AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Groupes fermés
Les groupes des Matières et des Exempts sont momentanément fermés aux inventés et scénarios, merci de votre compréhension
Intrigue
Un vent de changement souffle sur les terres d'Oranda... Pour en découvrir plus, la première intrigue a été dévoilée
Venez donc tout savoir (ou presque) du meurtre d'Osrian Thenkar, membre de la Famille Birghild
Avis de Recherche
Nous recherchons activement des Innocents, merci de privilégier les PV et scénarios !
Ils sont en sous nombre et on aimerait bien avoir de nouveaux amis avec qui jouer !
Scénarios
Le scénario d'Eden'El Lumnar a été mis en avant par Silee Pherusa
C'est le dirigeant d'un refuge de Lucrezia qui n'attend qu'à être pris !

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet Partagez|

It's hard to get by just upon a smile | Kara ♥ Lilo [FLASHBACK]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Lilo Naslor
confirmé


❝ Message : 964
❝ Avatar : Jeffrey Dean Morgan

❝ Métier : Maquignon
❝ Age : 44 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: It's hard to get by just upon a smile | Kara ♥ Lilo [FLASHBACK] Jeu 18 Mai - 1:06


It's hard to get by just upon a smile
Kara | Lilo
Le Bouclier Fendu éclairait encore le bout de l'impasse dans laquelle il se situait. La petite place en terre battue n'aspirait ni le repos par son absence totale de bancs ou de paravents, ni la quiétude puisque le fleuve qui se trouvait à l'autre bout de la ville n'égayait pas l'atmosphère du bruit de son cours. Ce n'était qu'une sombre impasse sans être totalement sordide, mais elle n'était pas pour attirer les plus recommandables des gens de passage.

La plupart des clients étaient des habitués, à en juger par la familiarité avec laquelle ils s'adressaient au tenancier et leur connaissance accrue des mets et boissons que servait l'établissement. L'heure tardive de la nuit n'avait retenu que les plus éméchés qui mettaient en pratique les forces naturelles de la gravité, pour la plupart. Échoues sur les tables jusque sur les bancs, ils étaient les souvenirs disparates d'une nuit déjà bien entamée que certains ne parvinrent pas à terminer dans leurs lits, jonchant les solides escaliers de bois menant jusqu'aux chambres.

Au plus grand étonnement du tenancier, Lilo n'avait pas fait acte de présence aux heures de beuverie habituelle et s'était contenté de rejoindre la chambre qu'il louait dès qu'il avait passé la porte de l'auberge, demandant à ce qu'on lui monte plusieurs seaux d'eau. Ce fut la jeune fille du tavernier qui les lui amena, comprenant en le voyant de plus près qu'il ne cherchait pas à étancher sa soif mais plutôt à soulager et nettoyer les contusions qui lui marquaient le visage, souvenirs douloureux de son altercation avec la Garde Royale plus tôt au Palais.

Ce n'était pourtant pas ces quelques marques qui l'avaient inhibé mais ce qu'il avait laissé derrière lui. Soucieux, trop peut être, du sort de la jeune Représentante, il bouillait encore de cette colère qui l'avait projeté sur le mari indigne qu'était Khorde Ergorn et ne regrettait nullement son geste, espérant qu'il aurait une influence, quand bien même minime, pour prouver à l'épouse bafouée que l'homme qu'elle avait marié n'était pas invincible. Et, si elle ne se sentait pas la force de lui faire face, il espérait la voir franchir le pas de sa porte.

Les heures passaient et l'homme de main désespérait de voir l'Ergorn se dévoiler. La fraîcheur de la nuit battant son plein se faufilait par l'encadrement de la fenêtre grande ouverte sans que Lilo ne s'attende plus à voir arriver qui que ce soit. Assis sur le bord de son lit, il achevait d'essorer un chiffon trempé qu'il appliqua sur sa joue, plissant les yeux sous la douleur vive qu'il avait lui-même ravivée.

- Putain...

La porte se mit soudain à vibrer sous de violents coups de poings, braquant instantanément le seznien qui se mit sur la défensive avant de se relâcher, voyant la tête bouffie du tavernier apparaître dans l'entrebâillement de la porte.

- M'sieur Khaïss ? Une... Le tavernier se retourna brièvement, ne comprenant pas totalement l'intérêt qu'avait la femme à la prestance indiscutable à se rendre, en pleine nuit, dans la chambre d'un homme aussi brusque et modeste que son client. Une dame pour vous... À cette annonce, Lilo s'était redressé, dirigeant toute son attention vers l'entrée de sa chambre miteuse.
- Qu'est-ce que t'attends, lourdaud ? Fais-la entrer !


______________________


Coat Of Armour
You worked it down, all long ago. Lay your arms on the doorstep, I feel the tension, I feel the worst

FICHELIENS
#CE4026

Teams :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 607
❝ Avatar : Zoe Saldana
❝ Multi-Compte(s) : Lachlan Thralmur, Cyne Wkar
❝ Crédits : rapunzel, tumblr

❝ Métier : Aucun, Kara est juste l'épouse de Khorde Ergorn, fils du Représentant en Chef des Feu à Dahud
❝ Age : 41 ans
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: It's hard to get by just upon a smile | Kara ♥ Lilo [FLASHBACK] Sam 27 Mai - 21:15


L’homme en face de toi semble surpris par ta demande, ses yeux écarquillés posés sur ton visage à la recherche sûrement d’une quelconque trace de plaisanterie, mais tu gardes un air serein et déterminé. Tu ne te sens pas du tout à l’aise au milieu de tous ces hommes et de toutes ces femmes qui criaient, hurlaient, riaient sans faire attention à s’ils gênaient leurs voisins ou non. Habillée d’une robe pour le moins simple et relativement passe-partout pour une femme de ton rang, tu sens malgré tout les regards posés sur toi alors que tu tentes de garder la tête haute face au regard inquisiteur du tavernier. « Je pense qu’il ne sera pas nécessaire de répéter, monsieur ». Ta voix est basse mais ferme. Il comprend tout de suite le sous-entendu, ses yeux se mettant à briller d’une petite lueur d’agacement, avant qu’il ne se décide à t’emmener vers les escaliers, vers une chambre où, tu l’espères, tu pourras rejoindre le garde rencontré plus tôt dans la journée.

Intérieurement, tu as peur qu’il ne se braque à ta venue et décide de te rejeter. A vrai dire, tu pourrais totalement le comprendre, même si cela te blesserait bien plus que tu ne le voudrais. Après son coup d’éclat à ton mariage, Lilo avait été emmené loin de ton mari, rejeté de la fête, et tu n’avais rien fait pour l’en empêcher. Pire encore, lorsque Khorde t’avait menacée, à nouveau, rejetant toute la faute du comportement du garde sur toi, tu étais restée à ses côtés, durant toute la fête. La peur au ventre, terrifiée à l’idée qu’il allait encore te faire du mal, qu’il allait peut-être dépasser les limites qu’il s’était imposée durant vos fiançailles, tu avais intérieurement maudit Lilo et son besoin déplacé de frapper ton mari, te mettant en danger par la même occasion. Tu t’étais déçue d’avoir menti à Khorde sur le nom du garde, de l’avoir protégé sans même y réfléchir. Et tu t’étais promis de tout avouer, de faire en sorte que Khorde puisse te pardonner pour que tu ne sois pas punie.

Mais lorsque vint la nuit de noces, tu avais su, rien qu’en regardant le visage sombre de ton mari, que toute excuse allait être vaine. Et tu avais pris une décision qui t’avait coûté bien plus que ton courage. Avant même qu’il ne puisse te toucher, tu lui avais proposé un petit thé, mélangé à plusieurs plantes aux propriétés hypnotiques, dont principalement un mélange de mandragore, de ciguë, de pavot et de jusquiame, censés endormir rapidement une personne. Tu ne pensais pas qu’il l’accepterait, qu’il le boirait jusqu’à la dernière goutte, le regard posé sur toi tel un prédateur qui attend patiemment que sa proie se calme avant de l’attaquer sauvagement. Il a néanmoins eu le temps de placer un bon coup de poing avant de commencer à tituber, puis de s’effondrer sur le sol dans un bruit sourd. Tu as eu un instant peur que le mélange ne soit trop fort, mais il s’est rapidement mis à respirer fort, presque trop fort.

Le reste s’est ensuite fait très vite. Tu l’as emmené dans la chambre, réussissant à le porter sur le lit. Tu as ensuite attendu plusieurs heures avant de décider de rejoindre Lilo à cette fichue auberge. Tu as longuement hésité. Il était clair, au vu du mélange que tu avais administré à ton mari, qu’il n’allait certainement pas se souvenir de cette nuit qui aurait dû être inoubliable, mais tu avais peur de sa réaction au petit matin. Allait-il comprendre que tu l’avais délibérément empoisonné pour échapper au calvaire que tu risquais d’endurer ? Après avoir longuement réfléchi à ce que tu lui dirais à son réveil, mais aussi à comment sortir de là sans éveiller les soupçons des gardes, tu t’étais mise en route, essayant de cacher le bleu sur ton visage.

Tu sursautes violemment lorsque le tavernier frappe une porte devant laquelle vous vous êtes arrêtés, te faisant sortir de tes pensées tout aussi vite que tu t’y étais plongée. Tu entends immédiatement la voix du garde que tu as décidé de rejoindre, et le soulagement s’abat sur toi lorsque tu comprends qu’il t’attend toujours. Un léger sourire aux lèvres, tu attends que le tavernier finisse par partir sous ton regard insistant avant de lancer une œillade taquine à Lilo. « Ce n’est pas une façon de parler, monsieur Naslor ». Pourtant, tu n’hésites pas une seconde alors qu’un sourire plus franc s’installe sur ton visage, signe manifeste de ta joie d’être là. Cependant, ton visage redevient sombre quand tu vois les marques du garde. « On ne peut pas dire qu’ils vous ont loupé ». Tu aimerais pouvoir toucher ses blessures, mais tu sais que tu n’aimes pas quand quelqu’un pose ses mains sur toi après une correction de Khorde, ce pourquoi tu préfères t’abstenir. « Puis-je entrer ? Le couloir n’est pas si mal, mais je dois avouer que j’ai un peu mal aux jambes ».

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lilo Naslor
confirmé


❝ Message : 964
❝ Avatar : Jeffrey Dean Morgan

❝ Métier : Maquignon
❝ Age : 44 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: It's hard to get by just upon a smile | Kara ♥ Lilo [FLASHBACK] Dim 28 Mai - 18:00


It's hard to get by just upon a smile
Kara | Lilo
Le regard du tavernier se noircit à l'évocation de son embonpoint, soutenant celui de Lilo qui, d'un geste de la tête, lui intima d'aller voir ailleurs. Se retournant vers l'étrange invitée de son désagréable client, le tenancier la fixa un instant, essayant encore de comprendre ce qui pouvait bien l'amenée dans pareil endroit. Mais, sous le regard insistant qu'elle faisait peser sur lui, il dut se résoudre à retourner servir les derniers piliers de bar encore assez conscients pour commander à boire.

La porte s'ouvrit d'avantage sur la silhouette -bien plus appréciable quand bien même fut-elle couverte- de la jeune mariée dont l'air paisible et le sourire semblent bien loin de la femme qu'il avait quittée quelques heures plus tôt. Il la regarde un instant, répondant à son sourire malgré la douleur lancinante à sa mâchoire sur laquelle il maintenait le tissu humide.

- Ils savent remercier les indésirables, c'est une certitude. Ironisa-t-il en se levant pour se diriger vers l'entrée de la pièce. Ouvrant plus encore la porte, il tendit le bras en signe d'invitation, improvisant une vague révérence à l'intention de son invitée surprise. Si madame veut bien se donner la peine...

L'homme de main referma la porte derrière eux, laissant l'Ergorn évoluer dans la pièce tandis qu'il cherchait vainement à y apporter un peu d'ordre, tendant les draps froissés sur le lit dont il écarta la bassine d'eau légèrement rougie. Sans doute essayait-il de préserver le regard de la Représentante du souvenir qui les avait séparés lors des festivités, omettant la tache écarlate ornant le col de sa chemise en lin.

- C'est loin d'être fastueux mais on s'y habitue. Commenta-t-il dans un demi sourire en reportant son attention sur la jeune femme qu'il observa un instant, comme cherchant de nouvelles marques de coups qui auraient pu la décider à prendre la fuite. Mais la faible lueur des bougies ne lui permettait d'en déceler aucune à une distance respectable. Faites comme chez vous !

Lui laissant le confort relatif du matelas, Lilo resta debout, s'appuyant contre l'encadrement de la fenêtre par laquelle perçait la lueur blanche de la Lune et une brise fraîche qu'il trouva la bienvenue sur son visage endolori. L'expression de soulagement qu'il avait eue en la découvrant devant sa porte laissait peu à peu place à de la méfiance à laquelle se mêlait un soupçon d'inquiétude. La voir ainsi le rejoindre dans cette sordide impasse avait beau ce qu'il avait espéré en quittant le palace, mais il ne pouvait que supposer qu'elle avait pris cette décision si son "doux" mari avait fini par se remettre en question. Le regard devenu plus grave, il soupira un instant avant d'aborder l'épineux sujet.

- Il vous a touchée ?

Curieuse question posée à une jeune mariée la nuit de ses noces, mais il n'était là pas vraiment question de la consommation de leur union, quand bien même pouvait-elle avoir été un heureux prétexte pour un époux violent.


______________________


Coat Of Armour
You worked it down, all long ago. Lay your arms on the doorstep, I feel the tension, I feel the worst

FICHELIENS
#CE4026

Teams :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 607
❝ Avatar : Zoe Saldana
❝ Multi-Compte(s) : Lachlan Thralmur, Cyne Wkar
❝ Crédits : rapunzel, tumblr

❝ Métier : Aucun, Kara est juste l'épouse de Khorde Ergorn, fils du Représentant en Chef des Feu à Dahud
❝ Age : 41 ans
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: It's hard to get by just upon a smile | Kara ♥ Lilo [FLASHBACK] Lun 5 Juin - 20:34


Tu entres en silence dans la pièce, laissant tes yeux vagabonder discrètement sur le lit et les quelques affaires éparpillées çà et là, alors que Lilo essaie tant bien que mal de ranger un minimum. Tu fais rapidement fi de l’état de la chambre, n’accordant aucune attention au manque de rangement, de lavage et tout ce qui aurait pu plaire à une membre d’une grande famille. Tu as vécu pendant plusieurs années dans une famille modeste qui parvenait à te garder sous un toit propre, mais certaines parties de votre foyer n’étaient plus très en bon état. Haussant légèrement les épaules, tu lances un sourire à Lilo. « J’ai connu pire ». Pourtant, tu préfères garder le silence sur cette partie de ta vie. Ta famille, celle qui t’avait vue grandir, n’est rien de plus pour toi que les gens qui t’ont abandonnée pour quelques pièces. Tu ne leur dois plus rien, ni respect, ni attention, et tu comptes bien ne pas te gâcher l’humeur en repensant à tes parents.

Lorsque tu remarques que Lilo te laisse le lit, lui-même appuyé contre la fenêtre, tu t’assois rapidement sur le bord du lit, tes mains essayant toujours autant de lisser le tissu que tu portes en un geste devenu mécanique depuis un bon moment déjà. Levant les yeux vers le garde, tu l’observes un moment, profitant des rayons de la lune qui illuminent son visage. Tu hausses les sourcils face à la question qu’il te pose, avant de lui lancer un regard taquin. « Je vous savais particulièrement franc, mais pas à ce point-là ». Souriant à moitié, tu te rends compte subitement que Lilo n’a peut-être pas voulu parler de ce toucher-là. A vrai dire, c’est ta nuit de noces, la nuit pendant laquelle tu aurais dû commencer à essayer de concevoir un héritier à Khorde, un petit garçon qui suivrait chacun de ses pas et deviendrait un grand homme, mais tu ne peux pas t’empêcher de grimacer à l’idée que tu auras pour premier amant cet homme violent qui ne fera aucunement attention à ton plaisir.

Tu décides alors de jouer sur l’ambigüité et le quiproquo qui pourrait exister suite à cette double question. Tu ne veux pas gâcher ce moment en parlant du côté sombre de Khorde, tu veux juste profiter avant de retourner à ton devoir d’épouse. « C’est ma nuit de noces, il serait normal que mon mari me touche ». Un mince sourire aux lèvres, tu observes le visage de Lilo dans l’attente d’une quelconque réaction. Et tu espères qu’il ne va pas tenter de faire dévier le sujet sur l’autre côté, que tu aimerais tant oublier cette nuit. « Mais… » Ta voix est amusée et complice alors que ton regard ne quitte pas un instant le garde, comme si tu lui racontais le plus secret des secrets. « Il se pourrait que Khorde ne tienne pas l’alcool autant qu’il ne le souhaiterait et qu’il soit tombé comme une masse avant même de poser les yeux sur moi ».

Tu en profites pour modifier légèrement la vérité. Lilo n’a pas à savoir que tu as délibérément drogué ton mari pour éviter cette nuit désastreuse et il n’a pas non plus besoin de savoir que Khorde a réussi à te frapper au visage avant de s’effondrer. Avec le peu de lumières qu’il y a dans la chambre, tu as peut-être la chance qu’il ne voie pas l’hématome sur ton visage, que tu as réussi à masquer un peu avant de partir. « Bien sûr, lorsqu’il se réveillera, il sera certain d’avoir rempli son devoir conjugal ». Tu hésites un court instant, mordillant ta lèvre intérieure, avant de continuer. « Je compte sur vous pour… eh bien… garder le silence sur… tout ça ». Parce que quand tu reviendras, il ne sera pas question que Khorde apprenne ce qui s’est réellement passé. Tu t’es déjà assurée du silence des gardes et de tous ceux que tu as pu croiser — et qui connaissent ton visage.

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lilo Naslor
confirmé


❝ Message : 964
❝ Avatar : Jeffrey Dean Morgan

❝ Métier : Maquignon
❝ Age : 44 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: It's hard to get by just upon a smile | Kara ♥ Lilo [FLASHBACK] Mar 6 Juin - 21:32


It's hard to get by just upon a smile
Kara | Lilo
L'air frais provenant du dehors caressait la pommette rougie de l'homme de main qui sentait doucement la douleur laisser place à un engourdissement autrement plus agréable que la présence de la Représentante lui faisait lentement oublier. Son esprit tiraillé entre le soulagement de la voir hors de la demeure Ergorn et l'inquiétude à l'idée qu'elle ait pu essuyer de nouveaux coups de son époux, il parvenait tout de même à conserver son calme en la sachant à l'abri et, du moins le croyait-il, prête à fuir cette vie sinistre qui lui avait été imposée.

Il réprima un rire amusé à la réponse de la jeune femme dont l'éducation réputée particulièrement stricte ne devait certainement pas apprendre aux femmes de bonne famille à s'exprimer de la sorte. Mais, plutôt que de s'en offusquer, le garde issu d'un milieu plus que modeste s'en amusa, rendant son regard à la "réfugiée" qui évoquait l'état de son mari.

- Je serai plus muet qu'une tombe. Promit-il en portant une main sur son cœur. Le col ouvert de sa chemise laissait deviner l'encre de ce crâne gravé sous sa peau et qui le liait à cette femme qu'il savait oublier à la moindre tension animant leur couple. Le choix de ce motif avait été le sien et, malgré les sombres connotations que pouvait lui trouver le commun des mortels, lui y voyait un symbole d'immortalité et d'éternité à laquelle il aspirait, entre autres, en inculquant à son enfant à venir les mêmes valeurs qui l'avaient guidé jusque là.

- Vous êtes vraiment tombée sur le pire des maris. Ricana Lilo en ôtant la main de son torse. Si je vous avais épousée, vous pouvez être sûre que boire jusqu'à m'effondrer comme une souche aurait été le dernier de mes soucis. Garantit-il dans un rire amusé, retrouvant ce jeu grisant qu'ils avaient mené quelques heures plus tôt avant que le mari indigne ne vienne y mettre un terme. "Même pas fichu d'honorer sa propre femme" songea-t-il en l'imaginant délaisser une épouse plaisante pour boire comme un trou. Et pour ce qui était de la boisson, Lilo savait de quoi il parlait, s'y adonnant lui-même régulièrement. Mais, malgré cela, il savait faire la part des choses entre un verre de gnôle et une femme aussi captivante comme celle qu'il ne quittait plus des yeux.

Ces derniers restaient néanmoins animés d'une inquiétude latente qu'il ne cherchait pas un instant à dissimuler alors qu'il doutait encore d'avoir parfaitement saisi les mots de son invitée qui semblait déjà prévoir de revenir auprès de son époux.

- Vous comptez y retourner ? Lâcha-t-il finalement d'une voix trahissant un soupçon de déception. Les bras croisés sur son torse, il lui faisait savoir de son simple regard à quel point il n'appréciait pas cette idée. Vous ne l'avez pas choisi, ses dents rayent le parquet, il vous traite de la pire manière qui soit et il est pas foutu de se rendre compte de la chance qu'il a. Qu'est-ce qu'il vous faut de plus pour vous convaincre de rester loin de cet enfoiré ?


______________________


Coat Of Armour
You worked it down, all long ago. Lay your arms on the doorstep, I feel the tension, I feel the worst

FICHELIENS
#CE4026

Teams :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 607
❝ Avatar : Zoe Saldana
❝ Multi-Compte(s) : Lachlan Thralmur, Cyne Wkar
❝ Crédits : rapunzel, tumblr

❝ Métier : Aucun, Kara est juste l'épouse de Khorde Ergorn, fils du Représentant en Chef des Feu à Dahud
❝ Age : 41 ans
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: It's hard to get by just upon a smile | Kara ♥ Lilo [FLASHBACK] Mer 21 Juin - 11:37


La belle brune ne peut s’empêcher de se sentir soulagée lorsque le garde lui assura son silence. Sans qu’elle ne s’en soit réellement rendu compte, une certaine tension s’était emparée de son corps quand elle avait compris que toute sa cavale reposait sur le bon vouloir du garde en face d’elle. S’il était venu à refuser de mentir pour elle, sa vie aurait été sûrement écourtée. Les yeux de Kara se posèrent alors sur le torse du garde, où elle pouvait entrapercevoir les lignages foncés du symbole d’un mariage. Lilo continua sur sa lancée en critiquant Khorde, chose que la brune ne put démentir. Khorde était loin d’être le mari de l’année, bien au contraire, et elle remerciait Malaggar de lui avoir donné l’idée de le faire boire pour l’empêcher de la toucher. Elle qui n’avait encore pu goûter au plaisir de la chair ne comptait pas vraiment commencer avec un tel homme.

Haussant vaguement les épaules, elle détourna le regard du torse de Lilo pour remonter à son visage. Ses yeux s’attardèrent un instant sur sa pommette rougie, dernier signe visible de l’altercation avec le fils de famille. Elle culpabilisa un instant de le voir dans cet état, ainsi retranché dans une chambre aussi crasseuse après avoir été chassé comme un malpropre du mariage. Ce n’était pas la fin qu’elle aurait souhaité pour leur première rencontre, surtout pour l’un des premiers et rares hommes à faire attention à ce qu’elle vivait aux côtés de son époux. Elle aurait préféré qu’il comprenne, qu’il voie les choses de son point de vue à elle et non du sien. Et la suite de ses paroles confirma à Kara qu’il ne comprenait visiblement pas les choses de la même manière qu’elle. Baissant un instant le regard vers le sol tout en s’empêchant de lisser ses vêtements pour ne pas lui montrer qu’elle commençait à angoisser, elle préféra se mordiller doucement la lèvre en détournant les yeux vers un pan de mur vide.

« Cet enfoiré, comme vous dites, est l’homme qui est devenu mon mari pour le restant de ma vie. Notre union est marquée sur mon corps à un endroit qui prouve que je lui suis liée jusqu’à la fin, tout comme vous. Que voulez-vous que je fasse ? Que je me brûle la peau pour que notre mariage disparaisse avant que je disparaisse également ? » Un sourire amer s’installe quelques secondes sur le visage de la belle, avant qu’elle ne secoue la tête de droite à gauche en fixant son regard dans celui du garde. « Je ne suis pas venue pour qu’on discute de mon avenir, parce que celui-ci est déjà tout tracé. J’ai eu énormément de temps pour y réfléchir, pour penser à toutes les solutions possibles et la seule qui est viable est celle de rester à ses côtés. Et je ne changerai pas d’avis ». La fermeté dont faisait preuve la jeune fille était remarquable, presque déplacée, au vu de la fragilité qu’elle avait ressenti face à son époux plusieurs heures auparavant, mais cette autorité n’était qu’une simple façade. Elle ne voulait pas discuter de Khorde et de son mariage alors qu’elle avait risqué sa vie pour le fuir le jour-même où ils devaient s’unir pour commencer à préparer leur avenir. Leur héritier.

Se relevant du lit qui grinça légèrement, Kara se tint quelques centimètres devant Lilo, la tête droite, le regard fixé dans le sien dans une attitude d’assurance feinte. Elle ne voulait plus être cette femme qui se cachait derrière son mari et de son mari. Ce soir, elle voulait être une femme épanouie qui riait sans faire attention à la puissance de son rire, qui parlait sans faire attention aux moindres de ses mots, qui regardait et observait sans faire attention à ce sur quoi elle posait les yeux. Entremêlant ses doigts dans son dos, la belle brune semblait avoir pris sa décision. Il ne restait plus qu’au garde de prendre la sienne. « Je ne suis pas venue pour discuter de Khorde et de ses gestes déplacés. Si c’est ce que vous voulez faire de votre nuit, je pense qu’il vaudrait mieux que je m’en aille. Mais si vous comprenez que je suis là pour… autre chose, alors promettez-moi d’arrêter de mettre mon époux sur le tapis ». Kara ne souhaitait pas quitter le garde dans ses conditions, mais le sujet de son mari était bien trop épineux et douloureux pour qu’elle accepte de le subir alors qu’elle avait réussi à le fuir le temps d’une nuit. Une nuit bien trop courte.

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lilo Naslor
confirmé


❝ Message : 964
❝ Avatar : Jeffrey Dean Morgan

❝ Métier : Maquignon
❝ Age : 44 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: It's hard to get by just upon a smile | Kara ♥ Lilo [FLASHBACK] Sam 24 Juin - 18:27


It's hard to get by just upon a smile
Kara | Lilo
Sans même qu'elle n'ait ouvert la bouche pour entamer un semblant de réponse, Kara avait fait comprendre par sa seule attitude à l'homme de main qu'elle n'était aucunement disposée à quitter son époux. Ce haussement significatif des épaules d'abord, ce regard fuyant ensuite qu'avait accompagné un bref mais parlant silence entre les deux feux. Le mécontentement de Lilo transpirait par son regard comme par sa mâchoire crispée et son attitude fermée, bras croisés et épaules reculées tandis qu'il la fixait avec déception et incompréhension.

Les propos qu'elle tint ensuite finirent de désespérer le seznien qui se pinça machinalement l'arête du nez. Il ne pouvait recevoir aucun de ces arguments qu'elle lui exposait, lui qui n'hésitait pas à braver les règles pour obtenir ce qu'il voulait, femme comme contrats, à fortiori lorsque la seule sécurité de la jeune femme se trouvait être en jeu. Mais il le lisait dans son regard : la Représentante ne changerait pas aisément d'avis. Sans doute trop influencée par cette haute société que Lilo ne parvenait toujours pas à comprendre, elle se souciait d'une image avant de s'inquiéter de sa propre survie. Il ne pouvait pas l'empêcher de retourner au près de Khorde, pas plus qu'il ne se serait permis de la retenir de force. Mais pourtant, la seule présence de Kara dans cette chambre devait bien signifier quelque chose, un désir d'évasion, une envie de liberté...

Malgré cette fermeté dont elle faisait preuve et cet entêtement qu'elle avait à vouloir finir ses jours aux côtés de son mari, quitte à ce que ce soit sous ses coups, elle avait retrouvé Lilo, bravant l'étiquette et l'interdit, franchissant jusqu'à cette frontière qui avait toujours séparé "l'élite" du bas peuple, et le seznien y voyait alors toujours un espoir de la convaincre. Mais comment ?

Ses yeux ne la quittèrent pas une seule seconde lorsqu'elle se leva pour venir se tenir juste devant lui, à une distance réprouvable mais qui ne sembla pas déplaire à l'homme qui soutenait le regard affirmé de la Représentante. L'assurance qu'il dégageait naturellement et la légère froideur qui l'avait pris en réalisant que la jeune femme ne cèderait à ses avertissements laissèrent brusquement place à une expression de surprise lorsqu'elle le prit au dépourvu par son invitation bien peu conventionnelle. Malgré sa nature volage, malgré son goût des femmes aux caractères prononcés, Lilo se trouva déconcerté face à cette fille de bonne famille qui avait fait fi des pincettes et des moyens détournés pour exprimer de but en blanc la réelle raison de sa visite.

Après quelques secondes de silence le temps de réaliser qu'il n'était décidément pas en train de rêver, Lilo secoua brièvement la tête à laquelle il porta une main et revint à cette réalité qui prenait un curieux tournant.

- Autre chose ? Répondit-il avant de se laisser aller à un rire difficilement contenu devant l'incongruité de la situation. Le visage baissé alors qu'il se frottait les yeux, il semblait chercher à comprendre si le coup qu'il avait reçu à la tête n'avait pas été porté plus fort qu'il le pensait. Sans qu'elle ne lui ait fait particulièrement fait perdre ses moyens, la Représentante avait su ébranler cet homme bien plus habitué aux sous entendus et aux longs jeux de séduction qu'à se retrouver devant le fait accompli. Excusez-moi c'est... Sa main quitta ses yeux qui revinrent se planter dans ceux de Kara alors qu'il se raclait la gorge. Quand une femme comme vous échappe à sa nuit de noces pour... Hem... Retrouver un pécore comme moi rencontré le jour même... Il sourit de plus belle alors que son regard s'attendrit sur celle qu'il essayait encore de voir comme un mirage. Disons que ça ressemble au délire d'un gars qu'on a cogné trop fort.

Elle paraissait pourtant bien réelle et, à cette distance, malgré les ombres projetées par les quelques bougies allumées dans la pièce, elle lui semblait trop belle pour être vraie. Il en sentait le délicat parfum et devinait la douceur de sa peau rien qu'à la regarder, se retrouvant à envier cet homme qu'elle comptait rejoindre aussitôt qu'elle aurait quitté cette pièce. Rien que pour ça, il l'aurait retenue. Rien que pour ça, il n'entendait qu'au loin cette raison qui n'avait jamais eu le dernier mot.

Un lourd silence pesa à nouveau alors qu'il cherchait pourtant ce qui pouvait l'empêcher encore de se glisser lui-même dans ce rêve duquel il n'était alors que spectateur. La réponse était : "tout, absolument tout", et pourtant, il continuait de la fixer sans un mot, dans un sourire qui trahissait la tendresse qu'elle lui inspirait. Et si c'était ça, la solution ? Et si elle réalisait que les hommes pouvaient lui offrir les attentions et la douceur qu'elle méritait ? Peut être se rendrait-elle compte que cette brute qui lui servait de mari ne valait pas ce qu'elle pourrait trouver loin de ses coups ?

- Honnêtement, je vous trouve de bien meilleure compagnie. Se décida-t-il enfin à lui répondre, signifiant sans le dire qu'il ne comptait pas relancer -encore- le fâcheux sujet de l'époux. Lilo s'avança alors vers elle, réduisant la distance qui les séparait à une proximité condamnable mais ô combien agréable, surtout au doux contact de la joue brune sous la caresse de la main du seznien qui, une dernière fois, sourit à la jeune femme. Permettez-moi juste de m'assurer d'une chose... L'homme de main se pencha doucement vers le visage de Kara pour faire se rencontrer leurs lèvres dans un baiser bref mais électrique qui le secoua d'incontrôlables frissons avant qu'il n'y mette un terme pour planter à nouveau ses yeux dans ceux de son invitée. Vous avez pourtant l'air réelle... Je devrais peut être m'en inquiéter ?


______________________


Coat Of Armour
You worked it down, all long ago. Lay your arms on the doorstep, I feel the tension, I feel the worst

FICHELIENS
#CE4026

Teams :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
It's hard to get by just upon a smile | Kara ♥ Lilo [FLASHBACK]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Oranda ~ Truth is not far :: Autres Terres :: Sezni :: Inaki-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujetSauter vers: