AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Groupes fermés
Le groupe des Matières est fermé aux inventés et scénarios, merci de votre compréhension
Intrigue
Un vent de changement souffle sur les terres d'Oranda... Pour en découvrir plus, la première intrigue a été dévoilée
Venez donc tout savoir (ou presque) du meurtre d'Osrian Thenkar, membre de la Famille Birghild
Avis de Recherche
Nous recherchons activement des hommes, merci de privilégier ce sexe qui est en infériorité numérique

Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses. Partagez|

Walk through the fire | Lilo ♥ et Kara [flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 774
❝ Avatar : Zoe Saldana
❝ Multi-Compte(s) : Lachlan Thralmur, Cyne Wkar
❝ Crédits : lux aeterna (ava), tumblr (gif signa & profil)

❝ Métier : Aucun, Kara est juste l'épouse de Khorde Ergorn, fils du Représentant en Chef des Feu à Dahud
❝ Age : 41 ans
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Walk through the fire | Lilo ♥ et Kara [flashback] Mer 29 Mar - 11:14


Walk through the fire



La joie te transporte alors que ton nouveau cavalier te fait tournoyer sur toi-même, tes cheveux volant agréablement autour de toi. Lorsque la musique s’arrête enfin, ton cavalier te relâche avec un énorme sourire aux lèvres, te complimentant sur ta façon de danser et surtout ton attitude si engageante. Tu es ravie de ses remarques et, quand il repart en quête d’une autre danseuse pour la musique suivante, tu te dis que c’est la meilleure journée que tu as passée depuis bien longtemps. Et c’est normal, tu as envie de dire. C’est malgré tout ton mariage, le plus beau jour de toute ta vie. Tu te décales légèrement pour laisser la place aux danseurs alors que la musique reprend doucement, toi qui te mets à regarder autour de toi à la recherche de ton mari. Vous êtes dans les jardins de votre maison, une immense maison décorée pour l’occasion. Le soleil tape avec délice dans la cour, en plein sur les invités et surtout ta nouvelle famille. Tu es bien heureuse, pour le moment. Tout le monde sourit, s’amuse. Mange avec plaisir. Boit tout autant.

Tu recules encore d’un pas quand une danseuse te frôle avec sa longue robe. Son tissu léger orangé contraste fortement avec tous les froufrous rouges que tu portes, et pourtant, tu adores ta robe de mariée. Même si tu meurs de chaud sous ce soleil, après avoir dansé avec de multiples cavaliers — et même des inconnus plutôt agréables à regarder —, tu aimes la sensation que tu dégages, habillée de ce tissu. Tu donnes l’impression d’être une femme aimée qui passera sa vie auprès d’un mari affectueux qui prendra soin de toi. Tes cheveux relâchés sur tes épaules nues bougent au gré de la minuscule brise qui fait son apparition de temps à autres. Et à nouveau, quand tu regardes les invités autour de toi, tu te dis que malgré ta fatigue, tes quelques bleus, et le soleil et l’alcool qui commence à te taper dessus, tu passes une merveilleuse journée.

Pourtant, tout s’effondre quand tu sens une main puissante t’attraper rudement le bras, te tirant en arrière. Khorde te traîne loin des festivités, à l’écart des quelques curieux qui pourraient vous regarder ou même vous entendre. Quand tu vois son visage, et l’air agacé et furieux qui y est inscrit, tu comprends subitement. Tu as fait une erreur quelque part. « Khorde, je suis désolée, je ne recomm… » Mais ton mari pose son doigt sur tes lèvres, t’empêchant de continuer. Ses yeux te brûlent de l’intérieur, et tu as l’impression de mourir sous toute sa colère. Pourtant, tu ne sais pas encore ce que tu as fait de mal. Danser ave autant d’hommes ? Sourire ? Fêter votre mariage ? Avec ton mari, tu peux t’attendre à tout et n’importe quoi. Tu le connais depuis peu, mais tu sais qu’il démarre au quart de tour et peut s’en prendre à toi pour n’importe quelle raison. Juste parce qu’il a besoin de se défouler sur quelqu’un. Pourtant, il ne te fera rien avec autant de monde autour de vous. Rien de physique. Mais ses mots peuvent parfois faire bien plus que ses poings ou son feu.

« Fais attention Kara. Ou je serai obligé de te renvoyer dans cette salle ». Ton sang ne fait qu’un tour avant de se figer, tout comme ton cœur et ton esprit. Cette salle. Noire, vide, sans aucune lumière naturelle ni lumière artificielle. Tu y as passé plusieurs jours d’affilé, enfermée comme une animal, ne mangeant que les minuscules plats que ton mari t’apportait subissant ses coups, ses insultes. Dormant à même le sol, ne voyant rien d’autre que ce noir intense qui te faisait perdre tout repère. Une fois sortie, il t’a fallu presque une semaine pour te réhabituer à la lumière du soleil, et surtout pour pouvoir marcher à nouveau. Et depuis, tu crains plus le noir que quiconque. Oui, ses mots pouvaient définitivement faire plus de mal que ses poings. Tu baisses le visage pour empêcher ton mari de voir la terreur sur ton visage, mais sa main emprisonne ta mâchoire pour te forcer à le regarder. Il te fait mal, et il le sait, mais ce n’est certainement pas ce qui va l’arrêter. « Ce serait dommage de passer notre lune de miel là-bas, qu’en dis-tu, chérie ? » Tu t’empêches de trembler. Tu sais que ce qui va suivre va sûrement agacer ton mari, mais tu as besoin de savoir. Pour ne plus recommencer. « Qu’ai-je fait ? » Sa main lâche ton visage pour venir s’enserrer autour de ton cou, qu’il comprime légèrement. Ton cœur s’est remis à battre la chamade. Il ne peut rien faire devant les invités. Il ne peut rien faire devant les invités.

« Si je te revoie encore gesticuler et gigoter dans tous les sens dans les bras d’autres hommes comme une pauvre folle prête à tout pour recevoir une pièce, tu en subiras les conséquences ». Une dernière remontrance avant qu’il ne te délaisse, retournant, tout sourires, auprès des invités à quelques pas de là. Tu portes immédiatement tes mains à ton cou, terrifiée à l’idée qu’il y ait laissé une marque, mais c’est impossible. Il n’aurait jamais fait quoique ce soit pour le mettre en danger ou en porte-à-faux face à d’autres personnes, surtout des personnages importants pour lui et sa carrière. Tu baisses à nouveau le visage au sol, essayant de te reprendre. Tu ne dois plus danser avec autant d’entrain. Tu dois te calmer, te tenir droite, être fière. Faire honneur à ton mari et sa famille. Pourtant, à cet instant, tu as juste envie de te rouler en boule et ne plus jamais sortir du lit. Mais tu sais bien que ton mari fera en sorte que tu fasses ce qu’il veut de toi. Parce qu’il a ce pouvoir depuis l’instant où il t’a enlevée de ta famille. Depuis l’instant où il t’a ramenée de ta fuite ratée. Mais tu te prends encore quelques instants pour respirer et te calmer. Tu ne peux pas retourner auprès des autres avec un tel regard.


______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lilo Naslor
confirmé


❝ Message : 996
❝ Avatar : Jeffrey Dean Morgan
❝ Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr

❝ Métier : Maquignon
❝ Age : 44 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: Walk through the fire | Lilo ♥ et Kara [flashback] Ven 14 Avr - 18:51


❝ Walk through the fire. ❞
- KARA & LILO -
“L'honneur perdu ne se retrouve plus.”
 
Le soleil tapait violemment sur la cime des quelques arbres sous lesquels se déroulaient les festivités. Adossé à l'une des imposantes colonnes décorant ce jardin trop luxuriant, l'homme de main laissait traîner un regard lassé sur les mondanités qui se déroulaient devant lui. Bras croisés, les yeux noirs, il dénigrait intérieurement tout ce faste et cette orgie de nourriture et de richesse qui vomissaient les tables et les convives.

Tout de noir et d'or vêtu, Lilo arborait l'uniforme de la Garde Royale. Officiellement, le roi lui-même avait béni l'union de ces deux grandes familles et s'était porté garant du bon déroulement du mariage. Officieusement, le souverain n'appréciait guère la famille Ergorn et la soupçonnait d'ouïr quelques complots à son insu. Aussi avait-il glissé l'un de ses informateurs, en la personne de Lilo, au sein de sa garde dispersée dans tout le domaine.

L'homme de main, à l'apparence d'ordinaire peu soignée, avait poussé le professionnalisme jusqu'au bout en taillant sa barbe et en coiffant ses cheveux proprement vers l'arrière. Mais si l'ébène et l'argent lui donnaient un air élégant et presque raffiné, ses traits et son regard durcis par la violence de son quotidien trahissait sa non appartenance à un milieu aussi gratiné.
Mais cela ne semblait guère choquer les gens de bonne famille qui ne prêtaient guère d'attention aux meubles qu'étaient les gardes, tant par leurs carrures que par leur très faible implication dans l'ambiance générale.

Lilo se fondait parfaitement dans le décor, profitant de cet avantage pour identifier les personnes dignes de son intérêt. Et c'était à Khorde Ergorn que revenait la palme d'or. Le nouveau marié représentait pour l'homme de main la tête à claques par excellence. Arrogant, vaniteux et irrespectueux, il n'avait rien pour plaire et pourtant c'était lui que l'on félicitait à tour de bras, autant que celle qui était devenue sa femme dans la journée. Cette Kara semblait plus effacée et plus modeste que lui, laissant espérer un instant que son tempérament plus posé pourrait calmer celui de son mari arrogant.

Mais à en juger par les regards que lançait ce dernier à sa dernière acquisition sur la piste de danse, il semblait se dérouler tout l'inverse. Il n'y paraissait pas mais Lilo était un homme plus intelligent que sa carrure et sa profession laissaient paraître et les expressions et attitudes de ses adversaires n'avaient plus de secrets pour lui. Et ce regard noir que lançait cet homme vers la jeune femme n'exprimait rien de bon pour cette dernière.

Et voilà qu'il lui agrippa le bras sans état d'âme pour l'entraîner à l'écart. La mâchoire serrée, les poings prêts, Lilo se tendit en s'imaginant déjà édenter ce type qui ne lui revenait décidément pas. D'un regard à l'assemblée de convives, il constata que les deux mariés les préoccupaient bien moins que leurs petites personnes et les petits fours disposés sur le banquet.

- Bourgeois de merde. Grommella-t-il en s'écartant de la colonne qui le supportait depuis de longues minutes déjà. S'avançant calmement vers les haies derrière lesquelles avait disparu le couple, l'homme se gardait bien de griller sa couverture en s'élançant bien trop vite après le suspect qu'il avait en ligne de mire. Qui sait ce qu'il pourrait entendre d'intéressant des propos que tiendrait l'Ergorn à sa femme ? Mais surtout, qui sait si Malaggar lui donnerait une bonne raison de lui casser le nez ?

Arrivé à la haie derrière laquelle avait disparu le couple, Lilo s'arrêta net en voyant en surgir le marié, tout sourire, qui s'en revenait vers ses invités. Une déception certaine dans le regard, l'homme de main le suivit des yeux un instant, tentant vainement de deviner les propos qu'il avait pu tenir à sa femme qui ne l'accompagnait pas.
Se retournant vers la haie, il disparut à son tour pour retrouver une femme fébrile et visiblement atteinte par l'échange qu'elle avait eu avec son époux. Il savait cet état peu propice à la récolte d'informations mais ne pouvait décemment pas passer à côté d'une opportunité pareille, et encore moins laisser une femme à la merci d'un arriviste aussi ambitieux que Khorde Ergorn.

L'homme de main s'arrêta à une distance qu'exigeait le rang de la jeune mariée tout comme l'état dans lequel elle semblait se trouver et posa sur elle un regard à la fois suspicieux et désolé.

- Tout va bien, madame ? Lança-t-il d'un ton à la fois distant, indigné et impliqué alors qu'il cherchait le premier bleu qui aurait valu à ce Khorde quelques dents en moins.


code by lizzou — gifs by TUMBLR — 810 MOTS.


______________________


Coat Of Armour
You worked it down, all long ago. Lay your arms on the doorstep, I feel the tension, I feel the worst

FICHELIENS
#CE4026

Teams :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 774
❝ Avatar : Zoe Saldana
❝ Multi-Compte(s) : Lachlan Thralmur, Cyne Wkar
❝ Crédits : lux aeterna (ava), tumblr (gif signa & profil)

❝ Métier : Aucun, Kara est juste l'épouse de Khorde Ergorn, fils du Représentant en Chef des Feu à Dahud
❝ Age : 41 ans
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: Walk through the fire | Lilo ♥ et Kara [flashback] Lun 24 Avr - 14:10


Tu n’arrives pas à croire que le jour qui est censé être le plus beau de ta vie est devenu un cauchemar en si peu de temps pour une raison si futile. Tu savais que ton mari n’était pas un homme bien, que ce n’était pas le genre d’homme à faire attention à sa femme. Mais tu pensais qu’il allait te laisser tranquille le jour de votre mariage. Te laisser profiter une dernière fois de tout ce que tu vas perdre dès votre nuit de noces. A cette idée, ta gorge se serre. Passer une nuit de noces avec ton mari est une mauvaise idée, surtout dans cet état d’esprit, mais tu ne pourras rien y faire. Tu ne pourras que subir ses envies, en priant que tout aille au plus vite, que tout se termine le plus tôt possible. Tu n’as encore jamais offert ton lit à quiconque. Depuis vos fiançailles, voilà près de quatre ans, vous n’avez jamais dormi dans la même pièce. Votre relation a été chaotique, mais dans le respect de certaines règles. Il ne t’a jamais touchée. Aucun homme ne t’a jamais touchée. Et tu as du mal à l’idée que c’est cet homme qui fera de toi une véritable femme et non plus une enfant.

Une voix subite et grave et fait lourdement sursauter, te faisant relever la tête aussi vite que tu le peux. Tu as un instant peur que ton mari ne vienne te rattraper pour te forcer à venir à ses côtés pour le reste de la fête, mais c’est un autre homme que tu as devant toi. Tu ne le connais pas. Particulièrement grand, il se garde néanmoins de t’approcher de trop près, comme s’il savait pour ce que ton mari a fait il y a quelques instants à peine. Mais ce n’est pas possible. Il ne peut pas. Khorde a trop fait attention à vérifier que personne ne vous suivait. C’est comme s’il avait des yeux derrière la tête. « Monsieur ». Ta voix est calme, et cela te surprend, car ton cœur continue de battre la chamade. Essayant de le calmer, tu joins tes mains l’une à l’autre, te redressant comme ton rang l’exige. Ton mari t’a prévenue.

« Tout va bien, je vous remercie. Il semblerait que danser avec cette robe sous le soleil me donne plus de problèmes que prévu, mais rien de grave ». Tu lui lances un sourire que tu veux rassurant et amusé, mais tu sens que ça sonne faux quand il n’atteint pas tes yeux. Gênée et terrifiée à l’idée qu’il puisse te demander des précisions ou même s’approcher de toi plus que nécessaire, menaçant de voir des bleus ou toute autre chose qui puisse lui mettre la puce à l’oreille, tu détournes le regard tout en aplatissant tes mains sur la robe, lissant le tissu déjà lisse. « J’espère que la fête est à votre goût ? Si vous avez besoin de quelque chose, n’hésitez pas à faire appel aux serviteurs, ils sont là pour ça ». Chacune de tes paroles te blessent, mais tu te forces à les prononcer. Faire appel aux serviteurs. Aux esclaves. Ces gens que ton mari frappe sans cesse, que ton mari insulte, traîne dans la boue à la moindre erreur, même minuscule. Tu n’as jamais voulu faire partie de ce monde. Et maintenant que tu y es projetée avec force, tu veux juste t’enfuir. Mais tu es bien placée pour savoir que la fuite ne pourra jamais te sauver.

Aucun d’entre vous deux n’a bougé, et tu regardes à nouveau l’homme devant toi. Son regard te touche au plus profond de toi, alors qu’une certaine pitié se lit dans ses yeux. De la pitié… Tu as été une jeune femme forte, avant que ton mari n’essaie de te briser. Mais peu importe jusqu’où il ira, tu ne veux jamais voir une telle pitié dans le regard que les autres posent sur toi. Tu n’es pas une femme brisée. Pas encore. Alors, quand tu te tournes vers l’invité, ton regard se fait plus franc, plus serein. Presque doux et joueur. Tu reprends ton rôle d’épouse que tu ne portes que depuis quelques heures seulement. « Il me semble que vous ne vous êtes pas présenté. C’est très malpoli, si vous voulez mon avis ». Tu hausses un sourcil, un léger sourire aux lèvres. Cette fois-ci, le sourire est plus sincère. Parce que tu sens que l’homme qui est là est bien différent de ton mari. Tu l’espères. Et tu espères qu’il ne fait pas partie du cercle privé d’amis de ton mari, car tu ne supporterais pas de devoir rendre des comptes à des inconnus proches de Khorde.

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lilo Naslor
confirmé


❝ Message : 996
❝ Avatar : Jeffrey Dean Morgan
❝ Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr

❝ Métier : Maquignon
❝ Age : 44 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: Walk through the fire | Lilo ♥ et Kara [flashback] Lun 24 Avr - 22:46


❝ Walk through the fire. ❞
- KARA & LILO -
“L'honneur perdu ne se retrouve plus.”
 
La seule réaction de la jeune mariée à son interpellation suffit à Lilo pour deviner que ce n'étaient pas des baisers volés qui s'étaient échangés entre les deux jeunes époux à l'abri des regards. À cette seule idée, les sourcils de l'homme de main se froncèrent, noircissant le regard qu'il portait sur la jeune femme qu'il parcourait des pieds à la tête sans se soucier de ce que les convenances auraient eu à redire à ce sujet. L'entendre l'appeler courtoisement "Monsieur" l'aurait très certainement fait rire, en d'autres circonstances, mais il ne voyait rien d'autre que l'injustice dans laquelle il imaginait cette pauvre femme.

L'Ergorn lui tint des propos se voulant très certainement rassurants, mais la voix et le sourire qui les complétaient ne leur donnèrent aucun crédit, renforçant les soupçons de l'homme de main qui s'avança d'un pas, comme s'il allait trouver le fin mot de cette histoire en sondant le regard de la mariée.
Baissant les yeux sur cette robe dont parlait la jeune femme, Lilo fronça davantage les sourcils avant que son regard ne remonte trouver celui de son interlocutrice dans une expression peu convaincue par le mal qu'elle se donnait à avoir l'air épanouie.

- Mmmh. Besoin de rien. Maugréa-t-il dans sa barbe -pour une fois- bien taillée en jetant un coup d’œil du côté des festivités. Toujours à l'abri des regards, il n'en entendait que le vague brouhaha qui leur parvenait à travers le buisson épais qui les en isolait. Et puis, ce n'était pas comme si il faisait partie de la garde royale chargée de veiller sur tout ce beau monde, si ? Ah, si. L'espoir même de mettre la main sur le buffet ne lui effleurait pas l'esprit.

Le regard de l'enfant du feu revint se poser dans celui de l'Ergorn le temps d'un silence qui lui sembla interminable alors qu'il l'analysait tout en cherchant un moyen de mener sa mission à bien sans la mettre dans une plus délicate posture que celle dans laquelle elle se trouvait déjà. Que pouvait dire un simple garde à une Représentante ? Parler de la pluie et du beau temps n'aurait eu aucun sens, et en venir droit au but aurait compromis sa mission...

Mais il n'eut pas à chercher longtemps car au final, et à sa plus grande surprise, ce fut Kara Ergorn elle-même qui entama ce qui s'annonçait comme être une conversation. Son visage s'était adouci, tout comme celui de Lilo qui se piqua même d'un discret sourire devant la remarque de la jeune femme.

- Veuillez excuser mon impolitesse. S'amusa-t-il. Vous seriez déçue d'apprendre que je n'ai pas le quart du huitième de l'éminence de la plus modeste de vos convives. Ironisa-t-il en désignant cet uniforme qui aurait du faire de lui un homme aussi invisible que ses comparses. Hésitant un instant à se présenter, il finit par se décider. Après tout, s'il souhaitait en apprendre plus sur le mari, autant gagner la confiance de la femme, non ? Lilo. Lilo Naslor. Le Roi a détaché mon unité pour veiller à la sécurité de vos festivités.

Sa voix s'était faite volontairement insistante à l'énonciation du mot "sécurité", l'appuyant avec le peu de tact dont il était capable pour signifier à la jeune épouse qu'il saurait l'entendre blâmer son mari. Mais son sourire n'en avait pas démordu, tout comme son regard qu'il gardait fixé à celui de son interlocutrice.

- Votre mari vous emmène-t-il souvent ainsi à l'abri des regards ? Il m'a l'air d'un homme entreprenant, vous en avez de la chance. Sa voix était fausse et son regard trahissait le cynisme de ses mots. C'était plus fort que lui : Lilo ne savait rester de marbre devant une injustice... Et il en a sûrement plus que vous. Si cette robe vous gêne, vous la portez pourtant très bien... tout comme il ne savait passer à côté de l'évidence.


code by lizzou — gifs by TUMBLR — 698 MOTS.


______________________


Coat Of Armour
You worked it down, all long ago. Lay your arms on the doorstep, I feel the tension, I feel the worst

FICHELIENS
#CE4026

Teams :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 774
❝ Avatar : Zoe Saldana
❝ Multi-Compte(s) : Lachlan Thralmur, Cyne Wkar
❝ Crédits : lux aeterna (ava), tumblr (gif signa & profil)

❝ Métier : Aucun, Kara est juste l'épouse de Khorde Ergorn, fils du Représentant en Chef des Feu à Dahud
❝ Age : 41 ans
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: Walk through the fire | Lilo ♥ et Kara [flashback] Mar 25 Avr - 21:50


Tu hausses les sourcils quand l’homme devant toi fait un signe vers sa tenue, signe clair de son statut de garde. Tu es gênée de voir à quel point Khorde t’a troublée, alors que tu ne fais même plus la différence entre un garde et un invité — qui pourtant se démarquent fortement d’un homme tel que tu as en face de toi, notamment par leur attitude si… froide. Pourtant, tu n’as pas le temps de lui présenter tes excuses, puisqu’il se dépêche de se présenter. Lilo Naslor. Tu t’empêches de grimacer quand il insiste sur le mot sécurité, restant de marbre. Tu ne dois pas réagir à de quelconques insinuations. Tu ne peux pas apporter de problèmes à ton mari alors que vous n’êtes mariés que depuis quelques heures. Lorsqu’il continue sur sa lancée, tu comprends qu’il se doute de quelque chose.

« C’est un homme très entreprenant, oui ». Tu serres légèrement le tissu de ta robe entre tes doigts, te forçant à continuer. « Khorde fait très attention à ce que je me sente à ma place ». Ta gorge se serre un peu alors que les mensonges sortent difficilement, et tu décides de changer de sujet, profitant du compliment du garde pour détourner la conversation, afin d’éviter de fondre en larmes et de ruiner ton maquillage — et ta vie, par la même occasion. Avec discrétion, tu tires légèrement sur tes manches longues pour vérifier que tes bras sont bien en sécurité. « Je vous remercie, Monsieur Naslor. Mais je suis navrée de vous l’avouer, il semblerait qu’elle ne puisse pas vous aller aussi bien, il faudra donc vous rabattre sur un vêtement plus… banal ». Tu lui lances un léger sourire amusé au garde tout en t’approchant de lui pour lui tapoter le bras d’un air que tu veux compatissant. Pourtant, tu ne peux t’empêcher de pouffer en l’imaginant se battre en portant une telle robe.

« Et puis, cet uniforme n’est pas si mal non plus ». Tu fais mine d’analyser sa tenue, mais tes yeux ont du mal à quitter son visage. Sentant le danger arriver, tu fais un pas en arrière, coinçant tes bras dans le dos, l’air plus sage. « Il vaudrait mieux retourner à la fête. Khorde risquerait de… s’inquiéter ». Ta voix se brise sur ce dernier mot, et tu ne sais pas comment rattraper cette erreur. Paniquant légèrement, tu pouffes nerveusement, recommençant à lisser le tissu du devant de ta robe. « Ce serait dommage qu’il s’imagine que je suis en danger, alors que je suis manifestement en bonne compagnie, qui serait loin de… » Tu t’interromps brusquement, fermant ta bouche dans un claquement sec. Tu t’apprêtais à comparer le garde avec ton mari. …qui serait loin de me frapper… Tétanisée, tu cherches des yeux un moyen de te sortir de ce faux pas. « J’ai un peu soif. Pas vous ? Je pense qu’une petite coupe me ferait du bien ». Et pas qu’un peu.

Pourtant, tu ne bouges pas d’un pouce. Tu as peur de la réaction de cet homme que tu ne connais pas. Cela fait à peine quelques heures que tu es mariée à Khorde, et tu ne veux pas lui apporter des problèmes, surtout de la part d’un garde qui ne fait que son travail. Tu finis par soupirer, décidant de dire une partie de la vérité à ce garde. « Je suis désolée. Je suis un peu stressée. Khorde est… un grand homme. Je dois lui faire honneur. C'est une grande responsabilité ». Tu hausses une épaule d’un air contrit, essayant de faire passer le message à Lilo. Qu’il n’essaie pas de s’attaquer à ton mari, parce qu’il n’en tirerait que des ennuis. Tout comme toi.

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lilo Naslor
confirmé


❝ Message : 996
❝ Avatar : Jeffrey Dean Morgan
❝ Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr

❝ Métier : Maquignon
❝ Age : 44 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: Walk through the fire | Lilo ♥ et Kara [flashback] Mer 26 Avr - 22:29


❝ Walk through the fire. ❞
- KARA & LILO -
“L'honneur perdu ne se retrouve plus.”
 
La bouche de Lilo se tordit dans une expression de doute assumé alors que la jeune femme évoquait la soi disant implication de son mari dans son bien être au sein de sa nouvelle famille. Qu'il lui apprenne quelle était sa place, l'homme de main s'y attendait bien. Mais il doutait fortement que ladite place ait été des plus confortables pour sa jeune épouse qu'il voyait remettre les pans de sa robe en place avec bien trop de ferveur pour un esprit tranquille.

L'expression anxieuse de l'Ergorn s'adoucit soudainement alors qu'elle préférait faire glisser leur conversation sur un sujet moins épineux, à la grande déception de Lilo qui vit s'éloigner autant ses chances d'en apprendre plus sur ce Khorde que celles de lui faire goûter de son direct du gauche. Pourtant, ses lèvres se fendirent d'un sourire amusé que lui avait transmis la Représentante .

- Et c'est donc à grands regrets que je m'abstiens de vous la soutirer.

Le sourire de l'homme de main s'élargit alors qu'il réalisait le double sens de sa phrase, laissant même échapper un rire contenu lorsqu'il réalisa en plus avoir prononcé ces mots devant une dame de haut rang.

Son regard se fit plus complice quand cette dernière lui retourna le compliment. Sans perdre de vue la raison de sa présence au palais ainsi que détresse dans laquelle il imaginait la jeune mariée, Lilo laissait prendre à leur discussion un tournant de légèreté dont il pouvait user pour gagner sa confiance autant que pour apprécier à leur juste valeur les traits fins de son interlocutrice qui se tenait à présent à moins d'un mètre de lui. Son sourire ne démordant pas à cette agréable vision, il ne se soucia guère de l'étiquette qui lui aurait très probablement intimé de rétablir la distance qu'exigeait leurs conditions.

- Heureux de vous l'entendre dire. Avait-il rétorqué dans un regard complice avant de la voir reculer d'un pas.

Le sourire de l'homme de main s'atténua en comprenant que l'Ergorn revenait à la réalité. Sourcils froncés, le regard aussi inquisiteur que le premier qu'il lui avait lancé, Lilo dardait la jeune femme de ses yeux noircis par l'indignation. Si ce qu'elle disait était sensé, il ne pouvait s'empêcher d'y chercher une faille qui lui aurait permis de fondre sur l'être indigne qu'était son mari et lui faire comprendre le fond de sa pensée. Malheureusement, le bon sens comme le fond de raison qui subsistait dans son inconscient lui rappelaient qu'il s'agissait là d'une très mauvaise idée.

- Très bien, retournons-y. Abdiqua-t-il finalement en prévoyant de la garder à l’œil jusqu'à la fin des festivités. Mais, malgré le semblant de volonté qui leur indiquait le chemin des réjouissances, ni l'un ni l'autre n'y fit le premier pas.

Le silence pesant qui s'était installé confortait Lilo dans l'idée qu'il se faisait de la dangerosité du mari, et la voix tremblante de sa femme finit d'asseoir ses certitudes.

- Vous ne lui devez rien. Ses mots tombèrent comme une vérité qu'il aurait voulu lui faire rentrer de force dans le crâne. Avançant à son tour vers elle, il plaqua ses mains sur ses épaules pour se pencher légèrement en plantant ses pupilles noires dans celles de la Représentante. S'il avait un tant soit peu d'honneur, il se comporterait en homme et ne vous traiterait pas de la sorte. Bien naître ne suffit pas à être Grand. Son rang ne fait pas de lui un homme de bien, et vous devez être bien placée pour le savoir.

S'impliquant sans doute un peu trop sur un sujet qu'un homme de sa condition n'aurait du aborder, Lilo dégageait pourtant les bonnes manières d'un revers de la main en se risquant à parler ainsi à cette Représentante dont le sort le touchait plus que de raison. Lui qui était allé jusqu'à enlever une femme à sa famille pour la laisser passer cet anneau d'argent à son doigt n'avait pas la tête suffisamment fixée à ses épaules pour concevoir la situation comme étant sans espoir.

- C'est le votre, d'honneur, qu'il bafoue.


code by lizzou — gifs by TUMBLR — 731 MOTS.


______________________


Coat Of Armour
You worked it down, all long ago. Lay your arms on the doorstep, I feel the tension, I feel the worst

FICHELIENS
#CE4026

Teams :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 774
❝ Avatar : Zoe Saldana
❝ Multi-Compte(s) : Lachlan Thralmur, Cyne Wkar
❝ Crédits : lux aeterna (ava), tumblr (gif signa & profil)

❝ Métier : Aucun, Kara est juste l'épouse de Khorde Ergorn, fils du Représentant en Chef des Feu à Dahud
❝ Age : 41 ans
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: Walk through the fire | Lilo ♥ et Kara [flashback] Jeu 27 Avr - 18:12


« Vous ne lui devez rien ». Les mots du garde tombent avec force, te coupant presque au passage. S’ils avaient pu, ils t’auraient blessée aussi durement que ton mari lorsqu’il serre les poings dans l’optique de laisser des marques sur ton corps. Tu serres les dents. Le garde ne peut pas savoir à quel point il se trompe lourdement. Qu’il se trompe au point de continuer à dire des bêtises plus grosses que lui, alors qu’il pose ses mains sur tes épaules, te fixant des yeux. Tu soutiens son regard, ne flanchant pas un seul moment alors que chacun de ses mots trouvent un écho en toi que tu aimerais tant faire disparaître. Sa dernière remarque ne te fait même pas ciller. Tu es fière de toi. Mais à la fois déçue. Tu poses à ton tour tes mains sur les siennes, un léger sourire de marbre aux lèvres. « Je ne vois pas de quoi vous voulez parler, Monsieur Naslor. Khorde est un très bon mari ».

D’un geste souple, tu retires ses mains de tes épaules, le repoussant délicatement. Tu ne peux pas le laisser faire. Il ne te connaît que depuis quelques minutes. Tu ne l’as jamais vu de ta vie. Et il semble avoir compris bien des choses d’un simple regard, d’une simple discussion, de quelques paroles échangées, alors que ta propre famille n’a rien voulu savoir en plusieurs mois, en quatre ans. Alors que bon nombres de ceux que tu considérais comme tes amis ne font que détourner les yeux quand ils voient un bleu. Se convaincre que tu es tombée dans les escaliers, que tu t’es faite agresser par un animal sauvage. Ils croient en toutes les excuses que tu leur donnes, et que ton mari s’empresse d’affirmer. Mais ce garde semble avoir bien été formé. Et ça te dérange fortement, parce que tu ne veux pas mettre quiconque en danger. Tu sais très bien quelle serait la réaction de Khorde s’il apprenait qu’un garde participait à une quelconque rébellion de la part de son épouse.

« Je ne sais pas ce qu’on vous a raconté à propos de Khorde. Mais il fait ce qu’il croit juste ». Avec le temps que tu as passé avec ton mari, tu as facilement appris à mentir. Ce n’était pas dans ta nature, lorsque tu étais enfant. Le mensonge était une chose que tu ne supportais pas, mais pourtant, aujourd’hui, c’est devenu ton quotidien. C’est ce qui te permet de rester en vie. Et si cela doit protéger ce garde des représailles de ton mari, tu n’hésiteras pas à en abuser. « Mon honneur n’est en aucun cas bafoué. Je pense que vous ne comprenez pas, Monsieur Naslor ». Tes yeux dérivent un instant alors que tu tentes de trouver tes mots, qui t’échappent tant que tu en es surprise. A ta plus grande surprise, converser avec cet homme te fait sentir mieux. Il ne te terrifie pas, au contraire de ton mari. Et même si ses paroles te semblent dangereuses, autant pour lui que pour toi, sa présence t’apaise. Te détend. « Mon époux prend ses propres décisions, des décisions justes. Et il mérite tout ce qu’il entreprend et reçoit en retour. J’en fais partie. Il m’a choisie. Et c’est pour cela que je dois lui faire honneur. Parce que moi, je ne le mérite pas ».

Tu le regardes encore un instant, les yeux presque dans le vague, alors que tu repenses à ces quatre dernières années. Ces quatre longues dernières années, qui sont passées avec la lenteur d’un escargot. Tu sais que ça n’est qu’un avant-goût du reste de ta vie. Que les prochaines années que tu passeras aux côtés de ton mari seront identiques, voire même pire. Peut-être mourras-tu sous ses coups, une mort qu’il fera passer pour accidentelle. Ou naturelle, qui sait. Mais tu ne pourras jamais changer la personnalité de Khorde. Cet homme est bien trop fort et consolidé dans son pouvoir pour n’écouter qu’une simple femme qu’il a pris l’habitude de frapper. « Et vous Monsieur Naslor. Pensez-vous avoir trouvé une femme qui vous mérite ? Et, plus que tout, vous-même, vous méritez ? »

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lilo Naslor
confirmé


❝ Message : 996
❝ Avatar : Jeffrey Dean Morgan
❝ Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr

❝ Métier : Maquignon
❝ Age : 44 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: Walk through the fire | Lilo ♥ et Kara [flashback] Jeu 27 Avr - 22:26


❝ Walk through the fire. ❞
- KARA & LILO -
“L'honneur perdu ne se retrouve plus.”
 
Les mains de Lilo tombèrent mollement le long de son corps après qu'elle les ait balayées comme de vulgaires fétus de paille. D'un revers de son déni, la Représentante réfutait les propos qu'il lui avait tenus en lui garantissant la droiture de cet individu qu'il accusait de violence. L'homme de main revoyait pourtant l'époux lui attraper le bras dans un énervement contenu que l'on prêtait difficilement aux jeunes mariés, et se remémorait cet état fébrile dans lequel il l'avait rencontrée.

Peut-être avait-il tort, il était d'ailleurs déjà allé trop loin en se mêlant ainsi de ce qui ne le regardait pas. Mais, bien trop borné et trop fier pour admettre s'être fourvoyé, le combattant royal ne démordrait donc certainement pas aisément de cette première impression qu'il s'était faite de cette union que d'autres célébraient bêtement tandis qu'il se trouvait, seul, avec la mariée.

Reculant à la demande de la jeune femme, Lilo laissa échapper un soupir de mécontentement qu'il ne comptait pas lui cacher, malgré tout ce qu'elle pourrait dire au sujet de son mari. À l'entendre ainsi l'encenser jusqu'à se dénigrer elle-même, le seznien ne s'attendait pas à ce qu'elle lui accorde la moindre information compromettante sur cet homme, surtout s'il s'agissait de la manière dont il traitait sa propre épouse.

- Et vous, l'avez-vous choisi ? Lâcha sèchement Lilo alors qu'elle lui affirmait ne pas mériter un homme de la trempe de Khorde Ergorn.

Leurs regards se soutinrent quelques instants pendant lesquels, sans un mot, l'homme de main faisait entendre le doute certain qu'il avait sur ce que lui avait certifié la jeune mariée. Quel femme dénoncerait son époux le jour même de son mariage, à un parfait inconnu et simple garde, qui plus est ? Sûrement pas celle qui se tenait en face de ce dernier, pointant vers lui un regard en disant long sur sa vivacité et sa volonté de voir cette union perdurer.

Non sans surprendre Lilo, la Représentante dévia le sujet sur sa propre personne. La question était pertinente et semblait piégeuse mais sa réponse ne vint pas comme une évidence à l'esprit de l'interrogé qui laissa s'écouler quelques longues secondes avant d'étirer un sourire amusé. Sa relation avec Casto était semblable à leur élément, spontanée et brûlante, les consumant jusqu'à l'étouffement pour que leurs braises s'enflamment de nouveau à la moindre étincelle. Les hauts et les bas s'enchaînaient dans un tourbillon d'émotions allant de la passion à la haine en croisant parfois l'indifférence.

- Nous méritons assez peu pour nous être trouvés. Ricana-t-il en portant machinalement sa main là où se trouvait son tatouage marital. Mais j'ai au moins la prétention de dire qu'elle a fait son choix en s'unissant à moi, et qu'elle l'a fait en connaissance de cause. Il était vrai que Casto connaissait le tempérament fougueux et imprévisible de son mari, c'était d'ailleurs ce qui l'avait entraînée à le suivre loin de sa propre famille. Mais leurs fréquentes querelles précédant souvent les départs de son mari, elle était loin de s'imaginer qu'il avait la rancune suffisamment tenace pour aller jusqu'à oublier les vœux qu'il avait prononcés. Comme en ce jour où Lilo en venait à apprécier plus que de raison la proximité de cette femme qu'il regretterait très certainement de voir disparaître dans la foule des invités.

- Vous qui vivez dans l'opulence et le luxe, n'avez-vous même pas celui de choisir votre mari ? Ironisa-t-il non sans pointer du doigt un détail parmi tant d'autres qu'il ne saisissait pas concernant la vie des hautes sphères. Vous me l'auriez demandé gentiment, peut être aurais-je réfléchi à la question.

La familiarité mal placée de l'homme de main était pourtant naturelle, comme en témoignait son ton taquin et son regard amusé. Se reculant encore d'un pas pour mieux apprécier la silhouette de la Représentante, il en oubliait totalement que son rang ne tolérait pas même un échange de regard.

- Vous deviez pourtant avoir l'embarras du choix parmi vos prétendants. Pourquoi laisser un autre choisir pour vous ?


code by lizzou — gifs by TUMBLR — 724 MOTS.


______________________


Coat Of Armour
You worked it down, all long ago. Lay your arms on the doorstep, I feel the tension, I feel the worst

FICHELIENS
#CE4026

Teams :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 774
❝ Avatar : Zoe Saldana
❝ Multi-Compte(s) : Lachlan Thralmur, Cyne Wkar
❝ Crédits : lux aeterna (ava), tumblr (gif signa & profil)

❝ Métier : Aucun, Kara est juste l'épouse de Khorde Ergorn, fils du Représentant en Chef des Feu à Dahud
❝ Age : 41 ans
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: Walk through the fire | Lilo ♥ et Kara [flashback] Lun 1 Mai - 17:25


Un sourire cynique et ironique prend possession de ton visage, alors que le garde te fait la remarque que tu n’as pas pu choisir ton mari. L’homme qui allait partager le restant de ta vie, chaque moment de ta vie, depuis vos fiançailles jusqu’à votre mort. Tu n’as jamais pu prétendre pouvoir choisir cet homme. Toute ta jeunesse, tu as eu la possibilité de faire ce que tu voulais. Courir, hurler. Jouer avec les autres garçons. Fuir de ta maison pour une durée inconnue et revenir comme si de rien n’était. Jamais tes parents ne t’ont fait une quelconque remarque. Parce qu’ils savaient qu’une fois leur choix fait, tu ne pourrais plus jamais faire ce que tu voulais de ta vie. Que tu n’aurais plus la possibilité de faire de toi ce que tu voulais. Que ton corps, ton esprit, ton avenir, allait appartenir à un autre. Et au lieu de te prévenir, de faire en sorte de faire de ta vie un moment agréable, de te choisir un mari parfait, ils ont tout fait pour se mettre en avant, eux. Ce sont eux qui ont reçu tous les honneurs. Ils avaient réussi à marier leur fille à une grande famille. A recevoir de l’argent en retour pour aider les autres enfants de la portée. Ils t’avaient vendue sans aucun remord. Et même en ce jour, au lieu de venir te demander comment tu allais, ils ne faisaient que se pavaner avec leurs nouveaux tissus, sans faire attention à toi. A leur petite fille.

« Vous semblez mal connaître la condition de la femme dans votre propre région, Monsieur Naslor » tu fais gentiment remarquer. Sans pouvoir t’en empêcher, tu poses ta main à plat sur son sternum, là où devrait être placé son tatouage d’homme marié, tout en le regardant droit dans les yeux, un fin sourire aux lèvres. « En tant qu’homme, vous avez la possibilité de choisir votre épouse. Par une chance incroyable, votre épouse a pu vous choisir. Et je dois dire que je l’envie un peu ». Tu donnes un léger coup taquin sur le torse du garde avant de reculer d’un pas, laissant retomber mollement ta main le long de ton corps, agrippant ta robe. Ce que tu vas dire ne va pas être facile pour toi, mais c’est encore un moyen d’accepter ce qui va t’arriver. Ce qui t’est arrivé. « Je suis née dans une famille relativement élevée. Depuis ma naissance, mes parents se sont évertués à me chercher un époux. Je n’ai jamais eu l’occasion de donner mon avis sur le prétendant en question ». Non pas que ça t’intéressait, bien au contraire. Tu n’avais qu’une idée en tête : t’amuser, puis penser à un travail pour plus tard. Tu ne pensais pas que tu allais être fiancée à dix-sept ans. Tu n’étais encore qu’une enfant. Ta poitrine avait à peine commencé à prendre du volume, et tu ne passais pas ton temps à regarder les garçons. Tu préférais regarder les paysages, le danger des canyons, du désert.

« Je n’ai jamais eu voix au chapitre. Mais maintenant que j’y pense… Si vous vous étiez proposé plus tôt, peut-être me serais-je imposée à mes parents ». Tu ne peux pas t’empêcher de le taquiner. Cet homme qui te fait sentir bien pour la première fois depuis un bon moment maintenant. Qui te redonne le sourire alors que tu viens juste d’être menacée par ton mari. Cet homme qui t’a fait des compliments à peine cinq minutes après le début de la conversation, alors que tu attends toujours les premiers compliments de la part de ton mari, depuis le début de vos fiançailles. « Et pour votre information personnelle, très cher, je ne vis pas encore dans le luxe et l’opulence. Cette robe… est le premier signe du futur que je vais avoir et, si vous voulez mon avis, je préférerais continuer à vivre dans une grange plutôt qu’avoir à supporter tous ces m’as-tu-vu ».  

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lilo Naslor
confirmé


❝ Message : 996
❝ Avatar : Jeffrey Dean Morgan
❝ Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr

❝ Métier : Maquignon
❝ Age : 44 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: Walk through the fire | Lilo ♥ et Kara [flashback] Lun 1 Mai - 22:21


❝ Walk through the fire. ❞
- KARA & LILO -
“L'honneur perdu ne se retrouve plus.”
 
Lilo se fendit d'un léger ricanement à l'évocation de la condition de la femme sur les terres sezniennes. Sans y être totalement étranger, l'homme de main ne les comprenait pourtant pas, sûrement pour avoir principalement vécu auprès de têtes brûlées n'ayant jamais accepté de se soumettre. Qu'il s'agisse de sa propre mère, de sa femme ou de sa sœur qui embrassait la définition même de liberté, Lilo n'envisageait pas un seul instant les voir ployer devant un homme.

Il ne prenait pas pour autant en pitié celles qui se laissaient guider par leur sort, évidemment, sinon pourquoi d'autre serait-il resté aux côtés de celle-ci après avoir compris qu'il n'en tirerait aucune information sur son mari ? Bon, outre le fait que son sourire et son regard n'étaient pas sans le laisser indifférent... Non, aussi peu scrupuleux et aussi barbare qu'il ait été, surtout à cette époque, Lilo conservait un sens de l'honneur qui lui était propre et qui lui faisait voir rouge devant pareille situation. Enfin, un peu moins rouge au contact de cette main posée sur la marque qui aurait du le défendre de trouver cela agréable... Ces femmes malmenées méritaient davantage qu'on leur vienne en aide et, concernant celle qui se trouvait bien trop proche de lui pour passer à côté de son attention, cela s'appliquait doublement. Et les propos qu'elle lui tint par la suite ne furent pas pour aller en sa défaveur.

Joueur, Lilo l'était. Un peu trop, même. Et la répartie de cette jeune femme, aussi plaisante que sa brève proximité, eurent autant d'effet que de l'huile jetée dans un brasier. Qu'importe le mariage que l'on célébrait en ce jour, qu'importe le sien qui le liait à une femme qu'il avait quittée en mauvais termes, l'Ergorn avait -intentionnellement ou malgré elle ?- fait glisser son interlocuteur sur une pente qu'il aimait à descendre, quand bien même le tact n'y ait pas été son fort.

Malgré tout, l'homme de main demeurait à l'écoute de la jeune mariée et, malgré les piques qu'elle savait lui lancer là où ça tapait juste, il savait entendre ce qu'il en était réellement. Mais rien de ce qu'elle n'ait pu lui dire ne parvint à le convaincre de la normalité de cette vie qu'elle menait. Elle parlait de sa femme comme d'une exception sans savoir qu'elle avait renié sa propre famille pour rejoindre Lilo, prouvant ainsi qu'il était toujours possible de choisir son destin. Et, même si l'évocation même de Casto jouait les trouble-fête, elle n'en demeurait pas moins le parfait contre exemple de celui de l'Ergorn.

- Ce n'est pas la chance qui a fait d'elle ma femme. La corrigea-t-il, non sans regretter de parler de son épouse devant cette femme. Elle a choisi de me suivre plutôt que de se plier aux "traditions". Ses lèvres s'étirèrent dans un sourire en coin amusé. De là à dire que ce choix était le bon... Il a au moins le mérite d'avoir été le sien.

Lilo espérait lui faire entendre raison, du moins assez pour lui donner la force de tenir tête à ce qui lui servait à présent de mari. Il ne doutait pas de la force de caractère de l'Ergorn mais craignait, au contraire, que ce dernier ne se flétrisse sous le joug d'une autorité maritale qu'elle s'apprêtait à subir quotidiennement de la part de cet insecte rampant qu'était Khorde Ergorn, quoi qu'elle en dise.

- Mais j'arrive trop tard, semble-t-il, Renchérit-il dans ce désir inconscient, mais présent contre toute raison, de reprendre le jeu sans l'ombre de son épouse planant sur lui. vous semblez sûre de vouloir d'un mari qui ne voit en vous qu'un faire-valoir. L'ironie de ses propos était si évidente qu'elle en devenait provocante, allant de pair avec ce regard qu'il plantait sur elle avec une assurance qui lui aurait valu toutes les sanctions que la morale lui réservait. Faites donc moi savoir si, d'aventure, vous changez d'avis. Le naturel avec lequel il avait lâché ces paroles les rendaient vaines et en faisaient de simples boutades qu'il était aisé d'ignorer si l'on décidait de ne pas y prêter attention. Mais il était plus difficile de savoir que l'homme de main ne s'adressait pas ainsi à n'importe qui et que, si l'on venait à le prendre au sérieux, il y avait fort à parier que l'invitation tenait toujours.

Les yeux de l'impertinent avaient définitivement oublié les notions de respect des strates de la société et du mariage lui-même. Plantés dans ceux de la jeune mariée, ils ne pouvaient nier les trouver à leur goût, comme cette crinière noire qui les encadrait pour tomber en cascade sur ces délicates épaules qu'il avait trouvées si chaudes en y posant les mains quelques instants plus tôt. Pourtant, ils se noircirent subitement à la vue d'une ombre à ce tableau qui semblait si parfait.

Ayant brusquement changé de visage, Lilo mit à néant l'espace qui les séparait en une fraction de seconde. La haie salvatrice les isolant des festivités épargna aux yeux des bonnes gens le spectacle d'une main de garde saisissant le corsage de la jeune mariée et l'écartant assez pour dévoiler une marque violacée disparaissant sous son bras.

Le regard du seznien, devenu meurtrier, était revenu se planter dans celui de la jeune femme, mais cette fois en y cherchant plus une réponse que de l'attention.

- Et vous allez me dire qu'il a cru juste de vous faire ça ?


code by lizzou — gifs by TUMBLR — 976 MOTS.


______________________


Coat Of Armour
You worked it down, all long ago. Lay your arms on the doorstep, I feel the tension, I feel the worst

FICHELIENS
#CE4026

Teams :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 774
❝ Avatar : Zoe Saldana
❝ Multi-Compte(s) : Lachlan Thralmur, Cyne Wkar
❝ Crédits : lux aeterna (ava), tumblr (gif signa & profil)

❝ Métier : Aucun, Kara est juste l'épouse de Khorde Ergorn, fils du Représentant en Chef des Feu à Dahud
❝ Age : 41 ans
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: Walk through the fire | Lilo ♥ et Kara [flashback] Mar 2 Mai - 17:34


Tu tiques légèrement lorsque le garde te fait remarquer que sa femme ne s’est pas pliée aux traditions, elle. Tu as envie de lui faire ravaler sa langue, tout d’un coup. Il ne sait pas quelle fut ta vie avant que tu ne tombes dans les griffes des Ergorn. Cette famille que beaucoup semblent apprécier tout en la craignant. Ca ne t’étonnerait pas qu’elle finisse par prendre le pouvoir, un de ces jours. Au vu de l’importance de Karam et de celle que vont avoir ses fils, tu te doutes que le roi en place aura des soucis à se faire. Avec un peu de chance, il fera exécuter toute la famille, avec tous les rejetons. Empêcher la vermine de s’accoupler. C’est ce que tu ferais, si tu étais à sa place. Ou plutôt, c’est ce que Khorde ferait. Et quand il lève la main pour te frapper, tu espères inconsciemment que le roi se réveille. Mais les remarques suivantes de Lilo te blessent plus que tu ne le devrais. Tu as toujours su qu’il n’y avait aucun amour entre ton mari et toi. Qu’il n’y aurait rien de plus qu’une entente glaciale qu’il brise de temps à autres. Et qu’il brisera sûrement tout au long de votre mariage. « Je ne suis pas un faire-valoir, Monsieur Naslor ». A ta plus grande surprise, ta voix claque comme un fouet dans l’air. « Je suis son épouse. Et malgré tout, il me respecte ». Mentir, encore et toujours. Toi qui étais si innocente. Avant qu’il ne te rattrape, ce jour-là, quand tu as tenté de t’enfuir. Quand il t’a enfermée dans cette pièce sans issue. Noire, sombre. Puant la crasse et le renfermé. Cette pièce dans laquelle tu as dû vivre pendant un certain temps jusqu’à comprendre ton erreur.

« Je ne changerai pas d’avis ». Parce que ton avis est déjà tout tranché. Tu as déjà choisi ton ancienne vie. Si seulement tu pouvais, tu ferais marche arrière. Tu retournais à ton enfance, tu hurlerais à la gamine que tu étais de fuir le plus loin possible. De fuir les hommes, leur violence, leur égo, leur fierté. Leur besoin de montrer leur force. Leur cruauté. Tu ferais tout pour empêcher ce mariage qui te lie à présent les mains et qui lie ton avenir à un homme que tu n’aimes pas. Peut-être qu’avec le temps, tu apprendras à l’aimer. A aimer ce regard qu’il pose sur les autres femmes. A aimer la force qui se dégage de loin et qui aurait pu te donner cette impression de sécurité qui t’a quittée depuis bien trop longtemps. Mais pour le moment, tu ne vois qu’un homme haineux. Qui n’hésite pas à te frapper, à te meurtrir, alors que tu fais tout pour lui plaire. Alors que tu n’as jamais fait autant d’effort pour une personne que tu ne connais même pas. Peut-être est-ce pour cela que tu apprécies la présence de ce garde, en ce jour sacré. Parce que tu peux enfin être toi-même, et non plus cette femme que l’on t’a forcée à devenir à dix-sept ans. Parce que tu peux — presque — parler sans avoir à faire attention à ne pas brusquer la personne en face de toi, sans avoir peur qu’elle ne t’attrape par le bras pour te punir d’une erreur injustifiée.

Mais alors que tu regardes les yeux de ce garde, dans lesquels tu n’hésites pas à te plonger, loin des iris sombres et sanguinaires de ton mari, tu les vois s’assombrir soudainement, alors que le garde fonce sur toi, brisant le peu d’espace que tu avais réussi à maintenant entre vous depuis le début de la conversation. Ton cœur se met à battre la chamade alors que la terreur prend possession de ton corps, à l’idée pure et simple que tu te sois trompée. Qu’il soit comme ton mari, qu’il commence à te violenter parce que tu ne lui donnes pas ce qu’il veut. Sa main attrape ton corset pour l’écarter brusquement, et tu hoquettes sous la soudaineté de son action. Et là, tu le vois. Le bleu. L’un des rares hématomes que ton mari t’a fait peu avant ton mariage. Disparaissant sous ton bras, tu n’y avais guère fait attention, puisque tu l’avais habilement maquillé avant que les préparatrices ne viennent t’habiller. Avant que quiconque ne puisse voir cette marque, signe manifeste que tu lui appartenais bien. Alors que le tatouage de mariage n’était même pas encore apposé. Le regard du garde revient se planter dans le tien alors que tu déglutis difficilement.

Tu sais que ça ne servirait à rien de sortir une excuse. Avec tous les soupçons que le garde a en lui, alors qu’il te regarde avec une sorte de pitié que tu commences déjà à haïr, tu sais qu’il serait vain, et même dangereux, de lui mentir, à cet instant. Alors qu’il a la main posée près d’un des hématomes que Khorde t’a fait. Intérieurement, tu es soulagée de porter une aussi grande robe. Qu’elle puisse cacher cette autre marque, bien plus cruelle. « Je vous prierais de retirer votre main de mon sein, Monsieur Naslor ». Tu arques un sourcil, mais tu n’as plus aucune confiance en toi. Tu dois trouver un moyen pour que le garde ne fiche pas tout en l’air. Qu’il ne mette pas ta vie en danger. « Ce n’est pas ce que vous croyez. Ne pensez pas que je vais vous dire que je suis tombée dans les escaliers parce que c’est faux ». Tu recules légèrement, redressant tes épaules alors que tu remets ton corset en place aussi dignement que possible. « Khorde a… eu une crise. Il est malade. Légèrement dément. Et… parfois, il s’énerve. J’ai réussi à le calmer, mais il m’a… blessée, sans le vouloir. Il s’en est excusé ». Au fur et à mesure que les mots sortent, tu sens que le semi-mensonge ne passera jamais. Atterrée, tu soupires. « S’il vous plaît, Lilo. Ne faites rien qui puisse vous mettre en danger ». Les sourcils froncés, la peur au ventre, tu tentes le tout pour le tout. « Ne faites rien qui puisse me mettre en danger ».

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lilo Naslor
confirmé


❝ Message : 996
❝ Avatar : Jeffrey Dean Morgan
❝ Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr

❝ Métier : Maquignon
❝ Age : 44 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: Walk through the fire | Lilo ♥ et Kara [flashback] Mar 2 Mai - 21:15


❝ Walk through the fire. ❞
- KARA & LILO -
“L'honneur perdu ne se retrouve plus.”
Lilo avait ôté sa main à la demande de la Représentante dans un geste brusque traduisant la fureur bouillonnante qui était prête à jaillir. Que le bleu ait été ainsi placé n'avait pas entravé sa volonté de mettre à jour la vraie nature de l'époux, alors qu'espérait donc la jeune femme en tentant de calmer l'homme de main ?

L'entendre ainsi parler lui donnait envie de la secouer, de lui hurler dessus pour lui remettre les idées en place. Comment pouvait-elle refouler ainsi l'évidence même, celle qui lui avait sauté aux yeux dès l'instant où il l'avait découverte derrière cette haie ? Elle-même le confortait dans son idée en le suppliant de ne pas aller plus loin sous peine de les mettre en danger tous les deux. L'argument qui aurait du le faire revenir à la raison était bien évidemment la sécurité de la jeune mariée elle-même, mais cette même raison s'était retrouvée ensevelie sous la haine et la colère qu'avaient inspiré cette simple marque violacée.

- Vous arrivez au moins à vous en persuader vous-même. Cracha-t-il, retenant encore cette violence que lui avait inspiré celle du mari indigne.

Son regard se fit accusateur alors qu'il la fixait à cette distance qu'elle venait de rétablir entre eux, quand bien même eut-elle été encore trop mince entre deux individus de rangs si différents. Si mince qu'il put deviner une marque nouvelle, encore rouge de sa récente apparition, se dissimulant sagement sous les boucles d'ébène qui coulaient le long de son cou.

- Et ça... Reprit-il sur un ton presque moralisateur, en s'avançant de nouveau vers elle pour dégager sa nuque des mèches importunes, y découvrant une contusion qu'il serait difficile de qualifier d'accidentelle.

Croisant de nouveau le regard de l'Ergorn, Lilo y lut la crainte de la jeune femme qui parvint brièvement à le calmer. Ses gestes s'étaient faits plus précautionneux lorsqu'il avait poussé ses cheveux et ses yeux se teintèrent d'une compréhension passagère qui aurait tôt fait de disparaître après qu'elle ait cherché de nouvelles excuses au fautif.

- ... vous allez encore  essayer de me convaincre qu'il vous a infligé ça sans le vouloir ? À cette seule idée son regard se noircit de nouveau. Croyez-moi, si quelqu'un court un grand danger ici, c'est bien votre mari.


code by lizzou — gifs by TUMBLR — 404 MOTS.


______________________


Coat Of Armour
You worked it down, all long ago. Lay your arms on the doorstep, I feel the tension, I feel the worst

FICHELIENS
#CE4026

Teams :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 774
❝ Avatar : Zoe Saldana
❝ Multi-Compte(s) : Lachlan Thralmur, Cyne Wkar
❝ Crédits : lux aeterna (ava), tumblr (gif signa & profil)

❝ Métier : Aucun, Kara est juste l'épouse de Khorde Ergorn, fils du Représentant en Chef des Feu à Dahud
❝ Age : 41 ans
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: Walk through the fire | Lilo ♥ et Kara [flashback] Mer 3 Mai - 18:26


Tu poses ta main sur ton cou pour cacher la nouvelle marque qui risque de s’y dessiner. Tu t’en veux d’avoir laissé les choses aller jusque là. Baissant légèrement le visage vers le sol, tu ne regardes plus le garde, ne faisant que l’écouter d’une oreille distraite. Tu t’en veux tellement. La seule personne qui a été réellement gentille avec toi depuis tellement longtemps avait l’air de vouloir se battre. De se mettre en danger pour une cause qui ne méritait pas qu’on se batte pour elle. « Si vous faites du mal à Khorde, Lilo, ce ne sera pas lui qui sera en danger, mais bien vous ». Tu poses tes mains sur ses poignets, alors que ses doigts sont encore dans tes cheveux, mais cette fois-ci, tu ne le repousses pas, bien au contraire. Tes mans serrent ses bras avec plus de force que tu ne te serais cru capable, les yeux plantés dans les siens. On pourrait croire que tu t’attaches à lui, de cette manière. Que tu te retiens. Mais tout ce que tu fais, c’est l’empêcher de faire quoique ce soit. De partir.

« Lilo. Vous ne le connaissez pas. Moi-même je ne le connais pas comme lui se connaît, mais je peux vous assurer que s’attaquer à lien revient à signer votre arrêt de mort ». Tu ne mens plus. Cela ne sert plus à rien, maintenant qu’il a vu les hématomes sur toi. Toi qui as tout fait pour les cacher aux invités, il ne t’a fallu qu’une seule seconde d’inattention, de joie, pour que tout vole en éclats. Tu ne sais plus quoi faire pour l’empêcher d’agir. Tu as eu beau le mettre en garde, qu’il pouvait se blesser, te blesser, il n’a de cesse d’affirmer que ton mariage est un gâchis. « Que pensez-vous pouvoir faire ? Frapper Khorde ? Le tuer ? Tout ce que vous réussirez à faire, c’est vous condamner à mort ou pire, et me condamner par la même occasion. Khorde ne fait que me donner quelques coups. Un par-ci par-là. Rien de bien méchant. Mais si les Ergorn apprennent que c’est par ma faute qu’il a eu des ennuis, je n’y survivrai pas ».

Tu retires ses mains de tes cheveux sans pour autant les relâcher. « Avez-vous des enfants, Lilo ? Pensez-vous à votre femme ? A votre famille ? Pensez-vous qu’il serait intelligent de faire ce que vous comptez faire alors qu’il est clair que vous comptez pour quelqu’un en ce monde ? » Tu essaies de le calmer. C’est une chose qui n’a jamais fonctionné avec Khorde. Il a toujours refusé de t’écouter, d’essayer de respirer et de réfléchir à ce qu’il faisait. Mais tu sens que ce garde est différent. « Je ne mérite pas que vous mettiez toute votre vie et votre famille en danger. Et ce n’est pas comme si Khorde allait me tuer. Ce serait un trop gros risque qu’il ne prendrait pas. Et qu’il ne prendra que si vous agissez ».

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lilo Naslor
confirmé


❝ Message : 996
❝ Avatar : Jeffrey Dean Morgan
❝ Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr

❝ Métier : Maquignon
❝ Age : 44 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: Walk through the fire | Lilo ♥ et Kara [flashback] Sam 6 Mai - 12:59


❝ Walk through the fire. ❞
- KARA & LILO -
“L'honneur perdu ne se retrouve plus.”
La réaction de la Représentante finit enfin par confirmer les craintes du soi-disant garde qui se voyait déjà rouer de coups le visage de cet homme indigne et sans honneur qui se sentait si médiocre qu'il n'avait plus que la violence conjugale pour se sentir plus puissant.

Le faire se sentir en danger était loin d'être l'argument le plus convaincant envers un homme de main dont l'existence même rimait avec dangerosité. Lui qui avait bravé tous les climats et affronté bien des ennemis n'était certainement pas impressionné par un coq paradant au milieu de sa cour dans un jardin du palais Seznien.
Rien de ce qu'elle n'aurait pu lui dire ne serait parvenu à lui faire entendre raison, ne serait-ce qu'un court instant. Que ce soit pour sa sécurité ou bien celle de l'Ergorn elle-même, il aurait eu tôt fait de régler ce menu détail en rayant l'indigne époux de la carte. Mais ce seul contact de sa main se serrant, tremblant presque, sur son avant bras, calma ses ardeurs lorsqu'il lut une peur viscérale dans le regard de la jeune mariée.

Ses paroles n'étaient pas de vains mots lancés en l'air pour éviter toute vague, Kara Ergorn était belle et bien pétrifiée à l'idée que Lilo n'écorche son époux. Et si elles ne suffirent pas à apaiser le seznien, elles parvinrent un instant à lui faire gagner quelques secondes de calme pendant lesquelles il l'écouta sans être assourdi par ses pensées parasites qui ne se dirigeaient qu'à l'encontre de l'infâme mari.
Il prit même le temps d'y réfléchir, de repenser à son épouse l'attendant dans un village en bordure d'Inaki, son ventre légèrement rebondi par celui qui deviendrait son héritier. Les mauvais termes dans lesquels il avait laissé Casto quelques jours plus tôt biaisaient son jugement et ne rendaient pas sa réponse particulièrement raisonnable. Mais, à bien y réfléchir, en aurait-il été autrement dans d'autres circonstances ? Il y a fort à parier que non...

- Et quel genre d'homme serais-je si je laissais passer ça ? N'imaginez pas que nous soyons tous sortis d'un seul et même moule, Madame Ergorn. Celui dont est issu votre mari n'apporte jamais rien de bon. Sa main retombée par la volonté de la jeune femme ne s'était pas défaite pour autant de son étreinte, maintenant inconsciemment ce doux contact qui l'empêchait encore de commettre l'irréparable. Vous n'avez pas idée des risques qu'encourent déjà mes proches. Lâcha-t-il dans un sourire insolent, signifiant que la rancœur d'un Représentant était loin de l'impressionner face à d'autres dangers auxquels il s'était exposé et avait déjà exposé sa femme et sa propre sœur qu'il avait emmenée avec lui dans cet enfer pourtant si enivrant. C'est qu'à force de côtoyer des truands, on voit différemment la notion de danger.
- Et je peux vous affirmer que je n'ai jamais laissé quiconque les toucher. Là n'était pas entièrement le sujet mais il se souciait bien plus de la sécurité des deux seules femmes qui comptaient à ses yeux plutôt que de la sienne.

L'étreinte de la main de la jeune épouse toujours présente sur son avant bras, l'homme de main avait de nouveau porté ses doigts à cette mèche de cheveux ébènes pour découvrir à nouveau cette marque laissée par l'indigne mari, noircissant encore une fois le regard de Lilo dont le ton se fit plus grave.
- Pourrez vous seulement encore vous regarder dans un miroir avec dignité ? Ses pupilles se posèrent dans celles de la Représentante. Du moins, jusqu'à ce qu'il vous frappe si fort au visage que vous ne puissiez plus ouvrir les yeux ? Cette seule idée suffit à le raidir de nouveau alors qu'il laissait son imagination lui montrer jusqu'où pouvait aller un homme de cette trempe. Ou bien comptez-vous attendre de rendre votre dernier souffle le jour où il serrera plus fort, et plus longtemps ?


code by lizzou — gifs by TUMBLR — 693 MOTS.


______________________


Coat Of Armour
You worked it down, all long ago. Lay your arms on the doorstep, I feel the tension, I feel the worst

FICHELIENS
#CE4026

Teams :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 774
❝ Avatar : Zoe Saldana
❝ Multi-Compte(s) : Lachlan Thralmur, Cyne Wkar
❝ Crédits : lux aeterna (ava), tumblr (gif signa & profil)

❝ Métier : Aucun, Kara est juste l'épouse de Khorde Ergorn, fils du Représentant en Chef des Feu à Dahud
❝ Age : 41 ans
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: Walk through the fire | Lilo ♥ et Kara [flashback] Mer 10 Mai - 17:41


Lorsque le garde touche à nouveau ton cou, dévoilant la marque laissée par la poigne brutale de Khorde, un frisson te fait trembler de la tête aux pieds, alors que tu baisses la tête, essayant de cacher ton visage. Mais la voix du garde te fait relever les yeux, alors que ses mots te touchent au plus profond de toi. Une grimace se peint sur tes lèvres, alors qu’une certaine forme d’ironie noire t’attrape. « Il n’oserait jamais me frapper à ce point ». Ta voix est basse, parce que tu n’oublies pas que c’est le jour de ton mariage avec cet homme. Parce que tu n’oublies pas que des invités peuvent débouler à n’importe quel moment et t’entendre parler avec le garde. Parce que tu ne veux pas attirer l’attention pendant une telle conversation. « Si je ne pouvais pas ouvrir les yeux, je ne pourrais pas sortir pour éviter d’attirer l’attention sur nous, et les gens se poseraient trop de questions ». Tu hausses une épaule.

Avec le temps, tu vas bien finir par t’y habituer. Tu doutes qu’il décide d’arrêter, un jour. Ce n’est pas par un beau matin ensoleillé qu’il va se lever, se tourner vers toi, un grand sourire aux lèvres, les yeux pétillants, te murmurant qu’il ne te fera plus aucun mal. Qu’il fera de toi la plus belle femme aimée au monde. C’est loin d’être son genre. Pourtant, tu sais que quelque part en lui, quelqu’un de bien se cache. Quelqu’un de sensible se cache, sous toute cette couche de violence et de cruauté. De colère. Et lorsque le garde continue sur sa lancée, te demandant si tu attends jusqu’à que Khorde ne puisse pas s’arrêter, tu secoues légèrement la tête, un léger sourire las sur le visage. Avec cette conversation, tu as l’impression d’avoir pris une vingtaine d’années d’un coup. Mais tu t’es rendue compte d’une chose. Que peu importe ce que tu feras, tu ne pourras jamais empêcher un homme de faire ce qu’il veut. Tu n’as définitivement pas ce pouvoir.

Avec toujours ce même sourire sans joie, tu regardes le garde dans les yeux avant de lui caresser la joue du dos de la main. Ton sourire devient plus franc quand sa barbe râpe contre ta peau. « Quel mal y aura-t-il à ce qu’il décide de m’achever ? Au moins, je serai débarrassée de lui. Et lui de moi ». Tu n’avais jamais pensé à ça avant que Lilo n’en parle. Tu as toujours cru qu’un jour, Khorde abandonnerait l’idée de te faire du mal. Qu’il arrêterait petit à petit. Mais le voile est levé, maintenant. Tu as ouvert les yeux, abandonnant les œillères qui te bridaient la vue. Ton mari n’est pas l’homme dont tu rêvais quand tu étais petite. Il ne te fera jamais rire jusqu’à en pleurer, il ne te fera jamais passer avant n’importe qui, bien au contraire. Mais du haut de tes vingt-et-un ans, alors que tu ne contrôles même pas ton don pour le feu, tu ne peux pas y faire grand-chose. Tu ne peux même rien y faire.

« Mais avouons-le ». Ton regard se fait plus franc, moins vague. « Je préfère que ce soit moi aux côtés de Khorde plutôt que n’importe qui d’autre. Parce que je peux y faire face. J’ai peut-être ma vie entière à passer auprès de cet homme, mais il lui faudra au moins la moitié des années qu’il nous reste pour réussir à me briser ». C’est peut-être une certaine naïveté qui parle à ce moment. Tu ne le sauras que bien plus tard, si tu as eu raison. Mais pour le moment, tout ce à quoi tu penses, c’est que ce garde ne doit pas aller chercher l’embrouille à ton mari. Tu ne voudrais pas le voir blessé. Pourtant, d’un autre côté… même si tu as du mal à te l’avouer — vraiment beaucoup de mal —, tu ne dirais pas non à voir Khorde en sang. Même si les répercussions seraient catastrophiques, cette image de lui resterait gravée dans ton esprit à tout jamais. A cette idée, un petit sourire apparaît sur ton visage. « Ne frappez pas Khorde, monsieur Naslor. Ce serait dommage qu’il abîme un si beau visage — parce qu’il est certain qu’il vous fracassera le nez en retour ».

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lilo Naslor
confirmé


❝ Message : 996
❝ Avatar : Jeffrey Dean Morgan
❝ Crédits : Bazzart/PRD/Tumblr

❝ Métier : Maquignon
❝ Age : 44 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: Walk through the fire | Lilo ♥ et Kara [flashback] Mer 10 Mai - 22:45


❝ Walk through the fire. ❞
- KARA & LILO -
“L'honneur perdu ne se retrouve plus.”
L'homme de main sentit la Représentante tressaillir dès qu'il eut de nouveau approché sa main de sa nuque, ce qu'il mit hâtivement sur le compte de la crainte légitime qu'elle devait avoir à présent envers la gent masculine. Bien qu'il ait pourtant eu une attention toute protectrice envers la jeune épouse, Lilo était conscient de la brusquerie de ses propos et de ses gestes, comprenant l'émoi qu'il pouvait générer en se comportant ainsi. Mais allait-ce pour autant l'inciter à s'adoucir face au trouble qu'il décelait ? Il aurait fallu pour cela qu'il connaisse seulement la définition de "douceur" car, même dans la plus juste des intentions, le seznien ne savait faire autrement qu'avec rudesse.

Le regard suspicieux qu'il porta sur l'Ergorn en dit long sur le doute qu'il émettait envers ce qu'elle présageait concernant son mari. Peut être saurait-il frapper là où elle pourrait encore le dissimuler, mais il redoutait le jour où le fou s'emporterait.

- Vous n'avez aucune idée de la folie des hommes. Trancha-t-il en connaissance de cause.

Sa vie en tant que chasseur de primes lui avait montré des visages bien sombres et des actes sordides dont étaient capables les plus désespérés, ou les plus fous. Ayant côtoyé ces personnes de près comme de loin, il connaissait leur imprévisibilité et la redoutait plus que la sienne dès lors qu'elle touchait des innocents. Il avait su en préserver Cyne de la meilleure des manières à ses yeux, faisant d'elle une femme redoutable prête à affronter le plus dangereux des hommes si sa vie en dépendait. Mais cette femme qui se trouvait devant lui était bien trop résignée pour se dresser contre la main qui la frappait.

Son regard se noircit davantage lorsqu'elle osa parler de sa propre mort comme un soulagement malgré le doux contact du revers de sa main sur sa joue. Pareil contact aurait eu tôt fait de lui faire reprendre ce jeu de séduction qui s'était instauré entre eux sans qu'ils n'aient eu l'air d'en attendre une quelconque suite, du moins elle plus que lui. Mais la folie de ses propos donnait à cette caresse un arrière goût d'au revoir. Qu'il l'ait tout juste rencontrée n'y changeait rien, pas plus que leurs conditions diamétralement opposées, Lilo ne pouvait pas cautionner un abandon aussi total à la vie elle-même. Tout ce qu'elle avait encore pu lui dire par la suite pour le dissuader de s'en prendre à Khorde ne fut pas entendu.

La douceur forcée avec laquelle il saisit la main de l'Ergorn rendit son reste maladroit. L'enveloppant sous ses doigts cornés, il la serra en plantant un regard déterminé dans celui de la jeune femme, comme pour la maintenir encore dans ce monde qu'elle envisageait déjà de quitter.

- Vous vous rendez compte de ce que vous dites ? Son étreinte se resserra encore légèrement. Vous n'êtes pas encore à terre que vous abdiquez déjà. Ses paroles étaient sans nul doute celles d'un combattant les ayant déjà mises en pratique. Pour lui, la défaite n'était inévitable que pour ses ennemis. Culpabilisant d'avoir songé l'espace d'un instant à la gifler pour lui faire entendre raison, Lilo contenait la sienne tant bien que mal lorsqu'une voix les interpella.

- Je dérange, peut-être ?

Lilo tourna la tête vers celui qui s'avérait n'être autre que le sujet de ses préoccupations : Khorde Ergorn. Cet air suffisant et ce ton hautain qu'il employait sans cesse n'avaient pas été pour aller en sa faveur, avant que l'homme de main n'apprenne les fautes qu'il commettait dans l'ombre.

- Au contraire. répondit Lilo d'une voix rauque trahissant cette rage qui finissait de grimper en lui. Il s'apprêtait à commettre l'irréparable et, en étant parfaitement conscient, se tourna une dernière fois vers Kara pour lui glisser à l'oreille une dernière invitation :
- Vous n'avez pas à subir cet homme, Kara. Si jamais vous changez d'avis, vous me trouverez au Bouclier Fendu. Je vous aiderai.
Lui lâchant enfin la main, il abandonna la jeune femme pour fondre droit sur l'époux. Vous tombez plutôt bien.

Son pas devint course et, avant que la garde personnelle du fautif ne l'ait rejoint, Lilo fondit sur le seznien qui fut propulsé au sol par le coup qu'il reçut à la mâchoire. Les poings de Lilo se teintaient d'écarlate à mesure qu'il réitérait son geste, encore et encore, maintenant sa victime au sol, avant d'en être arraché par ses comparses arborant, comme lui, l'uniforme de la garde royale. Entraîné de force en arrière malgré sa forte résistance, le bien trop fougueux fils du feu fut rapidement écarté du Représentant à qui il ne cessa d'adresser des menaces jusqu'à ne plus en être à portée de voix, après quoi ceux se disant ses alliés le jetèrent hors du palais.

Livré à lui même, et n'ayant glané aucune information pour le bien de sa mission, il se trouvait pourtant préoccupé par le sort de cette femme plus que par le sermon qu'il subirait de ses supérieurs. Après un dernier regard sur le mur gigantesque l'isolant définitivement, il cracha à son pied avant de tourner les talons, rejoignant cette même auberge qu'il avait indiquée à celle qu'il espérait voir l'y rejoindre après avoir choisi la liberté à la soumission.


code by lizzou — gifs by TUMBLR — 940 MOTS.


______________________


Coat Of Armour
You worked it down, all long ago. Lay your arms on the doorstep, I feel the tension, I feel the worst

FICHELIENS
#CE4026

Teams :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 774
❝ Avatar : Zoe Saldana
❝ Multi-Compte(s) : Lachlan Thralmur, Cyne Wkar
❝ Crédits : lux aeterna (ava), tumblr (gif signa & profil)

❝ Métier : Aucun, Kara est juste l'épouse de Khorde Ergorn, fils du Représentant en Chef des Feu à Dahud
❝ Age : 41 ans
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: Walk through the fire | Lilo ♥ et Kara [flashback] Mer 17 Mai - 17:30


Les paroles du garde n’ont aucun effet sur toi alors qu’il essaie de te faire réagir. Mais la mort ne te fait pas peur, elle ne te fait plus peur depuis que tu es fiancée à Khorde. C’est même quelque chose que tu attends avec une certaine impatience, puisque ce sera sûrement l’unique moyen de fuir cet homme violent. Alors que tu ouvrais la bouche pour lui répondre, un léger sourire aux lèvres, l’unique voix que tu aurais préféré ne jamais entendre à cet instant brise le silence. Ton cœur se fige dans ta poitrine lorsque tu vois son regard noir se poser sur Lilo, puis sur toi, avant de se poser sur la main que le garde a prise entre les siennes. La terreur dans tes yeux, tu t’apprêtes à t’interposer pour lui signifier qu’il n’y a aucun problème, que le garde ne faisait que vérifier que tout allait bien et qu’il te souhaitait toutes ses félicitations, quand Lilo lui-même gronda. Ses dernières paroles murmurées dans ton oreille, paroles que tu n’oublieras sans doute pas, les événements se passent ensuite à une allure folle.

Ton cri de stupeur semble être étouffé alors que les poings du garde s’abattent brutalement sur le visage de Khorde. Les yeux écarquillés, la bouche ouverte dans un hurlement silencieux, tu ne peux qu’assister aux combats qui se déroulent devant toi, en à peine quelques secondes, avant que les autres gardes ne s’interposent, attrapant Lilo par les bras avant de le forcer à quitter les lieux. Toujours immobile, ton regard se pose sur ton mari, se relevant difficilement en repoussant tous ceux qui osaient lui apporter de l’aide. Essuyant le sang de son visage d’un revers du bras, il donne plusieurs ordres aux gardes restants, avant de se retourner vers les convives qui s’étaient approchés, curieux.

« Tout va bien. Je vous en prie, reprenez les festivités ». Après un moment d’hésitation, tous obéissent, et Khorde se tourne vers toi, le visage figé dans une grimace de dégoût et de rage. Tu fais un pas en arrière, terrifiée face à ce regard que tu n’avais vu qu’une seule fois, et que tu t’étais promis de ne plus jamais voir. « Je te promets que je n’ai rien fait ». Ta voix tremble à chacun de tes mots, alors que ton mari avance lentement vers toi, comme un prédateur sur le point de sauter sur sa proie. Tu déglutis difficilement, les mains moites, les larmes aux yeux. « Qui est cet homme ? » Sa voix sourde est basse, emplie de colère. « J-Je ne sais pas. Il s’est présenté comme étant un garde. Un certain L-Lothien N-Naros ». La main de Khorde finit à nouveau sur ton cou, mais elle ne serre pas encore. « Que lui as-tu dit ? » Une larme coule. « Que la robe était trop serrée et que j’avais besoin de faire une petite pause avant de revenir. Il m’a félicitée pour ce mariage et… » Ton souffle se coupe alors que Khorde se penche vers toi, son visage près du tien. « Tu vas le regretter, Kara. Ce soir, tu vas supplier que je t’achève ». Et alors qu’il retourne à la fête pour essuyer son visage plein de sang, tu sens les larmes couler le long de tes joues, terrifiée par ce qui t’attend.

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walk through the fire | Lilo ♥ et Kara [flashback]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Oranda ~ Truth is not far :: Autres Terres :: Sezni :: Inaki-
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: