AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Groupes fermés
Le groupe des Matières est fermé aux inventés et scénarios, merci de votre compréhension
Intrigue
Un vent de changement souffle sur les terres d'Oranda... Pour en découvrir plus, la première intrigue a été dévoilée
Venez donc tout savoir (ou presque) du meurtre d'Osrian Thenkar, membre de la Famille Birghild
Avis de Recherche
Nous recherchons activement des hommes, merci de privilégier ce sexe qui est en infériorité numérique

Partagez|

Ҩ Histoire d'Oranda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Mère Nature
tout puissant


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 561
❝ Avatar : la nature
❝ Crédits : Pathos


~#~Sujet: Ҩ Histoire d'Oranda Sam 6 Aoû - 13:55


Histoire d'Oranda

I. Il était une fois...


On raconte que Malaggar fut la première divinité qui apparut dans l’univers. Vivant seul, presque lassé de sa propre vie monotone, il décida de créer un monde, une planète, sur laquelle il apposa une certaine forme de vie censée le distraire de son ennui. Ainsi furent créés les premiers hommes, néanmoins assez violents et cruels, qui n’hésitaient à rien pour leurs ambitions personnelles. À leurs côtés, d’autres êtres vivants naquirent, formant peu à peu une terre vivable et habitée, une première société très peu peuplée. Ces premiers hommes reçurent le don du feu, un don dangereux et puissant.

Cependant, ces hommes, avides de pouvoir et de force, détruisirent le monde qui leur avait été créé par de multiples guerres et conflits. La terre, ravagée par les flammes, fut anéantie par Malaggar lui-même, la réduisant en poussière, déçu de constater à quel point les hommes pouvaient être vicieux. Alors, il décida de recommencer, de tout reprendre à zéro. Il reconstruisit une nouvelle terre, il créa un nouveau peuple, mais afin d’être sûr de ne pas se tromper à nouveau, il demanda des conseils à d’autres divinités.

Ainsi, Jalahiel, deuxième dieu apparu, s’occupa principalement de la faune et de la flore, engendrant les arbres, les fleurs, les animaux. Toute son attention était focalisée sur la beauté des lieux, mais néanmoins, il eut la présence d’esprit de léguer un don aux hommes mêmes : le don de l’air. Malaggar n’était pas d’accord, refusant qu’un autre que lui touche aux hommes, mais il dut se rendre à l’évidence : il ne pouvait rien y faire. Alors, ces nouveaux êtres humains reçurent le don de l’air, juste après avoir reçu le don du feu.

Ce fut ensuite Glorë qui intervint. Cette jeune déesse fut celle qui aida le plus Malaggar dans sa recherche de l’être parfait, leur insufflant l’importance de l’harmonie, du bonheur et de la douceur, trois mots d’ordres qui empêchèrent les guerres. Selon la légende, cette déesse était la plus douce mais aussi la plus affaiblie par les dons qu’elle offrit aux hommes. En effet, après leur avoir légué le don de l’eau, la déesse s’effaça peu à peu pour disparaître, mais laissant toutefois derrière elle une trace indélébile de son passage.

Tarlyn, quatrième divinité, arriva en même temps que sa jumelle déesse de l’eau. Plus discrète, elle légua à son tour un don aux hommes, celui de la terre, afin de leur faire aimer la nature créée par Jalahiel, mais elle resta dans l’ombre, observant les autres divinités agir dans l’intérêt des hommes.

Ainsi un monde de paix naquit et une société plus que puissante fut créée par les hommes. Tous possédaient les quatre éléments, les dons offerts par les divinités, et tous vivaient harmonieusement ensemble et avec la nature.

Ce temps de paix dura pendant près de dix millénaires, mais une faille parmi les dieux eux-mêmes fit flancher la balance.

L’harmonie créée entre les divinités restantes mit de côté un jeune dieu, très récent. Rhaegal voulut à son tour, lorsqu’il le put, faire un don aux hommes, mais les autres divinités, notamment Malaggar, refusèrent, le considérant comme trop innocent. Selon elles, il n’apporterait que la déchéance et la recherche de pouvoir que Malaggar avait voulu à tout prix éviter. Ce refus mit Rhaegal hors de lui, qui devint alors la divinité la plus puissante mais également la plus noire de toutes. Ignorant alors la mise en garde des autres dieux, il intervint sur terre, avilissant certains hommes, leur faisant ressentir le besoin de puissance et de richesse. Cette noirceur s’ancra alors en eux, sans qu’ils ne puissent s’en défaire, et très vite, les guerres reprirent de plus belle, détruisant les populations, l’harmonie, la paix.

Les trois divinités restantes durent intervenir. Ne pouvant punir Rhaegal et ne pouvant pas non plus retirer la noirceur des cœurs des hommes, ils décidèrent de retirer aux hommes leur capacité à contrôler les quatre éléments. Ainsi, les populations ne purent contrôler qu’un seul don offert par les dieux, et chacune d’entre elle fut envoyée à un pôle du continent.

Ceux contrôlant l’Eau eurent le plus grand morceau du continent en hommage à la divinité disparue ; ils reçurent le Nord, territoire vaste et empli de toute l’eau dont ils avaient besoin pour survivre. Ceux contrôlant le Feu eurent le territoire le plus petit et le plus dangereux, punition sévère de Malaggar ; ils reçurent le Sud. Ceux contrôlant l’Air eurent un territoire plutôt vaste, entouré de montagnes pour les séparer du reste du monde ; ils reçurent l’Ouest. Et enfin, ceux contrôlant la Terre eurent un territoire très vaste, empli de forêts et d’animaux ; ils reçurent l’Est.

Les frontières furent néanmoins modifiées lorsque chaque peuple décida de créer un lieu commun : ainsi Dahud naquit, recueillant chaque population, mélangeant chaque don. Ce fut le territoire de l’eau qui fut le plus touché par la construction de la cité reine, leur propre territoire se réduisant de moitié.

Au fil des années et des siècles, les territoires restèrent ainsi, sans bouger, sauf le Sud qui, à cause de la chaleur ambiante due aux dons du feu, vit son territoire augmenter à mesurer que l’eau reculait. Les populations oublièrent très vite la légende des Dieux, ne se souvenant que de leur cadeau : le contrôle des éléments.

Et Oranda fut créée.

fiche By Camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oranda.forumactif.com
Ҩ Histoire d'Oranda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oranda ~ Truth is not far :: Les Informations :: Le Savoir :: Annexes-
Sauter vers: