AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Groupes fermés
Les groupes des Matières et des Exempts sont momentanément fermés aux inventés et scénarios, merci de votre compréhension
Intrigue
Un vent de changement souffle sur les terres d'Oranda... Pour en découvrir plus, la première intrigue a été dévoilée
Venez donc tout savoir (ou presque) du meurtre d'Osrian Thenkar, membre de la Famille Birghild
Avis de Recherche
Nous recherchons activement des hommes, merci de privilégier ce sexe qui est en infériorité numérique

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet Partagez|

No one to hear || Danis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 496
❝ Avatar : Emilia Clarke
❝ Multi-Compte(s) : Mer'Hella Keltar
❝ Crédits : Lux Aeterna || sign: Astra

❝ Métier : Princesse du Nord
❝ Age : 20
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: No one to hear || Danis Mar 13 Juin - 15:57


No one to hear
Douxième lune de l'an 836




Au bout de ce long couloir se dressait finalement les appartements de la princesse. Un garde était posté devant, comme à son habitude. Il salua d'une révérence les deux jeunes femmes et ouvrit la porte. La princesse invita d'abord Danis à entrer, elle resta un instant en dehors de sa chambre et s'adressa au garde d'une voix douce.

- Fais donc demander à l'une de mes domestiques de faire préparer du thé et du vin chaud. Fais en apporter aux deux gardes à l'entrée de l'aile et prends en pour toi.

Elle posa une main délicate sur l'épaule de son garde avant de lui sourire et d'entrer dans ses appartements. Il y faisait sombre, elle les avait quitté quelques heures auparavant, les chandelles s'étaient éteinte. Elle fit craquer de petites branches de bois afin de rallumer ces dernières, la princesse tira ses rideaux afin de laisser entrer par son grand balcon, la lumière de la lune.

- Installez vous, ma Reine.

Nymeria lui indiquait un fauteuil rond recouvert d'une peau de bête, non loin de la fenêtre. Une petite table basse trônait  entre les deux assises, on viendrait bientôt y déposer leur boisson chaude. Elle traversa de nouveau sa chambre dont le parquet en bois massif craquait sous ses pas. La princesse revint avec deux cape en laine noire surmontée d'un col en fourrure. Il faisait frais dans ses appartements, le feu n'avait pas été entretenu. Mais la princesse n'en avait que faire. Le mobilier oscillait entre des teintes de gris, de blanc et de noir. Les quelques bougies allumées lui donnait une ambiance tamisée et chaleureuse. Elle finit par prendre place en face de sa reine, sur l'autre fauteuil et lui sourit chaleureusement.

Nymeria était étonnamment contente d'emmener Danis ici, dans ses appartements. Peu de personnes en avait eut l'honneur. Seul Brehn, son père, Marigold et les domestiques. La reine connaissait-elle Marigold et ses doigts de fée ? Il fallait que Nymeria la lui présente, cette jeune couturière était capable de rendre réelle les désirs les plus fous de la princesse. La robe qu'elle portait ce soir était bien sûr une de ses créations.

Une domestique se présenta dans la chambre, elle fit une révérence maladroite aux deux dames et déposa sans dire mot le plateau contenant le thé de la reine ainsi que le vin chaud de la princesse. Une fois la porte assurément fermée, la princesse servit le thé à Danis.

- Nous voilà enfin seules. J’espère que vous n'avez pas trop froid.

Il était agréable de se trouver en la présence de la Reine. Elle était apaisante. Nymeria espérait ne pas faire mauvaise impression à celle-ci. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas servit le thé à qui que ce soit, ses gestes furent quelques peu maladroits. Pourquoi tenait-elle tant à se faire apprécier de la reine alors qu'elle n'en avait cure avant cette rencontre hasardeuse dans les couloirs du château ? Peut-être que Nymeria l'avait jugé prématurément. Il n'était sans doute pas évident pour Danis de se retrouver ainsi entre deux fortes têtes comme Andar et Nymeria. La princesse n'avait jamais rien fait à l'encontre de sa reine, mais n'avait pas non plus fait quoi que ce soit pour lui rendre la vie facile. Elle regrettait à présent. Elle regrettait de n'avoir pas prit le temps de connaître cette jeune femme qui partageait sa vie depuis quelques années déjà.

Une silence s'était installé, mais il n'était pas pesant. Les deux jeunes femmes profitaient de celui-ci pour se plonger un instant dans leur pensées. La princesse prit son verre de vin chaud et le sirota doucement. Elle sentait le liquide brûlant traverser son corps et ainsi la réchauffer. Nymeria sourit à Danis tout en reposant son verre fumant.

- Vous devez vous sentir seule en ce moment... murmura-t-elle doucement, mon père est tout les soirs en réunion et la journée il travaille.... J'imagine que ce n'est pas évident pour vous non plus.

© BLACK PUMPKIN

______________________

❝ We accept the love we think we deserve❞ Only once in your life, I truly believe, you find someone who can completely turn your world around.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Danis Drogon
initié


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 90
❝ Avatar : Scarlett Johansson
❝ Multi-Compte(s) : //
❝ Crédits : Signature © by anaëlle.

❝ Métier : Reine
❝ Age : 29 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: No one to hear || Danis Mar 20 Juin - 12:01



Les mots s'envolent
Dans la douce obscurité
Et les murs isolent
Les vérités cachées  




Suivant avec politesse les pas légers de la princesse Nymeria après un geste amical qui lui réchauffa le coeur, Danis prit conscience qu’elle n’avait jamais mis les pieds dans ses appartements. Ainsi, elle ne put que s’émerveiller face à la beauté de la pièce qui baignait dans la lumière de l’astre lunaire. Certes, les bougies éteintes témoignaient de l’absence de la maîtresse des lieux, mais cela n’altérait en rien la vue.  

Ainsi, la Reine attarda son regard doux sur le mobilier, puis prit place dans un des fauteuils désigné par l'Héritière après l’avoir remerciée d’un signe de tête ponctué d’un sourire chaleureux pour la cape qu’elle lui avait tendue. Posant alors délicatement le vêtement sur ses épaules, elle ferma les yeux un instant pour profiter de ce petit plaisir  apporté par cette nouvelle chaleur puis les rouvrit lorsqu’elle perçut la voix de Nymeria.

Le froid n’a plus lieu d’être avec votre cape sur les épaules,
je vous en remercie...
”  répondit t-elle d’une voix douce en affichant un air apaisant sur son faciès .  

Calme et tranquille, Danis ne semblait plus être en proie à l’angoisse qui l’avait rongée quelques heures plus tôt. Pourtant, ces sentiments néfastes finirent par refaire surface, et afin de ne pas déranger son hôte de la soirée en évitant de tourner autour du pot, elle finit par s’abandonner au silence, sans pour autant perdre son air serein, dans le but de réfléchir à une phrase parfaite pour lancer la discussion.  

Toutefois, contre toute attente, ce fut la Princesse qui fit le premier pas en plongeant directement au coeur du sujet des absences de son époux liées aux réunions qui rythmaient ses soirées depuis les événements de Dahud. Soudain éprise d’une douce mélancolie, la Reine finit par perdre son regard azur dans la pièce puis répondit avec légèreté aux interrogations qui venaient de lui être posées.

La solitude est pesante, je vous l’accorde… Mais ce qui l’est encore plus et cette angoisse constante face à une guerre qui… selon moi… semble inévitable. “ souffla t-elle avec difficulté tout en essayant de garder un semblant de sourire.  

Plongeant ses yeux dans ceux de la jeune fille à la chevelure d’argent, Danis soupira, puis reprit en chassant le ton monocorde qui  s’était glissé des ses derniers mots.  

Je n’y connais rien en politique, mais… je le vois à votre Père, et même à vous… Vous êtes éprouvés, la situation est… compliquée.” commença t-elle doucement “C’est idiot mais je me laisse dominer par cette peur de le perdre... de vous perdre… tous. C’est insupportable…  J’aimerais réellement pouvoir me rendre utile, vous aider… tous les deux. Tout le monde… ”  

Contenant les larmes qui perlaient au coin de ses yeux, la jeune femme perdue prit une bonne bouffée d’air comme pour essayer de retrouver cette sérénité qui la caractérisait tant. Ce n’était pas le moment de succomber à ses émotions ce soir, et pourtant, vider son sac de la sorte, face à Nymeria, avait quelque chose de réconfortant.  Cependant, ce sentiment fut très vite balayé par la gêne… et rapidement, Danis se confondit en excuses.

Pardonnez-moi. Je suis bien trop émotive ce soir… La fatigue sans doute. Je m’excuse… réellement. “ reprit-elle avec un semblant de sourire.  

L’amour qu’elle ressentait pour Andar était tellement fort qu’elle n’arrivait pas à se contrôler lorsqu’elle imaginait le pire le concernant, lui, et même son entourage. Car oui, même la Princesse comptait pour elle, bien plus qu’elle n’aurait pu l’imaginer, et elle en prenait tout juste conscience.  

Vous devez être vous aussi épuisée par tout cela Princesse… Bien plus que moi d’ailleurs car les réunions accaparent votre temps tout autant que votre Père… Et je n’ose imaginer à quel point cela doit vous occuper l’esprit jour et nuit…”  conclut-elle avec bienveillance en affichant un air inquiet.  

l’Héritière allait-elle se confier tout comme elle venait de le faire sans le vouloir ? Danis n’en savait rien… Peut-être que Brehn était la seule et unique personne en qui elle avait confiance après tout… tout comme elle avec Andar.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 496
❝ Avatar : Emilia Clarke
❝ Multi-Compte(s) : Mer'Hella Keltar
❝ Crédits : Lux Aeterna || sign: Astra

❝ Métier : Princesse du Nord
❝ Age : 20
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: No one to hear || Danis Mar 20 Juin - 18:00


No one to hear
Douxième lune de l'an 836






Les deux jeunes femmes étaient seules dans les appartements de la princesse, toutes les deux couvertes de manteaux de fourrure. Nymeria sirotait calmement son vin chaud tandis qu'elle observait Danis qui était plongée dans ses pensées. Après un moment de silence, Nymeria brisa celui-ci, tentant de faire parler sa Reine qui semblait bien perturbée. La réponse ne se fit pas tant attendre, et cela ne confirma que les appréhensions qu'avait la princesse : sa reine, la nouvelle épouse de son père se sentait seule. Voilà qu'il n'était pas si bon époux. Danis avait tenté de répondre sans laisser paraître quoi que ce soit, mais à mesure qu'elle parlait de la guerre à venir, son visage avait revêtit un aspect bien moins joyeux. Elle plongea ses si jolis yeux dans ses de la princesse qui l'écoutait calmement, souhaitant à son tour apaisé cette âme en détresse.

-Je n'y connais rien en politique mais... Je le vois à votre Père, et même à vous... Vous êtes éprouvés, la situation est... compliquée.

Danis avait bien cerné les deux personnages qu'ils étaient, Andar et Nymeria. Ces deux la ne laissaient pas souvent paraître leur émotions, mais en ces moments de crise, il était bien difficile de rester de marbre. Nymeria avait peur. Peur de cette guerre qu'Andar semblait promettre à Sven, le dictateur du feu.

-C'est idiot mais je me laisse dominer par cette peur de le perdre... de vous perdre... tous. C'est insupportable... j'aimerais réellement pouvoir me rendre utile, vous aider... tous les deux. Tout le monde.

Sa voix s'était brisée. L'émotion prenait le dessus. Nymeria sentit son cœur se serrer en réalisant que Danis avait les larmes aux yeux. De prime abord, elle eut envie de la prendre dans ses bras, la laisser se réchauffer auprès du cœur bienveillant de la princesse, mais elles ne se connaissaient pas suffisamment et le protocole ne tolérait pas ce genre d'agissement. Il était délicat de pouvoir agir de façon spontanée vis à vis d'une reine : celle-ci était un trésor bien gardé qu'il était difficile à approcher. Elle devait se sentir dans une cage dorée, isolée du peuple, de la politique et de son époux. Réalisant à quel point ses émotions étaient déplacées vis à vis de l'étiquette, Danis se confondit en excuse. Mais Nymeria n'en avait que faire de l'étiquette ! Cette jeune femme était tout aussi perdue qu'elle même, au diable le protocole, pourquoi donc devraient-elle s'empêcher de pleurer ou même de se plaindre dans de telles circonstances ? Elles étaient reines et princesses, et même si le peuple était fortement touché, elles, elles devaient accepter le fait que des vies soient entre leurs mains et que parfois, certaines vies glissent et qu'elles ne puissent pas les rattraper à temps.

Nymeria avait été élevé avec cette idée là. Mais Danis non. Même si la princesse ne connaissait pas son histoire, elle se doutait qu'elle n'avait pas reçu l'éducation d'une future dirigeante, ce qui explique en somme pourquoi la Reine de s'implique en rien dans les affaires de la couronne.

- Vous devez être vous aussi épuisée par tout cela Princesse… Bien plus que moi d’ailleurs car les réunions accaparent votre temps tout autant que votre Père… Et je n’ose imaginer à quel point cela doit vous occuper l’esprit jour et nuit…

Nymeria tenta un sourire sincère mais elle esquissa finalement plus d'une grimace tachée de tristesse.

-Ma Reine... commença-t-elle doucement. Elle s'interrompie avant de se lever du fauteuil et de venir s'agenouiller tout prêt de Danis, prenant les mains de celle-ci dans les siennes. Ne soyez pas gênée d'être pertubée par tout cela. La peur est normale. J'ai peur. Terriblement. Dès que je clos mes paupières, je revois le cadavre de ce pauvre dirigeant tué au bal et... elle baissa les yeux un instant. Je me dis que ça aurait pu être moi. Ou pire, que ça aurait pu être mon père. Glore l'a protégé ce soir là, le laissant malade sur son lit, m'obligeant à prendre sa place au bal.

Nymeria retira ses mains de celle de la reine pour terminer d'une traite son verre de vin chaud.

- Vous pouvez parler librement, il n'y a ici, personne pour nous entendre. La vérité, c'est que je ne suis pas en accord avec les avis politique de mon père. Et qu'il est d'autant plus épuisant de débattre vainement avec lui. J'ai tellement peur de cette guerre à venir. Elle va arriver, je n'ai aucun doute la dessus. Mais au prix de combien de mort ? Voyez vous, vous vous sentez inutile, mais vous n'êtes pas même impliqué dans cette histoire. Je le suis. Je le suis même plus finalement que le roi, puisque j'étais au bal  et pas lui. Pour autant, je me sens tout aussi inutile. Ma voix ne compte pas, mon avis ne compte pas.


La princesse soupira et observa sa reine avant de, de nouveau se lancer.

- Puis-je vous appeler Danis ? Elle lui lança un sourire gênée. Vous n'êtes pas inutile. Je découvre ce soir ce que mon père doit voir en vous. Votre simple présence est réconfortante. Apaisante. Sans doute n'en avez vous pas conscience, mais vous faite plus de bien autour de vous que vous ne le pensez.

© BLACK PUMPKIN

______________________

❝ We accept the love we think we deserve❞ Only once in your life, I truly believe, you find someone who can completely turn your world around.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Danis Drogon
initié


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 90
❝ Avatar : Scarlett Johansson
❝ Multi-Compte(s) : //
❝ Crédits : Signature © by anaëlle.

❝ Métier : Reine
❝ Age : 29 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: No one to hear || Danis Mar 20 Juin - 22:27



Un peu de larmes
Beaucoup d'émotions
Un soupçon de charme
Un océan de compassion  
 


Jamais Danis n’avait été aussi proche de Nymeria qu’à cet instant bien précis… En l’espace d’une seconde, le temps semblait s’être figé dans les appartements de la Princesse, laissant place aux émotions et à la vérité. Oubliées les convenances, envolé le protocole, la douce Princesse à la chevelure d’argent finit par prendre la parole… puis s’agenouilla face à elle afin d’enfermer affectueusement ses mains dans les siennes.  

Sentant son coeur se serrer d’émotions face à cet élan de bonté, la Reine en resta muette… Sentant les larmes revenir au coin de ses yeux, elle se retint de pleurer et écouta attentivement les paroles emplies de vérités qui sortaient de la bouche de Nymeria. Toute aussi ébranlée qu’elle, elle mentionna cette peur qui la rongeait aussi depuis qu’elle avait assisté à tout cela. Il y avait de quoi être mal après tant de bouleversements et pourtant, elle gardait la tête haute tout en essayant de gérer la crise aux côtés de son père.  

Silencieuse, le regard toujours aussi brillant posé sur la demoiselle qui venait de vider son verre de vin d’une traite, Danis ne pouvait s’empêcher de ressentir de l’admiration pour la future Héritière… Ainsi, elle ne fut pas surprise de l’entendre dire qu’elle ne partageait pas le même opinion que son père, et que celui-ci ne semblait pas se préoccuper de son avis… Elle aussi se sentait inutile… Et bien plus que tout le monde dans cette affaire.  

Sentant un élan de compassion l’envahir, la Reine finit par afficher un sourire bienveillant face à ce petit bout de femme qui allait faire une grande Souveraine dans les temps à venir et qui venait de lui faire les plus beaux des compliments. Et puis...  Elle souhaitait l’appeler Danis…

Face à tous ses élans d’affection venant de la part de la fille de son époux, celle qui n’était pas prédestinée à une vie de Reine finit par laisser quelques larmes couler le long de ses pommettes rosées sans pour autant perdre son sourire.  Ainsi, elle les balaya, doucement et habilement, d’un index fin, puis déglutit silencieusement afin de faire entendre sa voix, toujours aussi apaisante, mais légèrement brisée.

Appelez moi Danis, bien sûr Princesse, cela me va très bien…” fit-elle doucement sans perdre Nymeria des yeux.   “ Vous n’êtes pas inutile vous savez, au contraire, vous représentez l’avenir et même si les avis de votre père sont différents, je ne pense pas qu’il vous ignore…”  

A son tour, Danis alla se poser devant l’Héritière, ignorant le pauvre thé fumant à ses côtés, puis saisit ses mains délicatement, tout comme elle venait de le faire précédemment. De nouveau calme, malgré les yeux larmoyants qui témoignaient d’une certaine émotion, elle se fit entendre avec douceur et sérieux….

A mon tour de vous rassurer Princesse “ commença t-elle ‘Je comprends que vos avis divergent… Mais… je pense surtout que votre Père a eu très peur pour vous ce soir là, et que depuis, il doit voir sa fille en face de lui, et non la future Dirigeante du Royaume... “ avoua t-elle lentement “ C’est étrange pour lui de vous voir grandir et devenir une jeune femme… Il faut parler, ne pas hésiter, avec calme et sérénité… Je pense que vous finirez par vous comprendre, il suffit juste d’accepter les visions de chacun pour pouvoir avancer main dans la main… Mais pour lui… cela risque d’être compliqué  tant vous resterez à jamais son bien le plus précieux “ finit-elle par avouer avec une étincelle de  fierté au creux de ses prunelles saphir.

Sans aucune petite pointe de jalousie, maintenant qu’elle apprenait à connaître la Princesse, Danis se sentait… apaisée. En effet, elle comprenait pourquoi Andar chérissait tant sa fille, et d’un autre côté, elle désirait encore plus la voir heureuse aux côtés d’un homme qu’elle aurait choisi par amour. Certes, le combat allait être rude, mais elle souhaitait l’aider… réellement. Elle le méritait. Amplement.

Ainsi, avec délicatesse, elle relâcha son étreinte chaleureusement, puis alla prendre le thé tout juste fumant entre ses doigts fins tout en reprenant sa place.

Je n’ai certes, aucune connaissance en politique… Mais je peux vous aider à calmer les tensions si vous avez besoin… Sans parler des mots que nous échangeons, bien évidemment…  Cela serait vraiment un honneur, et je le ferais avec un immense plaisir, sachez le Princesse… Si je peux être utile quelque part après tout...  ” proposa finalement Danis d’une voix douce et toujours aussi apaisante…  

N’avouant pas qu’elle tentait déjà de lui venir en aide sur le sujet épineux de l’amour aux côtés de celui qui pouvait très bien devenir son futur époux, la Reine attendait de voir si Nymeria allait lui parler ou non de cette histoire qui ressemblait sur beaucoup de points à celle qu’elle vivait avec le Roi du Nord.

Pour l’instant ce n’était pas le sujet… mais tout pouvait changer très rapidement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 496
❝ Avatar : Emilia Clarke
❝ Multi-Compte(s) : Mer'Hella Keltar
❝ Crédits : Lux Aeterna || sign: Astra

❝ Métier : Princesse du Nord
❝ Age : 20
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: No one to hear || Danis Mer 21 Juin - 0:22


No one to hear
Douxième lune de l'an 836






Danis, ce prénom représentait à merveille ce qu'était la reine à cet instant : une bulle de douceur, une bulle apaisante, un rayon de soleil dans la nuit noire. Elle semblait si différente de Nymeria, on aurait presque pu dire qu'elles étaient opposées. Malgré son teint clair, celui de Danis était un peu plus mate que celui de la princesse et ses cheveux dorées étaient le contraste exacte avec la crinière argentée de Nymeria. Tout n'était qu'osmose à cet instant, pareil au moment où la lune laisse sa place au soleil et inversement. Elles balançaient en rythme régulier, se rendaient la pareille. Elles étaient harmonie, elles étaient complicité. Nymeria avait le sentiment qu'elle ne pourrait plus se passer d'une telle personne, son amour à son égard ne faisait qu'augmenter. Elle qu'elle s'évertuait pourtant à ne pas apprécier. Danis qui avait soit disant prit sa place dans le cœur de son père. Nymeria se trompait gravement, elle s'en rendait enfin compte. Ces quelques années passées au côté d'une femme si formidable, d'une créature divine, ces quelques années, elle les avaient perdue par sa propre bêtise. Comment Danis avait-elle pu trouver sa place dans ce palais, alors que Nymeria tentait de lui fermer toutes les portes ? Elle n'avait jamais rien tenter de mauvais à son égard, mais n'avait pas non plus tenter quoi que ce soit de bon. Pas même au mariage. Elle les avaient félicité sobrement avant de partir dans son coin, disparaître des yeux des convives comme elle le faisait à chaque fois.

Hors, la dernière fois, elle avait décidé de se laisser voir, elle avait décidé d'endosser le rôle de Princesse de Vainui devant les autres. Elle s'était affirmée. Ce jour, c'était celui du bal des représentants. A cette pensées, ses poils se dressèrent. Nymeria voulait tant oublier ce jour, oublier ce cadavre qui hantait ses nuits. Mais rien n'y faisait, ni le vin chaud, ni les paroles de Brehn, ni les débriefe du conseils. Rien. Orsian Birghild. Elle se souvenait de son visage, chaque trait, comment sa bouche était déformée, ses yeux révulsés, le sang... La princesse n'a jamais connu cet homme de son vivant, pourtant elle avait l'impression de passer sa vie avec depuis. Tel un funeste époux. Il était ce à quoi elle pensait en s'éveillant le matin, ceux à quoi elle pensait en cherchant le sommeil la nuit. Jamais cette pensée ne la quittait, quand bien même elle faisait tout pour s'en défaire. Personne ne semblait comprendre à quel point son esprit bienveillant était perturbée. Elle qui avait toujours été mise à l'écart des malheurs, elle dont la seule réelle douleur a été sa brûlure à la cuisse. Elle, elle se retrouvait face à un cadavre. Qui plus est un représentant dont on a jamais retrouvé les ravisseurs. Comment garder la tête haute quand on craint pour sa peau à chaque instant ?

Nymeria sortit doucement de sa stupeur quand elle réalisa que Danis était en face d'elle, au sol, et qu'elle lui avait prit à son tour les mains. La reine acceptetait qu'elle l'appelle par son prénom. Voilà une belle violation du protocole. Mais elles n'en avaient cure, elles avaient toutes deux besoin de parler. A croire qu'elles étaient sur le point d'imploser et que Glore les avaient fait se rencontrer. Du moins se rencontrer de nouveau, se rencontrer pour de vrai. Elle lui intima d'une voix douce que la princesse n'était pas inutile. Qu'elle représentait l'avenir. Mais c'était bien là ce qui effrayait Nymeria. Comment pouvait-elle sciemment accepter de représenter l'avenir quand elle avait le sentiment de s'écrouler face au présent ?

-Je comprends que vos avis divergent… Mais… je pense surtout que votre Père a eu très peur pour vous ce soir là, et que depuis, il doit voir sa fille en face de lui, et non la future Dirigeante du Royaume... C’est étrange pour lui de vous voir grandir et devenir une jeune femme… Il faut parler, ne pas hésiter, avec calme et sérénité… Je pense que vous finirez par vous comprendre, il suffit juste d’accepter les visions de chacun pour pouvoir avancer main dans la main… Mais pour lui… cela risque d’être compliqué  tant vous resterez à jamais son bien le plus précieux 

Andar avait-il eut peur ce soir là ? Il n'en avait jamais vraiment fait part. La princesse s'était sentie abandonnée, elle n'avait eut quasi aucun soutiens psychologique, personne ne s'était vraiment inquiéter de savoir comment elle, elle allait. Mais peut-être que Danis disait vrai, peut-être était-il vraiment inquiet. Peut-être Andar était-il tant préoccupé qu'il ne voyait plus qu'une enfant en Nymeria, et pas l'adulte qu'elle était. Finalement, la Reine s'éloigna et reprit place sur le fauteuil que la princesse lui avait demandé d'occuper. Elle attrapa sa tasse de thé et la but enfin. Nymeria n'avait plus de vin.

Danis reconnut de nouveau qu'elle n'avait aucune connaissance en politique, mais oh diable les connaissances, Danis ferait une souveraine hors du commun, se dit Nymeria. Elle lui expliqua alors qu'elle serait honorée de pouvoir aider la princesse a aipaisé les tensions qu'il y avait entre elle et son père. Après tout, qui de mieux placé que la Reine pour faire entendre raison au Roi ? Sans doute n'en avait-elle pas conscience, mais elle avait beaucoup d'influence sur Andar.

Nymeria resta assise au sol, toute proche de Danis, tête baissée.

Appelez moi Nymeria je vous en pris. Murmura-t-elle d'abord d'un ton peu assurée. Elle releva les yeux vers sa reine, laissant le masque tomber, laissant apparaître son visage défait par les êvenements. Je ne suis plus si sûre d'être capable de régner. Je ne suis plus sûre de le vouloir. Je crois... je crois que j'ai eu un aperçu de ma vie si le bonheur m'était autorisé. Si l'amour m'était autorisé. Je ne suis plus si sûre de vouloir y renoncer. Mon père a attendu 20 ans avant de se marier par amour. Et toutes les responsabilités qui m'incombe me font peur. J'ai l'impression d'avoir les épaules trop minces pour les porter.

La princesse se leva et tourna doucement le dos à Danis, elle ouvrit la porte et fit mander le garde qui gardait celle-ci, lui réclamant un nouveau verre de vin chaud. Une fois la porte de nouveau close, elle se rapprocha de nouveau de sa reine et vint reprendre sa place, sur le fauteuil.

-Pensez vous pouvoir convaincre mon père qu'un mariage d'amour pourrait faire un bon parti pour Vainui ? Même s'il me destinait à quelqu'un d'autre.. ?

Deux jours auparavant, Brehn lui avait dit de belles choses. La princesse posa les yeux sur sa main droite, la bague qu'il lui avait offerte y était toujours. Ces arabesque d'argent avec deux pierres de saphirs ornaient discrètement son annuaire. Elle ne l'avait pas revu depuis sa déclaration, elle ne savait quoi lui dire, quoi lui répondre. Tout cela semblait si mal venu avec les événements récents...

© BLACK PUMPKIN

______________________

❝ We accept the love we think we deserve❞ Only once in your life, I truly believe, you find someone who can completely turn your world around.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Danis Drogon
initié


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 90
❝ Avatar : Scarlett Johansson
❝ Multi-Compte(s) : //
❝ Crédits : Signature © by anaëlle.

❝ Métier : Reine
❝ Age : 29 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: No one to hear || Danis Lun 26 Juin - 22:33



"Tout l'Univers obéit à l'Amour ;
Belle Psyché, soumettez-lui votre âme.
Les autres dieux à ce dieu font la cour,
Et leur pouvoir est moins doux que sa flamme."


 
Jean de la Fontaine


Parler à coeur ouvert était devenu le thème de cette soirée triste et lugubre qui défilait lentement sur un fond d’angoisse pesante. Telle une grande soeur face à sa cadette, Danis sentait l’émotion chez Nymeria, et cela venait la troubler au plus haut point… En effet, la Princesse avait fini par ouvrir son coeur, à son tour, mentionnant le poids de la royauté qui pesait sur ses épaules, et cette envie de pouvoir vivre sa vie comme elle l’entendait… Les deux chemins n’étant pas compatibles à ses yeux, l’Héritière, qui avait demandé à la Reine de l’appeler par son prénom, ne savait plus quoi faire…  

Touchée en plein coeur par les sentiments de Nymeria, Danis ne put s’empêcher de penser à celui qui faisait battre son coeur. Par Glorë, l’amour qui liait les deux amants étaient forts… Bien trop forts pour être caché encore longtemps. Ayant l’impression de se voir lors des premiers temps d’amour  avec Andar qui avaient ensoleillé ses journées, elle resta un moment silencieuse, à fixer son interlocutrice de la nuit d’un regard protecteur. Il lui était tout bonnement impossible de la laisser dans l’impasse, cependant, elle ne pouvait tout révéler, au risque de mettre tout le monde dans une situation délicate. Et puis, elle avait promis à celui qui faisait battre son coeur de ne rien dire à sa belle.

Laissant un peu de répit à la Princesse, Danis se délecta de quelques gorgées de thé, puis se fit entendre en alliant douceur et bienveillance.

Princesse… Nymeria… Je comprends vos sentiments, et sachez que je suis là pour vous venir en aide… J’ai eu la chance de faire la rencontre de votre père… Que je n’avais pas reconnu pour tout vous dire, et depuis ce jour, je n’ai cessé de penser à lui “ fit -elle d’un air rêveur “ Je sais ce qu’est l’amour et l’impact qu’il peut avoir sur nos coeurs… “  

Mettant sans le vouloir, une main sur sa poitrine, Danis posa ses prunelles sur la bague qui avait eu le droit à un regard de Nymeria juste après ses confessions.

Vous ne cessez de penser à lui, et il doit en être de même pour lui… J’en suis sûre.” déclara t-elle, en allant se saisir de sa main afin de la refermer dans les siennes avec un nouvel élan d’affection. “ Vous connaîtrez le bonheur, je vous aiderais… Je pense que je peux faire entendre raison à votre père...Réellement. ” assura t-elle en reprenant lentement sa place.

Pourquoi Andar refuserait-il de l’écouter après tout ? Lui-même avait fini par se laisser guider par son coeur, et ce n’était pas pour cette raison qu’il avait oublié son statut de Roi… Et puis, Nymeria avait besoin de se sentir soutenue, d’être bien entourée et de trouver la personne qui pouvait l’apaiser.  

Le bon parti pour Vainui, serait de vous voir en tant qu’Héritière heureuse, et non triste et malheureuse… Si vous êtes sûre de vous, sûre de…”lui” alors tout se passera bien…

Ayant contenu sa curiosité afin de ne pas franchir trop de limites, la Reine avait décidé de taire son envie qui était d’entendre le prénom du jeune homme en question de façon officielle. Ainsi, elle s’était montrée rassurante, protectrice… Naturelle, tout simplement.

Nymeria méritait vraiment de vivre sa vie… Tout comme son père le faisait en ce moment même. Il ne pouvait pas en être autrement...




______________________

Once Upon a Time...

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 496
❝ Avatar : Emilia Clarke
❝ Multi-Compte(s) : Mer'Hella Keltar
❝ Crédits : Lux Aeterna || sign: Astra

❝ Métier : Princesse du Nord
❝ Age : 20
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: No one to hear || Danis Mar 27 Juin - 11:23


No one to hear
Douxième lune de l'an 836






Laissant la nostalgie la reprendre, Nymeria se permit un instant de répit. Les yeux clos, elle revoyait Brehn, sur son balcon, le soir où il était venu lui avouer ses sentiments. Elle revenait d'un dîner avec la famille royale, elle était épuisée.   Les appartements de la princesse étaient baignés par la lumière de l'astre diurne, et Brehn semblait s'en détacher comme s'il était plus rayonnant encore. Excédée par le dîné passé, elle n'avait pas le cœur à rire. Mais Brehn l'avait réconforté malgré lui. Il lui avait montré un monde où ils étaient ensemble, heureux. Un monde où la couronne et l'amour pouvait être uni, un monde où elle avait une chance d'être une souveraine comblée. La réalité l'avait cependant rattrapée. Andar n'accepterait jamais. Brehn était un Shöva. Sa famille avait tenté de renverser la couronne sous le règne du grand père de Nymeria. Celui-ci avait été clément, il n'avait pas exilé tous les Shöva, laissant une chance aux générations futures. Mais leur pêchés n'étaient pas pour autant pardonnés. Andar était un bon roi, certes, mais rancuniers. Lorsqu'il avait quelqu'un dans le collimateur, il ne le lâchait plus. Sven en était l'exemple le plus concret. Même s'il était sans doute impliqué dans bien des affaires, Andar faisait une fixette sur lui, au risque de laisser parfois passer le réel criminel...

- Princesse… Nymeria… Je comprends vos sentiments, et sachez que je suis là pour vous venir en aide… J’ai eu la chance de faire la rencontre de votre père… Que je n’avais pas reconnu pour tout vous dire, et depuis ce jour, je n’ai cessé de penser à lui.  Je sais ce qu’est l’amour et l’impact qu’il peut avoir sur nos cœurs… 

Danis semblait elle aussi plongée dans ses pensées, revivant, sans doute, sa rencontre avec Andar. Nymeria n'en avait que très peu entendu parler. Elle n'était pas pour que son père prenne une nouvelle femme. Sans avoir connu sa mère, elle la respectait énormément. Athzal, son oncle, lui narrait parfois des récits. Si sa mère pouvait la voir, aujourd'hui, serait-elle fière de ce que Nymeria était devenue ? Serait-elle heureuse de savoir qu'elle souhaitait s'épanouir avant de prendre le trône ? Verrait-elle en sa fille ce que tout le monde semblait voir ou la verrait-elle réellement ? Une future bonne souveraine. Dévouée à son pays. Dévouée à son peuple. N'ayant pas peur de prendre des risques, pas peur d'affronter ses ennemis, comme lorsqu'elle s'est retrouvée seule face à Sven Ramose ou lorsqu'elle a bravé les flammes pour venir en aide à Eden'El ou encore lorsqu'elle a décidé de protéger Lachlan et sa famille. Verrait-elle tout cela ? La princesse aimait à le croire. Elle désirait rendre ses parents fiers. Sa mère lui en voulait-elle d'être si proche de Danis aujourd'hui ? Celle qui a prit sa place dans le cœur d'Andar ?

Mais Danis méritait tant cet amour que, même si la princesse s'en était empêchée depuis toujours, aujourd'hui elle refusait de reprendre sa place d'héritière snobe vis à vis de sa Reine. Aujourd'hui, elle avait décidé d'être présente pour Danis. Celle-ci aurait pu être sa grande sœur. Elle prenait une posture très maternelle et si apaisante... Non. Elle ne voulait pas s'en privé. Plus maintenant. Le cœur tendre de Nymeria lui jouerait sans doute des tours, un jour ou l'autre. Mais celui-ci semblait lui indiquer que Danis était la bonne direction à prendre. Tout comme Brehn lui était apparu comme une évidence. Glöre soutenait-elle vraiment sa princesse, ou c'était elle qui imaginait tout ces signes ? Le fait étant qu'elle ne doutait plus de Danis. Elle ne doutait plus de ses sentiments. Sa décision était prise. Elle allait parler à Andar.

-Vous ne cessez de penser à lui, et il doit en être de même pour lui… J’en suis sûre.

La reine referma ses mains délicates sur celles de Nymeria. Elles étaient complices et tactiles ce soir, comme si les mots ne suffisaient pas. Les gestes intensifiaient leur déclaration et apaisaient leurs maux. L'harmonie qui se dégageait à présent entre les deux jeunes femmes étaient palpables. La princesse aurait voulu garder ce moment pour toujours, et pouvoir toujours le revivre. Mais cela aussi, lui était interdit. Le protocole ne permettait pas de telles relations avec la Reine. Le protocole était le protocole. Et il fallait s'y accommoder.

-Vous connaîtrez le bonheur, je vous aiderais… Je pense que je peux faire entendre raison à votre père...Réellement. 

Nymeria retint son souffle, les yeux écarquillés. Venait-elle réellement d'entendre ces mots, tout droit sortit de la bouche de la reine ? Les larmes lui montèrent aux yeux sans qu'elle n'y puisse rien. Soulagée, heureuse. Apaisée. Si Danis était de leur côté, alors peut-être que tout n'était pas perdu. Peut-être qu'Andar accepterait. Brehn n'aurait aucun prétention vis à vis du trône, il s'en moquait bien. Tout ce qu'il voulait, c'était être avec sa princesse. Et tout ce qu'elle voulait... Non. Il aurait été faux d'insinuer qu'elle ne désirait que Brehn. La couronne l'avait toujours faite rêvée. Elle ne se voyait pas autrement qu'en tant que future Reine de Vainui. Elle voulait être digne de sa mère. Digne de son père. Mais la présence de Brehn la rendait plus féroce, plus puissante. Elle avait besoin de lui.

Danis lui intima finalement que le bon parti pour Vainui était que sa souveraine soit heureuse. Mais Andar n'était pas heureux lorsqu'il épousa la mère de Nymeria. Un mariage politique pouvait peut être s'enrichir d'amour, mais au départ, il n'est que politique. Le roi ne parlait pas souvent de son ancienne épouse, Nymeria ne savait point s'il l'avait un jour vraiment aimé. Peut-être avaient-ils simplement fait leurs devoirs maritaux.

-Je suis sûre de lui. Reprit-elle finalement. Je l'aime. Plus que je n'ai jamais aimé quelqu'un. Un amour que je ne contrôle pas, que je ne connais pas. Elle lui sourit doucement. Merci Danis. Merci pour ces mots. Merci pour votre aide prochaine.

Une domestique frappa à la porte, ramenant le vin chaud que Nymeria avait quémander quelques temps avant... La soirée était sans doute loin d'être terminée.
© BLACK PUMPKIN

______________________

❝ We accept the love we think we deserve❞ Only once in your life, I truly believe, you find someone who can completely turn your world around.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Danis Drogon
initié


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 90
❝ Avatar : Scarlett Johansson
❝ Multi-Compte(s) : //
❝ Crédits : Signature © by anaëlle.

❝ Métier : Reine
❝ Age : 29 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: No one to hear || Danis Mar 27 Juin - 15:33



[i]"Douce et froide nuit
Au milieu la lune resplendit
Pendant que le soleil endormi
prépare son retour à la vie
"

-Je suis sûre de lui. Je l'aime. Plus que je n'ai jamais aimé quelqu'un. Un amour que je ne contrôle pas, que je ne connais pas. Merci Danis. Merci pour ces mots. Merci pour votre aide prochaine.



Nymeria paraissait soulagée malgré les larmes qui venaient faire resplendir tristement la couleur de ses yeux. De nouveau submergée par l’émotion face aux sentiments de la Princesse, Danis sentit son coeur se serrer dans sa poitrine… Elle se revoyait, le jour où elle avait vu Andar, enfermée dans sa chambre tant ses soeurs s’étaient moquées gentiment de son ignorance… Elle était tombée amoureuse, et n’avait fait que penser à lui à ce moment là… Toutefois, elle avait eu l’impression de vivre dans un rêve, et seulement dans un rêve car à ses yeux, le Roi n’avait pas le droit de prendre son coeur. Cette impression d’impuissance l’avait rendue malheureuse  et… triste… Toutefois, tout avait changé par la suite car jamais elle n’avait ressenti cela pour un autre homme… L’amour avait fini par casser les codes et le protocole…

Rien n’était donc  perdu pour l’Héritière, bien au contraire. Le passé était le passé... Et puis, on ne pouvait juger un homme sur les agissements de ses ancêtres…  

Laissant un sourire apaisé illuminé légèrement son faciès, la Reine jeta un oeil à sa tasse de thé vide, puis au vin qui venait tout juste d’être déposé là par un des domestiques de la Princesse. La nuit était loin de toucher à sa fin, et après toutes ces confessions, Danis n’était pas contre un petit verre… Ce n’était pas dans ses habitudes, certes, mais s’il pouvait inhiber ses angoisses pour une heure ou deux, elle ne pouvait qu’approuver ce léger écart…  

Ainsi, une fois la boisson entre les mains, elle fit entendre sa voix toujours aussi apaisante..

Le véritable amour ne se contrôle pas… Alors buvons à ce sentiment si bon, qui apparaît toujours au moment le plus incongru  dans nos vies…” lança t-elle sur note à la fois enjouée et mélancolique , en levant son verre avec légèreté vers la Princesse.

Elle ne savait pas combien de temps elle alla rester à ses côtés… Toutefois, une chose était sûre. Connaissant le caractère d’Andar et voyant que Nymeria lui ressemblait beaucoup, elle doutait fortement que cette histoire d’amour reste bien cachée… La décision semblait prise dans l’esprit amoureux de l’Héritière… Le moment était sans doute venu de mettre tout à plat pendant cette immense période de crise politique afin d’éviter toute querelle dans un futur proche. C’est pourquoi Danis devait être prête à défendre la paix et à calmer les esprits… Pour une fois, la Reine allait se sentir utile.  

Cependant, l’astre brûlant n’allait pas pointer le bout de son nez tout de suite…  Avant tout, elle allait profiter de la nuit, parler à coeur ouvert, se libérer l’esprit… et prendre le temps de connaître cette belle-fille qui apparaissait maintenant comme étant une des rencontres des plus surprenantes et belles de sa vie.




______________________

Once Upon a Time...

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No one to hear || Danis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Oranda ~ Truth is not far :: Autres Terres :: Vainui :: Ibai :: Château :: Appartements de la princesse-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujetSauter vers: