AccueilAccueil   Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Avis de Recherche
Nous recherchons activement des Terre, des Eau et des Innocents
Merci de favoriser les PV, scénarios et pré-liens !
Intrigue n°2
La deuxième intrigue a vu le jour
Pour savoir ce qui va se passer entre les régions, c'est par ici !

Partagez|

[terminé] I belong to you, you belong to me in my sleep | Rashka ♥ Lilo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Lilo Naslor
confirmé


❝ Message : 1008
❝ Avatar : Jeffrey Dean Morgan
❝ Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr

❝ Métier : Maquignon
❝ Age : 44 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: [terminé] I belong to you, you belong to me in my sleep | Rashka ♥ Lilo Mer 17 Mai - 13:57


I belong to you, you belong to me in my sleep
Rashka | Lilo
Dans un nuage de fumée, un brouhaha incessant s'élevait dans la taverne, mêlant rires, rots, beuglements humains et tintements de choppes joyeusement levées les unes contre les autres. Le jour n'était pas encore couché que, déjà, le quartier des plaisirs s'animait de celles et de ceux que les pluies diluviennes avaient lassés. Le climat de la jungle était rude pour beaucoup, mais surtout pour ceux dont l'élément était farouchement opposé à l'eau qui ne cessait de tomber.
Qu'ils aient été des feux se ressourçant dans la chaude atmosphère, ou bien d'autres se préparant à faire honneur au nom de la rue des plaisirs, tous ceux présents entre ces murs savaient qu'ils n'en repartiraient pas indemnes. Lilo le premier.

Assis au comptoir, il contemplait, pensif, ce qu'il restait de cervoise dans le fond de sa choppe, comme s'il y cherchait ce qu'il n'avait pas trouvé dans les deux autres, vides, disposées devant lui. La tête appuyée dans sa main, ses doigts se perdant dans l'épaisse crinière noire de ses cheveux, il finit d'un trait le reste de la boisson avant de faire claquer le récipient sur le comptoir.

- Hé, doucement garçon ! Si tu m'pètes une choppe j'mets ça sur la note de ta chambre !

Les menaces du tavernier glissèrent sur le maquignon comme les averses sur le toit de son auberge. Haussant les sourcils, il se contenta de lui faire signe en lui indiquant qu'il était prêt pour la quatrième.

- Alors quoi, t'as enfin réussi à vendre ton canasson ? Ca s'rait bien aimable de s'presser un peu, qu'ça m'libère une stalle à l'écurie !

Lilo esquissa un sourire en s'emparant de la boisson qu'on lui tendait et prit le temps d'en savourer quelques gorgées avant de répondre.

- Ce matin oui. Le mec passera demain la récupérer.

Si la vente de cette jument avait pu inquiéter le maquignon les premiers jours qu'il avait passés à Dahud, ce n'était en rien ce qu'il fêtait en ce jour. Plutôt que de fêter, d'ailleurs, il buvait plutôt dans l'espoir de noyer les souvenirs trop brûlants qu'une vieille connaissance avait ravivés en lui deux jours plus tôt.
Leur dernière séparation avait été particulièrement brusque et douloureuse, très certainement pour les deux partis, mais cela n'avait en fin de compte rien de bien étonnant à en juger par leurs caractères explosifs. Mais, malgré les paroles acerbes qu'il avait pu avoir à l'encontre de la fille du vent, Lilo était parvenu à se contenir. Pourtant, il n'arrivait pas à s'en féliciter.

Souhaitant à la fois que ses mots aient définitivement éloigné la jeune femme de lui, il se maudissait de l'avoir envoyée si loin et vers d'autres hommes. Il savait pourtant que c'était là ce qu'il pouvait lui souhaiter de mieux et ce qui les préserverait l'un comme l'autre, mais son regard se noircissait encore au souvenir de cet inconnu qui l'avait faite sienne.
Gageant qu'il ne s'agirait là que d'un mauvais moment à passer, il avait trouvé évident d'avoir recours à quelques pintes d'alcool pour estomper sa peine et excuser les excès qu'il commettrait par la suite. Se retournant sur la salle, tant à la recherche d'un éventuel adversaire parmi les hommes peu recommandables présents que du giron d'une femme quelconque susceptible de dissiper ses craintes, son regard fut immédiatement attiré en direction d'un rire qu'il ne connaissait que trop bien pour l'avoir entendu bien trop de fois au creux de son oreille. Elle était là, passant la porte que lui tenait nul autre qu'Apos.

Les deux jeunes gens s'approchèrent du comptoir jusqu'à rejoindre le maquignon qui, contrairement à son fils dont le visage rayonnait d'un franc sourire, pointait sur lui un regard chargé de reproches.

- Regarde un peu qui j'ai trouvé en rentrant du marché ! De toute évidence, Apos était bien trop ravi d'avoir revu celle qu'il avait admirée quatre ans auparavant pour se soucier de l'air grave de son géniteur. Pourtant, ce dernier jugeait les deux jeunes gens avec une cruelle accusation dans le regard, surtout pour son fils qui avait eu la très mauvaise idée de faire venir Rashka près de lui, et dans un repère peu famé du quartier. Bon, tu nous excuseras Rashka, c'est pas la taverne la plus présentable de la ville mais elle a le mérite d'en être la moins chère ! Dans une gestuelle naturelle qu'il tenait de son père, le jeune feu passa un bras sur les épaules de la jeune femme pour lui exprimer le plaisir qu'il avait de l'avoir à nouveau à ses côtés. Elle est pas mal en brunette, hein Lilo ? Qu'est-ce que t'en dis ?

Le seul regard qu'il jeta à son fils signifia clairement que le maquignon ne comptait pas exprimer son avis, bien qu'il ait du se résigner à apprécier le noir de jais qu'arborait à présent la longue chevelure de son ancienne amante.
- Qu'est-ce que vous foutez là ?


______________________


Coat Of Armour
You worked it down, all long ago. Lay your arms on the doorstep, I feel the tension, I feel the worst

FICHELIENS
#CE4026

Teams :
 


Dernière édition par Lilo Naslor le Ven 19 Mai - 11:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 533
❝ Avatar : anya taylor-joy ♥
❝ Multi-Compte(s) : aspyn la dangereuse, letto l'étrange, nyssa la guerrière
❝ Crédits : rapunzel

❝ Métier : vagabonde, voleuse occasionnelle
❝ Age : dix neuf années
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: [terminé] I belong to you, you belong to me in my sleep | Rashka ♥ Lilo Ven 19 Mai - 0:15


I belong to you, you belong to me in my sleep
Rashka | Lilo
Les rencontres surprises se faisaient régulières ces derniers jours. Ses fantômes du passé, ceux qui hantaient encore son cœur immature, ne cessait de la croiser. Il y avait tout d'abord eu le maquignon, cet énergumène brûlant, aussi attirant et entêtant qu'il pouvait être acerbe. Et puis aujourd'hui, lui, celui qu'elle avait considéré comme son frère pendant un nombre incalculable de lunes. Sa vie au sud d'Oranda ne cessait de ressurgir, par des bribes de souvenirs agréables, comme pour la faire regretter cette époque lointaine.

Petite ! C'est bien toi ? s'était exclamé Apos quelques heures plus tôt en la croisant dans une ruelle peu recommandable de la cité.

La jeune fille avait eu l'air quelque peu distant les premiers instants, encore perturbée par un échange houleux, deux jours plus tôt. Elle ruminait, encore, comme elle savait si bien le faire. Pesant le pour et le contre, analysant les paroles qui s'étaient échangées, cherchant à savoir qui avait eu tord ou raison. Jamais elle n'aurait pensé gâcher autant les retrouvailles avec le seul homme auquel elle s'était donné, le seul auquel elle avait confié certains secrets et rêves...
Mais c'était chose faite, et désormais, il devait la détester. Peut-être était-il déjà retourné auprès des siens d'ailleurs, déterminé à la rayer définitivement de sa vie. Du moins, c'était ce qu'elle avait imaginé avant de croiser la route du jeune Naslor. Tout était aller très vite en sa compagnie : le temps filait à une vitesse impressionnante, ses rires ne cessaient de s'accumuler et aussitôt, elle acceptait de l'accompagner boire une choppe. Apos était le genre de jeune homme auquel on faisait facilement confiance, et avec qui on se sentait en sécurité alors le choix de l'établissement lui importait peu. Même s'ils rencontraient des personnes peu recommandables : ils étaient désormais deux pour s'y préparer. Avec lui, elle avait toujours partagé ce petit côté casse cou, à flirter avec les ennuis.
Ils poussèrent la porte d'un établissement dans un franc éclat de rire où ils s'étaient rappelés d'une cascade à dos d'une nouvelle jument, quatre ans auparavant.
Elle ne comptait pas lui parler du fait qu'elle avait croisé son père avant lui, seulement ignorer ce sujet et profiter d'une soirée en sa compagnie pour se remonter le moral.
Encore fallait-il que le destin ne fasse pas des siennes...

Regarde un peu qui j'ai trouvé en rentrant du marché ! [...] Elle est pas mal en brunette, hein Lilo ? Qu'est-ce que t'en dis ?

La jeune air resta muette de surprise. Les Dieux s'acharnaient définitivement contre eux. Comment pouvait-il être encore là ? Est-ce qu'il la suivait ?
Lilo était installé au comptoir, seul, entouré de plusieurs choppes vides. Ils s'approchèrent tout de même.
Le malaise était palpable de la part des deux parties, mais le fils du maquignon ne semblait rien percevoir. Le bras passé sur les épaules de Rashka, il marquait comme son territoire, inconscient de la relation qui avait unit les deux protagonistes.
Elle commanda alors deux mousses, pensant que cela l'aiderait à se détendre, tout en ignorant la proximité de Lilo. Du peu qu'elle avait vu, il semblait différent, fatigué, nerveux même.

Qu'est-ce que vous foutez là ? bougonna-t-il sans qu'elle ne s'y attende.

Un soupir s'échappa de la brunette, qui se contenait. Les années qui passaient l'avait rendu exécrable. Au fond, elle était tiraillée entre plusieurs envies : celle de se remettre à l'enfoncer par les mots ou les gestes car il l'avait déçu à nouveau, celle de profiter de l’innocence de son fils sous ses yeux pour lui faire du mal ou encore, celle de disparaitre pour éviter toutes situations chaotiques.

Laisse tomber Apos, on y va, fit-elle en choisissant d'écouter la raison et non son cœur. On trouvera une autre taverne.



______________________



Dernière édition par Rashka Velane le Ven 19 Mai - 14:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lilo Naslor
confirmé


❝ Message : 1008
❝ Avatar : Jeffrey Dean Morgan
❝ Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr

❝ Métier : Maquignon
❝ Age : 44 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: [terminé] I belong to you, you belong to me in my sleep | Rashka ♥ Lilo Ven 19 Mai - 11:25


I belong to you, you belong to me in my sleep
Rashka | Lilo
Le père comme le fils se fixaient farouchement sans ne plus sembler porter d'attention à la pauvre jeune femme qui essuyait la fierté des hommes Naslor. Tenant tête à son paternel, Apos avait resserré son emprise sur l'épaule de Rashka et, dans un grognement, s'était apprêté à répondre au maquignon avant qu'elle ne tente de l'en dissuader dans un élan de sagesse et de raison.

Lilo avait porté sur Rashka un regard lourd de reproches pour le simple fait qu'elle se soit, une fois encore, rapprochée d'un autre. Et il avait fallu que ce soit son propre fils, celui là même qui avait eu raison de leur liaison quatre années plus tôt sans même en avoir conscience. Tiraillé entre la morale et la jalousie, le seznien trouva bien plus aisé de laisser aller sa colère en espérant qu'elle dissuaderait la fille du vent de s'approcher encore de lui, ou de sa famille.

- Pas question Rashka. Avait répondu Apos, bien trop fier et attaché à son indépendance pour courber l'échine devant l'injustice que leur infligeait son paternel. Cette ville ne lui appartient pas et, autant que je me souvienne, je paie aussi pour notre chambre dans cette auberge.

Lilo s'était brusquement levé pour se tenir droit devant son héritier dans une allure se voulant intimidante et autoritaire. S'il pouvait aimer voir son fils fier et indépendant, il n'appréciait pas en revanche quand il se permettait d'appliquer ces valeurs contre sa propre personne. D'autant plus quand Rashka se trouvait être le centre de leur conflit.

- Il m'appartient en revanche de différencier ce qui est dangereux de ce qui ne l'est pas. Cracha Lilo avant de poser son regard noir sur la jeune femme. Elle n'a rien à faire ici, et tu le sais. Alors soit tu la raccompagnes, soit je m'en charge moi-même.

Le jeune maquignon, loin d'être enclin à accéder à la requête de son géniteur, lui rendit son regard menaçant. Malgré tout le respect qu'il avait pour cet homme, il lui arrivait bien trop souvent de souhaiter le mettre à terre d'un seul coup de poing.

- On restera ici, quoi que tu en dises. Le fils avait fait son choix, mais ce dernier n'était pas celui que le père aurait souhaité entendre.
- Très bien.

D'une main puissante, Lilo repoussa son enfant, dégageant par là même l'emprise qu'il avait sur le sujet de leur dispute. Fixant Rashka un bref instant, il lui fit comprendre d'un seul regard la déception qu'elle lui avait inspirée en jetant son dévolu sur son fils.
- Toi, tu viens avec moi.

Lui saisissant le bras sans ménagement, il l'arracha à Apos que retint le tenancier qui ne tenait guère à voir une rixe éclater avant que la soirée n'ait commencé. Lilo guida sans un mot la jeune femme en dehors de la taverne, mais son visage renfermé suffisait à traduire son ressenti.
Une fois la porte passée, la plus simple logique aurait été qu'ils ne continuent droit devant eux pour rejoindre les allées principales où Lilo aurait laissé la jeune femme. Mais, au lieu de cela, le maquignon bifurqua brusquement sur la droite en direction des écuries que n'occupaient que ses chevaux. Y faisant rentrer Rashka sans douceur aucune, il la lâcha pour refermer les portes derrière eux puis se retourna vers elle dans une expression de colère qu'il ne cherchait pas un instant à dissimuler.

- Tu viens me cracher au visage pour ensuite t'exhiber avec Apos ? Putain mais c'est quoi ton problème ?


______________________


Coat Of Armour
You worked it down, all long ago. Lay your arms on the doorstep, I feel the tension, I feel the worst

FICHELIENS
#CE4026

Teams :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 533
❝ Avatar : anya taylor-joy ♥
❝ Multi-Compte(s) : aspyn la dangereuse, letto l'étrange, nyssa la guerrière
❝ Crédits : rapunzel

❝ Métier : vagabonde, voleuse occasionnelle
❝ Age : dix neuf années
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: [terminé] I belong to you, you belong to me in my sleep | Rashka ♥ Lilo Ven 19 Mai - 15:56


I belong to you, you belong to me in my sleep
Rashka | Lilo
La tension était palpable, quelques clients s'étaient même arrêtés de piailler pour observer la scène, impatient de savoir qui du vieux ou du jeune allait obtenir gain de cause. La brunette sentait qu'Apos jouait de leur proximité pour appuyer ses propos, loin de comprendre pourquoi son père la haïssait tellement aujourd'hui. Certes ils étaient d'éléments différents et c'était mal d'être amis dans ces conditions, mais ils se trouvaient dans le fin fond de Lucrezia, là où contrôles de tatouages et bonnes conduites n'étaient pas très fréquents.

Le jeune homme insista, tenant tête à son géniteur, répondant d'un ton assuré à ses menaces. A le voir ainsi, elle se rendait compte qu'il avait bien grandi, il était un homme désormais.
Mais Rashka était devenu la cause d'un conflit familial sans même l'avoir voulu, et cela l'ennuyait profondément. Lilo était sûrement presque saoul pour se comporter ainsi, car il semblait avoir perdu son habituel flegme, cette façon qu'il avait de laisser tomber et d'ignorer les problèmes. Il était à nouveau lui, sa version d'antan, qui s'enflammait rapidement. Cela avait des points positifs, charnel notamment, mais aussi son lot de points négatifs, comme ce soir.

Je vais y aller, assurer-t-elle en voyant son ancien amant bondir de son assise. Une autre fois Apos, ce n'est pas le moment.
- On restera ici, quoi que tu en dises, rétorqua le garçon.
- Très bien.

Sans qu'elle ne s'y attende, Lilo bondit, repoussant son héritier pour l'attraper elle. C'était rapide et inattendu, violent même. Le maquignon s’empara d'elle par le bras, d'une main puissante et déterminée. Toute frêle qu'elle était, c'était sans peine qu'il réussissait à la traîner dehors, contre son gré.
Rashka jeta un oeil à Apos, s'excusant du regard : cette soirée de rires et de discussions était malheureusement avortée.

Mais ça va pas ! Lâche moi Lilo ! s'écria-t-elle une fois dehors, en tirant du mieux qu'elle le pouvait pour se débattre.

Elle qui s'attendait à être jetée à la rue avec une slave d'insultes, se retrouva dans les écuries en l'espace de quelques secondes. Le temps lui avait fait oublier la force qui se décuplait chez Lilo selon les émotions qui le traversait. Il n'était pas qu'un simple père de famille rangé, mais plutôt une marmule avec un passif.
La lâchant une fois à l'intérieur, la brunette vacilla, prête à tomber au sol. Le fait de se débattre avec ardeur l'avait mise dans un état second, entre la colère et la peur. Un mélange d'émotions dont elle ne savait pas où cela allait la mener.

Tu viens me cracher au visage pour ensuite t'exhiber avec Apos ? Putain mais c'est quoi ton problème ? s'écria le maquignon.
- N'importe quoi ! rétorqua-t-elle en cherchant ses mots, perturbée. Il m'est tombé dessus ! On a juste discuté !

La jeune fille tremblait, à fleur de peau. C'était loin d'être à son habitude, elle qui se contrôlait si bien, capable de voler les marchands, de fuir à toute vitesse, le sourire aux lèvres, inconsciente qu'elle était.
Pourtant, en cet instant, elle avait presque peur. Mais peur de quoi ?

Arrête de croire que tout tourne autour de toi Lilo , reprit-elle, en tentant de se convaincre par ses propres paroles. Ce truc entre nous, ce petit jeu, c'est terminé depuis bien longtemps ! Apos n'a rien a voir là dedans...


______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lilo Naslor
confirmé


❝ Message : 1008
❝ Avatar : Jeffrey Dean Morgan
❝ Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr

❝ Métier : Maquignon
❝ Age : 44 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: [terminé] I belong to you, you belong to me in my sleep | Rashka ♥ Lilo Ven 19 Mai - 17:34


I belong to you, you belong to me in my sleep
Rashka | Lilo
Les cheveux noirs du maquignon se plaquaient contre son front, alourdis par l'averse qu'ils n'avaient pourtant que brièvement traversée de la taverne à l'écurie. L'eau en ruisselait sur son visage, glissant sur ses tempes fébriles où pulsaient des vaisseaux gonflés par son énervement, roulant au bord de ses yeux assassins qu'il rivait sur celle qu'il avait amenée ici, s'insinuant dans sa barbe jusque sur ses lèvres entrouvertes et tendues qui laissaient s'échapper une respiration saccadée par la colère qui l'habitait.

Rashka pouvait lui rétorquer ce qu'elle voulait, l'aveuglement du maquignon lui donnerait tort à chacune de ses répliques, autant que sa mauvaise foi. Peut être aurait-il mieux valu qu'elle garde son calme, peut être aurait-ce inconsciemment apaisé le seznien. Ou peut être se serait-il énervé davantage. Ses sautes d'humeur avaient ceci de frustrant qu'elles étaient totalement incontrôlables, autant pour autrui que pour lui-même, et que les dégâts qu'elles étaient susceptibles de causer étaient imprévisibles.

Pourtant, ce qu'elle lui disait demeurait parfaitement concevable, quand bien même Lucrezia était une ville immense. Ne s'étaient-ils pas eux-mêmes revus par le plus grand des hasards ? Mais la jalousie comme l'égo du seznien refusaient d'y croire alors qu'il oubliait le bon sens qui le maintenait loin d'elle. Il disait vouloir l'éloigner, pourtant il s'enfermait avec elle dans cet endroit semblable à celui qui avait accueilli leurs étreintes. Il cherchait à l'oublier, alors il s'enflammait dès qu'il la voyait avec un autre. Elle le blâmait de tout rapporter à lui alors que lui ne voyait qu'elle.

- Tu te fous de moi ? Grinça le maquignon. Déjà, un aura de buée s'était à nouveau formé autour du pyromancien qui se réchauffait autant pour la température ambiante que par le feu qui l'habitait à cet instant. Tu te pointes devant moi au marché et deux jours après tu suis Apos, MON FILS, BORDEL, dans l'auberge où il loge, ça t'est pas venu à l'idée deux secondes que cet abruti vivait pas dans un palace ? Et qu'il logeait aussi évidemment à la même adresse que son père qui aurait volontiers évité un nouveau face à face avec celle qu'il cherchait à éviter.

Ce "petit jeu", il aurait aimé qu'il soit terminé comme l'affirmait la fille du vent. Peut être l'était-il pour elle, Lilo l'aurait d'ailleurs certainement souhaité sincèrement si l'alcool n'avait pas brisé ces chaînes qu'il s'était passé lui-même.

La pluie martelant sur le toit de l'écurie, couvrant leurs voix et le souffle court du seznien assourdi par ce martèlement perpétuel qui les isolait davantage du monde extérieur. Il n'y avait plus qu'elle. Et lui. Et cette rage qui le tenait au ventre.

- Terminé tu dis ? Mais il n'a jamais commencé ! S'égosillant, autant pour couvrir le fracas de la pluie au dessus de leurs têtes que pour expulser cette colère qui jaillissait en lui, il criait ce qu'il voulait lui-même entendre, ce dont il aurait voulu être persuadé. Qu'est-ce que tu croyais ? T'es une air, putain ! Et une putain de gamine ! On a pris du bon temps tant que ça a duré, maintenant fous le camp de ma putain de vie ! Tremblant de fureur, trop enragé pour juger du mal que pouvaient engendrer ses mots, Lilo se contentait de frapper au plus fort comme il savait se montrer le plus efficace.


______________________


Coat Of Armour
You worked it down, all long ago. Lay your arms on the doorstep, I feel the tension, I feel the worst

FICHELIENS
#CE4026

Teams :
 


Dernière édition par Lilo Naslor le Jeu 25 Mai - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 533
❝ Avatar : anya taylor-joy ♥
❝ Multi-Compte(s) : aspyn la dangereuse, letto l'étrange, nyssa la guerrière
❝ Crédits : rapunzel

❝ Métier : vagabonde, voleuse occasionnelle
❝ Age : dix neuf années
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: [terminé] I belong to you, you belong to me in my sleep | Rashka ♥ Lilo Jeu 25 Mai - 0:50


I belong to you, you belong to me in my sleep
Rashka | Lilo
La respiration qui s'accélérait, la jeune fille se frictionnait les bras pour se réchauffer du mieux qu'elle le pouvait. Posséder le don de l'air n'était pas très avantageux dans ce genre de cas. Le torrent dehors avait rapidement eu raison de son épaisse tignasse et des quelques tissus qu'elle portait. C'était comme si les Dieux avaient été spectateurs de sa journée, lui offrant une délicieuse après-midi ensoleillée en compagnie d'Apos, avant de lui asséner en retour, une bruyante averse lorsqu'elle se retrouvait en face de son ancien amant.
Autrefois, elle se serait sûrement approchée du maquignon pour se sécher rapidement grâce au feu qui brûlait en lui, mais à ce moment précis : il était tout simplement hors de question de s'approcher de lui.

Les mots qu'elle avait prononcé pour l'apaiser, en tentant de se comporter de la manière la plus responsable et adulte possible, ne faisait pas écho en lui. Lilo n'entendait pas la pertinence de ses explications, trop buté, ou seulement trop saoul.

Je n'ai pas réfléchi ! s'écria-t-elle alors en ne comprenant pas pourquoi il s'acharnait à vouloir la culpabiliser. Crois moi, je ne voulais pas te revoir non plus !

Il n'y avait rien de suspect entre le jeune Naslor et elle. Apos était comme un frère pour elle, ayant partagé l'année qu'elle jugeait la plus importante de sa vie. Venant alors de quitter son père et sa petite sœur, Rashka avait trouvé en Apos un lien distrayant, deux aventuriers immatures. Elle était loin de se douter que lui, n'avait pas partagé exactement les mêmes sentiments à son égard durant ces mois de complicité.

Lilo semblait s'énerver de plus belle, dégageant une aura de chaleur qui traduisait de l'état de colère dans lequel il se retrouvait. Il s'attaqua à la brunette avec des paroles assassines, réduisant leur histoire d'amour au ridicule par des mots douloureux et médisants.

Terminé tu dis ? Mais il n'a jamais commencé !

Elle secouait la tête sans grande volonté, n'accusant pas la révélation. Le pensait-il vraiment ? L'avait-il seulement utilisé durant ces mois où elle s'était senti si liée à lui ? C'était difficile à croire, mais il semblait l'affirmer avec un certain aplomb. La vérité était donc décevante.

Tu ne peux pas dire ça, souffla la jeune air, presque abasourdie.
Qu'est-ce que tu croyais ? T'es une air, putain ! Et une putain de gamine ! On a pris du bon temps tant que ça a duré, maintenant fous le camp de ma putain de vie ! ajouta-t-il.

Cacher ses émotions commençaient à être extrêmement difficile. Elle sentait un malaise grandir en elle, un mélange de profonde déception et de rage. Les larmes menaçaient d'envahir ses muqueuses, mais elle se refusait à lui montrer à quel point il avait été important pour elle, et comment il continuait à l'être malgré ses nombreux efforts pour l'oublier. La traiter ainsi, comme une race, comme une enfant, c'était presque à vomir. Mais c'était ainsi qu'ils fonctionnaient tous les deux.

Dans un élan de colère, elle s'approcha brusquement de Lilo, tentant de lui asséner une gifle, ou même un poing dans la figure. Elle n'était pas assez concentré à la tâche pour savoir ce que son corps décidait d'engager. Sa haine se déversait alors qu'elle enchaina en essayant de le blesser à coup de pieds et de poings dans le ventre, les côtes, toutes parties qu'elle pouvait atteindre de part son petit gabarit.
La violence était sa seule arme désormais. Rashka voulait qu'il disparaisse mais surtout : qu'il souffre autant qu'elle avant.


______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lilo Naslor
confirmé


❝ Message : 1008
❝ Avatar : Jeffrey Dean Morgan
❝ Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr

❝ Métier : Maquignon
❝ Age : 44 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: [terminé] I belong to you, you belong to me in my sleep | Rashka ♥ Lilo Ven 26 Mai - 1:07


I belong to you, you belong to me in my sleep
Rashka | Lilo
L'alcool n'a jamais rendu personne raisonnable, Lilo le premier. Boire était pour lui un soulagement comme un loisir et la bouteille accompagnait autant ses joies que ses malheurs. Mais là, en cet instant précis, après le choc de la vision de cette femme avec son propre fils, après la douche froide qu'ils avaient traversée jusqu'aux écuries, jusqu'à ce tête à tête avec ce fantôme du passé, l'ébriété l'avait quitté une fois mis le feu aux poudres pour laisser place à la colère qui, plus qu'elle encore, savait déconnecter le maquignon de la réalité.

Ses mots avaient été autant de lames dirigées sur Rashka, prononcés pour la blesser sans songer au mal qu'ils pouvaient causer. Ils voulaient seulement la faire fuir, la dissuader de vouloir le revoir parce qu'il ne se sentait pas capable lui-même d'arriver à l'ignorer en la sachant proche de lui. Il ne se sentait en cet instant pas capable de s'éloigner, incapable de mettre de lui-même cette distance qui avait pourtant su les préserver jusqu'ici. Il n'était tout juste bon qu'à lui faire du mal en espérant se faire assez haïr, et en espérant dire vrai.

Pourtant, il ne put ignorer ces larmes qu'il vit monter dans les yeux de l'Air. La gorge serrée, il espérait qu'elles annonçaient le départ de la fille de l'Air pour Sterenn ou partout ailleurs qu'à ses côtés. Il soutenait son regard qu'il tentait tant bien que mal de maintenir furieux et dénué d'empathie, mais cette boule qui se formait dans son ventre était bien réelle et s'amplifiait chaque seconde de plus à la voir ainsi.

Le maquignon n'esquiva aucun de ses coups, encaissant ce qu'il savait mériter, laissant un instant Rashka déverser sur lui toute la haine et la colère qu'elle avait pour lui pour ensuite se ressaisir, agrippant fermement ses poignets et l'écartant de lui sans la lâcher pour autant.

- T'espérais quoi ? Lâcha-t-il d'un ton tranchant. Ça t'a pas suffi que je te foute dehors y'a quatre ans ? Ses poings se serrèrent davantage autour des poignets de la malheureuse, animés par la culpabilité qui prenait des airs de colère.

Son regard planté dans celui de la jeune femme, la mâchoire crispée à la vue de ses larmes se mêlant à l'eau gelée lui ruisselant sur le visage, Lilo priait pour que tout n'ait été qu'un rêve et que jamais il n'ait été le responsable de cette peine infligée à Rashka, fermant un instant les yeux en espérant les rouvrir trois jours avant, avant qu'ils ne se soient retrouvés. Sa raison la maintenait à distance tandis que tout chez lui le poussait à l'attirer à lui, à lui apporter de sa chaleur pour qu'elle ne tremble plus, à embrasser ses lèvres tordues par la douleur, à l'enserrer pour qu'elle ne le quitte plus.

Ses yeux s'ouvrirent sous la brusque fraîcheur qu'il ressentit, suivie d'une chaleur intense le parcourant lui pour s'étendre à celle que son corps avait choisi plutôt que la raison. La réalité l'avait rattrapé après qu'il se soit rendu compte qu'il était trop tard et que ses désirs honnis se déroulaient sans qu'il n'ait eu conscience de ses gestes. L'écho de sa conscience lui hurlait de repousser Rashka dont il maintenait à présent le visage dans l'étau de ses mains, ses doigts se noyant dans l'humide chevelure noire qu'il empoignait, comme de crainte qu'elle ne lui échappe. Ses lèvres goûtaient de nouveau les siennes, les embrassant avec avidité, envieuses d'en retrouver la douceur autant que les arômes qui lui étaient revenus en une fraction de seconde. Le temps arrêté autour d'eux avait plongé le seznien dans un état second, vidant son esprit de tout jugement, laissant son être accéder au plus profond de ses désirs : Elle.


______________________


Coat Of Armour
You worked it down, all long ago. Lay your arms on the doorstep, I feel the tension, I feel the worst

FICHELIENS
#CE4026

Teams :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 533
❝ Avatar : anya taylor-joy ♥
❝ Multi-Compte(s) : aspyn la dangereuse, letto l'étrange, nyssa la guerrière
❝ Crédits : rapunzel

❝ Métier : vagabonde, voleuse occasionnelle
❝ Age : dix neuf années
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: [terminé] I belong to you, you belong to me in my sleep | Rashka ♥ Lilo Sam 27 Mai - 23:22


I belong to you, you belong to me in my sleep
Rashka | Lilo
Etonnement, et malgré toute la force qu'elle réussissait à concentrer dans ses poings, Lilo la laissait faire. Ses coups se déversaient en ses flancs, tandis que les larmes roulaient silencieusement sur les joues de la jeune femme.
Puis, après quelques instants de pure haine, il s'empara de ses bras, la forçant malgré elle à stopper son agression. C'était rare de le voir si patient et doux face à une déclaration de violence, surtout lorsqu'il était à ce point alcoolisé. Peut-être qu'au fond, le maquignon était conscient qu'il méritait cette petite vengeance, qui lui laisserait l'espace de plusieurs lunes, quelques marques sur le corps.
Pour autant, ses prochains mots ne se firent pas plus apaisants. C'était définitif : lui, avait réussi à tirer un trait sur le passé, contrairement à elle. Ou du moins, c'est ce qu'il lui faisait comprendre.
Rashka avait le ventre noué, déçue certes, mais encore plus d'elle même, qui s'était toujours cru différente, et beaucoup plus forte que les autres. Et pourtant, elle était bêtement tombée amoureuse du premier venu, comme la plus écervelée des filles de bonnes familles.

« T'espérais quoi ? Ajouta l'homme, toujours aussi froid. Ça t'a pas suffi que je te foute dehors y'a quatre ans ?  »

Les yeux plongés dans les siens, Lilo n'obtint qu'un crachat au visage comme réponse. Il était allé bien trop loin. Ce n'était au final qu'un homme comme un autre, en somme : profiteur, décevant, mesquin. Elle se jura de retenir la leçon, tandis qu'il intensifiait sa prise sur ses poignets, espérant la maintenir en place et l'empêcher de sévir à nouveau.
Mais rapidement, le maquignon changea d'attitude, fermant les yeux, comme pour y chercher un répit. Elle se mit à croire que l'alcool avait un très mauvais effet sur lui, avant qu'une certaine chaleur l'envahisse. Ses tremblements cessèrent rapidement, tandis qu'il la réchauffait inconsciemment, de par son don. Il l'approchait de lui, silencieux, presque ailleurs.

Lilo , souffla-t-elle tout bas sans comprendre ce qu'il se passait. »

Le visage déformé par l'appréhension, la brunette s'étonna du contact qui les réunissait soudain. Elle se retrouvait si proche de lui, contre son torse brûlant, frôlant ses lèvres. Le seznien l'embrassa alors, avide et fougueux. Sa chair se mit à palpiter et son cœur à battre plus fort qu'à son habitude. Que s'était-il passé ? Pourquoi faisaient-ils ça ?
Son cerveau lâcha prise, lui ordonnant d'apprécier le moment.
Rashka recouvra l'usage de ses mains, qu'elle noua précipitamment autour de la nuque de son ancien amant. Sans s'en rendre compte, la jeune femme approfondissait le baiser. Elle se hissa contre lui, entourant la taille du maquignon de ses fluettes gambettes, une position qui lui conférait les pleins pouvoirs, tout en faisant remonter des souvenirs. Il n'avait qu'à glisser ses puissantes mains sous les cuisses de la brunette pour la maintenir ainsi, tout contre lui.
C'était mal, mais si bon à la fois.

Faut pas, dit-elle alors, en posant un doigt sur les lèvres de Lilo, faisant ainsi cesser leur moment d'intimité. Tu n'as pas le droit de me briser une seconde fois...

Quelques secondes s'échappèrent, tandis qu'elle restait ainsi perchée, les yeux perdus dans ceux du feu. Puis, elle se laissa glisser au sol et se dirigea lentement vers l'entrée de l'étable, meurtrie et encore indécise quand au fait de fuir loin de lui.
C'était trop dangereux, il était le seul capable de lui donner espoir, tout comme il était capable de la détruire tout aussi facilement.




______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lilo Naslor
confirmé


❝ Message : 1008
❝ Avatar : Jeffrey Dean Morgan
❝ Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr

❝ Métier : Maquignon
❝ Age : 44 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: [terminé] I belong to you, you belong to me in my sleep | Rashka ♥ Lilo Dim 28 Mai - 11:56


I belong to you, you belong to me in my sleep
Rashka | Lilo
L'élan du maquignon l'avait propulsé bien au delà de sa pensée qui n'était pas encore parvenue à le rattraper. Frissonnant sous la caresse des mains qu'elle posait sur sa nuque, il approfondissait ce baiser que lui rendait Rashka sans retenue. Ses mains avaient saisi les cuisses qu'elle avait nouées autour de ses hanches, les serrant avec autant d'enthousiasme qu'il n'en mettait à retrouver la saveur du palais de la fille du vent. Son échine le secouait de violents frissons dès qu'il plaquait de nouveau ses lèvres sur celles de Rashka après les rares bouffées d'air qu'il s'octroyait.

Les quatre années passées loin d'elle s'étaient volatilisées, les ramenant à cette passion brûlante et interdite qui les avait secoués durant presque un an dans le plus grand des secrets. Lilo n'éprouvait entre ses bras et entre ses cuisses plus aucune raison ni aucune culpabilité, lesquelles le rattraperaient bien vite dès que la réalité les frapperait de nouveau. Pour l'heure, il semblait avoir conscience de la valeur de ce baiser volé auquel elle lui répondait avec autant d'ardeur qu'il y mettait, comme s'il avait s'agit du dernier. Il y avait d'ailleurs de fortes chances qu'il l'ait été.

C'est Rashka que la raison rejoignit la première dont l'index interrompit un énième assaut brûlant du seznien qui frémissait encore sous l'ivresse de leur faute. Refroidi par cette brusque rupture, il réalisa à son tour ce qu'il avait commis, accusant le coup des paroles lâchée dans un souffle. Ses mains relâchées laissèrent glisser les cuisses de la jeune femme pour la libérer totalement lorsqu'elle eut trouvé le sol.

Autant sonné par la prise de conscience de son acte que par la douche froide qui l'avait suivi, Lilo resta un instant interdit avant de porter ses mains à son crâne dans un long soupir. Son être le suppliant de retenir la jeune femme pour en retrouver les caresses se voyait retenu par sa raison et sa culpabilité. Les mots de Rashka avaient été plus prompts à le convaincre que les paroles blessantes qu'il avait crachées en espérant y croire. Et pour quel résultat ? Il sentait encore le goût de ses lèvres et la fraîcheur de ses cheveux coulait sur ses mains en de fines gouttelettes qui se perdirent dans les siens. La fille du vent avait raison, il n'avait pas le droit de lui faire du mal, à nouveau. Réalisant au passage qu'elle avait déjà accusé leur première séparation, il se retourna, préférant lui tourner le dos plutôt que de voir autant de peine dans son regard d'habitude si déterminé. Dissimulant par la même sa propre expression de doute et de remords, il avança de quelques pas en faisant retomber ses bras ballants le long de son corps encore détrempé.

- Il vaut mieux que tu partes. Lâcha-t-il finalement.

Son ton sec et menaçant sonnait comme une menace, faisant craindre des représailles si l'Air ne disparaissait pas assez vite. Mais cette menace, c'était lui qui la craignait le plus, lui qui ne répondait plus de rien si Rashka restait encore trop près de lui. Il se savait impétueux et sanguin, savait son instinct plus fort que son esprit et, malgré tout ce qu'il avait pu tenter jusqu'alors pour la maintenir loin de lui avait été réduit à néant en un seul battement de cils. Elle était la seule alors capable de les préserver tous les deux, la seule capable d'un résonnement logique et pragmatique qui pouvait les garder de cette passion qu'ils renfermaient l'un pour l'autre et que Lilo essayait encore de nier. Mais il ne pouvait pas refouler cette affection qu'il maintenait pour celle qu'il avait hébergée une année durant et qui apaisa les mots qu'il prononça ensuite.

- Prends soin de toi.


______________________


Coat Of Armour
You worked it down, all long ago. Lay your arms on the doorstep, I feel the tension, I feel the worst

FICHELIENS
#CE4026

Teams :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




~#~Sujet: Re: [terminé] I belong to you, you belong to me in my sleep | Rashka ♥ Lilo

Revenir en haut Aller en bas
[terminé] I belong to you, you belong to me in my sleep | Rashka ♥ Lilo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oranda ~ Truth is not far :: Dahud :: Lucrezia :: Quartier Sud :: Rue des plaisirs-
Sauter vers: