AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Groupes fermés
Les groupes des Matières et des Exempts sont momentanément fermés aux inventés et scénarios, merci de votre compréhension
Intrigue
Un vent de changement souffle sur les terres d'Oranda... Pour en découvrir plus, la première intrigue a été dévoilée
Venez donc tout savoir (ou presque) du meurtre d'Osrian Thenkar, membre de la Famille Birghild
Avis de Recherche
Nous recherchons activement des Innocents, merci de privilégier les PV et scénarios !
Ils sont en sous nombre et on aimerait bien avoir de nouveaux amis avec qui jouer !
Scénarios
Le scénario d'Eden'El Lumnar a été mis en avant par Silee Pherusa
C'est le dirigeant d'un refuge de Lucrezia qui n'attend qu'à être pris !

Partagez|

Ҩ PREMIÈRE INTRIGUE ~ position des dirigeants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Mère Nature
tout puissant


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 480
❝ Avatar : la nature
❝ Crédits : Pathos


~#~Sujet: Ҩ PREMIÈRE INTRIGUE ~ position des dirigeants Sam 20 Mai - 18:01


Position des dirigeants

en date du début de l'intrigue

dahud

Thrad Birghild (pv libre)
Le représentant en chef Terre est fermement convaincu de la culpabilité du peuple de l’Air dans le meurtre de son beau-frère. Il est atterré par la mort d’Osrian et réclame justice, demandant que les Kunan et les Ergorn choisissent un camp, que les dirigeants des régions prennent position et que Sven Ramose libère sa fille aînée pour qu’elle puisse rentrer chez elle. Devant le refus de ses confrères Eau et Feu de prendre parti dans le litige et d’emprisonner le principal suspect, Darrel Fanior, et constatant le ferme refus du tyran Feu de restituer Zora, il crie à la trahison et se réfugie à Gorka avec son épouse, leurs enfants et le reste de la famille.

Zalis Fanior (pv libre)
Le représentant en chef de Sterenn prend très mal les accusations des Birghild avec qui sa famille avait toujours été en bons termes. Il persiste à croire que son fils, visiblement sous le choc depuis la découverte du corps d’Osrian Thenkar, n’a aucune implication dans ce qui est arrivé, qu’il était seulement au mauvais endroit au mauvais moment. Il refuse que Darrel soit emprisonné. Le départ des Birghild de la capitale l’ont laissé perplexe. Il craint désormais les représailles du peuple de la Terre et a décidé de regagner Sterenn avec son épouse, sa fils et le reste des leurs, laissant les quartiers ouest de Lucrezia dans un état de chaos total et suscitant la désapprobation de leur dirigeante.

Nehko Kunan (pv libre)
Médiateur et pacifiste, il enjoint ses voisins à garder le calme et à enquête sur l’incident, demandant aux représentants Terre d’accorder le bénéfice du doute à leurs confrères de l’ouest. Il croit fermement qu’il s’agit d’un malentendu, que le meurtre a été commis par un assassin dans le but de semer la zizanie entre les familles représentantes. Sa fille aînée, Rhenis, chargée de diriger les forces armées Eau à Lucrezia, est tourmentée; elle a l’impression d’avoir commis une erreur lorsqu’elle a calculé le nombre de soldats pour surveiller le bal des représentants. Hantée, elle multiplie les contrôles de tatouage et tente de s’allier des personnages puissants pour retrouver le coupable.
Le clan Kunan mène l'enquête sur le coup d'éclat des extrémistes Eau, tentant d'identifier le dirigeant du groupuscule afin de tuer une possible rébellion dans l'oeuf. Malheureusement, les soldats n'ont pas été en mesure de tuer ou de capturer tous les dissidents, mais Nehko et sa progéniture interrogent les prisonniers afin d'en découvrir le plus possible.


Karam Ergorn (pv libre)
Il se range du côté de son maître, Sven Ramose. Il préfère éviter d’agir, craignant de mettre les Feu à mal en s’intéressant de trop près à l’affaire. Il sait que ses voisins sont rapides à soupçonner les Feu dès qu’un malheur survient. Il choisit donc de laisser les autres familles s'entre-déchirer, se contentant de garder un œil discret sur ce qui se déroule dans les quartiers est et ouest qui ont été désertés par leurs représentants. Son fils aîné, Khorde, se régale de l’anarchie qui règne dans la cité-reine. Il épaule néanmoins son père dans sa décision, agissant comme si tout allait pour le mieux et refusant d’intensifier les forces armées dans le sud de la ville ou ailleurs.
En revanche, le Feu s'intéresse davantage au massacre qui est survenu sur le marché. Il connaît l'existence de plusieurs groupes de Suprématistes Feu et n'a jamais sévi pour empêcher leurs rencontres dans la capitale, mais il craint maintenant que les leaders de ces groupes aient monté un mascarade pour blâmer les Eau. Aussi, il garde un œil sur l'enquête menée par les Kunan grâce à son fils Ranrek.



gorka

Kalen Hileran (pv libre)
Éternel pacifiste, mais également fervent séparatiste, le président est de plus en plus convaincu d’un complot. Il a vu la peur dans le regard de Darrel Fanior et il a du mal à croire que le jeune homme ait pu commettre un tel acte alors qu’il est réputé être très peu actif dans l’univers politique en général. De plus en plus méfiant envers ses voisins, il croit qu’Osrian a été tué dans le but de mettre le feu aux poudres, pour exalter les tensions qui existaient déjà entre les peuples. Plus que jamais, Kalem tente de maintenir l’harmonie à Gorka en prônant la séparation des régions. Il est le premier à avoir encouragé les Birghild à quitter la cité-reine pour se réfugier à Bleuzenn. Il ne croit pas que Dahud soit nécessaire à la survie de son peuple qui pourrait largement s’auto-suffire avec les ressources de la région.

Ysire Pelion (pv libre)
Plus diplomate et consciencieuse que son confrère, la présidente refuse de se prononcer sur la situation. Elle a encouragé les Birghild à collaborer au cours de l’enquête pour prouver la bonne foi de leur peuple et prouver l’intégrité de la famille représentante. Ysire est plus réticente que Kalen à voir les Birghild se retirer à Gorka. Elle croit que les Gorkiens vivraient mieux s’ils étaient séparés du reste du monde, mais dans les circonstances, elle craint que les autres peuples voient ce retrait comme une déclaration de guerre. La présidente a le bien-être de son peuple en tête avant tout et ne veut pas se laisser influencer par les guerres de pouvoirs des nobles pour sa prise de position. Elle est donc dans l’attente qu’on fasse plus de lumière sur l’affaire avant de se prononcer.


sterenn

Elwyn Valior
La dirigeante est persuadée de l’innocence de Darrel Fanior, le pensant incapable d’un tel acte. Elle est sûr que ce meurtre a été commis dans le but de monter les représentants de Dahud dans une guerre dans laquelle les Régions vont être indéniablement impliquées… Surtout lorsque les Birghild ont migré à l’Ouest. Elle se doute qu’ils vont tout faire pour convaincre Kalen et Ysire de lancer des troupes contre l’Est. Ce qui a provoqué la peur chez les Fanior et leur migration à Sterenn. Elle est contre ce fait, mais ils ne leur ont pas laissé le choix. Pour Elwyn, c’est un pas de plus vers la guerre... Ils auraient dû tous rester à Lucrezia. Elle considère cet acte à l’échelle de Dahud et que les Régions n’ont pas à prendre part à cette histoire. Si les Dirigeants des Régions sont assez matures, ils n’investiront pas dans cette guerre inutile. Elwyn refuse de fermer les frontières. Cela prouverait qu’ils ont quelque chose à se reprocher et à cacher hors, ce n’est pas le cas. Par contre, elle met tout en œuvre pour qu’on retrouve le meurtrier et connaître ses véritables intentions, avant de faire un quelconque acte politique irréfléchi...

Livius Othin (pv libre)
Le dirigeant ne croit en rien à l’implication de Darrel Fanior dans le meurtre survenu lors du bal. Il est sûr que le jeune homme n’était qu’au mauvais endroit au mauvais moment. Habituellement patient et tolérant, il a néanmoins rapidement sauté aux conclusions, sans même attendre que l’enquête ne commencer. À un certain moment, il en est même venu à croire qu’il était possible que les Terre eux-mêmes aient prémédité le meurtre d’un des leurs pour déclencher les hostilités. Maintenant plus que jamais, Livius essaie de convaincre Elwyn et le conseil de fermer les frontières de Sterenn pour assurer la protection de leur peuple, puisque le retrait des Birghild de la cité-reine le laisse dans l’impression que les Gorkiens vont mobiliser les troupes pour marcher contre l’ouest...


vainui

Andar Drogon
Méfiant, le roi de Vainui refuse de prendre position malgré la pression de ses voisins. Il laisse Nehko et les Kunan s’impliquer dans l’enquête puisqu’il estime que Dahud est sous la juridiction de la famille représentante et non la sienne. Cependant, il doute de l’implication du peuple de l’Air, habituellement pacifique et équilibré, dans la mort d’Osrian. En éternel conflit avec les Feu, il croit que son ennemi Sven Ramose a un rôle à jouer dans les événements récents et de ce fait, il mobilise ses conseillers depuis ces tristes jours, préparant une guerre qui pourrait très bien ne jamais voir le jour. Il ne désire pas cette dernière et ne prendra pas position pour le Peuple de l’Air ou de la Terre, mais une seule chose est certaine, il préfère être prêt à protéger son peuple plutôt que de rester les bras croisés à attendre que tout cela explose. Si les Kunan arrivent à faire entendre raison aux deux peuples, Andar serait même prêt à endosser le rôle de médiateur avec Nehko pour ne pas laisser au peuple du feu le statut d’arbitre. Neutre pour le moment, il n’en reste pas moins déterminé à protéger les siens.

Nymeria Drogon
La princesse de royaume de Vainui n'a jamais prononcé sur son avis sur les derniers événements. Elle sait que son père refuse de trop s'y impliquer, jugeant que la guerre qui se prépare revient aux Kunan. Mais une guerre se prépare, et Nymeria refuse de fermer les yeux là dessus. Elle aimerait tant pouvoir rencontrer un à un, chaque dirigeants, leur faire visiter Dahud, mais aussi Vainui. Leur dire "Voyez ce que vous allez détruire si vous persistez à vouloir faire la guerre". Mais la voix de l'enfant unique d'Andar ne sera jamais assez puissamment entendue pour changer quoi que ce soit. Elle en a conscience. Mais elle refuse de lâcher l'affaire. Elle a des relations, Kalen, le président de Gorka, Sven aussi, malgré tout. Elle veut comprendre, s'impliquer. Elle refuse de laisser une guerre éclater sans rien avoir fait pour l'en empêcher. 

Danis Drogon
Toujours dans l’ombre lorsqu’il s’agit de politique, Danis partage néanmoins l’avis neutre mais méfiant d’Andar. De plus, les sombres évènements qui ont eu lieu à Dahud n’ont fait qu’accroître cette peur de perdre son époux  si jamais ce dernier venait finalement à prendre position dans le conflit pour telle ou telle raison. La guerre se prépare, la Reine en a conscience.  Ainsi, elle se positionne en tant qu’observatrice des événements et tente d’analyser les informations qui arrivent à ses oreilles tout en essayant de préserver cette paix intérieure qui est la sienne.


sezni

Sven Ramose
Cum autem commodis intervallata temporibus convivia longa et noxia coeperint apparari vel distributio sollemnium sportularum, anxia deliberatione tractatur an exceptis his quibus vicissitudo debetur, peregrinum invitari conveniet, et si digesto plene consilio id placuerit fieri.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oranda.forumactif.com
Ҩ PREMIÈRE INTRIGUE ~ position des dirigeants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oranda ~ Truth is not far :: Les Informations :: Siège administratif :: Intrigues-
Sauter vers: