AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Groupes fermés
Le groupe des Matières et des Exempts sont momentanément fermé aux inventés et scénarios, merci de votre compréhension
Intrigue
Un vent de changement souffle sur les terres d'Oranda... Pour en découvrir plus, la première intrigue a été dévoilée
Venez donc tout savoir du meurtre d'Osrian Birghild (ou presque)
Avis de Recherche
Nous recherchons activement des Innocents, merci de privilégier les PV et scénarios !
Ils sont en sous nombre et on aimerait bien avoir de nouveaux amis avec qui jouer !
Scénarios
Le scénario d'Eden'El Lumnar a été mis en avant par Silee Pherusa
C'est le dirigeant d'un refuge de Lucrezia qui n'attend qu'à être pris !

Partagez|

Body gets hurt when heart is away | Rashka ♥ Lilo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Rashka Velane
néophyte


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 303
❝ Avatar : anya taylor-joy ♥
❝ Multi-Compte(s) : aspyn la dangereuse, letto l'étrange
❝ Crédits : rapunzel

❝ Métier : vagabonde, voleuse occasionnelle
❝ Age : dix neuf années
❝ Niveau : 1


~#~Sujet: Body gets hurt when heart is away | Rashka ♥ Lilo Jeu 1 Juin - 1:53


Body gets hurt when heart is away
Rashka | Lilo
Cela faisait plusieurs jours déjà que la gamine ne mangeait pas à sa faim. Son ventre gargouillait régulièrement, signifiant que quelques racines n'étaient pas suffisant à la satisfaire. Elle se sentait plus faible qu'à l'ordinaire, prédisposée à s'endormir en plein jour, ce qui était loin d'être à son habitude.
C'était le résultat de son absence au travail. Elle avait décidé de s'éloigner du poissonnier, de ne pas honorer complètement sa dette, à ses risques et périls. De récents événements l'avaient chamboulée, remettant ses idéaux, son passé et son avenir en question.
Aussi, elle s'était décidé à reprendre la route vers Sterenn, afin de devenir quelqu'un, de servir à quelque chose. Elle attendait seulement que les pluies qui s'abattaient sur Dahud depuis plus d'une lune ne cessent. Elle n'était pas friande de ce temps désagréable, et encore moins lorsqu'elle devait se lancer dans un périple de longues journées de marche.
Il lui fallait néanmoins reprendre des forces. Trouver de la nourriture s'était avéré plus complexe, surtout après avoir passé quelques temps à se faire nourrir par Akela, sans avoir à lever le petit doigt. Le poisson n'avait pas été son met favori durant cette période, mais il fallait avouer que cette nourriture avait satisfait son corps de part l'énergie qu'il lui avait apporté.

Rashka avait flâné dans les rues, aux abords de la nuit. Elle faisait le tour de la place du marché, tentant de récupérer quelques légumes abandonnés de part leur apparence loin d'être appétissante. Il ne fallait pas faire la difficile, surtout lorsqu'on ne se sentait plus assez entraîner pour se risquer à voler un marchand.
Une pomme en main, la brunette errait, cherchant un endroit où dormir gratuitement mais illégalement, comme à son habitude. Généralement, elle avait le don de dénicher des étables qui n'avaient été habilement closes. Des fois encore, son petit gabarit lui permettait de s'infiltrer discrètement dans une auberge pour y passer la nuit dans une chambre non occupée. Une fois aussi, il lui était arrivé de séduire un homme fortuné pour l’assommer une fois dans sa couche, afin de profiter du confort de ses draps de coton.
Elle était ainsi, à jouer avec le feu. Mais ce soir, elle allait en payer les conséquences.

"Hé toi ! lui fit-on dans le noir alors qu'elle s'engageait dans la rue des plaisirs, mal famée certes, habité par les mendiants, mais qui en contre partie, regorgeait d'endroits accessibles où se reposer. Je te connais toi..."

Un homme sorti des ombres, s'approchant précipitamment de la jeune femme. Sans qu'elle n'ait eu le temps de fuir, il s'empara de sa gorge, et l'inclina afin de l'inspecter dans un rayon de lumière qu'offrait la lune. Elle ne touchait presque plus terre, tandis que ses mains tentaient de retirer la prise de l'inconnu.

"T'es la petite fouine, la petite voleuse du marché. J'te reconnais, t'as volé mon maître, reprit-il d'un ton à la fois nerveux et excité par sa trouvaille. J'ai pris des coups de fouets à ta place ma garce !"

Comprenant que la situation n'allait pas tourner en sa faveur, Rashka s'empara de son poignard, qu'elle dissimulait dans le bas de son dos, coincé contre sa peau. L'homme la gifla, mais elle répondit rapidement en tentant de le blesser. Sa lame dessina une coupure sur la joue du malfrat qui la lâcha, surpris par l'attaque.

"T'as cru qu'on allait pas te retrouver ! Ce n'est pas en cachant ta blondeur que tu seras sauve gamine !
- Laisse moi ! s'exclama-t-elle, le cœur battant la chamade. Va-t-en !"

La ruelle était vide, les volets des habitants totalement clos. On entendait seulement un fond sonore émanant du plus proche bordel, composé d'un mélange de musique et de rires. Elle eut le malheur de jeter un œil autour d'elle, tentant vainement de repérer une échappatoire, ne serait-ce qu'un toit sur lequel s'échapper comme elle avait l'habitude de le faire grâce à l'agilité que lui procurait son don. Mais cette analyse de son environnement donna le temps à son ennemi d'attaquer. Il lui asséna un violent coup de poing dans le visage, fendant sa lèvre charnue.
Désorientée, Rashka tomba au sol, lâchant malencontreusement son arme aux pieds de l’assaillant. Celui ci s'en empara, empli de rage et de détermination. Il semblait être ce genre d'homme qui ne se méfiait pas des conséquences, plutôt disposé à rendre justice par lui même.  

"Pense à voler le marchand qui n'a pas de mémoire... Dans ta prochaine
vie,
s'amusa-t-il avant de planter le poignard dans la chair de la jeune fille."

La détentrice de l'air ne se rendit pas compte de ce qu'il venait de se passer. La peur et la haine avaient empli son esprit et donné un regain d'adrénaline à son corps. D'une manière sèche mais puissante, elle asséna un coup de pied dans le torse de l'homme, le projetant en arrière. Il tomba lourdement sur le sol, son crâne heurtant le pavé. Il ne se releva pas. Elle prit quelques instants à le regarder, n'osant pas bouger.

"Arrrrgh, souffla-t-elle d'un coup, le visage déformé par la douleur, se rendant compte que sa lame était plantée en elle."

Le sang coulait, s'échappant en créant une forme cylindrique autour d'elle. Rashka peina à se relever, en poussant diverses plaintes alors qu'elle maintenait une pression sur les pourtours de sa plaie. Elle avait l'habitude de se soigner, de se recoudre. Sa lèvre fendue ne poserait pas problème. Mais cette blessure, ce sang qui se déversait rapidement, cette douleur qui s'étendait en elle... Elle n'y avait jamais fait face.

"Jalahiel, pria-t-elle en tentant de se mouvoir. Garde moi de la mort..."

Son esprit ne fit qu'un tour en reconnaissant les abords, au fur et à mesure de ses pas lents et lourds. Elle était près de l'auberge, celle où les retrouvailles s'étaient déroulées quelques jours plus tôt, où ils avaient commis leur énième péché, le maquignon et elle.
Désespérée, la brunette ensanglantée se déplaça jusqu'à l'établissement, se secouant pour ne pas se laisser s'endormir. Elle espérait seulement tomber sur quelqu'un, être secouru. Apos était peut-être dans les parages, ou même Lilo. Peu lui importait.
Malgré l'heure tardive, elle poussa la porte, prête à vaciller, sans savoir s'il restait du monde à profiter de la nuit ou si les clients étaient tous montés se coucher.


______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lilo Naslor
confirmé


❝ Message : 962
❝ Avatar : Jeffrey Dean Morgan

❝ Métier : Maquignon
❝ Age : 44 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: Body gets hurt when heart is away | Rashka ♥ Lilo Mar 6 Juin - 14:54


Body gets hurt when heart is away
Rashka | Lilo
La nuit tombée avait peuplé davantage la salle principale de la taverne pour qui les pluies diluviennes étaient un don des dieux. Les torrents qui s'abattaient en de régulières averses poussaient les moins vaillants à s'abriter où faire se pouvait, et il s'avérait que l'établissement en question savait alpaguer le client détrempé. L'aubergiste seznien riait souvent de l'ironie de la situation, l'eau étant l'élément qui lui profitait depuis des lunes.

Apos et Lilo, eux, avaient préféré reporter leur départ pour les terres arides, profitant des jours qu'il leur restait pour chercher à vendre la dernière de leurs bêtes. La jument alezane qu'ils pensaient voir partir rapidement n'avait finalement pas eu le succès escompté de par sa petite taille comparée aux montures des deux maquignons. Pourtant, la bête était solide et équilibrée, n'offrant aucune résistance à la main, résignant les maquignons à persister en bravant chaque jour la pluie pour la présenter sur un marché boueux.

C'est en rentrant de cette journée peu fructueuse que Lilo avait ramené l'équidé dans sa stalle, passant plus de temps que nécessaire à panser sa robe trempée. Depuis plusieurs jours, le seznien avait l'esprit ailleurs, sa dernière rencontre avec la fille de l'air continuant de le hanter jour et nuit. Apos, lui, avait déjà oublié l'accroc qu'ils avaient eu au sujet de la jeune femme qu'il avait vue repartir accompagnée de son père qu'il pensait trop protecteur. Loin d'imaginer ce qui les liait, il ne comprenait pas la mauvaise humeur persistante de son père, n'hésitant pas à la lui faire remarquer à longueur de temps. Lassé de se voir sans arrêt rabroué et remis à sa place, le jeune maquignon avait, après de nombreuses frictions avec son paternel, choisi de l'éviter dès que l'occasion se présentait, lui laissant ce soir là le soin de ramener leur jument aux écuries pour aller profiter du quartier des plaisirs.

Plus irritable que jamais, Lilo ne trouvait le repos qu'aux côtés de ses chevaux qu'il côtoyait alors plus que ses semblables. Perdu dans ses pensées, dans cette culpabilité et cette inquiétude dont il avait hérité après cette faute irréparable qu'il avait commise, il frottait machinalement le dos de la jument avec une poignée de paille déjà bien humidifiée. L'animal, lassé de ce contact devenant trop insistant, fit connaître son mécontentement d'un coup de pied en direction du maquignon qui, l'esquivant, se vit brusquement propulsé dans la réalité. Levant les yeux vers les maigres ouvertures donnant à l'extérieur, il s'étonna de voir la nuit déjà tombée et, dans un soupir, se résigna à regagner la taverne.

La seule traversée de la cour boueuse avait suffi à le détremper, plaquant quelques mèches noires et grisées sur son front qu'il balaya en arrière en poussant la porte de l'établissement déjà bien rempli. Au loin, le tavernier lui faisait signe, reconnaissant en lui un bon client à qui il servit un premier verre.

- Tiens, réchauffe-toi. Se justifia-t-il tout en sachant l'inutilité de ses propos tenus à un fils du feu qui ne se fit pas prier pour autant.

Agrippant l'anse de la choppe, Lilo la porta à ses lèvres pour en boire le contenue d'une seule traite, la contrariété contribuant à cette soif qui l'avait envahi en reposant les pieds sur terre. Il n'aspirait qu'à replonger dans un état second pour oublier ce tourment qui lui tiraillait l'esprit depuis plusieurs jours et savait qu'il n'y parviendrait qu'au bout d'un trop grand nombre de verres.

Levant la main vers le tavernier, il en commanda un nouveau qui lui fut servi rapidement et qu'il entreprit d'entamer lorsque le gérant se pencha un instant pour jeter un œil vers la porte d'entrée.

- Hé ! Toi là bas ! Si t'as picolé ailleurs pour venir gerber chez les autres, t'as choisi l'mauvais endroit !

Malgré lui, le maquignon tourna la tête vers la personne interpelée, reposant son verre en reconnaissant la silhouette de Rashka. Son visage tendu et ses poings crispés laissaient deviner une colère prête à éclater mais son teint devint blême lorsqu'il réalisa l'état de la fille de l'air.

- Rashka ! Le seznien abandonna le comptoir pour se précipiter vers elle, bousculant quiconque se trouvait sur son passage. Rashka, ça va ? Trop inquiet pour attendre une réponse, Lilo la souleva, portant une main sous ses jambes et l'autre sous ses épaules, pour l'entraîner vers l'escalier menant aux chambres.

- De l'eau chaude, des bandages, vite ! Ordonna-t-il d'une voix autoritaire à une jeune serveuse qui ne réalisa ce qu'il se passait qu'une fois qu'il avait disparu à l'étage. Traversant le couloir à grandes enjambées, il ouvrit brusquement la porte de sa chambre où il étendit la jeune femme sur le lit miteux. La pièce plongée dans l'obscurité que les rayons de la lune ne parvenaient pas à percer à travers les nuages, il ne parvenait pas à discerner la blessure qu'il avait aperçue. S'emparant d'une lampe à huile, il l'alluma précipitamment pour l'accrocher à un montant du lit contre lequel il s'appuya pour mieux voir la jeune femme dont il couvrit le front brûlant de sa main, l'autre s'affairant déjà à remonter les tissus écarlates qui dissimulaient la plaie qu'il vit alors. Ses yeux inquiets glissèrent vers ceux de la fille du vent.

- Rashka, qu'est-ce qui s'est passé ?


______________________


Coat Of Armour
You worked it down, all long ago. Lay your arms on the doorstep, I feel the tension, I feel the worst

FICHELIENS
#CE4026

Teams :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar

Rashka Velane
néophyte


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 303
❝ Avatar : anya taylor-joy ♥
❝ Multi-Compte(s) : aspyn la dangereuse, letto l'étrange
❝ Crédits : rapunzel

❝ Métier : vagabonde, voleuse occasionnelle
❝ Age : dix neuf années
❝ Niveau : 1


~#~Sujet: Re: Body gets hurt when heart is away | Rashka ♥ Lilo Sam 10 Juin - 2:10


Body gets hurt when heart is away
Rashka | Lilo
"De l'aide... souffla-t-elle en mettant le pied dans l'établissement bondé. S'il vous plait, aidez-moi."

Ces paroles, qu'elle se sentait crier de toutes ses forces, ne se terminaient qu'en un léger murmure, incapable d'attirer l'attention. Les clients de l'auberge continuaient leurs vives discussions, certains dansaient même, d'autres  encore, préféraient s'attirer les faveurs des quelques femmes extravagantes qui étaient présentes. Dans tous les cas, la vie continuait, tandis que la sienne s'échappait doucement de son petit être.
Son allure était déplorable, elle tenait à peine debout, résistant péniblement à l'envie de succomber et de trouver refuge dans un profond sommeil. Elle tanguait, les yeux brillants, la chevelure sauvage, tâchée de sang du visage à l'abdomen.
Elle ordonna à son corps de faire quelque pas, de tenter de s'approcher d'une serveuse ou du propriétaire, ce qu'il accepta. Mais rapidement, elle sentit le sol se dérober sous ses pieds. Son ouïe était défaillante, ses yeux comme recouverts d'un léger voile, était ce donc ça la mort ?
Elle s'attendait à heurter le sol, risquant d'enfoncer encore plus profondément la lame en elle. Elle imaginait même son crâne percuter le vieux parquet poussiéreux, on l'aurait alors jeté dehors en préférant éviter les problèmes que pouvaient apporter une gamine blessée. Mais il en fut tout autre.
Des bras salvateurs la réceptionnèrent, tandis qu'une chaude voix prononça son prénom. La sensation était délicieuse. Elle qui avait si froid, qui tremblait alors qu'elle était brûlante, se sentait désormais en sécurité.

"Rashka ! Rashka, ça va ?"

Impossible de répondre, d'ailleurs la jeune fille n'était même pas certaine d'avoir entendu ou simplement rêver ces paroles. Telle une marionnette, elle se laissait faire, avant de revenir peu à peu à elle.
Lentement, la jeune fille discerna la pièce où elle se trouvait désormais, allongée sur un lit, entourée d'une inconnue et... De Lilo.
Elle tenta de se redresser par instinct, mais la douleur la cloua sur le matelas. Le poignard était encore en elle, dangereusement logé dans son abdomen. Les larmes glissèrent alors sur ses joues et sa respiration s'accéléra : elle venait de réaliser ce qui lui était arrivé.

"Lilo, dit-elle alors en tentant de lui attraper la main, d'approcher son corps pour se rassurer, ne sachant pas quoi faire de son propre état. Fais quelque chose, je t'en prie !"

A la fois paniquée, mais déterminée à survivre, Rashka déchira le tissu qui lui servait de vêtement, dévoilant sa poitrine, sa plaie et surtout le sang qui ne cessait de couler. C'était sûrement pour cela qu'elle enchainait les pertes de connaissances l'espace de quelques secondes, sombrant dans un état secondaire avant de reprendre possession d'elle. La brunette se vidait, perdant peu à peu son énergie.
Paniquée, elle préféra ne pas regarder sa blessure, laissant la femme et le maquignon agir. Peu importait la douleur, il fallait la sauver. Elle risquait de crier, de souffrir le martyre ou même de mourir. Tout cela a cause d'un vulgaire malfrat.

"Rashka, qu'est-ce qui s'est passé ? l'interrogea son ancien amant.
- Une mauvaise rencontre, gémit-elle accompagnée d'une grimace. J'aurais du vérifier s'il était mort, lâcha-t-elle ensuite, encore empli de haine."

La fille de l'air s'était toujours comporté de manière forte et inconsciente. Elle n'avait jamais craint l'esclavagisme. Elle n'avait jamais craint qu'on lui coupe les mains à force de voler. Elle n'avait jamais craint non plus d'être tué pour avoir vécu et s'être éprise d'un seznien. Elle n'avait même jamais craint la folie croissante de son père.
Mais à ce moment, Rashka craignait pour sa vie. Elle se rendait compte que vivre lui importait plus qu'elle ne l'avait imaginé et que Lilo, était malgré elle, une des raisons qui lui donnait encore envie de s'accrocher à sa misérable existence.




______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lilo Naslor
confirmé


❝ Message : 962
❝ Avatar : Jeffrey Dean Morgan

❝ Métier : Maquignon
❝ Age : 44 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: Body gets hurt when heart is away | Rashka ♥ Lilo Dim 11 Juin - 2:33


Body gets hurt when heart is away
Rashka | Lilo
Ce n'étaient ni la colère ni la culpabilité, pas plus que la crainte de faiblir à nouveau qui avaient ravagé l'esprit du maquignon lorsqu'il avait réalisé l'état dans lequel se trouvait la jeune Air. Au lieu de ça, l'inquiétude enserrait sa gorge et la peur de l'entendre pousser son dernier souffle l'assourdissait, laissant sans retenue son instinct guider ses faits et gestes. Sa vie passée l'avait déjà confronté à des situations similaires l'ayant parfois atteint lui-même, comme en témoignaient les nombreuses cicatrices dont il s'était toujours gardé d'en dévoiler les origines. L'habitude autant que le professionnalisme avaient toujours su lui faire garder son sang froid et avoir les bons gestes, lui apprenant bien des choses sur un corps en souffrance.

Il lui avait toujours été aisé de relativiser lorsqu'il se mettait lui-même en danger, mais jamais encore il n'avait craint de perdre un être cher. Il pouvait s'être persuadé des années durant que Rashka n'avait été qu'une passade, qu'un instant d'égarement bien vite rattrapé, il pouvait avoir tenté de l'éloigner définitivement en se comportant comme le pire des hommes après qu'ils se soient revus en tentant vainement de croire ses propres paroles, mais la voir aussi blême et maculée de son propre sang lui avait rappelé en une fraction de seconde qu'elle avait eu plus d'impact sur lui qu'il ne voulait bien le croire.

Sans y réfléchir, il avait agrippé les pans de tissu qu'elle avait déjà écartés, déchirant davantage le vêtement pour ne se concentrer que sur cette lame plantée dans son flanc. Le rouge écarlate de son sang teinta le linge qu'il y fit glisser pour mieux apprécier la gravité de la plaie encore remplie du métal étranger qu'il jugeait avec un certain soulagement.

- Je préfère autant que tu rencontres des abrutis pas capable de viser. Commenta-t-il, constatant que la lame était plantée de telle manière qu'elle avait très certainement évité tout organe vital. Le sang coulait pourtant, mais Lilo avait déjà son idée sur la manière d'y remédier. Je te jure que si je lui mets la main dessus...

Il avait beau la savoir hors de portée des doigts glacés de la Mort, Lilo ne se défaisait pas de cette boule au ventre, à plus forte raison en sachant la souffrance, cette fois physique, qu'il s'apprêtait à infliger à la fille du vent. Son regard avait glissé sur son visage tordu par la douleur et parsemé de gouttes de cette eau qui ne cessait de tomber à l'extérieur. Sa main vint trouver son front chaud qu'il dégagea des quelques mèches noires qui s'y étaient plaquées et ses yeux adoptèrent une expression se voulant à la fois rassurante et coupable après qu'il ait discrètement intimé à la jeune serveuse de lui amener le tisonnier brûlant plongé dans les braises de la cheminée miteuse qui trônait au fond de la pièce.

- Tu vas m'en vouloir pour ce que je m'apprête à faire.

Sa main quitta le front de la jeune femme pour se plaquer contre son buste, ne lui laissant aucun moyen de se redresser. Sans attendre que Rashka ne cherche à comprendre, il s'empara du poignard qu'il retira d'un coup sec pour le laisser tomber au sol puis empoigner le tisonnier chauffé à blanc, faisant fi de tout ce qu'aurait pu faire la jeune femme pour exprimer sa douleur. D'un geste vif, Lilo plaqua le métal brûlant contre la plaie, son autre main maintenant encore le torse de la jeune femme contre le maigre matelas.

- J'espère que tu me pardonneras...


______________________


Coat Of Armour
You worked it down, all long ago. Lay your arms on the doorstep, I feel the tension, I feel the worst

FICHELIENS
#CE4026

Teams :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar

Rashka Velane
néophyte


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 303
❝ Avatar : anya taylor-joy ♥
❝ Multi-Compte(s) : aspyn la dangereuse, letto l'étrange
❝ Crédits : rapunzel

❝ Métier : vagabonde, voleuse occasionnelle
❝ Age : dix neuf années
❝ Niveau : 1


~#~Sujet: Re: Body gets hurt when heart is away | Rashka ♥ Lilo Dim 18 Juin - 3:57


Body gets hurt when heart is away
Rashka | Lilo
Les larmes aux yeux, la gamine tentait de prendre sur elle pour ne pas céder à la panique. Faire couler le sang de ses ennemis, de ceux qui osaient s'attaquer à elle n'avait jamais été un problème. Mais assister à sa propre vidange était tout autre. Aussi, elle fut plutôt rassurée de voir que la jeune inconnue et le maquignon prenaient les choses en main.
Son regard cessa de se focaliser sur la plaie pour migrer au plafond. Sa respiration haletante trouvait un créneau quelque peu soulageant, comme une manière de se concentrer sur autre chose pour tenir le choc.
La jeune fille de l'air se connaissait téméraire et loin d'être douillette mais elle se découvrait aujourd'hui assez impressionnable et démunie.

"Je te jure que si je lui mets la main dessus, lâcha Lilo en appréciant sa blessure.
- Il est peut-être déjà loin, répondit la brunette en ne retenant pas un petit sourire. Ou son crâne s'est écrasé sur le pavé, je ne suis pas totalement certaine."

Elle ne pouvait que se réjouir du sentiment de haine qui grandissait chez son ancien amant. La situation n'était certes pas adéquate, mais au fond, Rashka restait une femme qui avait eu ou qui possédait encore des sentiments amoureux pour l'homme qui tentait de la sauver. Et même si elle se croyait mourir, elle ne pouvait s'empêcher d'être satisfaite.
S'il fallait risquer le pire pour réveiller quelque chose chez Lilo, alors cela valait le coup.

Lentement, elle se sentit sombrer, prête à accueillir le sommeil. Elle croyait rejoindre la paix, faire cesser la douleur, mais c'était seulement la température de son corps qui lui faisait perdre les pédales. Elle se mit à marmonner, en ne sachant plus réellement où donner de la tête.
L'ombre du maquignon se dessinait au dessus d'elle, lui caressant le front, lui murmurant quelques mots qu'elle ne saisissait pas totalement.

"Tu aurais du être avec moi, souffla-t-elle sans réaliser qu'elle prononçait ces mots à voix haute. Ensemble, comme avant..."

Tout à coup, une douleur lui brûla les entrailles. Rashka poussa un cri qui déchira la nuit, suivi d'horribles plaintes.  
Son corps tenta de se redresser, mais elle restait maintenue au matelas, d'une main puissante. Le poignard venait d'être retiré, et la plaie cautérisée. Elle gesticula, les larmes roulant sur ses joues, avant de s'évanouir une nouvelle fois.
Un petit corps comme le sien, sous alimentée depuis quelques jours, ne supportait plus très longtemps la douleur.





______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lilo Naslor
confirmé


❝ Message : 962
❝ Avatar : Jeffrey Dean Morgan

❝ Métier : Maquignon
❝ Age : 44 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: Body gets hurt when heart is away | Rashka ♥ Lilo Hier à 16:30


Body gets hurt when heart is away
Rashka | Lilo
L'odeur de chair brûlée s'insinuait dans les narines du maquignon dont l'expression témoignait autant de sa culpabilité  que de l'empathie qu'il ressentait à l'idée de la douleur qu'il avait lui même provoquée, pour l'avoir subie à quelques reprises mais, surtout, pour l'infliger à cette femme qu'il n'aurait jamais voulu voir souffrir. Mais il semblait que les dieux en avaient décidé autrement à ce sujet puisqu'il se trouvait être le bourreau à la fois mental et, à présent, physique de la malheureuse dont les cris remplissaient la pièce tandis que le regard du seznien se focalisait sur la blessure cautérisée.

Les dernières paroles de Rashka faisaient écho comme autant de mots d'une femme en plein délire dont les propos ne sont plus guidés que par l'évidence et la volonté. Les sourcils froncés, les yeux du sudiste semblaient chercher l'introuvable, la solution à cette équation insolvable qu'était cette étrange relation entre l'enfant du vent et le fils du feu.
Les cris de l'air déchiraient les entrailles de Lilo qui ne trouva de répit que lorsqu'elle perdit finalement connaissance. La peau brûlée et rougie ne présentait plus aucun saignement et fut bientôt essuyée dans un geste attentionné du maquignon qui, d'un autre tissu humide, épongea le visage enfin apaisé de la jeune femme.

- Tu peux y aller. Merci. Lança-t-il à la jeune serveuse sans lui accorder un seul regard. Cette dernière s'exécuta, laissant le client et l'inconnue seuls.

Lilo caressait machinalement la crinière brune de la fille de l'air alors que son autre main continuait de faire glisser le bout de tissu frais sur son front, ses joues et sa gorge. Le regard du maquignon ne sachant plus quelle émotion traduire, il avait tout simplement l'air perdu entre les regrets, la crainte et l'inquiétude. Lui-même n'aurait su dire si son attitude brusquement protectrice et soucieuse était celle d'un père ou bien celle d'un homme tenant plus que de raison à celle que tout lui interdisait. Mais les circonstances rendaient cette question futile et dérisoire alors que la seule préoccupation du seznien en cet instant était de veiller à ce que Rashka se remette de sa blessure, jusqu'à ce que le sommeil ne l'emporte à son tour. Bercé par la douceur des mèches brunes dans lesquelles ses doigts s'étaient entremêlés, apaisé par son visage familier vierge de toute colère et de toute douleur, Lilo sombra à son tour, assis sur un maigre tabouret de bois, le torse couché sur ce qui lui restait de place sur ce lit où s'étendait la jeune femme dont l'image resta gravé sous ses paupières dès l'instant où il ferma les yeux.


______________________


Coat Of Armour
You worked it down, all long ago. Lay your arms on the doorstep, I feel the tension, I feel the worst

FICHELIENS
#CE4026

Teams :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Body gets hurt when heart is away | Rashka ♥ Lilo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oranda ~ Truth is not far :: Dahud :: Lucrezia :: Quartier Sud :: Rue des plaisirs-
Sauter vers: