AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Renouveau
Le forum rouvre enfin après une très longue MAJ qui a vu beaucoup de changements
Pour en savoir plus, c'est par ici
Avis de Recherche
Nous recherchons activement des hommes, merci de privilégier ce sexe qui est en infériorité numérique
Nous recherchons également des Terre, n'hésitez pas à favoriser les PV, scénarios et pré-liens !
Recensement
On vous rappelle qu'un recensement est en cours, vous avez jusqu'au 8 novembre pour y répondre
Vite vite vite !

Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. Partagez|

[Correspondance] || PV: Brehn Shöva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Danis Drogon
initié


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 109
❝ Avatar : Scarlett Johansson
❝ Multi-Compte(s) : Dylies Thenkar
❝ Crédits : Signature © by anaëlle. || Avatar trouvé par Nym

❝ Métier : Reine
❝ Age : 29 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: [Correspondance] || PV: Brehn Shöva Mer 14 Juin - 20:04








Penchée sur un parchemin vierge, les cheveux ondulés dansant sur le papier au rythme de ses soupirs, Danis nageait littéralement au coeur d’un océan de perplexités. Jouant lentement avec la plume qu’elle serrait entre ses doigts fins, elle réfléchissait sérieusement aux mots qu’elle allait devoir employer afin de contrer habilement un projet qu’elle refusait de voir aboutir de façon positive. Certes, ce n’était pas une question de politique ou bien d’économie… Mais cela concernait l’amour. Le vrai.  Celui qu’on ne pouvait contrôler et qui avait fait en sorte de mettre Andar Drogon sur son chemin. Ainsi, elle n’arrivait pas à rester de marbre face à l’injustice grandissante qu’elle voyait déjà à l’horizon même si cela n’était pas son genre de mettre son nez dans les affaires d’autrui. Il était venu l’heure d’agir… Pour Nymeria.  

Lançant un énième soupir à la simple pensée de la princesse, la Reine se perdit à nouveau dans ses souvenirs de la veille. Alors, portée par un tourbillon d’émotions, elle se vit de nouveau à côté de son époux, à l’heure du coucher, puis elle se rappela, encore une fois, de cette longue tirade qui en avait dit long sur les suspicions du Roi.  Ce dernier avait laissé parler ses doutes et avait clairement exposé sa théorie concernant l’existence d’un homme ayant déjà le pouvoir de faire battre le coeur de sa fille unique et héritière du royaume. Suite à cela, il avait avoué avoir envoyé un espion pour le dénicher et mettre un visage sur celui qui venait détourner Nymeria du chemin qui lui était tout tracé depuis sa naissance. Consciente que cela pouvait aller très loin, Danis n’avait pas répondu à tout cela, jugeant qu’elle n’en savait pas assez pour défendre qui que ce soit…Et puis la nuit s’était emparée de ses pensées…

Ce fut durant les heures qui avaient suivi que la jeune femme à la chevelure d’or s’était rappelée de nombreux détails. Pour sûr, elle avait toujours eu le don de cerner les liens qui unissaient les inconnus qui l’entouraient et même si la Princesse ne faisait pas partie de ses fréquentations quotidiennes, elle avait remarqué certains regards de la part d’un noble du nom de Brehn Shöva… Ainsi, elle s’était réveillée avec la conviction qu’il s’agissait bien de l’amoureux “secret” de l’Héritière et la volonté d’en savoir plus sur cette histoire afin de leur venir en aide avec discrétion si jamais les sentiments étaient aussi forts que réciproques.

*Danis, tu dois le faire !*

Le regard brillant de détermination, la Reine releva la tête pour contempler son parchemin toujours aussi vide. Pourquoi diable réfléchir à des tournures de phrases ? Ne fallait-il pas être des plus sincères dans ce genre de situation ?  
Enveloppée par une transe inconnue, Danis trempa sa plume dans l’encre, puis se lança, un mince sourire sur les lèvres.




A Monsieur Brehn Shöva


Je ne savais pas par quel mot commencer cette lettre, et pourtant, je me dois de le faire car il me faut vous avertir de certaines choses vous concernant, vous et la Princesse Nymeria, pour votre plus grand bien, croyez-moi. J’espère ne pas me tromper en affirmant que vous êtes celui qui occupe ses pensées, et bien plus encore. Si c’est le cas, sachez que je ne veux ni vous sermonner, ni vous demander de mettre fin à tout cela bien au contraire. Si cela ne l’est pas, je m’excuse pour cette lettre qui vous paraîtra sans queue ni tête.

Le Roi se doute de quelque chose. Ainsi, et pour le bien de sa fille, une personne a été envoyée sur vos traces dans le but d’obtenir votre identité. Cela est peut être incongru de ma part d’agir ainsi, cependant, je crois sincèrement en l’amour et j’espère du fond du coeur que le votre est réel afin de pouvoir le défendre corps et âme si l’avenir me le permettait, car j’ai eu la chance d’épouser l’élu de mon coeur alors que la situation était complexe. Si jamais celui-ci n’est qu’une simple passade, je vous conseille, en toute amitié, de faire en sorte de vous effacer pour votre plus grand bien.

En espérant avoir l’esprit rassuré quant à vos intentions suite à une missive de votre part, je vous conseille de rester sur vos gardes.


Nora Sinagrodd  
Le 4/ 11



Codage par Libella sur Graphiorum, parchemin de ftourini





Ponctuant sa lettre par un anagramme voulu de son prénom, Danis releva la tête avec fierté. Si jamais elle s’était fourvoyée sur la personne, son identité ne serait pas révélée… Si au contraire, Brehn souhaitait lui répondre avec prudence, elle était persuadée qu’il finirait par faire le rapport entre elle et Nora Sinagrodd.

Laissant un long soupir briser le silence de sa chambre, Danis referma le petit parchemin et se leva avec douceur afin de se lancer dans une promenade dans les dédales du château. Profiter du calme pour transmettre sa missive était parfait… La chance était avec elle en cette journée paisible. Toutefois elle doutait fortement de pouvoir profiter de cette accalmie très souvent si jamais une correspondance venait à s’établir dans les jours à venir. Mais il lui était impossible de penser à une façon de transmettre des lettres de façon furtive… Le faire elle même en ce jour était déjà une épreuve, il ne fallait pas trop en demander à son esprit préoccupé pour l’instant.


Dernière édition par Danis Drogon le Dim 25 Juin - 23:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 2741
❝ Avatar : Torrance Coombs
❝ Multi-Compte(s) : DC: Jackwen Dolm
❝ Crédits : @Lestin, Théollys, Ritus

❝ Métier : Prince consort
❝ Age : 26
❝ Niveau : 4


~#~Sujet: Re: [Correspondance] || PV: Brehn Shöva Sam 17 Juin - 14:54

Je claquai la lourde porte de bois et de fer comme chaque soir lorsque je quitte mon bureau de travail, laquelle laissa échapper un bruit sourd qui emplit tous les couloirs avant de mourir au loin. Je ne sais pas exactement jusqu'où on peut l'entendre mais les personnes à proximité savent pour sûr quand je m'absente. S'ensuit un petit son métallique: celui de la clé cherchant son lit dans la serrure pour verrouiller la porte. La main gauche trop occupée de tenir tout un tas de paperasses aux quantités de chiffres hallucinants me rendit la tâche compliquée. En outre, j'avais les nerfs à vif ces derniers temps et cela n'était pas pour arranger les choses... J'ai toujours dit qu'il fallait que je prenne le temps de regarder ce qui cloche dans cette fichue porte que l'on est obligée de claquer et dont la serrure est défectueuse, sous peine qu'un jour, après la fatigue accumulée de la journée - le tout dans un contexte compliqué -, je finisse par me mettre hors de moi. Mais il était trop tard, ce jour était arrivé... Entre l'angoisse permanente qui règne au château depuis les événements de Dahud, une Nymeria qui n'ose pas tellement se lancer dans notre relation parce que je ne suis pas un assez bon parti pour son père et des journées passés dans la pénombre, tout était réunis pour que la coupe soit pleine. "Bordel !" criais-je en rouvrant la porte pour y jeter tous mes parchemins. Le son se porta à travers tous les corridors adjacents à l'instar du claquement de porte, quoique cela raisonnât un peu plus. Quelques visages me dévisagèrent mais je n'y prêtai guère attention.
Tant pis pour le travail, je ne finirais pas comme prévu les affaires budgétaires du jour durant le dîner, mais au moins un soulagement me gagna. Je fis une pause où tout s'arrêta autour de moi, seule la respiration comptait. Après quoi, maintenant que j'avais les deux mains libres et que le calme qu'un relatif calme s'était emparé de moi, je tentai à nouveau de fermer mon bureau. Ce fut régler en ni une ni deux. Comme quoi, cela ne tient pas à grand chose...

La culpabilité prit le dessus alors que je me dirigeai vers mes appartements. Non pas pour cette histoire de retard dans le travail que j'ai sciemment choisi d'avoir pour me remonter le moral mais bel et bien parce que je me suis emporté. Je n'ai jamais aimé perdre le contrôle de moi-même et pourtant je sentais que cela allait devenir mon quotidien avec les conjonctures actuelles. Seule Nymeria était capable de m'apaiser mais elle avait décidé de prendre des distances pour réfléchir si oui ou non elle assumerait notre relation pour qu'il ne soit pas qu'un amour platonique... Finalement, elle devait choisir si oui ou non elle allait affronter le courroux de son père et du Roi. Je devais donc faire bonne figure et prendre sur moi. J'espérai sincèrement que cela ne prenne pas trop de temps, je ne serais capable de vivre cette situation indéfiniment.

À nouveau devant une porte, celle de mes appartements, et heureusement bien moins capricieuse. À l'instant où je l'ouvris, les senteurs de mon appartement vinrent chatouiller mes narines. Les Lédons de Vainui... Une longue histoire... Je me souviens que lorsque nous étions tout jeunes, j'avais fait un bouquet de ces fameuses fleurs blanches qui poussent même avec les éternelles neiges Vainuines. Elles ne sont pas particulièrement belles mais dans les steppes glacées, nous n'avons que peu de choix nous autres les Eau. Nymeria avait beaucoup ri ce jour-là à la vue du bouquet. Avec sa franchise et l'innocence de sa jeunesse, elle me déclara qu'elles n'étaient pas bien jolies mais que ce n'était pas grave car elle en trouverait une autre utilité. Depuis, elles m'offrent régulièrement des petits sachets de lin dans lequel elle y a incorporé les pétales de ces plantes, lesquelles ont un fumet très frais et mentholé qui envahit toute la pièce. Elle trouve que ces senteurs me caractérise parfaitement, ce qui peut paraître étonnant puisque pour une fois nous n'avons pas ça en commun. La Princesse, elle, utilise plutôt du bois épicé, à l'odeur bien plus boisée et prenante. En fait cela correspond parfaitement à son caractère impétueux, confiant et fort. Alors qu'il est vrai que moi, je suis plus discret sans pour autant être fade, enfin je l'espère.

Installé sur un siège, les coudes sur mes cuisses et les mains sur mon crâne, j'essayai de me couper du monde un instant pour essayer de profiter au mieux de cette accalmie quotidienne: le soir. Je vis une ombre gesticuler derrière ma porte, certainement que les domestiques m'apportaient le repas ? Non. Au lieu de ça une lettre s’immisça par l'interstice du dessous. Interloqué, je me dépêchai d'ouvrir la porte pour rattraper l'expéditeur, néanmoins, malgré ma vive réaction, j'arrivai trop tard et je ne pus que voir dans l'angle d'un couloir, un bout d'étoffe bien soigné se volatiliser. Une robe voluptueuse certainement. Bon et bien tant pis, de toute façon j'imaginai que la lettre était signée.

Je tombais des nues en lisant cette lettre où j'appris qu'Andar se doutait dans le comportement de sa fille, que son cœur était tombé amoureux si bien qu'il fait espionner tous les gentilshommes de la cour afin de découvrir l'identité de l'élu. Il ne tarderait pas à découvrir que c'était moi, d'autant plus que je suis le principal suspect... Le Roi était perspicace et je ne pouvais que remercier cette gentille âme dont le cachet et la signature n'étaient pas explicites sans quoi j'aurais pu m'attirer ses foudres avant même que Nymeria n'ait pu lui parler.

Machinalement, je trempai à répétition, la plume dans l'encre bleue foncée tout en réfléchissant à cette signature: Nora Sinagrodd. Bon, c'est une femme de la cour, et elle est capable d'avoir des informations plus que confidentielles. Nora Sinagrodd, Nora Sinagrodd répétai-je à voix basse. Mes seules pensées se dirigèrent vers la Reine Danis. Danis Drogon, Danis Drogon, Nora Sinagrodd, Nora Sinagrodd continuai-je. Dubitatif, je fixai la signature. Le nombre de lettres identique m'interpella. Était-ce là un anagramme ? Je vérifiai. Mais oui ! Pourquoi n'y ai-je pas pensé plus tôt ? Maintenant que je connaissais l'expéditeur, j'étais encore plus étonné. Pourquoi la Reine oserait-elle trahir son époux pour une histoire qui ne la concerne pas ? Et si c'était un stratagème pour me démasquer ? Que diable penser même si je doutais que le Roi soit aussi vicieux. Après mûres réflexions je décidai tout de même de répondre.
A Dame Nora Sinagrodd,

Je tenais tout d'abord à vous remercier - bien que vos raisons ne m'aient pas pleinement convaincu - de me dévoiler un tel secret, car oui, vous avez vu juste, Nymeria et moi sommes bien amoureux l'un de l'autre. Nous le savons tous trois, le Roi est loin d'être prêt à accepter qu'elle se marie avec un Shöva pour les causes que tout le monde connaît, et en tant que père il n'est pas non plus prêt à accepter qu'un homme tourne autour de la Princesse même si ce dernier point n'est pas indélébile... Son entreprise pour me démasquer confirme qu'il est prêt à tout pour me mettre à l'écart, il serait bien capable de m'exiler lorsqu'il sera certain des desseins de sa fille et moi. Connaissant Nymeria, je sais qu'elle ne s'en remettra pas, nous sommes voués à vivre ensemble et nous séparer finirait par nous détruire d'une maladie de langueur...

Aussi, vous l'aurez compris, je finirais par vous dire que non, notre amour n'est pas bâti sur des fondements instables et fluets, il est présent depuis bien longtemps, peut-être est-ce d'ailleurs pour cela que vous avez su que je suis l'homme recherché ? Je ne courberai donc jamais l'échine malgré les dangers qui m'attendent. Surtout que je crois sincèrement que rien n'est perdu, nous pourrons faire changer d'avis le Roi. Et à plus d'un titre si vous nous soutenez.

Mes pensées sont bien plus claires alors que je termine cette lettre et je perçois enfin la noblesse de vos intentions. Je vous prie de m'excuser pour ces premiers mots...

Vôtre...


PS: Si une correspondance venait à s'établir, je vous proposerai pour plus de sécurité que l'on mette nos lettres derrière le tableau "Une rosée à Vainui" sur le coup des 19 heures lorsque je quitte mon bureau. Celui-ci se trouve dans un couloir peu fréquenté et quand bien même il y ait des personnes, vous pourrez discrètement y glisser une lettre sans attirer l'attention.
04/11





Codage par Libella sur Graphiorum, parchemin de ftourini



Aussitôt fini je m'empressai de récupérer à mon bureau le tas de feuilles que j'avais éparpillé, puis, je me postai discrètement non loin de l'entrée où dîne la famille royale, à l'affût de leur arrivée. J'eus beaucoup de chance, ils ne tardèrent pas et à leur approche je me précipitai maladroitement à leur encontre où je feignis de percuter Danis, laissant tomber la paperasse et la lettre...

______________________



Dernière édition par Brehn Shöva le Mer 28 Juin - 0:11, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Danis Drogon
initié


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 109
❝ Avatar : Scarlett Johansson
❝ Multi-Compte(s) : Dylies Thenkar
❝ Crédits : Signature © by anaëlle. || Avatar trouvé par Nym

❝ Métier : Reine
❝ Age : 29 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: [Correspondance] || PV: Brehn Shöva Jeu 22 Juin - 22:27

La soirée s’était déroulée de façon très calme… Le dîner, toujours aussi excellent, avait comblé les papilles de la jeune Danis qui quittait à présent la salle, bien accompagnée. L’esprit voguant sur l’océan de la sérénité, elle semblait heureuse et plus apaisée qu’à l’ordinaire, si cela était possible. Le corps flottant dans une robe bleu à nombreux volants, elle marchait d’un pas léger, sans trop se soucier des alentours, à croire que le dessert avait eu raison de ses réflexes.

Et ce fut à ce moment de plénitude parfait, qu’elle percuta malencontreusement, une personne qui ne lui était absolument pas inconnue.

Ow ! Pardonnez-moi ! Je…”  

Commençant à se confondre en excuses suite au bruit de la paperasse s’écrasant violemment sur le sol, la Reine se figea un quart de seconde à la vue de Brehn Shöva puis se baissa, malgré la panique de ses domestiques, pour lui venir en aide.

Veuillez m'excuser Monsieur, sincèrement, j’avais l’esprit ailleurs…

Attrapant certaines feuilles pour les réunir entre elles, elle vit qu’une enveloppe se trouvait sous son nez, bien en évidence. Sans réfléchir plus longtemps, et après un vif regard vers le soupirant secret de Nymeria, elle la saisit, puis la cacha rapidement entre les nombreux jupons de sa robe.

Il avait compris. Il avait directement su que c’était elle.  

La correspondance pouvait donc commencer.  


_____________
Peu de temps s'était écoulé depuis la bousculade voulue à la sortie du dîner. N’ayant pas un instant à elle ni l’esprit assez stable suite aux réunions qui accaparaient le Roi, Danis avait fini par trouver un petit moment afin de répondre à la lettre que Brehn lui avait laissé. Le visage blême, la fatigue cernant joliment ses traits, elle prit une bonne bouffée d’air, et se lança sans trop de concentration.  




A Monsieur Brehn Shöva


Je m’excuse pour le temps de réponse, j'aurais aimé le faire au matin, mais comme vous le savez, je suis fort occupée et préoccupée en ce moment... Votre lettre m’a pourtant touchée, car malgré vos premières réticences envers mes intentions, vous semblez être bien plus amoureux que cela puisse paraître. Cela me fait chaud au coeur, même si je n’ai jamais vraiment eu l’occasion de m’entretenir avec votre bien-aîmée tant la situation est complexe. J’espère pouvoir éviter un conflit en vous évitant de vous retrouver dans une situation délicate. En effet, je préférerais parler de vous au Roi par le futur si jamais cela venait à être critique que de vous voir jeté en pâture par un espion. J’ai bon espoir de voir votre histoire se concrétiser réellement dans les temps à venir en usant de mots simples et de dialogues ouverts afin d’éviter tout conflit ou mauvaise interprétation. Je suis sûre que cela se terminera très bien… Cela ne peut pas en être autrement après tout ?  

Nora Sinagrodd  

Le 5/ 11


Codage par Libella sur Graphiorum, parchemin de ftourini






Ne prenant pas la peine de se relire, Danis plia la lettre et décida de se jeter dans le dédale de couloirs dans la foulée dans le but de retourner rapidement à sa chambre pour continuer de s'y morfondre. L’esprit ailleurs, le coeur rongé par l’inquiétude, elle se rendit alors au point de rendez-vous et déposa la lettre avant de repartir aussi rapidement qu’un courant d’air sans penser un seul instant qu'elle finirait par y revenir se perdre afin d'y croiser la Princesse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 2741
❝ Avatar : Torrance Coombs
❝ Multi-Compte(s) : DC: Jackwen Dolm
❝ Crédits : @Lestin, Théollys, Ritus

❝ Métier : Prince consort
❝ Age : 26
❝ Niveau : 4


~#~Sujet: Re: [Correspondance] || PV: Brehn Shöva Dim 25 Juin - 23:52

Je me dirigeai vers le lieu de rendez-vous que je lui avais fixé en espérant qu'elle y avait bien postée une lettre. Il est vrai que j'avais peur de l'avoir offensée dans mon message, ou peut-être qu'elle ne voulait tout simplement plus se mettre en danger pour Nymeria et moi. Quoi qu'il arrive je respecterai son choix. Elle m'aura déjà beaucoup aidé et je savais à quoi m'en tenir à présent: Andar n'était pas aussi ouvert que je l'imaginais à propos de la vie amoureuse de sa fille. Le fait de faire espionner sa fille pour trouver le possible prétendant le confirmait. D'ailleurs deux jours plus tôt, lors de ma déclaration, Nymeria m'avait pourtant averti qu'il serait pratiquement impossible de le faire changer d'avis...
Chose sûre, le Roi baissait dans mon estime. Sans ces révélations je n'aurais jamais pu croire qu'un homme avec une telle grandeur d'esprit, soit capable de telles ignominies pour contrôler ce que même son statut de souverain ne lui permet pas: la vie amoureuse de sa fille. Et ce n'est pas comme si la Princesse n'avait jusque-là acceptée aucun sacrifice pour être une future dirigeante d'exception. Faire de nombreux compromis faisait partie de son quotidien ! Toujours est-il que la relation Père-Fille de ces deux êtres était particulière, notamment à cause de la mort de Maria lors de l'accouchement. Comment lui en vouloir d'être si protecteur ?

Me voilà enfin arrivé dans ce couloir peu utilisé par les nobles du château. En effet les différentes pièces et appartements auxquels il mène ne sont plus utilisés. Enfin si ! Ces espaces servent maintenant d’entrepôts ou dépannent lorsqu'il y a beaucoup d'invités au château. Ce n'était pas le cas en ce moment, et effectivement, il n'y avait pas un chat. Il faut dire que l'heure avancée n'était pas sans conséquence; beaucoup étaient dans leurs appartements pour dîner. Je m'approchai de ce majestueux tableau dont la beauté que je lui trouvais n'était pas partagée avec la famille royale, pour qu'il soit mis dans ce couloir, où peu de personnes pouvait l'admirer. Qu'importe, ce n'était pas important, et puis, au moins il ne risquait pas d'être abîmé. Je passai ma main derrière après avoir vérifié une dernière fois que personne ne s'approchait, et je sentis bien vite une fine texture rappelant le papier que je saisis immédiatement. Soulagé de constater que cela était bien une lettre, je me pressai de retourner dans mes appartements pour la lire et y répondre.

_____________

A dame Nora Sinagrodd,

Je suis profondément touché que vous ayez compris que Nymeria et moi sommes bel et bien guidés par les plus nobles sentiments que les Dieux nous ont offerts. Votre optimisme me rassure, et j'ai bien besoin d'être rassuré en ces difficiles moments, car pour tout vous dire, ma déclaration ne date d'à peine trois jours. Nymeria n'a donc pas encore pris de décision si bien qu'elle préfère que nous nous évitions pour se préserver de toutes dérives maintenant que notre Amour est officiel pour nous deux. Toujours est-il que je présents bien qu'elle va en toucher mots au Roi pour faire valoir notre relation. Peut-être pourriez-vous nous aider en préparant avec malice votre époux à ce qu'il pourrait prochainement entendre de la bouche de la Princesse ? Je sais que je vous demande beaucoup alors que vous avez déjà pris tant de risques, mais votre nouvelle réponse témoigne de votre bienveillance à notre égard et je ne peux m'empêcher de penser que vous êtes prête à nous aider davantage.

Aussi je vous prie de ne pas parler de cette correspondance ni de son contenu à Nymeria, elle ne supporterait pas d'apprendre que son père la fait espionner. Je préférerai lui annoncer en temps voulu si tant est qu'il y en est un...

Vôtre...
06/11

Codage par Libella sur Graphiorum, parchemin de ftourini


Je finis par signer la lettre d'un "06/11", soit un jour après son écriture car même en la postant avant de me coucher, je savais que que la Reine n'irait - dans la logique des choses - que la récupérer demain sur les coups de dix-neufs heures. En outre, je ne pouvais me permettre de perdre plus de temps à gambader dans les dédales du château. L'heure était à la restauration et au travail non fini.

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Danis Drogon
initié


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 109
❝ Avatar : Scarlett Johansson
❝ Multi-Compte(s) : Dylies Thenkar
❝ Crédits : Signature © by anaëlle. || Avatar trouvé par Nym

❝ Métier : Reine
❝ Age : 29 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: [Correspondance] || PV: Brehn Shöva Mar 27 Juin - 14:58

A Monsieur Brehn Shöva


L’amour est toujours compliqué… Le faire comprendre ou bien entendre semble être impossible, et pourtant, je suis persuadée qu’il existe une fin heureuse à votre histoire. Cependant, avant toute chose, il vous faut rester discret… J’aimerais vous promettre de parler au Roi, mais le temps nous manque à tous en ces temps difficiles, et je ne souhaite pas aborder le sujet en premier afin de ne pas le braquer. J’attendrais ses interrogations, ses doutes et ses envies d’en savoir plus avant de me risquer sur un chemin bien tortueux. Lui faire entendre raison sera ardu, toutefois, je pense pouvoir trouver les bons mots pour adoucir tout cela… De plus, s’il m’est permis de mettre un terme au travail de cet espion sans visage par la même occasion, le calme et la sérénité reviendront entre les murs du château. Et puis... Je ne saurais dire pourquoi mais, j’ai l’étrange impression que les choses vont aller de bon train les jours à venir, tant les événements se sont enchaînés à vive allure les jours précédents… Si l’amour qui vous lie à la Princesse est si fort, je pense qu’il éclatera au grand jour… très bientôt, et sans l’aide de cette personne qui a été envoyée sur votre piste…  

Soyez en assuré…

C'est pourquoi je vous intime à nouveau de faire attention à vous et votre Douce...


Nora Sinagrodd  

Le 7/ 11


Codage par Libella sur Graphiorum, parchemin de ftourini






L’entretien de la nuit dernière aux côtés de Nymeria étant toujours bien présent dans son esprit, Danis plia lentement la lettre en pensant à ses derniers mots. Pour sûr, la Princesse allait sûrement parler à son père après tout ce qu’elles avaient bien pu se dire… C’est pourquoi elle devait se préparer à faire front… contre celui qu’elle aimait plus que tout au monde, pour essayer de lui ouvrir les yeux avec douceur… Cela allait être harassant, la Reine le savait d’avance et pourtant, elle ne comptait pas rester dans l’ombre… Pas après avoir compris que les jeunes gens étaient épris l’un de l’autre avec autant de force… De plus, si jamais Andar refusait de voir sa fille s’épanouir de la sorte, elle craignait de la voir fuir…

Elle ne pouvait pas laisser cela arriver...

Ainsi, après avoir glissé son corps dans un long manteau de fourrure, elle se faufila dans les couloirs, tout comme la veille, dans le but d’aller déposer sa lettre… Par chance, elle ne croisa personne et retourna bien vite se lover entre les draps du lit nuptiale en pensant à nouveau aux réunions qui accaparaient  l’amour de sa vie. Aussitôt, l’angoisse reprit le dessus… et chassa ses doux rêves de vie de famille paisible…





______________________

Once Upon a Time...

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 2741
❝ Avatar : Torrance Coombs
❝ Multi-Compte(s) : DC: Jackwen Dolm
❝ Crédits : @Lestin, Théollys, Ritus

❝ Métier : Prince consort
❝ Age : 26
❝ Niveau : 4


~#~Sujet: Re: [Correspondance] || PV: Brehn Shöva Dim 2 Juil - 1:43

08/11/836, le réveil fut bien difficile, le sommeil ne m'est malencontreusement pas venu avant de longues heures... Et pour cause, les dires de la Reine Danis m'ont torturé l'esprit toute la nuit. Je ne comprenais en effet pas très bien ce qu'elle voulait insinuer par "Si l'amour qui vous lie à la Princesse est si fort, je pense qu'il éclatera au grand jour... très bientôt, et sans l'aide de cette personne qui a été envoyée sur votre piste..." Qui ferait éclater notre secret que nous gardions tant bien que mal depuis plusieurs jours ? Nous n'étions que trois à le savoir, Danis, Nymeria et moi. Cela voudrait-il dire que Danis ait parlé dernièrement avec Nymeria ? Je ne lui en voudrais pas de s'être confiée à la Reine, cette dernière - bien que je la connaisse peu - me paraît une femme de valeur. Mais il se pourrait tout de même qu'elle l'ait encouragée à divulguer notre secret, prônant le fait que tout se finirait bien à l'image des contes de princesses et de princes que l'on nous comptait petit... L'amour vaincra disaient-ils... Il est d'ailleurs vrai que j'ai dit une chose similaire à la Princesse le soir de ma déclaration, et malgré tout je ne pouvais m'empêcher de croire que c'était la pire chose à faire. Ce serait se jeter dans la gueule du loup car au lieu de garder l'affaire privée, toute la cour prendra parti et se ralliera forcément au Roi. Nous serons seuls contre tous et même la Reine n'aura pas un poids suffisant pour nous aider.

Finalement, j'étais coincé; je ne pouvais aller voir Nymeria pour en savoir plus, sous peine de devoir dévoiler ma correspondance secrète, et en plus, de rompre le pacte que nous nous étions fait, à savoir: s'éviter totalement jusqu'à qu'elle prenne une décision.

Je sortis de mon lit pour m'installer à mon bureau. Je ne pris même pas le temps de me couvrir alors que le feu s'était éteint et que le froid s'était emparé des appartements. Du reste, la chair de poule me gagna en une fraction de seconde. Qu'importe, j'étais beaucoup trop pressé d'écrire et peut-être ainsi diminuer mes angoisses. La table qui faisait guise de bureau était située juste à côté d'une fenêtre si bien que je pouvais observer ce qui devaient être les aurores. À la place je pouvais observer une noirceur, inexorablement plus profonde que la veille et les autres jours précédents. Elle semblait refléter ma situation, soit un esprit en proie à la confusion la plus obscure, la pire confusion que je n'ai jamais connue depuis que je suis sur cette terre... Quelle horrible sensation de se sentir si impuissant alors que la vie m'a pourtant gâté d'une bonne situation et d'une tête à peu près bien faîte. L'on dépend toujours de quelqu'un malheureusement... Bon, trêve de lamentations, le travail n'allait pas m'attendre et si je voulais déposer ma réponse dès le matin - bien que le rendez-vous soit à 19h - il fallait que je fasse vite.

A Dame Nora Sinagrodd,


Je dois vous dire que vos intuitions m'ont profondément tourmenté, et je ne peux m'empêcher de croire que vous en savez plus que vous le prétendez. Je vous en prie, il faut que je sache: avez-vous parlé à Nymeria ? Vous a-t-elle dit qu'elle allait dévoiler notre relation aux yeux de tous, d'où vos mises en garde ? Ce ne serait pas si étonnant après tout, elle a l'esprit rebelle tout comme moi, et au fond je serais heureux qu'elle le fasse mais je ne crois pas que ce soit la bonne solution. Il faut régler cela dans l'intimité entre vous, les Drogon, et puis moi, de sorte que si cela se passe mal, la Princesse gardera toujours l'estime de son père et sa légitimité au trône, seul moi prendrait sanction. Alors que si toute la cour le sait, et conséquemment, tout le pays, Nymeria perdrait de sa notoriété; il n'y a vraiment pas de place à ce qu'une discorde entre elle et son père se sache dans tout le pays et même au-delà...
Je vous conjure de ne pas prendre mes doutes pour vous, comprenez que deux futurs se jouent et je ne peux me permettre à cause d'une bienséance hypocrite de devoir garder ce que je pense pour moi... Je me le permets aussi, car vous me paraissez ouverte d'esprit.

Vôtre,
08/11/836

Codage par Libella sur Graphiorum, parchemin de ftourini



Aussitôt la lettre écrite, je m'empressai de m'habiller et de rejoindre le tableau où je coinçai celle-ci, comme il était de mise, entre le mur et l'imposant tableau. J'espérai que la Reine passe ici par curiosité avant dix-neuf heures, et ainsi peut-être répondrait-elle le jour même ? Je ne me faisais guère d'illusions, elle est occupée même si la politique l'intéresse peu, cela reste tout de même une Reine... Au moins, j'aurais essayé.

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Danis Drogon
initié


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 109
❝ Avatar : Scarlett Johansson
❝ Multi-Compte(s) : Dylies Thenkar
❝ Crédits : Signature © by anaëlle. || Avatar trouvé par Nym

❝ Métier : Reine
❝ Age : 29 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: [Correspondance] || PV: Brehn Shöva Mer 2 Aoû - 22:19

Bien seule pour cette nouvelle journée, Danis s’était empressée de rejoindre le tableau qui contenait toujours un présent important à ses yeux ces derniers jours. Pour sûr, les lettres de l’amant de Nymeria avaient tellement d’importance qu’elle avait l’impression de jouer sa vie pour réussir à voir les jeunes tourtereaux profiter l’un de l’autre… sans se cacher. Ainsi, une fois le papier entre ses doigts fins, elle regagna rapidement sa chambre puis se lança dans la lecture avant de saisir la plume à son tour.  

A Monsieur Brehn Shöva


J’espère ne pas vous effrayer avec ma réponse rapide, cependant, je ne peux plus garder tout cela pour moi… pas après avoir lu vos mots qui ont su m’ouvrir les yeux sur votre inquiétude grandissante. En effet, j’ai discuté longuement avec votre bien-aimée, en gardant ma place et mes pensées, mais tout en lui intimant de ne pas avoir peur et en lui affirmant que je demeurais à ses côtés, quoiqu’il arrive. Ainsi, elle a pris la décision de parler à mon époux dès que possible dans le but de lui ouvrir son coeur et de crier cette amour qu’elle ressent pour vous et qui la rend si heureuse. Car oui, ce sentiment qui vous lie est plus fort que tout et je vais faire mon possible pour ouvrir les yeux de celui qui partage ma vie afin que ce dernier soit préparé à accepter le choix de sa fille. Sachez que je serais toujours de votre côté car je crois en vous. Et puis je vous ai fait une promesse, à vous deux, et je compte la tenir.

Vous méritez amplement de vivre heureux, peu importent les événements passés qui lient vos deux familles.

Nora Sinagrodd  

Le 8/ 11


Codage par Libella sur Graphiorum, parchemin de ftourini


L’encre à peine sèche, Danis attrapa rapidement la lettre afin de la plier joliment même dans la précipitation. Jetant un coup d’oeil au soleil qui allait bientôt terminer sa chute vertigineuse vers les abysses, elle s’élança à nouveau dans les couloirs dans le but d’atteindre le tableau avant l’heure…

Encore une fois, ses pas furent chanceux, et personne ne vint lui barrer la route. Ainsi, lorsque la lettre fut enfin cachée, la Reine laissa échapper un long soupir de soulagement avant de reprendre sa route. Ses pensées tournées vers Andar, elle sentit alors son coeur se serrer et l'appétit naissant s'envoler.. Le Roi allait encore finir tard cette nuit... Mais cette fois-ci, elle ne laisserait pas le sommeil la priver de ses bras. Elle l'attendrait... avec patience, afin de reprendre des forces, bercée par son amour qui lui manquait tant ces temps ci...

______________________

Once Upon a Time...

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 2741
❝ Avatar : Torrance Coombs
❝ Multi-Compte(s) : DC: Jackwen Dolm
❝ Crédits : @Lestin, Théollys, Ritus

❝ Métier : Prince consort
❝ Age : 26
❝ Niveau : 4


~#~Sujet: Re: [Correspondance] || PV: Brehn Shöva Jeu 10 Aoû - 15:49

Estomaqué devant la révélation de la Reine, je ne sus quoi penser de la situation. Tout était remis en cause. En outre, je ne comprenais pas l'attitude, certes bienveillante, que Nymeria adoptait: pourquoi vouloir tout régler toute seule sans même m'en parler ? Je suis le premier des concernés, non ? Après de longues minutes à tourner en rond dans mes appartements pour calmer ma colère, je décidai de répondre sur le champ à la missive secrète.


A Dame Nora Sinagrodd,


Je vous remercie infiniment de nous soutenir Nymeria et moi ainsi alors que vous ne nous connaissez finalement que peu. J'ose espérer que nous arriverons à nos fins grâce à vous... D'ailleurs j'ai bien réfléchi, et je crois qu'il vaut peut-être mieux faire preuve de folie et aller voir le Roi directement pour lui annoncer la relation que sa fille et moi entretenons. Cela est fort risqué mais après tout je n'ai guère d'autres choix: il vaut mieux qu'il l'apprenne directement par les concernés que par ses espions que je n'arrive pas à repérer. Et de toute façon je ne saurais attendre plus longtemps, cette distance que l'on s'impose entre nous deux est en train d'affaiblir nos sentiments jours après jour, il est donc trop dangereux de rester ainsi passif, dans l'attente d'une opportunité qui n'existe probablement pas. Il n'y a plus qu'à espérer que vous aurez d'ici quelques jours eut l'opportunité de souffler quelques mots dans l'oreille de votre époux afin que celui-ci soit plus enclin à accepter ce qui est pour l'instant inacceptable à ses yeux.
Aussi bien que je prenne de nombreuses précautions pour ne pas être suivi, je préfère mettre fin à cette correspondance, car comme je vous l'ai dit, les espions qui me surveillent me sont toujours inconnus malgré mes efforts. De fait, je ne me pardonnerai pas de fortement fragiliser voire détruire votre couple si jamais Andar venait à apprendre qu'en quelque sorte nous complotons contre lui...

Vôtre,
09/11/836

Codage par Libella sur Graphiorum, parchemin de ftourini


Après avoir daté la lettre, je restai figé des mots que je venais d'écrire. Plus qu'une aide de Danis, cette correspondance me permettait de mettre au clair mes pensées au fil des mots que j'inscrivais dans ces lettres. Je ne réalisai donc pas encore qu'en effet il n'avait plus qu'un choix valable pour faire basculer la balance en notre faveur, et malheureusement celui-ci n'était pas dénué de dangers. Quitte ou double comme il est coutume de dire...

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Danis Drogon
initié


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 109
❝ Avatar : Scarlett Johansson
❝ Multi-Compte(s) : Dylies Thenkar
❝ Crédits : Signature © by anaëlle. || Avatar trouvé par Nym

❝ Métier : Reine
❝ Age : 29 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: [Correspondance] || PV: Brehn Shöva Mar 29 Aoû - 15:02

D'un pas léger et silencieux, Danis se dirigeait vers le fameux tableau non sans ressentir une certaine angoisse... Assurée qu'une lettre allait s'y trouver tant elle correspondait un peu trop avec Brehn Shöva ces derniers jours, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir peur. Et si on les avait vus ? Et si les domestiques allaient penser qu'il était son amant caché et non celui de l'Héritière ? Pourtant, la jeune femme n'avait plus le choix depuis que cette dernière avait décidé de parler à son père... Ils devaient correspondre rapidement afin de mener à bien leur combat... Car l'issue approchait à grand pas.

Ainsi, lorsque la Reine vit le morceau de papier, elle se hâta de le prendre, puis se lança dans les couloirs du palais telle une ombre refusant d'apparaître aux yeux des autres. Rejoindre sa chambre vide était son objectif et personne ne devait se mettre sur son chemin....

-_-_-_-_-_-_-_-_-

Les yeux allant d’une ligne à une autre à une vitesse vertigineuse, Danis dévorait à présent littéralement la lettre que Brehn lui avait soigneusement laissée dans leur cachette habituelle.

La dernière.  

Sans plus attendre un instant, et une fois le papier lu, la Reine s’avança vers la cheminée, puis y jeta les derniers mots de l’amant de Nymeria sans réfléchir, ses prunelles perdues dans la contemplation de l’âtre. Le coeur battant, l’esprit en proie à mille et une questions, elle se demandait sérieusement si son époux allait cautionner ce mariage malgré tous leurs efforts… à tous. Pour sûr, l’Héritière avait décidé de l’affronter face à face pour défendre sa vie future et voilà que son cher et tendre était prêt à en faire de même. De son côté, Danis avait pour objectif d’ouvrir les yeux au Roi concernant cette union qui ressemblait tant à la leur… Mais voilà, Andar Drogon n’était pas un homme qui se laissait convaincre aussi facilement, d’autant plus que le meurtre d’Osrian Thenkar à Dahud continuait de chambouler la sphère politique d’Oranda.

Les lèvres pincées, le regard illuminé par les flammes qui dansaient, la Reine releva alors la tête avec fierté. Le moment était venu de faire en sorte qu’un heureux événement vienne balayer cette sensation de guerre imminente qui planait au dessus de leurs têtes. Déterminée, le coeur de nouveau gonflé de courage, elle décida d’aller parler à Andar de tout cela une bonne fois pour toute au lieu de l’attendre patiemment une fois la nuit venue.

Il était l’heure d’agir et de prendre ses responsabilités.
Il était l’heure de défendre ces deux âmes qui ne demandaient pas la lune.
Il était l’heure d’être la Reine de Vanui.

Tout simplement.

______________________

Once Upon a Time...

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[Correspondance] || PV: Brehn Shöva
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Oranda ~ Truth is not far :: Autres Terres :: Vainui :: Ibai-
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: