AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Groupes fermés
Les groupes des Matières et des Exempts sont momentanément fermés aux inventés et scénarios, merci de votre compréhension
Intrigue
Un vent de changement souffle sur les terres d'Oranda... Pour en découvrir plus, la première intrigue a été dévoilée
Venez donc tout savoir (ou presque) du meurtre d'Osrian Thenkar, membre de la Famille Birghild
Avis de Recherche
Nous recherchons activement des hommes, merci de privilégier ce sexe qui est en infériorité numérique

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet Partagez|

La pointe de l'épine - Marigold Osren -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Syl Celfirgasa
néophyte


❝ Message : 90
❝ Avatar : Mackenzie Foy
❝ Multi-Compte(s) : //
❝ Crédits : signature : gify.com; avatar : Alaska (bazzart.org)
Je vous aime. Père. Je veux apprendre à vous connaître. Mais je ne sais pas par ou commencer. Pourquoi m`avez-vous abandonnez ? Vous aviez une bonne raison. C`est parce que vous êtes un Exempt ? C`est cela ?
❝ Métier : //
❝ Age : 16 ans
❝ Niveau : 1


~#~Sujet: La pointe de l'épine - Marigold Osren - Lun 29 Mai - 3:41


La pointe de l'épine

Mariegold Osren & Syl Celfirgasa


C’était une journée comme les autres. L’habitude laissait voir depuis un moment, des nuages cachant avec lourdeur les rayons de soleil. Syl s’en rendait presque irritable, plus déprimée qu’à l’habitude. Pour cela, on la remarquait beaucoup moins. Syl restait plus longuement en forêt … À moins que ce soit ce projet de se rendre à Brynjolf ? Peu importe la raison, Syl Celfirgasa se faisait encore plus discrète qu’à l’accoutumée.

Aujourd’hui, elle tentait de se faire un chemin dans la foule de la rue commerciale d’Ibaï. Elle ne bousculait personne ni s’agaçait pour le trop grand nombre de gens ici présent. Non. Syl venait même à observer les différents commerces, curieuse des biens à vendre. Je suis ici pour acheter un poignard se ressaisit-elle devant autant de tentation.

Si l’argent le lui permettait, Syl achèterait tous les biens de la rue commerciale à commencer par les jolis foulards, les magnifiques manteaux. La jeune fille se forçait donc à continuer son chemin jusqu’à atteindre le commerce fabriquant et vendant des armes, tant apprécié de sa famille en général.

- Bonjour. Je viens chercher … commença-elle d’une voix plutôt faible et se trouvant enrouée. C’était toujours comme cela et Syl en avait honte.

- Oh. Mademoiselle Celfirgasa. Beör sera heureux. Le poignard est prêt. Attendez.

Hochant la tête, Syl attendit droite comme un piquet. Le commerçant partit aussitôt dans son commerce pour aller chercher le poignard. Syl ne songea pas à rentrer, car il allait revenir aussi vite. Elle resta donc dehors à observer ses alentours. Son regard se leva vers le haut, vers les nuages cachant lamentablement le soleil. Elle soupira.

- Voilà mademoiselle fit-il étant revenue subitement vers elle. Il jeta, dans un mouvement de réflexion, son regard vers ces nuages aussi.

- Merci. Voici le paiement.

Donnait-elle les pièces d’or convenues tout en sursautant légèrement au préalable. Il était revenu plus vite que Syl le pensait. Elle sourit.

- Dites à votre père de faire attention. Ce temps devient vraiment déprimant.

- Oui. Ne vous en faites pas. Merci.

Sur ce et un envoi de la main gentil, Syl se détourna du marchand et cacha le poignard sous sa chaude cape en feutre bourgogne avec une collerette de fourrure. Le marchand avait omis de parler de l’attentat à Lucrezia, mais Syl savait pourquoi : cela faisait peur. Elle marcha plus vite retournant vers la rue. C’est au même moment qu’elle vit Marigold Osren.

Oh ! Syl fut surprise de la voir. Elle ne voulait voir personne de sa connaissance lors de l’achat de ce poignard. Il n’était pas pour son père. C’était un mensonge.

C’était bien avant de l’accrocher lamentablement par le coude et que le poignard tomba au sol avec son fourreau.

fiche By Camo©015

______________________

Tough the Sky
Try Everything.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 771
❝ Avatar : Anna Speckhart
❝ Crédits : Dreamy, sickdiseases, Blackthorngym & Oh Land
To the surface where you`ll be waiting
❝ Métier : Couturière
❝ Age : 26 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: La pointe de l'épine - Marigold Osren - Jeu 8 Juin - 3:21

Regardant une dernière fois son croquis, Marigold se prépare pour sortir de chez elle. Elle veut aller acheter quelques morceaux de tissus, puisqu'elle n'a pas ce qu'il faut chez elle. Il y en a dans sa boutique, mais ce n'est pas la même chose. Plusieurs de ces derniers sont des commandes spéciales, alors elle n'y touche pas. Tout comme ceux que l'on ne retrouve pas partout... et elle préfère ne pas prendre ce qui appartient à la boutique tout le temps. Là, il en faut pour elle, ce n'est pas la même chose. Si parfois elle en profite, ce n'est pas le cas d'aujourd'hui. À moins que ce soit seulement une façon d'aller voir les nouveaux tissus d'arrivés depuis la dernière fois... dernière fois datant d'il y a quelques jours seulement. Elle aime bien être la première à tout voir, alors c'est souvent les endroits où elle se rend de manière régulière. Elle a aussi besoin de pain et de plus de légumineuses en général, elle va essayer de suivre ce que lui a confirmer Eden'El la dernière fois à Lucrezia pour pouvoir arrêter complètement le poisson. Elle vient d'arriver dans l'une des rues principales d'Ibaï, qu'elle reconnaît Syl, qu'elle voit de façon plus au moins régulière avec le reste de sa famille, pas très loin. Durant un instant, elle se dit qu'elle va faire comme si elle ne l'a pas vu, et se dit que si ses parents sont dans le coin et qu'ils voient cela, cela va peut-être mal aller pour les garder en tant que client. Elle se dirige donc vers la demoiselle, se disant que cela ne va pas s'éterniser avec la personnalité de la jeune fille.

Elle va donc vers elle et avant d'avoir pu prononcer quoi que ce soit, un bruit se fait entendre. Elle baisse les yeux vers le sol et y voit un poignard. – Je dois intégrer ça à ta prochaine tenue ? lui demande-t-elle, espérant que ce ne soit pas le cas. Car, bien qu'elle sait comment elle pourrait l'intégrer, elle ne voit pas trop pourquoi Syl en aurait de besoin comme ça. Certes, elle ne pense pas très bien la connaître, elle est trop effacée trouve-t-elle, et elle préfère ne pas perdre de temps avec elle, du coup, elle ne la voit pas avec une arme de ce genre. Elle sait qu'elle peut se tromper, alors, elle attend tout de même une explication de la part de la brunette. Enfin, peut-être pas. Quelque chose lui dit qu'elle va devoir en parler à ses parents pour garder un bon contact avec eux, comme se sont eux qui la paient, et, elle a autre chose à faire que de faire semblant de s'inquiéter du pourquoi la brune se balade avec un poignard. Elle aurait dû faire comme si elle ne la reconnaissait pas ou ne l'avait pas vu, cela aurait été bien plus simple tout compte fait. Elle qui voulait seulement vérifier les tissus et s'acheter un peu de nourriture, cela semble être raté. C'était une idée pourtant si simple à atteindre. Devoir entretenir de bonnes relations peut tout faire rater de temps à autre.

______________________

So long under water ♦ I couldn't hold my breath anymore ♦ In this watery world ♦ I went ♦ Down, down, down ♦ Past the carals ♦ Sinking into the bottomless deep

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Syl Celfirgasa
néophyte


❝ Message : 90
❝ Avatar : Mackenzie Foy
❝ Multi-Compte(s) : //
❝ Crédits : signature : gify.com; avatar : Alaska (bazzart.org)
Je vous aime. Père. Je veux apprendre à vous connaître. Mais je ne sais pas par ou commencer. Pourquoi m`avez-vous abandonnez ? Vous aviez une bonne raison. C`est parce que vous êtes un Exempt ? C`est cela ?
❝ Métier : //
❝ Age : 16 ans
❝ Niveau : 1


~#~Sujet: Re: La pointe de l'épine - Marigold Osren - Mer 14 Juin - 3:03


La pointe de l'épine

Mariegold Osren & Syl Celfirgasa


Syl Celfirgasa monta son regard, un sourire gêné au visage. Elle souriait de manière niaise à Marigold Orsen comme si c’était une journée normale ou deux personnes se rencontrèrent par hasard. C’était le jour de Jahiel soit une journée de travail et tout le monde se retrouvait dans les rues pour vendre ou acheter. C’était normal de se rencontrer. Non ?

Non ! Pas maintenant alors qu’elle transportait un poignard pour aller à Brynjolf. Marigold Osren n’aurait jamais dû le voir.

- Bonjour madame Osren. Je … Je suis désolée de ma maladresse ...

Syl ne savait pas comment régler cette situation. Elle ne s’entendait pas très bien avec la couturière de sa famille voir pas du tout même. Syl avait cette impression de Marigold Osren de se sentir agacé, blasée même de rencontrer la jeune fille ici et maintenant. Syl semblait donc l’ennuyer. Cela frustrait réellement cette dernière d’être vu ainsi. Syl soupira même désespérément de cette attitude. Et elle n’aimait absolument pas sa petite pique quant au poignard.

- ... Et non … Le poignard est pour mon père. Pas pour moi.

Mentit-elle très mal. Syl avait hésité et parlé plus faiblement en premier lieu. Puis, elle avait baissé la tête pour se mordiller la lèvre. Regardant toujours sa vis-à-vis, Syl se pencha finalement tranquillement et lentement pour aller récupérer le poignard. Elle espérait tellement que rien ne s’ébruite. Certes, elle savait aussi que c’était mal connaître cette femme la détestant. Oui, Syl le pensait vraiment.

Comme si penser mal vous retombait dessus, subitement, le poignard fut envoyé au loin. Très loin. À quatre pattes ayant tenté de l’empêcher de fuir s’égratignant simplement la main, Syl le vit s’éloigner puis toquer contre la fontaine au cœur de l’intersection plus loin. Un passant innocent n’avait pas vu le poignard pour toquer dedans avec sa botte.

- Un poignard ? Est-il à vous ? demandait le coupable à Marigold Osren ne voyant pas tout de suite Syl à ses pieds.

Cette dernière se releva donc et il l’aperçut courir au loin vers l’arme. Encore un malheur, car cette fois un jeune enfant s’en empara et le jeta dans l’eau de la fontaine. Syl ouvrit la bouche, mais aucun cri de protestation n’en sortit. Les seuls cris provenaient de la mère de l’enfant effrayée que le bambin pouvait se couper comme le fit la jeune fille. Justement, du sang sortait de ladite blessure.

Syl sans se retourner, ni vers Marigold Osren ni vers l’homme toquant malencontreusement dans le poignard, marcha jusqu’à se pencher contre le rebord de la fontaine laissant sa cape dessus. C’est trop loin pensait-elle lâchant de faibles sons dû à l’effort encourue. Elle avait la manche de sa chemise complètement trempée.

Puis, elle observait vers le ciel sombre et sans vie. Elle n’avait vraiment pas envie de plonger dans le bassin en ce temps exécrable. Subitement, elle entendit l’homme parler sur ses arrières. Il semblait parler avec Marigold Osren.

- Nous devrions l’aider. Vous ne pensez pas ?

fiche By Camo©015

______________________

Tough the Sky
Try Everything.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 771
❝ Avatar : Anna Speckhart
❝ Crédits : Dreamy, sickdiseases, Blackthorngym & Oh Land
To the surface where you`ll be waiting
❝ Métier : Couturière
❝ Age : 26 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: La pointe de l'épine - Marigold Osren - Mar 20 Juin - 4:56

Madame Osren... elle lève les yeux dans les airs. « Madame Osren » ne comprend pas, elle lui a souvent dit de juste l'appeler Marigold, mais c'est presque tout le temps la même chose. Elle n'a pas besoin du « Madame », pas tout de suite tout du moins. Pas avant une bonne trentaine d'années. Elle ne dit tout de même rien, elle se contente de regarder le ciel, pendant que Syl explique pourquoi elle a un poignard. Heureusement, c'est pour son père et non pas pour elle une nouvelle robe. Elle voit très bien qu'elle ment, ça paraît comme le nez au milieu de sa figure, mais elle se contente de cette explication question de ne pas devoir en faire trop. Tant que c'est pas pour une robe, peu importe pourquoi elle a un poignard avec elle. Elle devrait sûrement creuser, mais faire comme si elle ne l'a jamais croisé lui tente de plus en plus. Elle compte lui donner congé (ou juste partir) lorsque la situation se complique. Quelqu'un donne un coup de pied dans l'arme, l'envoyant valdinguer un peu plus loin. La lame se dirige vers la fontaine, alors que l'homme ayant donné un coup dedans l'interroge. Elle secoue la tête, ne sachant pas trop quoi faire. Surtout qu'un enfant, cette journée de malchance, vient de le prendre et de le jeter à l'eau.

La jeune fille essaie d'aller le récupérer, mais elle n'est passez grande, car elle reste un long moment le bras dans l'eau. L'inconnu, qui ne sait définitivement pas se mêler de ses affaires, dit qu'ils devraient l'aider. – Après vous. dit-elle, le regardant. Il ne bouge pas. Ah, on n'a plus les preux chevaliers que l'on avait. C'est bien beau la politesse, mais l'important c'est d'agir. C'est ce qu'elle va devoir faire. Elle soupire. Sans ne rien dire, elle va vers la fontaine, espérant avoir un assez bon pourboire la prochaine fois qu'elle va aller faire quelque chose chez les Celfirgasa. Elle tire la manche pour éviter de tremper le tissu de sa robe, et plonge sa main dans l'eau. Elle atteint le poignard sans problème. Sa main ressort, l'eau s'égoutte et elle regarde la jeune fille. – J'te ramène chez toi.  dit-elle. Ça risque d'être plus prudent, avant que ce poignard ne se décide vraiment à crever l'œil de quelqu'un. Elle sort un mouchoir de sa bourse, le trempe dans la fontaine et le tend à la brune, venant de voir le sang, pour qu'elle nettoie sa blessure. Elle range ensuite le dit poignard de là où elle vient de sortir le mouchoir, attendant que la demoiselle se mette en marche. Génial, la voilà gardienne d'enfant. D'adolescente en fait. On ne grandit pas tous à la même vitesse se dit-elle. Elle est obligée d'en faire trop. Elle préférerait faire autre chose.

______________________

So long under water ♦ I couldn't hold my breath anymore ♦ In this watery world ♦ I went ♦ Down, down, down ♦ Past the carals ♦ Sinking into the bottomless deep

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La pointe de l'épine - Marigold Osren -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Oranda ~ Truth is not far :: Autres Terres :: Vainui :: Ibai :: Rue passante-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujetSauter vers: