fait comprendre qu’il ne souhaitait en aucun cas avoir un autre enfant… C’est pourquoi, elle avait fait appel aux services des faiseuses d’anges afin de mettre un terme à une grossesse non souhaitée qui était survenue bien avant leur mariage. Toutefois, le temps s’était écoulé depuis… Leur relation avait évoluée et les envies qui allaient avec aussi sans doute...  Ainsi, Danis pivota avec douceur afin de faire face au Roi.

Mon avis sur la question est de suivre le votre mon Amour… Si vous désirez un héritier alors il en sera ainsi.” confia finalement la Reine sur un ton doux et compatissant.

Ponctuant sa phrase par un baiser déposé avec délicatesse sur les lèvres de son époux, Danis affichait un air sérieux et apaisé. Elle ferait comme son mari voudrait… Cependant, une question persistait dans son esprit concernant l’Héritière. Alors avec tendresse, elle enferma la main d’Andar dans la sienne avant de se faire entendre d’une voix claire.

Cela ne pourrait nuire à Nymeria j’espère… ? Je ne veux pas lui faire de la peine, ou quoique ce soit d’autre… Je voudrais que tout le monde soit heureux.

Etait-ce idiot de penser si simplement ? Sûrement… Cependant, Danis avait toujours été une grande rêveuse qui se contentait des bonheurs les plus simples. Loin des envies de grandeurs ou de richesse, elle suivait son instinct et ne pensait qu’à faire le bien-être de son entourage. Ainsi, elle enlaça son époux à nouveau afin de perdre son visage dans sa poitrine, puis ferma les yeux un instant pour se délecter entièrement de ce moment d’intimité… Elle ne voulait plus le voir si soucieux, ni préoccupé… Elle était prête à tout pour lui… Même à sacrifier sa vie.




Revenir en haut Aller en bas
i'm waiting for you all night
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oranda ~ Truth is not far :: Archives :: Corbeille-
Sauter vers: