AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Groupe fermé
Le groupe des Matières est fermé aux inventés et scénarios, merci de votre compréhension
Event n°2
La Célébration en l'honneur du couple princier devenu Shöva-Drogon est arrivée
Pour en savoir plus, c'est par ici
Avis de Recherche
Nous recherchons activement des hommes, merci de privilégier ce sexe qui est en infériorité numérique
Nous recherchons également des Terre, n'hésitez pas à favoriser les PV, scénarios et pré-liens !

Partagez|

Eden'El Lumnar ☙ Facing fire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Eden'El Lumnar
néophyte


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 3067
❝ Avatar : Elle Fanning
❝ Multi-Compte(s) : Lexmark & Ceersa motor sport & Aakchoum
❝ Crédits : ? (av) • Vanka (gif) • ÐVÆLING (sign)

❝ Métier : Domestique de Ranrek Ergorn
❝ Age : 20 ans
❝ Niveau : 1


~#~Sujet: Eden'El Lumnar ☙ Facing fire Mar 7 Fév - 14:49

À la demande de l'auteur du scénario, je me permets d'utiliser la fiche réservée aux personnages inventés.


Eden'El Lumnar feat Elle Fanning

Qui je suis


Quel est ton rang social ?
Président Peuple Haute position Esclave Autre

De quel élément te méfies-tu le plus?
Eau Terre Feu Air Matière

Quel est ton but dans ta vie ?
Dominer le monde Travailler dur pour ta famille Glandouiller et t'amuser

Quelle est la divinité qui vous correspond le plus ?
Malaggar Jalahiel Glorë Tarlyn Rhaegal

Quelle palette de couleurs vous correspond le plus ?
Violet et gris Marron et vert Gris et bleu Beige et orange Noir et blanc

Quelle est la paire d'animaux qui vous correspond le plus ?
Le scorpion et le lion L'hippocampe et le dauphin L'aigle et le papillon Le scorpion et le caméléon Le cerf et le loup

Avec quelle matière préférez-vous vous vêtir ?
Lin Soie Cuir Coton Sans rien

Vous êtes kidnappé par un vendeur d'esclaves, votre réaction parmi les propositions suivantes :
Vous vous montrez coopératif pour vous échapper dès que votre kidnappeur aura le dos tourné
Vous paniquez et criez à l'aide en tentant de frapper votre kidnappeur
Vous montrez votre tatouage pour prouver que vous n'êtes pas un esclave
Vous organisez un plan avec les autres esclaves pour vous échapper
Vous utilisez votre don pour vous en sortir, quitte à blesser un innocent car vous ne le maîtrisez pas parfaitement

La qualité que l'on peut trouver chez vous ?
Énergique Chaleureux Curieux Aventurier Doux

Le défaut que l'on peut trouver chez vous ?
Stressé Dragueur Autoritaire Égoïste Solitaire

Souhaites-tu être un Exempt ?
Oui Non

Pour cocher, mettre checked juste après "checkbox"

passe ta souris si tu veux en savoir plus
Surnom: Eden ou ElÂge: tout juste 20 ansMétier: aucun pour le momentSituation amoureuse: célibataireOrientation sexuelle: hétérosexuelle
CARACTÈRE

Eden'el, un soupir au rythme des feuillages bercés par le vent. Sa candeur apparente intrigue. Ce n'est pas un masque... Pourtant, bien trop de personnes vont le prendre ainsi et chercher à troubler l'eau qui dort. Eden est d'une douceur et d'une froideur qui tranchent. La jeune femme n'a rien d'antipathique, bien au contraire. D'un altruisme sans pareil, elle n'hésiterait pas à se mettre en danger pour aider les autres. Malheureusement, elle n'a pas la force de vaincre. Malgré ses bonnes volontés, c'est une femme faible. Le monde ne cesse de le lui rappeler. Cela ne l'empêche pourtant pas d'essayer de se battre pour les causes qui lui semblent justes. Un cœur vaillant, chevaleresque, dans une peau frêle et fragile. Peu importe les épreuves qu'elle doit traverser, la jolie blonde tentera toujours de se relever, même à bout de forces. Ne jamais laisser tomber, avancer, constamment. Eden'el a des principes auxquels elle s'accroche. Des valeurs qui la font vibrer. Comme la famille, les amis, protéger autrui, être serviable et se rendre d'utilité publique. C'est une femme qui a le cœur sur la main. Une naïveté notable qui lui coûte cher mais dont elle ne parvient pas à se débarrasser. Peut-être parce qu'au fond, elle ne veut pas. Celle-ci lui permet de conserver un optimisme certain. Prête à se sacrifier pour les causes qu'elle défend, c'est une âme loyale et bienfaisante qui erre dans un monde bien trop sombre pour elle... Trop honnête, trop curieuse, cela la mène souvent dans des situations catastrophiques.

DERRIÈRE L’ÉCRAN: Je m'appelle Vanka et j'ai 24 ans. Vous pouvez donc vous en douter, je suis une fille. J'ai connu le forum grâce à PRD et je le trouve autant sublime par son design que par son ergonomie et son contenu. Mon personnage est un scénario inventé par Ranrek Ergorn et je vous autorise à en (re)faire un scénari si mon compte se retrouve supprimé.


en savoir un peu plus sur moi

+ Quelle est ta région d'origine ? Y es-tu encore ?
Je me souviens de l'odeur apaisante de résine alors que mes yeux s'ouvraient vers la cime des bois. Le village où ma famille vie est à deux jours de marche de Bleuzenn. Notre communauté n'excédait pas les trente habitants. Tous très soudés, on travaillait main dans la main dès l'âge de raison. Nous vivions en parfaite autarcie dans une entente et une solidarité sans pareil. J'étais si heureuse là-bas qu'à y penser je souris. Sourire... avant, je n'avais que cette expression sur le visage. Gorka est une région magique qui octroie à quiconque lui ouvre son cœur un bonheur incommensurable. Gorka... comme tu me manques... Je n'ai qu'une envie, c'est d'un jour, te retrouver. Tout paraît utopique là-bas maintenant que j'ai pu voir ce qui se passait ailleurs dans le monde. Les esprits ne sont pas corrompus, on se préoccupe des autres, même des inconnus. Notre société est équitable et juste. Personne n'est lésé. Si seulement le monde entier pouvait être contrôlé par la Terre elle-même...

+ Parle-moi de ta famille, et de ton lien avec elle.

Mes parents étaient aimants. Mon père discret, ne s'exprimant pas par des mots, mais par les attentions quotidiennes. Il travaillait dans des champs pour subvenir aux besoins de la communauté. Il m'apprit également à traiter les animaux, être sensible à leurs humeurs, leurs envies. C'était un amoureux des animaux qui, disait-il, étaient ses meilleurs compagnons de travail, il passait plus de temps avec eux qu'avec nous ! Ses parents vivaient lus au nord, à Vainui. Ma mère était plus extravertie, elle faisait la leçon aux enfants du village, comme sa mère et sa grand-mère le firent avant elle. Elle connaissait tout sur tout le monde et en savait beaucoup sur l'extérieur et notre histoire, une femme bavarde et gentille. Ma sœur était son portrait craché. Mais sa créativité et son imagination débordantes la poussaient à se créer des aventures la mettant parfois en danger. Une âme libre et rebelle lorsque sa volonté est contredite. Indomptable et à la fois proche des siens. Elle me faisait tellement rire... c'était une fille forte et audacieuse. Elle contrastait avec le reste de la communauté, souvent vue comme le mouton noir. Mais nous étions de vraies complices, proches par le sang mais aussi par nos différences. Comme j'aurais aimé avoir un peu plus de son caractère. Cela aurait pu m'éviter bien des ennuis... C'est elle qui veillait toujours sur moi. Jusqu'à ce qu'elle passe cette cérémonie maudite. Au milieu de cette famille, je me sentais spectatrice. Toujours silencieuse, rieuse mais rarement au centre de l'attention, je restais discrète et pouvais passer des nuits entières à vagabonder dans les bois. Je m'y sentais bien plus à ma place que dans une chaumière. J'étais heureuse avec eux, les aimais, faisais attention à eux. Mais malgré ça, je me suis toujours sentie différente d'eux.

+ Si tu pouvais aller dans une autre région d'Oranda, où irais-tu et pourquoi ?

Si je pouvais choisir n'importe quelle destination, je pense que j'irais faire un tour au nord. Je n'ai jamais vu d'étendues de neiges ni d'animaux polaires. C'est une région où j'aurais beaucoup à apprendre. J'aime faire de nouvelles découvertes et Vainui a toujours attisé ma curiosité. Peut-être était-ce pour me faire peur ou me captiver, mais ma sœur me racontait souvent des histoires qui se déroulaient là-bas. Elle me décrivait que certains animaux étaient si grands et si féroces, qu'aucun être humain ne pouvait les apprivoiser. Que les conditions de vie pour eux étaient si difficiles, qu'ils en étaient devenue des monstres indomptables dont tous avaient peur. Petite, je croyais dur comme fer à ces histoires. Elles me faisaient frisonner, mais je souhaitais toujours qu'elle m'en raconte une autre. Dans mes rêves, je m'aventurais dans ces terres et parvenais à approcher ces dits monstres pour réveiller la bonté de leur cœur, à l'image de Tarlyn donnant aux Hommes la possibilité de percevoir la force de la vie qui réside dans chaque élément de la faune et de la flore.

+ Quel est l'élément que tu haïs au plus haut point ? Pourquoi ?

Détester un élément... Plus jeune, je vous aurais dit qu'il est impossible de haïr un élément. Ils font tous partis de nous et nous d'eux. Mais le contrôle étant donné aux Hommes, il me paraît à présent stupide de penser que tous peuvent cohabiter dans la paix éternellement... Le feu est ma bête noire. Lorsque ma sœur aînée est allée à la cérémonie, nous l'avions tous accompagnée. Nous ne pouvions pas la voir, mais nous lui avions assuré que nous ne quitterions pas Dahud sans elle. Le premier jour passa. Le deuxième. Puis le troisième et le quatrième arriva. Nous reçûmes un message de la part des responsables de la cérémonie. Un accident durant la troisième épreuve lui fut fatal. Lorsque mes parents demandèrent que l'on récupère le corps pour lui donner une sépulture, ils refusèrent. Elle était morte par le feu, nous dirent-ils, impossible de la restituer. Nous étions si liées elle et moi, que je m'étais imaginé que si un jour il arriverait malheur à l'une ou à l'autre, on le ressentirait dans notre cœur. Mais j'étais seulement confrontée à un silence inexplicable, un vide qui se creusait dans mon cœur au fur et à mesure de leurs paroles. Je n'en voulais pas au feu, il n'y avait aucune raison d'en vouloir à l'élément.

Mais deux années après, alors que mon tour était venu et que je me suis défilée, j'ai pris la fuite. Aucune route, aucun chemin, j'ai marché sans regarder derrière moi. Je savais subvenir à mes besoins toute seule et pendant un long moment, j'avais su me tenir à l'écart des autres. Peut-être que le traumatisme de la mort de ma sœur m'avait bloqué lors de la cérémonie... Je n'ai pas réussi la première épreuve. La seconde, je n'étais pas parvenue à soulever les plus lourds objets. Quant à la troisième... voir les flammes lécher les arbres me pinça le cœur. Elle était morte là ? J'étais restée fixée, sans bouger, tétanisée. Un instructeur s'était approché pour me faire quitter l'épreuve. Il m'arracha à cette vision d'horreur où j'imaginais ma sœur périr dans le feu. Dans la nuit qui annonçait la quatrième épreuve, je regardai mon avant-bras. Aucune marque. J'en déduisis que je n'étais pas comme les autres. J'étais une Exempte. Sûrement la raison pour laquelle je me suis toujours sentie différente des autres... Toujours est-il que j'ai fui. Jusqu'au jour où mes prières à Tarlyn portèrent leurs fruits : s'était dessiné le symbole de la Terre sur mon avant-bras, provoquant un immense sentiment de soulagement. J'en pleurais, j'en riais, tout un flot d'émotions me traversa à cet instant. Je revins à moi et décidai de rejoindre la ville la plus proche. N'étant pas une Exempte, je n'avais pas à me cacher. Je ne courais aucun risque. Aucun.

Les portes de Lucrezia s'ouvrirent devant moi. Une cité grandiose et imposante. Bien que je n'y portais aucune importance, les gens autour de moi paraissaient faire attention à mon apparence. Mes cheveux attachés de brindilles, terreux, mon visage sale et mes vêtements abîmés, je provoquais des regards de dégoût et de pitié. Cela n'avait aucun intérêt à mes yeux. Je vis une étale qui proposait des vêtements. M'avançant, je proposai à la tenancière de m'accorder une tenue en échange de quoi je pourrais travailler quelque temps pour elle. Je savais que le troc ne fonctionnait pas en dehors de Gorka, je n'avais donc que ma force de travail à proposer. Mais elle refusa, disant que les souillons n'ont pas leur place dans les marchés et que je pourrais revenir le jour où je serai présentable. Offusquée, je ne cherchai pas à insister. Déambulant dans la ville le reste de la journée, je finis par me trouver un abri pour passer la nuit. Je n'avais pas fait attention à cet homme qui me suivait depuis mon entrée dans la cité. Sans que je ne pus me défendre, il s'empara de moi. Me séquestrant dans ce que j'imaginais être sa maison. Différentes maltraitances me furent données. La pire resta la brûlure qu'il me fit sur l'avant-bras qui accueillait depuis la veille la marque de mon don. Cet homme me fit comprendre que certains éléments sont finalement dangereux pour nous-même. Le feu est dangereux pour l'Homme.

+ As-tu un secret ? Un secret dont personne ne devrait en entendre parler ?

Le secret que je n'ai jamais révélé est le fait que je n'ai pas terminé la cérémonie. Je l'ai quitté comme on s'évade d'une prison. Je ne crois pas en la cérémonie et je remets sur les organisateurs la responsabilité de la mort de ma sœur. Je les déteste pour cela. Je me suis parfois surprise à rêver qu'ils l'avaient directement tuée, mais peut-être avait-elle une particularité qui la rendait dangereuse pour eux. J'ai déjà entendu ma mère parler de la Matière. Je n'en sais pas grand-chose, mais à défaut de connaître la véritable raison de la disparition de ma sœur, je n'éloigne aucune hypothèse. Sauf celle dans laquelle ces hommes sont honnêtes.

+ Quel est ton rôle au sein de ta région ?

Je n'ai pas eu le loisir encore de m'installer durablement. Dans ma région natale, ma place était un peu partout. Dès mes douze ans j'aidais mon père dans les champs, ma mère dans ses tâches ménagères. Lorsque j'ai quitté la cérémonie, j'ai simplement vagabondé. Ma première tentative d'installation se solda par un échec cuisant qui me rendit à l'état d'esclave... Mais mon nouvel acheteur pourrait me permettre de voir les choses d'un œil différent. J'espère pouvoir trouver un travail au palais et tout mettre en œuvre pour ne pas être un poids pour lui.

+ Si tu devais assister à une mise à mort injuste qui mettrait en danger un innocent, que ferais-tu ?

Si cela se passe dans ma région natale, je mettrai tout en œuvre pour convaincre l'assemblée de l'innocence de la personne. Mais en dehors de nos frontières, j'ai assisté à tellement d'injustices que je sais qu'il me serait impossible de lutter... Je ne suis qu'un grain de poussière et ma marque effacée, je n'aurais plus jamais aucune crédibilité où que j'aille. Si des personnes me connaissant peuvent agir, alors je tenterai probablement de les pousser à faire quelque chose en apportant des preuves tangibles et viables.

+ Que penses-tu de la séparation entre les éléments ? Crois-tu que cela est normal, ou contre-nature ?

Petite, je trouvais ça aberrant, pensant que chaque être humain était lié aux quatre éléments et que ce n'est parce qu'on en contrôle qu'un seul qu'on est diamétralement opposé aux autres. Mais la réalité atteinte, je me rends compte que selon notre élément de prédilection, nous sommes plus ou moins prédisposés à cohabiter ou non avec les autres. Nos façons de construire les sociétés sont différentes car nos valeurs et nos principes divergent. Des visions trop différentes pour pouvoir cohabiter. Dahud est une exception dans laquelle les familles représentantes de chaque élément doivent mettre de l'eau dans leur vin, se perdre pour aller dans le décor de cette capitale censée coordonner les différents points cardinaux du monde.

+ Crois-tu en l'existence de l'élément Matière ?

Je le porte plus au titre de mythe, en attendant d'avoir une preuve de son existence. Ma mère m'en a parlé, brièvement. J'ignore de quoi il s'agit vraiment, mais je sais qu'il s'agit de quelque chose de mauvais. Les personnes ayant à faire de près ou de loin la Matière sont considérés comme le mal. Cela peut être une fable ou un problème que nous nous sommes nous-mêmes créés en interprétant les mythologies anciennes. En fait, je pourrais y croire sur sa simple évocation. Mais cela me paraît être en totale contradiction avec les dieux, c'est pourquoi je préfère attendre d'en avoir la preuve avant de m'avancer.

+ Si tu devais défendre quelque chose, une idée, un concept, une valeur ? Et si tu devais t'opposer à quelque chose ?

J'ai le courage d'affirmer ce que je pense, mes valeurs, ce en quoi je crois, mais on m'a volé ma fureur ou tout du moins le peu que je pouvais avoir. Je ne chercherai jamais à imposer ma façon de penser aux autres, mais je lutterai toujours pour qu'ils ne parviennent jamais à m'imposer la leur. À défaut de pouvoir physiquement me défendre, je reste intègre et fidèle à mes croyances. Peu importe ce qu'en pensent les autres. Prête à me mettre en danger pour défendre des causes fortes qui ont besoin que l'on se lève pour elles, je ne veux pas laisser le monde me changer plus qu'il ne l'a fait jusqu'à lors. Étant loin de chez moi, dans une société dont j'ignore encore bien des rouages, je ne risquerais de m'opposer directement à quelqu'un ou quelque chose que si un danger direct est en jeu. Toutefois, je sais choisir mes batailles et je ne chercherais pas à me mettre inutilement en mauvaise posture. Il faut savoir ce que l'on vaut, ce que l'on est capable de faire. La notion de sacrifice ne m'effraie pas, mais encore faut-il que ça en vaille vraiment la peine.

+ Si tu devais me raconter un événement du passé...  

Une proie facile... je me sentais comme une biche qui avait été moins rapide que le chasseur. Pourquoi les villes sont-elles plus dangereuses que l'extérieur alors que justement, l'on se barricade dans des maisons, des remparts, pour être en sécurité ? Ma naïveté m'avait faite prisonnière de cet homme. D'un coup sur la tête je me trouvais inconsciente, à sa merci. Ma fatigue et mon alimentation bien trop légère me rendaient vulnérable. Quand j'ouvris les yeux, ce n'est pas la lumière traversant la cime des arbres que je vis, mais son regard. Attachée, je n'avais que mes cris et mes jambes pour me défendre. J'ignorais pourquoi il m'avait emmenée, mais je ne lui posai pas la question. Je ne voulais pas connaître les motivations de cet homme. Je n'avais rien à lui apporter et s'il avait voulu me tuer, ne l'aurait-il pas déjà fait ? Il passa le revers de sa main sur ma joue. Je détournai mon visage pour éviter ce contact. Il se leva, alluma d'un geste de la main le feu dans la cheminée. Il sembla concentré sur les flammes et les tisons. J'en profitai pour observer ce qu'il y avait autour de moi. Une maison très modeste, faite de bois, très peu décorée. Était-ce sa maison ? Il avait était bien habillé, l'air serein, il ne collait pas à ce décor. « Tu as sûrement faim. » Dit-il en fouillant dans un sac. Il en sortit une pitence qu'il mit dans un bol en bois. En trois pas, il revint jusqu'à moi. Son visage s'éclairait par intermittence au bon vouloir du vacillement des flammes. Mon rythme cardiaque s'accélérait. L'homme posa le bol sur la table de chevet. Y étaient étalés des morceaux de ce qui semblait être de la viande séchée. Cela me provoqua un haut-le-cœur. Sortant un couteau, il se pencha sur moi pour couper les liens qui maintenaient mes mains. Je n'avais d'autres choix que de le laisser faire. Mais quand mes mains furent déliées, le temps qu'il se redresse, je le poussais de mes deux mains sur sa poitrine, le faisant chanceler en arrière. Je tentai sans réfléchir de me lever et de courir jusqu'à la porte, mais il projeta une flamme qui me brûla le dos. Cela m'arracha un cri. Il n'avait plus qu'à tendre le bras pour attraper mon épaule. Dans le même élan, il me fit tomber en arrière. La douleur du feu et de l'impact de ma chute était atroce. Me chevauchant, je n'avais aucun moyen de me défaire. J'avais beau me débattre de mes mains, il était plus grand, plus fort. « Laissez-moi partir, vous n'avez aucun droit de me retenir ici ! » S'échinant à me maintenir au sol, il eut un rictus. « Pas le droit ? Si ce n'est que ça... » Il m’assainit une gifle et étendit le bras où se trouvait ma marque. Je tentai de la délivrer, redoutant ce qu'il était capable de me faire. De sa main libre, il fit venir à lui un échantillon du feu qui gémissait derrière nous et le lança sur mon avant-bras. Au dernier instant, je parvins à enlever mon bras. Il me saisit par les cheveux, se releva et les tira pour que je suive dans ce mouvement. Mes joues étaient noyées de larmes, je voulais qu'il me laisse tranquille. Pourquoi s'acharner sur moi qui ne suis qu'une pauvre inconnue ? Il m'attacha à nouveau. « Maintenant les droits ne te concernent plus. C'est ta bêtise qui m'y a obligé. Ça peut se passer autrement entre toi et moi, esclave. » Je tentais de calmer mes sanglots. La peur me faisait trembler de toute part. « Non ! Je ne suis pas une esclave, j'appartiens à la Terre, je ne suis pas une esclave, vous vous trompez... » Il quitta la pièce. Me laissant à mes complaintes. Je n'étais pas une esclave, mais en brûlant mon bras, il m'avait fait en devenir une...

Ce pour quoi j'étais partie, la peur d'être Exempte, d'être réduite à l'état d'esclave, finalement, cela allait m'arriver. J'avais beau être comme les autres, plus jamais personne ne me verrait autrement que comme une Exempte, délaissée par les dieux. Après avoir pleuré toutes les larmes de mon corps, j'avais fini par me rendormir. La porte s'ouvrit à nouveau et me réveilla. L'homme était de retour, je n'avais pas besoin de regarder en sa direction pour le voir. Je restai face au mur contre lequel j'étais attachée. Il saisit mon bras meurtri qu'il badigeonna d'onguent sans délicatesse. Ensuite, il arracha ma tunique jusqu'en bas du dos, me provocant des sursauts. Je sentis ses mains chaudes se poser sur ma peau. Il semblait apposer sa médecine également sur la brûlure que de devais avoir sur le dos. Quand il eut fini, je le sentis s'approcher de moi. Sa main glissa doucement, dessinant les courbes de ma taille. Je bouillonnais intérieurement de colère. De quel droit osait-il me toucher ? De tous... réalisai-je. J'étais son esclave. Aux yeux de la société, je ne faisais plus partie d'eux. Il approcha son visage pour déposer un baiser sur mon épaule à nu. J'eus un mouvement de recul. Toutefois, ça ne le découragea guère. « Reste sage, ne m'oblige pas à te faire du mal. » Ses mots me donnaient envie de vomir alors que doucement, il approchait sa main de mon intimité. « Je vous en prie... ne faites pas ça... » Suppliai-je, le souffle haletant alors qu'il se penchait de plus en plus sur moi. Je sentais chacune de ses respirations, son souffle et le moindre mouvement de ses doigts sur mon corps. Fermant les yeux et priant Tarlyn, je refusais de ressentir quoi que ce soit. Les larmes qui roulaient à nouveau sur mes joues paraissaient me brûler, toutes les parcelles de mon corps semblaient sensibles au moindre élément. Je ne pouvais pas... non, ce n'était pas possible de vivre ça. Dans un élan d'espoir, je commençai à me débattre de toutes les forces qui me restaient. Mais ça n'arrangeait rien. Au contraire, je n'étais parvenue qu'à être encore plus à sa merci. « Arrête de bouger et ne fais pas le moindre bruit sinon ça te coûtera très cher ! » Ordonna-t-il en agitant du feu au-dessus de mon visage. Les flammes me terrifiaient, je n'eus d'autres choix que de me laisser faire... J'avais beau espérer qu'il en reste là, je savais au fond de moi qu'à présent, je lui appartenais. Quoi que je dise, quoi que je fasse, j'étais prise au piège. À part me maudire d'avoir voulu rejoindre à nouveau la civilisation, je ne pouvais rien faire. Cela dura des lunes... Où il venait, s'occupait de moi. Je refusais de manger ce qu'il me proposait, mais il arrivait qu'il m'y oblige à sa façon. Parfois, il restait des heures durant à me regarder. Je finis par me résoudre et me laisser faire. Cela passait plus vite et était bien moins douloureux. Mon bras cicatrisait vite et bien. Mais impossible sous cette immonde cicatrice de voir la marque que les dieux m'avaient octroyée. J'étais complètement anéantie. Mais ce dont je finis par me rappeler, c'est que la marque n'était pas l'essence de nos pouvoirs. La connexion avec notre élément et les capacités que l'on possédait étaient ancrée bien plus profond en nous.

Un matin, alors que l'aube se levait à peine, il se dirigea vers moi et marqua une pause dans son élan. Un soupir. « Je vais te détacher. Je pense qu'il est inutile que je te précise que si tu tentes quoi que ce soit contre moi tu le paieras au triple. » J'acquiesçai, fébrile. Mes poignets me brûlaient à force que les cordes les cisaillent. Il s'exécuta et m'invita à me lever. Ce que je fis sans dire un mot. Mon équilibre était instable mais je tenais debout. Il rassembla ses affaires puis revint à ma hauteur. Il sourit en regardant mon visage et déposa un baiser sur mon front. « Tant que tu fais ce que je te demande, tout se passera bien et je ne te ferais aucun mal. » Sa notion du mal semblait être totalement à revoir, cela dit, j'allais m'abstenir de toute remarque. « Je vous obéirai. » Il passa sa main dans mes cheveux avant de se diriger vers la porte qu'il ouvrit. « Prends le sac qui est là et suis-moi. » Dit-il en quittant la maisonnée. Troublée par le fait qu'il me laisse sortir, je pris le sac et le rejoignis sans poser de questions. Un chariot nous attendait. Il posa ses sacs dedans et m'aida à monter. Ce n'était pas très confortable, mais ça le serait toujours que la cabane où il m'avait tenue captive durant tout ce temps. Nous étions à l'orée de la jungle qui entourait Lucrezia. Même si le transport paraissait rudimentaire, il devait tout de même être assez fortuné pour posséder tout cela. Je commençai à me poser des questions sur qui il était. Un coup sur la paroi de l'habitacle et le chariot se mit en route. J'ignorais quelle était notre destination, mais je préférais ne rien dire. Je n'étais plus liée, je devais juste attendre un moment opportun pour m'échapper. La journée passait, silencieusement. Assis côte à côte, on ne décrochait pas un mot. J'aurais bien aimé dormir un peu, mais les turbulences du voyage étaient telles que ça m'était impossible. « Sais-tu chanter ? » La question me perturba moins que le fait qu'il ait brisé le silence pesant qui nous entourait. Je me contentai de hausser les épaules. « Chante. » J'étais prise de court... Mais je cherchai dans mon esprit et me souvins d'une chanson que me chantait mon père et qui me paraissait être dans le contexte. « Sombres étoiles et sombre lune, Nuit silencieuse et huard matinal, Dites-le aux chevaux et tapez sur vos tambours, Parti est leur maître, parti est son fils. Sombres océans, sombre ciel, Silencieuses baleines et marée, Dites-le au marais salant et tapez sur vos tambours, Parti est leur maître, parti est leur fils. De l'obscurité à la lumière et de la lumière à l'obscurité, Trois fiacres noirs, trois chariots blancs, Ce qui nous unis est ce qui nous sépare, Parti est notre frère, parti est notre cœur. Silencieuses baleines et marée, Dites-le au marais salant et tapez sur vos tambours, Parti est leur maître, parti est leur fils. » Ses yeux étaient fermés, j'ignorais s'il dormait à cet instant. Mais je continuai à chanter en regardant au loin. Qu'est-ce qui amenait un homme à vouloir asservir les autres autour de lui ? J'étais un animal en cage. Rien de plus. C'est tomber sur moi, ça aurait pu tomber sur quelqu'un d'autre. Le coché s'arrêta. Sûrement pour abreuver les chevaux. Mon tortionnaire paraissait ne pas bouger d'un cil. Je profitai de cet instant pour ouvrir le chariot et descendre à pas de velours. Voyant que cela ne suscita aucun mouvement, aucune réaction, je m'éloignai. Encore. Encore. Je me mis ensuite à courir aussi vite que je le pouvais à l'opposé de leur direction.

+ Une dernière chose...

Lorsque j'échappai à mon "maître", je décidai de rester vivre recluse dans la jungle. J'ai passé une journée à marcher sur les terres arides de Sezni avant d'atteindre la végétation de Dahud que je connaissais bien. J'évitais au plus la civilisation. La nature était bien moins cruelle, bien plus accueillante et chaleureuse que les êtres humains. À quoi bon chercher à m'intégrer alors qu'ils n'ont eu de cesse de me faire du mal ? Généraliser ainsi me prit durant des jours entiers avant que je ne pense rejoindre mon village natal. C'est un souhait qui se transformait en rêve, aussi chimérique. Car quand bien même je retournai chez moi... qu'adviendrait-il ? Pour mes parents, ils ont perdu leurs deux filles. Je ne ferais que les faire souffrir une fois de plus. Ce n'était pas envisageable. Pas tant que je n'étais pas sûre de ne plus jamais les quitter. J'en savais trop peu finalement sur le monde pour savoir où était ma place. Et si je n'en avais pas ? Si le fait que je me sentais si différente plus jeune venait du fait que j'étais faite pour vivre en ermite ? Je me fis une raison et poursuivis ma vie dans les bois de Dahud. Mais comme tout, cela ne dura qu'un temps. Je crus d'abord à un chasseur. C'en était un. Il n'était juste pas là pour les animaux. En fait, elle n'était pas là pour eux. Je m'étais trop approchée des remparts qui me séparaient de la cité. C'est une femme qui, me voyant, frêle et anémique. Elle n'eut pas de mal à me capturer après avoir vu mon absence de marque. Mon cœur voulait se débattre, lutter, mais ma raison m'en empêchait. Mon manque de force aussi, ça jouait... C'est ainsi que je me retrouvais sur la place du marché au milieu de d'autres Exempts. Car c'est comme cela qu'ils me voyaient : une Exempte parmi d'autres. « Regardez-moi cette jolie donzelle, messieurs, dames ! Une jolie petite vierge à ajouter à votre collection ! Elle a l’air fragile, mais ça fait près d’une année qu’elle survit par ses propres moyens dans la nature sauvage. Je la vendrai au plus offrant ! » Je m'efforce de ne pas faire attention aux regards, aux paroles, mon regard perdu, je n'ai qu'une envie : obtenir un répit, ne serait-ce que quelques jours... Ma seule prière était de ne pas tomber entre les mains d'un enfant du Feu.

+ Et enfin, pour ce qui est du niveau de ton personnage :

Je souhaite avoir le niveau 1 car il est cohérent avec mon âge qui est de 20 ans et parce que malgré ma forte connexion avec cet élément, les traumatismes que j'ai vécu créent des blocages que je peine à dénouer.

Code:
Ҩ [color=firebrick]Elle Fanning[/color] ~~ Eden'el Lumnar


© Nalex


Dernière édition par Eden'El Lumnar le Jeu 16 Mar - 1:16, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ranrek Ergorn
initié


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 512
❝ Avatar : Charles Michael Davis
❝ Multi-Compte(s) : Styx Frasier, Rhenis Kunan & Chenoa Ismor
❝ Crédits : Vanka (ava) Azuriel (signa)

❝ Métier : Agent de liaison entre Sezni et Dahud
❝ Age : 35 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: Eden'El Lumnar ☙ Facing fire Mar 7 Fév - 15:01

Je te souhaite officiellement bienvenue parmi nous, petite fleur !

Suivant ton questionnaire, je peux te dire que tu es TERRE ou bien EAU, c'est à toi que revient la difficile décision puisque tes réponses au questionnaire n'ont pas réussi à déterminer lequel des deux éléments te conviendraient le plus. J'espère que ça te convient, nous avons hâte de connaître ton choix. Informe-nous et tu pourrais poursuivre ta fichette, ma chère. Bien que je sache déjà ce que tu vas choisir

Je suis très contente que tu aies choisi mon scéna! J'ai bien hâte de voir ce que tu vas en faire

______________________

He stepped down, trying not to look long at her, as if she were the sun, yet he felt her like the sun, incapable of ignoring her, even without looking. Ran&Eden



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 1810
❝ Avatar : Kristofer Hivju
❝ Multi-Compte(s) : Kara Ergorn-Jaggde, Cyne Wkar
❝ Crédits : angeldust, pinterest

❝ Métier : Aide son ami Aishwarya à sa taverne
❝ Age : 37 ans
❝ Niveau : Je n'ai pas de niveau


~#~Sujet: Re: Eden'El Lumnar ☙ Facing fire Mar 7 Fév - 15:35

Eh bien, tu dépasses de loin le record du scénario le plus vite pris détenu jusqu'ici par Styx What a Face
Bienvenue ma belle J'ai hâte de voir ce que tu vas nous faire avec cette merveille
Si jamais tu as des questions n'hésite pas

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Eden'El Lumnar
néophyte


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 3067
❝ Avatar : Elle Fanning
❝ Multi-Compte(s) : Lexmark & Ceersa motor sport & Aakchoum
❝ Crédits : ? (av) • Vanka (gif) • ÐVÆLING (sign)

❝ Métier : Domestique de Ranrek Ergorn
❝ Age : 20 ans
❝ Niveau : 1


~#~Sujet: Re: Eden'El Lumnar ☙ Facing fire Mar 7 Fév - 15:43

Merci Ranrek !
Les deux éléments conviennent, mais oui, je sais ce que je vais prendre du coup^^

Merci Lachlan, on fait une ronde des records de scénario pris le plus vite possible x)


Dernière édition par Eden'El Lumnar le Mar 7 Fév - 15:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 1810
❝ Avatar : Kristofer Hivju
❝ Multi-Compte(s) : Kara Ergorn-Jaggde, Cyne Wkar
❝ Crédits : angeldust, pinterest

❝ Métier : Aide son ami Aishwarya à sa taverne
❝ Age : 37 ans
❝ Niveau : Je n'ai pas de niveau


~#~Sujet: Re: Eden'El Lumnar ☙ Facing fire Mar 7 Fév - 15:43

Tu prends lequel du coup ? What a Face
Je vois ça

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Eden'El Lumnar
néophyte


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 3067
❝ Avatar : Elle Fanning
❝ Multi-Compte(s) : Lexmark & Ceersa motor sport & Aakchoum
❝ Crédits : ? (av) • Vanka (gif) • ÐVÆLING (sign)

❝ Métier : Domestique de Ranrek Ergorn
❝ Age : 20 ans
❝ Niveau : 1


~#~Sujet: Re: Eden'El Lumnar ☙ Facing fire Mar 7 Fév - 15:45

La Terre, même si l'Eau pourrait apparaître un jour

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: Eden'El Lumnar ☙ Facing fire Mar 7 Fév - 19:50

Mille fois bienvenue blondie choupinette (Elle )

Très bon choix, Terre lui va hyper bien, elle fait trop petite fée des bois je trouve
Au plaisir de te croiser à nouveau sur Oranda
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Eden'El Lumnar
néophyte


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 3067
❝ Avatar : Elle Fanning
❝ Multi-Compte(s) : Lexmark & Ceersa motor sport & Aakchoum
❝ Crédits : ? (av) • Vanka (gif) • ÐVÆLING (sign)

❝ Métier : Domestique de Ranrek Ergorn
❝ Age : 20 ans
❝ Niveau : 1


~#~Sujet: Re: Eden'El Lumnar ☙ Facing fire Mar 7 Fév - 19:54

Merci beaucoup Akela ♥
Au plaisir de te croiser !

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Sven Ramose
expert


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 368
❝ Avatar : Michael Fassbender
❝ Crédits : HardCandy

❝ Métier : Dictateur du Sud
❝ Age : 38 ans
❝ Niveau : 9


~#~Sujet: Re: Eden'El Lumnar ☙ Facing fire Mar 7 Fév - 21:28

Elle ! J'adhère ! J'adore ! Je love ! **

Bienvenue à toi très chère !

(Ran c'est quoi ton secret pour que tes pv partent comme des petits pains ** ? )

______________________

No honest man can have pleasure in exercising power over his people. But we know words are so powerful, they can create a moment, bring grace and love or unite. But they can destroy just as easily. — .

power is my destiny


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Eden'El Lumnar
néophyte


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 3067
❝ Avatar : Elle Fanning
❝ Multi-Compte(s) : Lexmark & Ceersa motor sport & Aakchoum
❝ Crédits : ? (av) • Vanka (gif) • ÐVÆLING (sign)

❝ Métier : Domestique de Ranrek Ergorn
❝ Age : 20 ans
❝ Niveau : 1


~#~Sujet: Re: Eden'El Lumnar ☙ Facing fire Mar 7 Fév - 21:31

Merci

Pour le coup, c'est vraiment de la chance : je suis pas trop PV/Scénarios d'habitude, mais j'aime les perso torturés et un victimisables (oui ça n'existe pas comme mot^^) et je ne voulais pas être toute seule en arrivant :3

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ranrek Ergorn
initié


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 512
❝ Avatar : Charles Michael Davis
❝ Multi-Compte(s) : Styx Frasier, Rhenis Kunan & Chenoa Ismor
❝ Crédits : Vanka (ava) Azuriel (signa)

❝ Métier : Agent de liaison entre Sezni et Dahud
❝ Age : 35 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: Eden'El Lumnar ☙ Facing fire Mar 7 Fév - 21:56

Je leur trouve des avatars trop sexy
Je passe par ici pour signaler à Lach et Asp que tout est bon de mon côte en ce qui concerne le personne que j'ai créé!

______________________

He stepped down, trying not to look long at her, as if she were the sun, yet he felt her like the sun, incapable of ignoring her, even without looking. Ran&Eden



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 826
❝ Avatar : Anna Speckhart
❝ Crédits : Fassylover, beating heart, chrisevas & Oh Land
To the surface where you`ll be waiting
❝ Métier : Couturière
❝ Age : 26 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: Eden'El Lumnar ☙ Facing fire Mar 7 Fév - 23:21

Bienvenue dans le club de ceux ayant dû choisir leur élément
Bonne validation et continuation sur le forum

______________________

So long under water ♦️ I couldn't hold my breath anymore ♦️ In this watery world ♦️ I went ♦️ Down, down, down ♦️ Past the carals ♦️ Sinking into the bottomless deep

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Eden'El Lumnar
néophyte


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 3067
❝ Avatar : Elle Fanning
❝ Multi-Compte(s) : Lexmark & Ceersa motor sport & Aakchoum
❝ Crédits : ? (av) • Vanka (gif) • ÐVÆLING (sign)

❝ Métier : Domestique de Ranrek Ergorn
❝ Age : 20 ans
❝ Niveau : 1


~#~Sujet: Re: Eden'El Lumnar ☙ Facing fire Mar 7 Fév - 23:46

Merci Marigold

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 1236
❝ Avatar : la sublime alicia vikander fassbender (bientôt bientôt)
❝ Multi-Compte(s) : la tête brûlée rashka velane, l'étrange letto danvan
❝ Crédits : morrigan

❝ Métier : voyageuse illégale
❝ Age : vingt-six ans déjà
❝ Niveau : 4


~#~Sujet: Re: Eden'El Lumnar ☙ Facing fire Mer 8 Fév - 18:30

Bienvenue en retard ma toute belle  
Je vais te valider dans la minute, j'ai juste quelques commentaires à faire d'abord sur ta fichounette !

Un petit point que j'ai trouvé étonnant : Eden'El n'a jamais utilisé son don pour se défendre pendant toute sa période de séquestration ? Ça m'a semblé un peu étrange, mais peut-être que c'était précisé dans le scénario et que j'ai manqué ça hihi
Et juste un petit mot concernant la marque, actuellement elle est donc invisible à cause de la brûlure, donc ça ok, mais c'est juste pour te prévenir que la marque évolue, grandit au fur et à mesure en même temps que la puissance de la personne. Donc si tu souhaites par la suite augmenter le niveau du don de ta loupiotte, le tatouage se verra à nouveau, voilà voilà !

Sinon tout me semble très bien, et ça convient à Styx, donc Mère Nature va passer te valider

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mère Nature
tout puissant


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 590
❝ Avatar : la nature
❝ Crédits : Pathos


~#~Sujet: Re: Eden'El Lumnar ☙ Facing fire Mer 8 Fév - 18:34



Fiche Validée !

BIENVENUE CHEZ LES TERRE

✔Félicitations pour ta validation !

Tu fais désormais entièrement partie de l'aventure. Nous avons le plaisir de t'intégrer au groupe des Terre et d'accorder le niveau 1 à ton personnage.

La première étape, la plus importante, est de venir recenser ton avatar, ton nom de famille et ton métier. Cela permettra qu'on ne te les pique pas ! La prochaine étape est l'ouverture de ta fiche de liens, indispensable pour te créer tout plein de relations. Tu auras également la possibilité d'ouvrir ta fiche de topics, pour ne pas t'y perdre avec tous tes RP. Au fil de ton aventure, tu pourras gagner des points pour ton personnage ainsi que pour ton groupe, mais n'oublie surtout pas de les recenser. Pour augmenter la puissance de ton pouvoir, tu devras remplir certains objectifs qui te permettront de passer au niveau suivant. Un petit guide est à ta disposition si tu es un peu perdu & puis si tu as besoin d'un parrainage, nous sommes là pour t'aider à prendre tes marques et répondre à toutes tes questions (: Amuse-toi bien sur Oranda !

fiche By Camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oranda.forumactif.com

avatar

Eden'El Lumnar
néophyte


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 3067
❝ Avatar : Elle Fanning
❝ Multi-Compte(s) : Lexmark & Ceersa motor sport & Aakchoum
❝ Crédits : ? (av) • Vanka (gif) • ÐVÆLING (sign)

❝ Métier : Domestique de Ranrek Ergorn
❝ Age : 20 ans
❝ Niveau : 1


~#~Sujet: Re: Eden'El Lumnar ☙ Facing fire Mer 8 Fév - 18:37

Coucou !

- Eden'El n'a jamais utilisé son don pour se défendre pendant toute sa période de séquestration ?
Je me suis posé la question et l'ai posé à Lachlan en MP, ne sachant pas la marge de contrôle qu'on a par rapport au pouvoir noté dans les niveaux, j'ai préféré ne pas m'avancer pour éviter toute incohérence. Dans l'histoire, son pouvoir étant assez jeune et l'état de peur dans lequel il l'a met aurait pu bloquer justement ses pouvoirs et ainsi l’empêcher de s'en servir contre lui.

- Donc si tu souhaites par la suite augmenter le niveau du don de ta loupiotte, le tatouage se verra à nouveau
Merci pour la précision (je l'avais lu mais je ne me suis pas arrêtée à cette proposition). Je verrai si je m'en sers plus tard pour dénouer sa situation Smile

Merci !

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 1236
❝ Avatar : la sublime alicia vikander fassbender (bientôt bientôt)
❝ Multi-Compte(s) : la tête brûlée rashka velane, l'étrange letto danvan
❝ Crédits : morrigan

❝ Métier : voyageuse illégale
❝ Age : vingt-six ans déjà
❝ Niveau : 4


~#~Sujet: Re: Eden'El Lumnar ☙ Facing fire Mer 8 Fév - 18:42

Merci pour les précisions bella, j'y vois plus clair ! I love you

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden'El Lumnar ☙ Facing fire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oranda ~ Truth is not far :: Papiers d'Identité :: Présentations :: Fiches acceptées-
Sauter vers: