AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Groupes fermés
Les groupes des Matières et des Exempts sont momentanément fermés aux inventés et scénarios, merci de votre compréhension
Intrigue
Un vent de changement souffle sur les terres d'Oranda... Pour en découvrir plus, la première intrigue a été dévoilée
Venez donc tout savoir (ou presque) du meurtre d'Osrian Thenkar, membre de la Famille Birghild
Avis de Recherche
Nous recherchons activement des hommes, merci de privilégier ce sexe qui est en infériorité numérique

Partagez|

after all, we are all humans Ҩ Ranrek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Ranrek Ergorn
initié


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 460
❝ Avatar : Charles Michael Davis
❝ Multi-Compte(s) : Styx Frasier, Rhenis Kunan & Chenoa Ismor
❝ Crédits : Cromignonne (ava) Azuriel (signa)

❝ Métier : Politicien, diplomate
❝ Age : 35 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: after all, we are all humans Ҩ Ranrek Jeu 2 Fév - 13:45


Ranrek Elias Ergorn ft. Charles M. Davis

Qui je suis


Quel est ton rang social ?
Président Peuple Haute position Esclave Autre

De quel élément te méfies-tu le plus?
Eau Terre Feu Air Matière

Quel est ton but dans ta vie ?
Dominer le monde Travailler dur pour ta famille Glandouiller et t'amuser

Quelle est la divinité qui vous correspond le plus ?
Malaggar Jalahiel Glorë Tarlyn Rhaegal

Quelle palette de couleurs vous correspond le plus ?
Violet et gris Marron et vert Gris et bleu Beige et orange Noir et blanc

Quelle est la paire d'animaux qui vous correspond le plus ?
Le scorpion et le lion L'hippocampe et le dauphin L'aigle et le papillon Le serpent et le caméléon Le cerf et le loup

Avec quelle matière préférez-vous vous vêtir ?
Lin Soie Cuir Coton Sans rien

Vous êtes kidnappé par un vendeur d'esclaves, votre réaction parmi les propositions suivantes :
Vous vous montrez coopératif pour vous échapper dès que votre kidnappeur aura le dos tourné
Vous paniquez et criez à l'aide en tentant de frapper votre kidnappeur
Vous montrez votre tatouage pour prouver que vous n'êtes pas un esclave
Vous organisez un plan avec les autres esclaves pour vous échapper
Vous utilisez votre don pour vous en sortir, quitte à blesser un innocent car vous ne le maîtrisez pas parfaitement

La qualité que l'on peut trouver chez vous ?
Énergique Chaleureux Curieux Aventurier Doux

Le défaut que l'on peut trouver chez vous ?
Stressé Dragueur Autoritaire Égoïste Solitaire

passe ta souris si tu veux en savoir plus
On te surnomme Le JeuneTu as aujourd’hui 35 ansTu es diplomateVeuf, mais tu te dis célibataireFeu, niveau 3
CARACTÈRE

Les années ont modelé ton tempérament. Tu as autrefois beaucoup ressemblé à tes frères. Il faut dire que tu partages certains de leurs traits de caractère. Leur charisme, leur orgueil et leur courtoisie, entre autres, même si ta langue devient parfois tranchante en leur présence. Toutefois, ton mariage t’a changé. Il a réveillé en toi une soif de liberté que tu ne connaissais pas autrefois, une envie de briser le moule de la famille Ergorn. Depuis plusieurs années qu’on te reproche fréquemment ta trop grande ouverture d’esprit. « On », c’est ta famille, qui ne comprend pas ton besoin de tisser des liens avec des gens de partout, avec qui des gens qui sont tellement différents d’eux. Ta famille qui ne comprend pas que tu prônes l’égalité entre les éléments. Ton père t’a souvent reproché d’être tête et obstiné. Il persiste à croire que ton comportement xénophile vise à le défier, mais tu n’as pas l’habitude de défier ton patriarche. Tes frères, oui. Les truands que tu rencontres, certainement. Mais pas ton père. Pas ouvertement. Quoi qu’il en soit, ces reproches constants ont fait en sorte que tu te sentes mis à part parmi les tiens, tout comme ta sœur aînée. Pendant les deux années qu’a duré ton mariage, tu te plaisais à dire que ton épouse avait fait de toi un homme meilleur. Aujourd’hui, tu ne saurais dire si l’homme que tu es devenu est complètement bon.

Parce que la perte de ta femme t’a laissé une blessure qui tarde à guérir malgré les quinze années qui sont passées. Ayant perdu celle que tu appelais ton âme sœur dans des circonstances tragiques, une peur de t’attacher te poursuit constamment. Tu es heureux que ton père ne t’impose pas de nouveau mariage, ayant de la difficulté à te trouver un bon parti parmi les femmes de votre peuple, parce que tu te plais dans ton mode de vie libertin. Tu aimes les femmes. Tu aimes les séduire. Tu affectionnes leur chaleur et leur beauté. Mais tu les quitteras toujours le matin venu. Parce que ce n’est qu’un jeu. Ça ne peut pas devenir plus que ça. Après tout, tu as un devoir qui t’attend.

Bien que tu sois libertin, dragueur et parfois nonchalant, tu ne supportes pas qu’on te manque de respect. Il arrive que tu sois impulsif lorsqu’une personne commet un geste répréhensible. Tes frères l’ont appris à leur dépends et ne lèveront sans doute plus jamais la main sur leurs épouses devant toi. Tu ne supportes pas la violence. Surtout envers les personnes plus faibles et démunies. Ton impulsion se fait également ressentir lorsque vient le temps de formuler ton opinion politique. Plusieurs disent que tu es un idéaliste qui a une vision du monde un peu trop utopique, mais tu es surtout une personne déterminée et tu es prêt à tout lorsque tu désires mener un projet à terme.

Fidèle et intelligent, tu es un fervent croyant de l’union et de la coopération entre les représentants des différents éléments.

DERRIÈRE L’ÉCRAN: Je m'appelle Cromignonne et j'ai 21 ans. Vous pouvez donc vous en douter, je suis une fille. J'ai connu le forum grâce à Rapunzel et Thenightcall qui ont posté le projet sur PRD et je le trouve merveilleux, sublime, sinon je ne ferais pas ce DC. Mon personnage est un PV créé par Rapunzel et je vous autorise à en faire un scénari si mon compte se retrouve supprimé.


en savoir un peu plus sur moi

+ Quelle est ta région d'origine ? Y es-tu encore ?

Tu es né dans la région qui accueille les tiens depuis des centaines d’années. Tu as grandi dans la chaleur sèche et aride, sous le soleil de plomb du désert de Sezni, comme tous tes ancêtres avant toi. Les rues ombragées d’Inaki ont vu tes joies et tes peines au fil des ans. À vrai dire, c’est dans la majestueuse ville des maîtres du Feu que tu as passé ton enfance et ta vie de jeune adulte. Ta famille ayant toujours été fort influente, un véritable pilier au sein du gouvernement Seznien, il aurait été surprenant qu’il en soit autrement. Même alors que la monarchie régnait au sein du désert rouge, les Ergorn étaient omniprésents parmi les nobles qui fréquentaient le Palace d’Inaki. C’est dans l’ombre de cette construction magnifique que tu as passé ton enfance et ton adolescence.

Après ton mariage, qui a été écourté beaucoup plus tôt que prévu, ton père a tenu à ce que tu demeures près de lui, ce que tu as fait pendant quelques années, mais tu as fini par quitter Inaki pour de t’intégrer dans l’univers politique de Dahud, à la demande du roi. C’est là que tu te trouves depuis presque 10 ans maintenant.

Après le coup d’état mené par Sven Ramose, qui a conquis le Sud et a placé ton père dans la chaise du Représentant en Chef du peuple du Feu dans la cité reine, tu as quitté ton intimité à contrecœur, et tu vis maintenant dans le Palais des Feu, parmi les tiens. La richesse de ta famille t’a permis d’acquérir plusieurs demeures dans la cité reine et tu aimes encore t’y retirer de temps en temps, toi qui n’est plus accoutumé de côtoyer tes frères et ton père aussi souvent, mais tu reviendras toujours près d’eux. Tu as l’intention de profiter de ton statut au sein de la famille Ergorn pour faire valoir ton point de vue, tes opinions et les valeurs qui devraient, selon toi, régir les relations entre les différents éléments.

+ Parle-moi de ta famille, et de ton lien avec elle.

Il est difficile de définir ou même de décrire le lien que tu entretiens avec ta famille. Les Ergorn sont froidement respectés par les autres familles de Représentants et n’ont pas l’amour de leur propre peuple dans la ville de Lucrezia, contrairement à toi, qui est dans la région depuis plusieurs années. Votre famille, même si elle semble parfaite en apparence, même si elle apparaît comme un clan uni face au peuple, comme une dynastie noble et soudée, connaît son lot de disputes et de frictions. Tu te trouves souvent au centre de la controverse. Ton père, Karam, est un homme froid, autoritaire et imposant. Tu le respectes en n’allant jamais à l’encontre de ce qu’il t’ordonnes, et ce, même s’il n’a jamais démontré d’amour ni envers toi, ni envers ta mère, tes frères ou ta sœur. Tu as une certaine admiration pour son esprit stratégique et sa fidélité qui lui ont permis de hisser votre famille là où elle se trouve aujourd’hui, mais en même temps, tout au fond de toi, tu éprouves pour lui une grande haine… Tout comme tu détestes tes frères. Parce qu’ils sont trop conservateurs, inflexibles et fermés. Tu hais ton père parce qu’il a renié ta sœur aînée pour la simple raison qu’elle est née avec le mauvais sexe entre les jambes. Tu hais tes frères pour cette même répulsion qu’ils ont face à leurs filles. Tu es presque sûr que s’il pouvait faire les choses comme il le voulait, ton père aurait depuis longtemps placé ton frère aîné à la place de ta mère. Parce que les femmes n’ont pas leur place en politique, comme il le dirait si bien.

Par contre, tu es très attaché à ta mère, Ahankh. C’est probablement la femme la plus magnifique que tu connaisses. Sa ténacité et son maintien t’impressionnent. Bien qu’elle se soit toujours pliée aux quatre volontés de ton paternel, bien qu’elle fusse une femme soumise, elle a su être bonne pour toi. Elle n’a jamais eu de mal à comprendre tes besoins et des envies. Elle a su calmer tous tes chagrins et rassurer toutes tes peurs. C’est d’ailleurs elle qui a choisi les épouses de ses fils. Dans ton cas, elle avait bien choisi. Même si les dieux en avaient voulu autrement… Si ton père te demandait de nommer une seule raison pour laquelle tu te trouvais parmi eux malgré tes opinions divergentes, ce serait bien elle. Elle et les autres femmes de ton entourage. Tes belles-sœurs et tes nièces…

Tu ne connais pas beaucoup ta sœur. Hetepheres a été reniée par votre père presque dès sa naissance. Tu as longtemps même ignoré le fait que tu avais une sœur aînée. Vous vous êtes croisés à quelques reprises dans les dernières années. Comme ta mère, Hetepheres est d’une grande beauté. Tu aurais aimé apprendre à la connaître et pouvoir te rapprocher d’elle, mais tu as l’impression qu’elle t’en voudra toujours d’être un homme alors qu’elle n’est qu’une femme…

Tes liens avec tes frères aînés sont difficiles. Tu les as longtemps aimés. Après tout, ce sont très frères… mais en vieillissant, Khorde et Nove ont changé pour devenir des copies conformes de votre père. Méprisants à l’égard des femmes qui les entourent et envers toutes les personnes qui ne maîtrisent pas le feu comme eux, tu aurais voulu qu’ils voient les choses différemment. Inconditionnellement fidèles à ton père, ils sont demeurés dans le sud alors que tu es allé vivre dans cette terre de tolérance qu’est Dahud. Lorsque tu les as retrouvés, lorsque tu as dû recommencer à vivre sous le même toit qu’eux, tu as été outré par la façon dont il traitent leurs épouses, Kara et Jynn. Tu as toi-même perdu la femme qui avait uni sa vie à la tienne, une femme douce et aimante dont tu étais devenu très proche après seulement deux ans de mariage. Tu crois que tes frères devraient respecter les femmes qui partagent leurs vies et qui ont porté leurs enfants en elles. Après près de vingt ans de vie commune, tu ne comprends pas qu’un homme ait ce genre de comportement envers son épouse. D’ailleurs, tu admires le courage et la révolte de tes nièces et de ton plus jeune neveu, ayant même acquis une certaine proximité avec la plus âgée, Lyntha, qui n’hésite pas à protéger sa mère des coups de ton frère.

Contrairement au reste de ta famille, tu entretiens des liens d’amitié avec des représentants d’autres peuples. Tu t’intéresses à eux, à leur façon de vivre, à leurs capacités et au bien-être de leur peuple. Plusieurs croient que tu as les mêmes motivations que le reste de ta famille, que cette ouverture d’esprit dont tu fais preuve n’est qu’une ruse pour déceler les faiblesses des autres familles, et ça t’attriste profondément.

Finalement, tu désapprouves la façon dont les Ergorn ont acquis leur pouvoir à Dahud. Très proche de l’ancienne famille de représentants, tu te comptes chanceux de ne pas avoir péri aux mains des assassins envoyés par Ramose. Tu ne soutiens pas les plans de conquête de Sven Ramose comme le reste de ta famille. Tu ne crois pas que les autres peuples devraient être persécutés ou anéantis. Au contraire, tu crois que la coalition des différents peuples est ce qui vous rendra plus forts. On t’a gardé au sein de la famille parce que tu es un homme et parce que ta mère s’est opposée à ta destitution. On apprécie également tes qualités de diplomate, se servant fréquemment de toi comme messager entre les différentes familles dahudiennes. Dans les premières années, tu te gardais de formuler ton opinion, craignant les représailles de ton père et du dictateur, mais depuis que tu as découvert la façon dont tes frères traitent leurs épouses, depuis que tu as compris que ton père et tes frères n’éprouvaient aucun remords quant à la façon dont ils avaient atterri parmi les représentants, tu as du mal à rester de glace. Si tu es toujours là, c’est parce qu’on craint créer un scandale en t’assassinant. Toi qui est convaincu que les représentants devraient être des personnes tolérantes et ouvertes, tu ne vois pas Khorde comme un bon prospect pour représenter ton peuple. Si un malheur arrivait aux hommes de ta famille, tu ne verserais probablement pas une larme.

+ Si tu pouvais aller dans une autre région d'Oranda, où irais-tu et pourquoi ?

Tu as passé ton enfance et ton adolescence à Sezni, dans la magnifique ville d’Inaki. Ta vie d’adulte, tu l’as construite dans le sud de Lucrezia où tu as acquis plusieurs magnifiques demeures. Curieux de nature, tu aimes questionner les gens sur leur terre d’origine et tu aimes imaginer ce que serait ta vie dans les autres régions qui t’ont été décrites. Étant accoutumé à une température chaleureuse et à des villes très vivantes, tu ne pourrais probablement pas vivre à Vainui, même si tu aimerais visiter ce coin de pays un jour, la glace et la neige étant des concepts qui te sont presque étrangers.

Après mûre réflexion, si tu avais à choisir un endroit précis où t’établir (autre que Sezni ou Dahud et nonobstant les désirs de ton père et tes obligations, tant envers ta famille qu’envers ton peuple), tu aurais probablement fini par vivre sur les terres de Gorka. Fervent adorateur de vin, c’est sans doute dans cette région aux terres riches et luxuriantes que tu construirais ta demeure. Parce que si la politique ne t’enchaînait pas à la cité reine, à Dahud, tu posséderais plutôt un vignoble où tu travaillerais pendant la saison estivale et tu voyagerais sur les terres d’Oranda pour faire connaître le fruit de ton travail lorsque la saison des cultures serait terminée. C’est un rêve qui ne se réalisera probablement jamais, parce que ta famille est là pour rester et tu es marié à la politique comme certains sont mariés à leur religion.

+ Quel est l'élément que tu haïs au plus haut point ? Pourquoi ?

Tu ne connais pas de haine pour les gens simplement parce qu’ils ne te ressemblent pas. C’est ce qui te diffère tellement du reste de ta famille… Toi, tu crois que chacun des éléments se complète mutuellement, et que tous existent pour une raison bien précise. Même les anomalies que sont les Exempts ou les personnes qui ont en eux deux éléments, ne relèvent pas du hasard, parce que les dieux ne laissent rien arriver sans raison.

À vrai dire, les pires personnes qu’il t’ait été donné de rencontrer depuis ta naissance, depuis ta tendre enfance, ce ne sont ni des Eau, des Exempts, des Air ou des Terre… Ce sont plutôt des représentants de ton propre peuple. Peut-être est-ce dû au fait qu’ils maîtrisent un élément particulièrement indomptable. Il est vrai qu’il est difficile de ne pas laisser une telle puissance monter à la tête d’une personne… Peut-être que ce sont les valeurs véhiculées par les familles de ton peuple. Depuis ton arrivée à Dahud, tu as vu des hommes fréquenter d’autres femmes et des femmes respectables ont tenté de te séduire sans chercher à avoir de toi plus que ton corps, quelques instants de plaisir. Ce ne sont pas des choses courantes dans le désert d’où tu viens. Les Feu sont beaucoup plus… conservateurs. Ou bien peut-être que ce n’est qu’une simple coïncidence, mais tu as remarqué que plusieurs des tiens, dont ton père, tes frères et le plus âgé de tes neveux, n’hésitent pas à abuser de leur puissance contre les plus faibles. Et ça… c’est ça qui fait monter une haine et une colère terribles en toi.

+ As-tu un secret ? Un secret dont personne ne devrait en entendre parler ?

Les Ergorn ne seraient pas ce qu’ils sont aujourd’hui sans leurs précieux secrets. Tu ne fais pas exception à la règle. Comme tes frères et ta mère, tu portes certains secrets familiaux que tu emporteras dans la tombe (à moins, bien sûr, d’avoir une bonne raison de les révéler, ce qui vous mettrait tous en danger). Tu les portes comme un fardeau qui ne partira jamais. Mais ton plus grand secret, c’est un secret très noir qui a, jusqu’ici, empêché ton cœur d’aimer à nouveau. Il concerne ta belle et jeune épouse : Ashara. Tu as raconté à tous qu’un étrange mal l’a emportée en quelques heures à peine. Avec les années, tu t’es presque convaincu toi-même de cette version des faits…

C’était un secret qu’elle avait elle-même tenté très fort de cacher… Pendant plusieurs mois, elle avait sembler changer lentement. Et tu avais fini par découvrir son secret… Elle était une anomalie. Un deuxième tatouage, très discret, s’était manifesté sur son avant-bras, juste sous celui de votre peuple. Tu avais alors compris pourquoi son don de feu était devenu aussi puissant dans les derniers mois : l’Air était en elle. Tu lui avais promis de garder son secret, tu l’aimais plus que tout, mais elle s’est enlevé la vie quelques semaines plus tard.

Le fait que ton père ait choisi de ne pas unir ta vie à celle d’une autre femme, que ce soit par crainte de voir leurs secrets exposés ou par manque d’épouses respectables, ne te dérange aucunement. Parce qu’Ashara est toujours restée dans ton cœur. C’est grâce à elle que tu t’es ouvert aux autres peuples… Après sa mort, tu as eu envie d’apprendre à connaître des gens de partout, à comprendre les autres éléments. Tu as eu envie de faire comprendre aux gens qu’il n’était pas normal de stigmatiser les anomalies de cette façon. Elle t’a fait cadeau de ta plus belle qualité, qui est, pour ta famille, ton plus grand défaut, ta plus grande faiblesse : ton ouverture d’esprit.

+ Quel est ton rôle au sein de ta région ?

Tu es un policien. Ta spécialité, c’est la diplomatie. Avant la montée au pouvoir de Ramose, tu habitais Lucrezia où tu travaillais comme conseiller, à la demande de l’ancien roi de Sezni. Tu assistais aux discussions entre les représentants feu et ceux des autres nations et tu portais les missives à Sezni lorsque c’était nécessaire. Le coup d’état est survenu alors que tu étais en déplacement. Tu as été chanceux d’échapper à l’assassinat de tes collègues. Suite aux événements, ton père t’a réclamé auprès de lui.

Depuis que Karam et Ahankh sont devenus les représentants de ton peuple, tu vis avec eux dans le palace des représentants feu. Tu fais partie des conseillers, tu participes aux discussions entre les représentants, tu portes les messages de ton père aux autres familles et tu négocies parfois certaines ententes pour lui, mais en privé, tu es le mouton noir de la famille, celui qu’on ne garde que pour éviter les scandales. C’est un mal pour un bien, parce que ta position te permet de formuler tes opinions, mais on te fait sentir comme un véritable paria. Tu as également conservé ton rôle d’agent de liaison avec le sud. Karam semble éprouver un malin plaisir à t’y envoyer dès qu’il ne veut pas que tu assistes à certaines assemblées… Comme tu tiens à ta vie, tu te plies à ses désirs.

+ Si tu devais assister à une mise à mort injuste qui mettrait en danger un innocent, que ferais-tu ?

Tout dépend évidemment du contexte. Tu n’as pas l’habitude à t’opposer aux décision des grands de ce monde. Par contre, si tu voyais des civils sur le point d’exécuter une personne, innocente ou pas, tu t’interposerais certainement. À vrai dire, lorsque tu vois de simple citoyens du peuple tenter de faire la loi dans les rues de Dahud, tu n’hésites pas à utiliser ton don et à leur laisser clairement savoir qu’ils ne sont pas de ceux qui décident de la vie ou de la mort d’autrui. Par contre, une mise à mort ordonnée par les représentants, le dictateur, le roi ou les présidents te verra totalement impassible. Tu as foi en la justice, même si tu n’es pas d’accord avec le fait que les systèmes gouvernementaux soient si différents d’une région à l’autre.

+ Que penses-tu de la séparation entre les éléments ? Crois-tu que cela est normal, ou contre-nature ?

C’est un mal nécessaire. Évidemment, tu es de ceux qui ont une grande ouverture d’esprit et une grande envie de te mêler au peuple d’Oranda tout entier. Tu crois que tous ont un rôle au sein du monde qui vous entoure, mais les gens ne voient pas tous les choses de la même manière. En effet, tu sais que l’humain est conçu pour se méfier de ce qu’il ne connaît pas. Il est donc humainement impossible pour les différents peuples de se côtoyer chaque jour sans que la guerre ne finisse par éclater. C’est d’ailleurs pour cette raison que les représentants existent. Tu crois, personnellement, que les représentants devraient tous être des personnes aussi ouvertes d’esprit que tu l’es toi-même. Ça faciliterait beaucoup les choses.

Un monde où les différents systèmes qui existent dans chaque région seraient abolis est ce qui te semble le plus logique. Tu crois que le peuple devrait élire des représentants, comme ceux qui se trouvent à Dahud, afin que tous puissent vivre en harmonie. Il n’est pas logique selon toi de fermer ainsi les frontières. Instinctivement, les gens vivent entre eux, mais une division aussi totalitaire n’est pas nécessaire.

+ Crois-tu en l'existence de l'élément Matière ?

On dit que Ramose les étudie. Si tu sais bien une chose au sujet de ce grand maître du feu, c’est qu’il n’est pas menteur. Charismatique, certes. Mais menteur, jamais. S’il prétend les étudier, c’est qu’ils doivent exister. Tu ne sais pas si tu crois tout ce qu’on raconte à leur sujet, par contre. Peut-être finiras-tu par rencontrer l’un d’entre eux pour réussir à te faire une idée plus précise sur la question.

+ Si tu devais défendre quelque chose, une idée, un concept, une valeur ? Et si tu devais t'opposer à quelque chose ?

Probablement le respect et l’égalité entre les hommes et les femmes. Tu as trop souvent vu tes frères lever la main sur leurs épouses. Quand tu te rappelles ton Ashara – cette femme qui a fait de toi un homme meilleur, une personne tolérante, aimante et ouverte à la différence avant que tu ne la perdes, bien trop vite à ton goût –, tu n’arrives pas à comprendre comment un homme puisse lever la main sur la femme qui partage son lit, porte ses enfants, répare ses vêtements et écoute chacun de ses soucis attentivement. S’il y a une chose qui t’attriste particulièrement par rapport à ton peuple, ce sont bien les rapports qui existent entre les hommes et les femmes, surtout dans le désert de Sezni. Pourquoi les femmes devraient-elles se contenter d’appartenir à leur mari, leur père ou leur frère ? Pourquoi devraient-elles valoir aussi peu qu’un animal domestique ? N’ont-elles pas leur volonté propre ? Ne sont-elles pas des personnes à part entière ? Tu as d’ailleurs du mal à fréquenter la plupart des femmes de ton peuple qui sont trop soumises à ton goût. Les rapports entre un homme et son épouse devraient être d’égalité.

Une autre idée que tu serais porté à défendre, c’est l’égalité et la coopération entre les éléments. Même si la séparation est nécessaire pour l’instant, tu crois qu’il serait possible, éventuellement, d’éliminer peu à peu les frontières entre les différentes régions, d’éliminer la séparation entre les éléments. Ce concept est tellement ancré dans chacun des peuples qu’il est difficile de se côtoyer, même à Dahud, mais si on apprenait aux enfants que tous sont égaux, lentement, mais sûrement, les éléments pourraient vivre harmonieusement.

+ Si tu devais me raconter un événement du passé...  

Difficile d’oublier cette première rencontre avec elle. Du haut de tes 18 ans, tu avais du mal à accepter la décision prise par ton père. Tu t’étais toujours imaginé qu’étant le cadet, tu échapperais à un mariage arrangé comme ceux que tes frères s’étaient vus imposer. C’est donc à contrecœur que tu avais enfourché ta monture pour quitter la magnifique demeure des Ergorn à Inaki. Le voyage jusqu’à Dahud en compagnie de ton père et de Nove ne te faisait pas envie. Tu n’étais plus allé dans ce coin d’Oranda qu’une fois, à tes 15 ans, quand tu avais dû aller passer ton test. Une pure perte de temps, à ton avis, puisque tu savais depuis longtemps qui tu étais. Les Ergorn étaient Feu. Il n’en serait jamais autrement. Tu avais beau être très différent de tes frères et ton père, tu n’en étais pas moins un Ergorn. Tu ne faisais pas exception.

La cité reine était aussi belle que dans tes souvenirs. Peut-être même plus majestueuse encore que la dernière fois que tu t’y étais rendu. Vous aviez déambulé dans les rues jusqu’au sud de la cité où vous étiez entrés dans la cour d’une maison gigantesque. Et près de son père et de sa mère, il y avait elle. Ashara... Jamais tu n’avais vu d’aussi belle femme. Une véritable princesse du désert avec sa longue chevelure d’ébène qui cascadait entre ses reins, son regard clair comme le ciel bordé de longs cils aussi noirs que la nuit et sa peau de satin, un peu plus claire que la tienne. Et alors que vos pères discutaient, tu observais son magnifique sourire et ce regard qui te dévisageait avec une franchise et une honnêtement désarmants. Par la suite, tu avais eu l’occasion de passer de longs moments avec elle. Et au fil de vos conversations, tu avais appris qu’Ashara était une femme de conviction. À la fois douce, téméraire et impulsive, elle n’hésitait pas à te tenir tête lorsqu’elle en ressentait le besoin.

Et vous avez uni vos vies quelques mois plus tard, au cours d’une magnifique cérémonie dans le temple de Malaggar. Ce fut le début de deux années de bonheur dans votre petite maison tout près de celle de ton père et de ta mère. Ashara et toi étiez comme deux parties du même être, presqu’en symbiose.

Un jour, tu as remarqué que son comportement avait changé. Elle semblait nerveuse, sur ses gardes. Elle dormait mal et ne mangeait presque plus. À plusieurs reprises, elle avait créé des flammes assez intenses qu’elle ne parvenait pas à contrôler. Alors qu’elle était endormie près de toi, tu as aperçu cette étrange marque sur son avant-bras… tout près de celle qui indiquait son appartenance à votre peuple. Et tu l’avais reconnue, cette marque. Celle du peuple de l’Air. Tu l’as soutenue, tu as tenté de l’épauler, mais tu voyais bien qu’elle n’étais plus celle qu’elle était…

C’est arrivé un jour où tu avais dû quitter la maison pour te rendre au palace. À l’époque où la famille royale régnait toujours. Alors que tu étais sur le chemin du retour, un de tes serviteurs t’avait rattrapé et t’avais entraîné vers ta demeure. En panique, il tenait un discours incompréhensible. Si bien que tu n’avais réalisé ce qui se passait que lorsque tu avais vu son corps étendu dans le hall d’entrée. Le désespoir t’avait instantanément submergé. Et depuis, malgré les quinze années qui sont passées, il ne t’a jamais véritablement quitté…

+ Une dernière chose...

Il s’agit d’un honneur pour moi de devenir le premier DC d’Oranda. J’espère passe de nombreux mois parmi vous ! Je vous aime très fort

Code:
Ҩ [color=firebrick]Charles Michael Davis[/color] ~~  Ranrek Ergorn


© Nalex


Dernière édition par Ranrek Ergorn le Sam 4 Fév - 21:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 1161
❝ Avatar : la sublime alicia vikander fassbender (bientôt bientôt)
❝ Multi-Compte(s) : la tête brûlée rashka velane, l'étrange letto danvan
❝ Crédits : praimfaya

❝ Métier : voyageuse illégale
❝ Age : vingt-six ans déjà
❝ Niveau : 4


~#~Sujet: Re: after all, we are all humans Ҩ Ranrek Jeu 2 Fév - 13:56

Rebienvenue avec ton Dc qui est OMG TROP CANON *retiens ses hormones*
J'ai trop trop hâte de lire ce que tu nous prépares, premier Dc d'Oranda : la classe !

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar

Ranrek Ergorn
initié


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 460
❝ Avatar : Charles Michael Davis
❝ Multi-Compte(s) : Styx Frasier, Rhenis Kunan & Chenoa Ismor
❝ Crédits : Cromignonne (ava) Azuriel (signa)

❝ Métier : Politicien, diplomate
❝ Age : 35 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: after all, we are all humans Ҩ Ranrek Jeu 2 Fév - 16:28

Merciiiiiiii Aspyn
En fait, la fiche est presque terminée, mais je voulais pas tout poster dlun coup. Je dois encore la peaufiner, je terminerai ça ce soir ou ce week end

______________________

He stepped down, trying not to look long at her, as if she were the sun, yet he felt her like the sun, incapable of ignoring her, even without looking. Ran&Eden



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 1620
❝ Avatar : Kristofer Hivju
❝ Multi-Compte(s) : Kara Ergorn-Jaggde, Cyne Wkar
❝ Crédits : angeldust, pinterest

❝ Métier : Aide son ami Aishwarya à sa taverne
❝ Age : 37 ans
❝ Niveau : Je n'ai pas de niveau


~#~Sujet: Re: after all, we are all humans Ҩ Ranrek Jeu 2 Fév - 16:37

Oh nom d'un chien asthmatique Oh nom d'une punaise

Rebienvenue Bon, tu sais que si tu as des questions tu peux nous les poser hein hâte de voir ce que tu nous as fait

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Sven Ramose
expert


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 326
❝ Avatar : Michael Fassbender
❝ Crédits : HardCandy

❝ Métier : Dictateur du Sud
❝ Age : 38 ans
❝ Niveau : 9


~#~Sujet: Re: after all, we are all humans Ҩ Ranrek Jeu 2 Fév - 20:05

OHHHHHHHHHHHHH un autre feu ; j'veux pleurer de joie :') !

Re-bienvenue o/ ! ! !

______________________

No honest man can have pleasure in exercising power over his people. But we know words are so powerful, they can create a moment, bring grace and love or unite. But they can destroy just as easily. — .

power is my destiny


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ranrek Ergorn
initié


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 460
❝ Avatar : Charles Michael Davis
❝ Multi-Compte(s) : Styx Frasier, Rhenis Kunan & Chenoa Ismor
❝ Crédits : Cromignonne (ava) Azuriel (signa)

❝ Métier : Politicien, diplomate
❝ Age : 35 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: after all, we are all humans Ҩ Ranrek Jeu 2 Fév - 22:35

Je suis une fidèle des Feu !
Mais je ne garantis pas la fidélité jusqu'au TC

______________________

He stepped down, trying not to look long at her, as if she were the sun, yet he felt her like the sun, incapable of ignoring her, even without looking. Ran&Eden



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 670
❝ Avatar : Anna Speckhart
❝ Crédits : Cproject., beating heart, Bristolbudgie & Oh Land
To the surface where you`ll be waiting
❝ Métier : Couturière
❝ Age : 26 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: after all, we are all humans Ҩ Ranrek Jeu 2 Fév - 23:45

Les Feu c'est mal ! On manque d'Eau

Et sinon je plussoie Aspyn pour les hormones What a Face

Rebienvenue

______________________


So long under water ♦ I couldn't hold my breath anymore ♦ In this watery world ♦ I went ♦ Down, down, down ♦ Past the carals ♦ Sinking into the bottomless deep

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ranrek Ergorn
initié


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 460
❝ Avatar : Charles Michael Davis
❝ Multi-Compte(s) : Styx Frasier, Rhenis Kunan & Chenoa Ismor
❝ Crédits : Cromignonne (ava) Azuriel (signa)

❝ Métier : Politicien, diplomate
❝ Age : 35 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: after all, we are all humans Ҩ Ranrek Ven 3 Fév - 5:22

Hihi merci les amis ^^
J'ai finalement terminé ! @Sven Ramose, si tu pouvais confirmer que tout te va au niveau du lien que j'ai donné à Ranrek avec toi, je te donnerais mille bisous

______________________

He stepped down, trying not to look long at her, as if she were the sun, yet he felt her like the sun, incapable of ignoring her, even without looking. Ran&Eden



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: after all, we are all humans Ҩ Ranrek Sam 4 Fév - 19:04

Rebienvenue !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Mère Nature
tout puissant


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 520
❝ Avatar : la nature
❝ Crédits : Pathos


~#~Sujet: Re: after all, we are all humans Ҩ Ranrek Sam 4 Fév - 22:01




Fiche Validée !

BIENVENUE CHEZ LES FEU

✔Félicitations pour ta validation !

Tu fais désormais entièrement partie de l'aventure. Nous avons le plaisir de t'intégrer au groupe des Feu et d'accorder le niveau 3 à ton personnage.

La première étape, la plus importante, est de venir recenser ton avatar, ton nom de famille et ton métier. Cela permettra qu'on ne te les pique pas ! La prochaine étape est l'ouverture de ta fiche de liens, indispensable pour te créer tout plein de relations. Tu auras également la possibilité d'ouvrir ta fiche de topics, pour ne pas t'y perdre avec tous tes RP. Au fil de ton aventure, tu pourras gagner des points pour ton personnage ainsi que pour ton groupe, mais n'oublie surtout pas de les recenser. Pour augmenter la puissance de ton pouvoir, tu devras remplir certains objectifs qui te permettront de passer au niveau suivant. Un petit guide est à ta disposition si tu es un peu perdu & puis si tu as besoin d'un parrainage, nous sommes là pour t'aider à prendre tes marques et répondre à toutes tes questions (: Amuse-toi bien sur Oranda !

fiche By Camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oranda.forumactif.com
after all, we are all humans Ҩ Ranrek
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oranda ~ Truth is not far :: Papiers d'Identité :: Présentations :: Fiches acceptées-
Sauter vers: