AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Groupes fermés
Le groupe des Matières et des Exempts sont momentanément fermé aux inventés et scénarios, merci de votre compréhension
Intrigue
Un vent de changement souffle sur les terres d'Oranda... Pour en découvrir plus, la première intrigue a été dévoilée
Venez donc tout savoir du meurtre d'Osrian Birghild (ou presque)
Avis de Recherche
Nous recherchons activement des Innocents, merci de privilégier les PV et scénarios !
Ils sont en sous nombre et on aimerait bien avoir de nouveaux amis avec qui jouer !
Scénarios
Le scénario d'Eden'El Lumnar a été mis en avant par Silee Pherusa
C'est le dirigeant d'un refuge de Lucrezia qui n'attend qu'à être pris !

Partagez|

Disobedient ≈ ft. Cyne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Rashka Velane
néophyte


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 327
❝ Avatar : anya taylor-joy ♥
❝ Multi-Compte(s) : aspyn la dangereuse, letto l'étrange
❝ Crédits : rapunzel

❝ Métier : vagabonde, voleuse occasionnelle
❝ Age : dix neuf années
❝ Niveau : 1


~#~Sujet: Disobedient ≈ ft. Cyne Lun 15 Mai - 22:37


Disobedient
Cyne & Rashka




L’œil vif et la posture tendue, la jeune fille usait des toits poussiéreux de la cité pour surveiller sa cible. Il était voyageur à errer de la sorte dans les ruelles mal famées, mais cela lui plaisait, rajoutant de la complexité à la tâche. Son agilité lui permettait de le suivre à la trace, sans un bruit, tout en étant assez proche pour entendre ses discussions. Lorsqu'il entrait dans un endroit, elle s'y faufilait, que ce soit autorisé ou non. Rien n'était trop beau pour satisfaire celle qui l'avait employé.
Jusque maintenant, avoir des responsabilités n'avaient pas toujours été son fort. Elle avait failli dans son rôle de grande sœur, tout comme elle avait désobéit à sa déesse en devenant une personne peu recommandable. Pourtant, c'était quelqu'un d'insoupçonnable qui avait aujourd'hui placé sa confiance en elle, non pas par choix, mais plutôt par nécessité. Il s'agissait d'une femme, d'une beauté rare, mais qui se définissait plus par son caractère et ses actes que par sa plastique. Son nom, elle n'en avait déjà plus aucun souvenir, ou peut-être qu'elle ne l'avait simplement jamais entendu d'ailleurs, mais peu lui importait tant qu'elle pouvait apprendre de cette étrangère.
Elle était tel un exemple à suivre, une femme agissant seule, indépendante des hommes et des lois : tout ce dont rêvait Rashka. Aussi, lorsqu'elle avait croisé son chemin, le petit gabarit avait absolument tout fait pour se lier à elle, et c'était chose faite : un semblant de collaboration s'était établi. Le rôle n'était pas très passionnant : devenir l'ombre d'un malfrat et collecter des informations sur son compte n'était pas très palpitant, mais cela suffisait pour un début. Après tout, elle n'était encore qu'une inexpérimentée sur le chemin de l'illégalité.

«Je t'assure, elle s'en mordra les doigts, s'égosilla alors l'homme, ravi de partager son plan avec un proche collaborateur. »

Il ne lui en fallait pas plus, elle en avait déjà bien assez entendu. Ce client était bavard, pire qu'une femmelette, tellement avare de compliments qu'il exposait ses projets douteux à l'oreille de tous. Cette tentative de tromperie était presque décevante de sa part, même Rashka n'aurait pas osé jouer un coup si bas.
Sur la pointe des pieds, la jeune air s'éclipsa alors, direction les petites montagnes où elle devait retrouver la femme, afin de lui faire son rapport. Le terrain était loin de lui être inconnu, puisque vagabonder sur les terres d'Oranda était à son habitude. Retrouver son embaucheuse fut aisé.
La jeune fille s'attendait déjà à une moue ennuyée de la part de cette inconnue, et sûrement pas à des remerciements, elle n'était absolument pas ce type de personne. Cette étrange personnalité faisait qu'elle représentait d'autant plus un challenge, l'envie de percer sa carapace était tentant pour quelqu'un qui s'ennuyait du monde.

«Tes soupçons étaient fondés ! S'exclama la brunette en continuant de s'approcher de la silhouette de Cyne. Ton gars, c'est un magouilleur, il ne te veux pas que du bien ! »

L'air triomphant, la gamine s'arrêta à quelques mètres, se rendant compte qu'elle avait un peu trop laissé sa joie exploser en donnant ces renseignements d'une voix aussi forte. Le lieu créait des échos d'autant plus. C'était certain, la femme allait lui faire des reproches, peut-être même l'éliminer car elle en savait désormais trop. Fuir pouvait s'avérer être une solution, mais Rashka ne bougea pas d'un cil. Le danger de ne pas savoir ce qui allait advenir lui donnait de délicieux frissons. Peu importe ce qui se préparait, et même si intérieurement elle espérait pouvoir traquer et éliminer cet ignoble homme ; elle était déterminée dans tous les cas, à faire parti de l'aventure.

© BLACK PUMPKIN

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Cyne Wkar
confirmé


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 449
❝ Avatar : Jessica Alba
❝ Multi-Compte(s) : Lachlan Thralmur & Kara Ergorn-Jaggde
❝ Crédits : endlessy epic (vava), anaëlle & tumblr (signa), tumblr (gif profil)

❝ Métier : Mercenaire
❝ Age : 40 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: Disobedient ≈ ft. Cyne Mar 13 Juin - 16:30


L’agacement enflamma ses veines lorsque la jeune Air pointa le bout de son nez, hurlant à tue-tête sa nouvelle trouvaille. Grinçant des dents, Cyne ferma puissamment les paupières pour s’empêcher de lever les yeux au ciel, bien que l’envie lui brûla douloureusement les yeux. Lorsqu’elle les rouvrit, elle ne put qu’assister à la fuite toute en frayeur de l’énorme lièvre marron clair qu’elle observait depuis plusieurs minutes, tentant — vainement — de le faire approcher afin de le tuer et le manger. Accroupie à même le sol, ses pieds nus s’enfonçant légèrement dans la terre molle de la légère montagne, Cyne baissa le visage vers le sol, priant Jalahiel de l’empêcher de hurler sur la petite qui n’était même pas fichue de faire attention à la portée de sa voix, avant de se relever. Pour une Air, c’était un problème assez conséquent. La jeune femme ne semblait pas comprendre que le vent portait très facilement n’importe quel bruit, et il fallait toujours faire attention à ce qu’on pouvait dire lorsqu’on était en pleine nature.

Tournant les yeux vers sa partenaire indésirée, la femme de quarante ans lui lança un regard qui en aurait fait fuir plus d’un mais qui, à son plus grand malheur, ne semblait pas effrayer la brune. Cyne ne parvenait pas à dire depuis combien de temps la plus jeune la suivait, tentant de se rendre plus utile possible, mais tout ce qu’elle savait, c’était qu’elle parvenait de moins en moins à la supporter. Pour une raison dont elle ne se souvenait plus, elle avait eu l’idiotie d’accepter sa présence à ses côtés lorsqu’il fut certain qu’elle savait se montrer un peu efficace, pensant certainement qu’elle allait lui rappeler la compagnie de son frère alors que tout deux remplissaient contrats sur contrats — ce qui était clairement faux, au vu du manque d’intelligence de la plus jeune. Lorsque Cyne avait compris à quel point l’Air était novice en la matière, elle avait tenté de la faire fuir, de la repousser, de l’effrayer. Bon nombres auraient eu la frousse de leur vie, mais cette petite s’acharnait et, sans qu’elle ne l’accepte vraiment — il faudrait la tuer pour qu’elle l’avoue —, Cyne commençait légèrement à apprécier la petite brunette.

« Continue, vas-y, fais donc fuir toute notre nourriture, qu’on rigole un peu. Si on se retrouve sans rien à bouffer, c’est toi qui iras chercher de quoi nourrir ton ventre ». La voix de la belle brune était acide, mais elle abandonna très vite le combat pour ce qui l’intéressait réellement. En vérité, la nourriture n’était pas ce qui manquait, au vu de tous les vivres que les deux femmes avaient emmené — au cas où —, mais chasser était un petit loisir auquel Cyne s’adonnait parfois. Détournant son esprit du lièvre fuyant, elle réfléchit une seconde à ce que Rashka venait de lui apporter. Quelques jours plus tôt, un homme les avait engagées pour chasser — sans mauvais jeu de mot — et lui ramener un membre de sa famille qui lui devait un bon paquet d’argent et qui avait lâchement fui lorsqu’il avait été clair qu’il n’avait plus cette petite somme. Lors de leur rencontre, Cyne s’était bien doutée qu’il y avait un problème chez cet homme, cette légère lueur de folie dans son regard, et avait demandé à Rashka de le suivre pour vérifier que tout allait bien. Ce qui n’était visiblement pas le cas.

Grattant sa joue du bout de ses doigts dans un geste dont elle ne se rendit pas compte, le regard de Cyne se perdit dans le vague alors que ses pensées se mettaient à vagabonder. D’un côté, elle comptait bien retrouver le petit fuyard et lui faire comprendre que voler de l’argent, c’était pas bien — venant d’une mercenaire prête à tout pour amasser le plus d’argent possible, c’était un comble —, mais de l’autre, elle avait maintenant la certitude qu’elle n’allait pas être payée par son employeur. « On continue la traque. Faisons ce pour quoi nous avons été engagées ». Un léger sourire se mit à danser sur les lèvres de Cyne alors que son regard se posait sur le visage de Rashka. « Lorsque nous aurons trouvé cet homme, nous lui arracherons un doigt. Ce sera notre monnaie d’échange ». La plus expérimentée comptait bien faire chanter leur employeur en prouvant qu’elles avaient rempli leur part du contrat mais qu’elles étaient prêtes à tout faire basculer si celui-ci venait à se retourner contre elles.

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Disobedient ≈ ft. Cyne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oranda ~ Truth is not far :: Dahud :: Petites montagnes-
Sauter vers: