AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Groupes fermés
Le groupe des Matières et des Exempts sont momentanément fermé aux inventés et scénarios, merci de votre compréhension
Intrigue
Un vent de changement souffle sur les terres d'Oranda... Pour en découvrir plus, la première intrigue a été dévoilée
Venez donc tout savoir du meurtre d'Osrian Birghild (ou presque)
Avis de Recherche
Nous recherchons activement des Innocents, merci de privilégier les PV et scénarios !
Ils sont en sous nombre et on aimerait bien avoir de nouveaux amis avec qui jouer !
Scénarios
Le scénario d'Eden'El Lumnar a été mis en avant par Silee Pherusa
C'est le dirigeant d'un refuge de Lucrezia qui n'attend qu'à être pris !

Partagez|

Pride and Prejudice ♠ Eden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Rashka Velane
néophyte


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 327
❝ Avatar : anya taylor-joy ♥
❝ Multi-Compte(s) : aspyn la dangereuse, letto l'étrange
❝ Crédits : rapunzel

❝ Métier : vagabonde, voleuse occasionnelle
❝ Age : dix neuf années
❝ Niveau : 1


~#~Sujet: Pride and Prejudice ♠ Eden Dim 4 Juin - 0:29



Pride and Prejudice
Eden ξ Rashka

An 836. 27, Dixième Lune.

L'interdit avait une fois de plus prit le pas sur la raison. Elle se retrouvait là, au marché, à errer telle une ombre, en tentant de rester discrète. Généralement, on ne la remarquait pas. Elle avait l'apparence d'une blonde ou d'une brunette selon la lune et les cendres de Sterenn qui lui restait à disposition pour se colorer la chevelure. Mais dans tous les cas, elle ne pouvait s'empêcher de rabattre son capuchon et de baisser la tête, afin de ne croiser le regard de personne et d'éviter de se faire remarquer.
Cela se passait plutôt bien ces derniers jours. Elle avait réussi à chaparder quelques pommes, des baies, du pain et même une couverture les premiers jours. Parfois on la hélait, on tentait de la poursuivre, mais elle disparaissait si rapidement dans la foule, sans même se retourner, que les marchands préféraient abandonner.
Mais il arrivait parfois que la fuite soit plus complexe, que les autorités l'arrêtent, menacent de la réduire en esclavage ou de la fouetter si elle recommençait à adopter ce comportement inadéquat. Et là encore, elle parvenait à s'échapper silencieusement, avant même que la sentence ne tombe. C'était un fantôme, une détentrice de l'air que les commerçants espéraient ne jamais croiser sur leurs étalages ou dans leurs boutiques, comme tous les autres fichus voleurs qui hantaient les rues de Dahud. Elle était un petit bout de femme insaisissable, libérée et terriblement inconscient.

Ce jour-là, Rashka recommença ses machinations illégales. Naviguant dans le tumulte des clients, chapardant quelques pièces dans les poches de certains, un fruit dans le panier d'un autre ou le bijou d'une dame peu attentive, en véritable pickpocket. S'il y avait bien un don qu'elle s'évertuait à développer plus que celui de l'air, c'était l'art de subtiliser les objets, sans que son possesseur ne s'en rende compte. Et ce talent là, elle le maîtrisait de plus en plus, bien qu'il n'y avait pas à s'en vanter.

Tout aurait pu se passer comme à son habitude, mais c'était sans compter sur l’innocence et la bonne volonté dont pouvait encore faire preuve certains Orandiens.
Il y avait cette jeune fille, près d'un étalage de graines et d'épices diverses et variées. Elle était discrète et silencieuse, mais pourtant impossible à rater : de part sa chevelure d'or déjà, et d'autant plus car il était bien rare de croiser une aussi jeune fille qui mesurait cette taille là.
Tout de suite, leurs regards se croisèrent, mais Rashka ne lui apporta pas plus d'attention, ayant remarqué que cette inconnue ne semblait rien posséder de valeur, si ce n'était sa bravoure, qui allait lui jouer des tours dans le futur.
Faisant alors mine de s'intéresser aux ventes de l'épicier, les mains de la jeune air glissèrent discrètement dans les poches d'un homme à ses côtés, le dépouillant ainsi de ses biens à la vitesse d'un éclair. Elle quitta alors lentement le stand, pour ne pas éveiller les soupçons. Le calme était la clef pour une escroquerie réussie.

"AU VOLEUR ! s'écria-t-on dans son dos."

Son sang ne fit qu'un tour, et jetant un œil derrière elle, la jeune fille remarqua que la blondinette était la cause de son échec. Elle prit les jambes à son cou, bousculant des passants pour fuir en vitesse entre les ruelles de la capitale.
Se faire trahir par quelqu'un qui n'avait même pas été sa victime : cela ne lui était encore jamais arrivé.



______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Eden'El Lumnar
néophyte


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 2218
❝ Avatar : Elle Fanning
❝ Multi-Compte(s) : Lexmark & Ceersa motor sport
❝ Crédits : Vanka (gif+av) • ASTRA. (sign)

❝ Métier : Domestique au palais des représentants du Feu
❝ Age : 20 ans
❝ Niveau : 1


~#~Sujet: Re: Pride and Prejudice ♠ Eden Dim 4 Juin - 8:35

Rashka Velane
&
Eden'el Lumnar


Pride and Prejudice
27, dixième lune de l'an 836 ☙ L'atmosphère avait un goût différent. Au-delà de ce qui avait pu se dérouler ces derniers jours. Même si de voir ce cauchemar renaître de ses cendres encore tièdes n'était pas sans en être responsable. Je ne voulais plus sortir. Pas depuis ces deux jours. Mais Leanor ne m'avait guère laissé le choix. Point de garde pour cette sortie. Personne ne veillerait sur moi. La mystérieuse disparition d'un des gardes avait éveillé quelques soupçons. Il avait disparu alors qu'il m'escortait et en toute légitimité, personne au palais des représentants du Feu ne jugeait que ma vie valait plus que celle d'un garde. Pour eux, elle ne valait pas celle d'un Feu, fusse-t-il esclave lui-même. Hormis aux yeux de Ranrek... Mais il était bien trop demandé auprès de son père, même depuis son retour. Il savait que quelque chose n'allait pas, mais je restais fermée. Ce garde tué, ces deux jours passés avec ce cauchemar qui portait à présent un nom - Orkem maudit Conseiller de cette fichue Sezni - ma sœur... Je secouai la tête, m'étant promis de ne point y songer un seul instant.

Ma seule envie était de m'enfouir sous les couvertures de mon lit et de ne plus en sortir qu'à l'appel de la douce voix de Ranrek...

Impossible. Leanor était derrière moi. Et je lui causais déjà bien assez de soucis alors qu'elle avait à gérer les domestiques du palais. Je n'étais qu'un poids pour elle, un caprice de Ranrek. Nous avions beau nous entendre, il y avait cette froideur indescriptible entre nous. Ce n'était guère de l'hypocrisie, mais de la méfiance vis-à-vis de moi. Comme si je lui volais son monde en entrant dans l'intimité de Ranrek à partager cette chambre normalement réservée à son épouse. Je n'étais pas aveugle et voyais l'affection toute particulière qu'elle lui portait. Qui pourrait l'en blâmer ? Assurément pas moi. Au-delà du charme qui opérait sur moi, cet homme avait l'âme la plus dévouée et noble que je puisse connaître. Et j'en connaissais des âmes tendres. Des âmes douces. Des âmes aimantes. Ranrek était différent. Aux antipodes de l'image qu'Orkem m'avait indirectement laissée me forger toutes ces années durant. Et bien plus encore ; malgré l'appréhension, les doutes, j'avais l'impression qu'un seul mot de sa part suffisait à faire tomber la barrière qu'il souhaitait lever. Me livrer ainsi à lui pouvait être accordé à ma naïveté et mon inconscience. Ces deux défauts qui me narguaient jouaient bien évidemment leur rôle à la perfection. Toutefois, je ne pouvais nier le fait qu'à chaque seconde passée à ses côtés, j'avais l'impression de me reconstruire, de me renforcer. Alors qu'au contraire, auprès d'Orkem, je me détruisais, m'évaporais. Être ainsi tirée vers le bas, le haut, le bas, le haut... C'était une chose difficile à gérer, surtout pour une personne aussi instable que je pouvais être.

Cette faiblesse me révulsait. J'arrivais à me détester pour cela. Il était difficile de me faire ressentir cette colère. Il y avait bien sûr mes erreurs, celles que je ne pouvais finalement imputer qu'à moi-même et qui me mettait en colère contre moi-même. Les mensonges et les manipulations, l'absence et ce vide qu'a laissé Hly'tha derrière elle après sa Cérémonie. Et Orkem Vahlaan. Cette... acrimonie, haine, rage, peu importe comment il fallait la décrire, s'ajoutait à ces choses pour lesquelles je m'en voulais. Comme le signe d'un cercle vicieux, d'un serpent se mordant la queue. Si je le déteste, c'est parce que je me déteste, parce que ma sœur n'était pas là, ce qui m'a rendu en colère contre elle, mais le fait de ne pas parvenir à m'en sortir seule me ramène à m'en vouloir à moi seule. En fait, je trouvais là une justification à cette manie que j'avais de fuir mon reflet. De détester me voir à travers un miroir ou l'argenterie du palais. Parce que la seule personne que je détestais vraiment, c'était moi...

On me bouscula, je repris mes esprits. Chassant ces idées sombres de mon esprit, je laissai à nouveau mes sens en alerte. Toisant chaque personne, leur regard, leurs gestes. Je me méfiais de tout et de tous. Un espion d'Orkem ? Un homme de main des Ergorn ou autre ? Je trouver en chaque visage une raison de me méfier. J'étais terrorisée. Comme j'aurais aimé pouvoir m'enfermer dans les appartements de Ranrek le temps de reprendre pleinement mes moyens... La liste. Je me concentrai sur la liste de ce que m'avait commandé Leanor. Une petite bourse contenait juste assez pour régler les achats, il n'y avait pas de quoi devenir riche. Observant un étal, je m'attardai sur ceux qui m'entouraient et remarqua le regard particulièrement suspect d'une jeune femme. Elle était à moitié dissimulée, mais son regard transpirait la fourberie. Ses intentions me parurent louches lorsque nos yeux se croisèrent. Cependant, je ne compris pas de suite. Jusqu'à ce que je l'aperçoive glisser subrepticement sa main dans la poche d'un homme. Alors qu'elle escomptait partir malgré ma vigilance, je la dénonçai sans vergogne en cirant : « Au voleur ! » En la pointant du doigt. Les badauds se retournèrent, intrigués. Le temps qu'ils réalisent ce que je venais de dire et qu'ils fassent la corrélation entre mon alerte et la fille, cette dernière était déjà en course. Sans hésiter une seconde de plus, je me mis à sa poursuite. Pourquoi ? Aucune idée...

Je courrais pour la rejoindre dans un dédale de rues que je ne connaissais pas très bien. J'avais un très bon sens de l'orientation, mais avec les difficultés traversées ces derniers jours et les précédentes réflexions que je m'étais faite, je n'avais plus confiance en moi. Je courrais pour la rattraper, c'était autre chose que de courir après Hly'tha quand nous étions plus jeune. La fripouille se glissait dans les carrefours avec une agilité déconcertante et mon souffle n'allait pas tarder à me manquer. Est-ce que ça valait vraiment le coup ? Certainement pas. Il fallait que je commence à raisonner comme un habitant de Dahud... Après une lune passée ici, ça devenait presque ridicule cette tendance à ne pas vouloir laisser mes principes s'en aller, laisser la prudence prendre le dessus. Ça n'était guère juste qu'elle s'enfuit ainsi et s'en sorte. Je n'avais rien d'un garde ni d'un défenseur de la justice, mais j'avais été la seule à m'en préoccuper. Pourquoi les habitants de Lucrezia étaient-ils si amorphes face aux crimes, quand bien même fussent-ils mineurs ?

Entre l'indignation de l'immobilité de la plèbe, l'inutilité de la garde à cet instant, je ne prenais plus aucun repère, je me perdais doucement dans ce dédale où elle m'entraînait pour finir par arriver à bout de souffle. Je m'arrêtai, mains sur les genoux. Ainsi pliée, je respirais fortement et de plus en plus longuement. Plus un bruit de pas, j'avais perdu sa trace. Un chat fit tomber une planche de bois qui tenait en équilibre contre un mur, près de ses jumelles. Le bruit me fit sursauter. Redressée, je regardai autour de moi, sourcils froncés. Où étais-je tombée ?

@Rashka Velane ☙ #Sanie #Vanka ☙ 1266 mots

______________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Rashka Velane
néophyte


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 327
❝ Avatar : anya taylor-joy ♥
❝ Multi-Compte(s) : aspyn la dangereuse, letto l'étrange
❝ Crédits : rapunzel

❝ Métier : vagabonde, voleuse occasionnelle
❝ Age : dix neuf années
❝ Niveau : 1


~#~Sujet: Re: Pride and Prejudice ♠ Eden Jeu 8 Juin - 0:30



Pride and Prejudice
Eden ξ Rashka

An 836. 27, Dixième Lune.

Lancée dans une course effrénée, la jeune fille accumula les bousculades, renversant quelques étales, poussant au sol les personnes qui n'avaient pas réussi à l'éviter à temps. C'était devenu une habitude, elle savait maintenant comment faire pour compliquer la tâche à ses poursuiveurs, et pouvoir les empêcher de l'attraper.
Utiliser son environnement était toujours une bonne méthode : il suffisait de modifier le décor, d'user de ce qui se trouvait à sa portée pour gêner l'autre. Au fond, elle embêtait les autres Orandiens, ajoutant du piquant à leur quotidien, pour se sauver elle. C'était quelque chose de profondément égoïste. Mais elle faisait toujours attention, ou du moins, autant qu'elle le pouvait, à ne pas effrayer ou blesser des enfants. Être une voleuse elle l'assumait certes, se défendre aussi, se venger absolument, mais traumatiser des innocents : non. Ce n'était pas dans la ligne de conduite qu'elle s'était imposé lorsqu'elle avait décidé de quitter les siens à l'âge de quinze ans.

Après quelques minutes de fuite, Rashka se risqua à jeter un œil derrière elle, afin d'évaluer la situation. La garde dahudienne était-elle à ses trousses ? Le marchand avait-il entreprit de la rattraper aidé de quelques collègues furieux ? Loin de là.
En réalité, elle fut plutôt surprise de constater qu'il n'y avait déjà plus personne, si ce n'était une silhouette féminine, au loin. Il s'agissait de la blondinette du marché, celle qui avait osé donner l'alerte. Plus elle approchait, plus on remarquait son air déterminé, ses joues rosies par la course, et ses cheveux en bataille. La détentrice de l'air resta entre deux émotions en assistant à la scène : l'envie de rire, ne comprenant pas l'action et l'espoir que pouvait avoir cette inconnue en agissant ainsi; ou l'énervement, qui grandissait progressivement en elle. Si la brunette avait bien horreur de quelque chose, c'était que l'on se mêle de ses affaires.

Au coin de la ruelle suivante, elle décida alors de ralentir le pas et, profitant de la discrétion que lui offrait l'endroit, elle entreprit d'escalader la bâtisse qui faisait l'angle. Son don lui assurait une certaine facilité à la tâche, lui promettant agilité et réception en douceur en cas de potentielle chute. De plus, elle était un poids plume, habituée aux épreuves sportives, ce qui lui rendait la tâche encore plus aisé. Ainsi postée en hauteur, agenouillée pour ne pas se faire remarquer, elle laissa sa poursuiveuse débouler. Impossible de ne pas remarquer son essoufflement, cette dernière semblait perdue, presque apeurée en réalisant enfin ce qu'elle avait entreprit. Pauvre inconsciente qu'elle était.
Rashka se redressa pour se dévoiler, laissant son ombre se porter sur la jeune fille.

"A quoi tu joues brindille ?! s'enquit-elle d'une voix dure et agressive, qui détonnait avec son frêle physique. On t'a jamais dit de ne pas te mêler des affaires des autres ? Tu cherches les problèmes on dirait..."

Ainsi en hauteur, elle dominait la blonde de quelques mètres, ce qui lui conférait alors une position de supériorité. Le soleil entourait sa silhouette, la rendant légèrement menaçante, prête à bondir sur sa victime. Son sang bouillait en elle, ses poings se serraient, hésitants. C'était démangeant, cette envie de lui donner une bonne leçon, une raclée à cette gueule d'ange, comme à toutes ces personnes qui imaginaient encore le monde d'une manière bien trop pure.



______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Eden'El Lumnar
néophyte


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 2218
❝ Avatar : Elle Fanning
❝ Multi-Compte(s) : Lexmark & Ceersa motor sport
❝ Crédits : Vanka (gif+av) • ASTRA. (sign)

❝ Métier : Domestique au palais des représentants du Feu
❝ Age : 20 ans
❝ Niveau : 1


~#~Sujet: Re: Pride and Prejudice ♠ Eden Lun 12 Juin - 13:34

Rashka Velane
&
Eden'el Lumnar


Pride and Prejudice
Les bâtiments et les pierres des murs ressemblaient à de nombreuses autres impasses de ce genre. Je pourrais tenter de revenir sur mes pas, mais la disparition soudaine de cette fille me posait bien trop d'interrogation pour pouvoir laisser cette idée de traverser l'esprit. Où était-elle passée ? Je fis un tour complet sur moi-même, perdue, scrutant la moindre aspérité des lieux au cas où elle s'y serait cachée. « À quoi tu joues brindille ?! La voix venait d'en haut, je suivis ce son tranchant le calme qui s'était installé. On t'a jamais dit de ne pas te mêler des affaires des autres ? Tu cherches les problèmes on dirait... » Je plissai les yeux, couvrant l'intense lumière qui émanait d'elle et m'éblouissait.

Ne pas se mêler des affaires des autres, c'est ainsi que les Lucreziens vivaient : s'en s'occuper des autres. C'est ainsi que des enfants restaient à la rue, que des personnes se faisaient violenter, d'autres tuées... C'est en ignorant ce qui peut arriver à son voisin qu'on laisse la porte ouverte aux pires intentions des Hommes. Si des gens s'étaient inquiétés de ce qui pourrait advenir d'une fille de quinze ans seule, perdue, je n'aurais peut-être jamais été enlevée par le Conseiller. Tout aurait été si différent... Fermer les yeux, comme ces œillères que l'on met aux chevaux en ville afin que les distractions de la rue ne les troublent pas. C'est ça, pour ne pas troubler notre confort, notre chemin, on ne regarde pas celui qu'empruntent les autres. Les laissant dans leurs ennuis. Ce n'était pas ma façon de vivre. Je refusais de fermer les yeux et d'ignorer ce qui se passe autour de moi. Pas tant par devoir envers autrui, mais par attachement à mon éducation, à cet environnement dans lequel j'ai grandi où, tous ensemble, nous étions forts, soudés. Bien trop de violence se passait près de moi sans que je puisse y faire quoi que ce soit. De part ma faible position ou de part mon manque de moyens. Cela me donnait une raison de plus de me mêler des affaires de cette fille qui se complaisait à ainsi me surplomber.

« Les gardes vont arriver, t'arrêter pour ta piteuse tentative de vol », lui criai-je d'un ton ferme qui, sur mes lèvres, n'avait pas de réelle crédibilité. Sans attendre, j'entrepris d'escalader à mon tour de mur afin de l'atteindre. Ce qui n'allait pas se révéler être une chose aisée. Grimper sur les arbres était pour moi un jeu d'enfant. Les falaises ne m'étaient pas non plus étrangères. Par contre, ce mur était bien trop régulier... Rapidement, je compris que ça n'était pas donné à tout le monde de gravir une telle paroi. Sûrement devait-elle être une Air. L'agilité de ces personnes était connue de tous.

Ce constat perspicace me fit inéluctablement penser à Hly'tha. Cette fille était de son peuple à présent. Je comprenais en tout cas bien mieux pourquoi ma sœur m'avait toujours devancée en tout point dès lors qu'il s'agissait de prouesses physiques. Que ce soit dans les courses à travers les arbres où, esquiver les embûches, devait se voir facilité par l'appréciation naturelle que son futur don lui accordait. Je l'avais toujours cru simplement plus agile que moi, qui passait pour une maladroite incorrigible. Mais finalement, ceci avait sa justification. Comme bien d'autres choses dans sa façon d'être, de penser, de faire. Hly'tha a toujours été un esprit libre, un oiseau qui peut se permettre de voguer à travers le monde entier tout en faisant fi des appréhensions et du jugement des autres ; parce que quelque soit le chemin qu'elle empruntait, elle aurait toujours une porte de sortie. Un échappatoire qui découlait de sa nature profonde : l'Air.

@Rashka Velane ☙ #Sanie #Vanka ☙ 663 mots

______________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pride and Prejudice ♠ Eden
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oranda ~ Truth is not far :: Dahud :: Lucrezia :: Centre :: Grand Marché-
Sauter vers: