AccueilAccueil   Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture d'Oranda
Le forum est fermé aux nouvelles inscriptions. Merci d'avoir fait vivre
Oranda pendant près d'un an
Sound of Drums
Si vous avez aimé Oranda, retrouvez nous sur Sound of Drums,
un forum médiéval élémentaire qui vient d'ouvrir

Partagez|

Ҩ Fureur animale | Rhenis et Úna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Oracle
tout puissant


❝ Message : 200
❝ Crédits : Eden Memories


~#~Sujet: Ҩ Fureur animale | Rhenis et Úna Mar 12 Sep - 11:01




Rhenis Kunan & Úna Wylkir


Voici votre sujet tiré au sort avec grâce par votre adminette chérie. Vous êtes complètement libres sur le déroulement et le dénouement de cette aventure. Nous vous mettons en contexte, à vous de poursuivre l’histoire. Il n’y aura pas d’intervention PNJ au cours de ce rp (à moins que vous ne le demandiez). Amusez-vous bien (et si vous le souhaitez, pour plus d'informations quant à cette exposition, vous pouvez contacter @Brehn Shöva-Drogon )

Citation :
Fureur animale

Lucrezia est une capitale réputée pour toutes ses activités hors normes qui peuvent avoir lieu dans ses différents quartiers. Tel est le cas dans les rues du quartier Est de Lucrezia, où une exposition animale présentant des animaux exotiques venus de toutes parts a lieu depuis un moment. Malheureusement pour les exposants — et également pour les visiteurs —, des animaux parviennent à s’échapper et s’enfuir dans les rues de la capitale, causant beaucoup de tort aux pauvres malheureux n’ayant guère vu les bestiaux se ruer vers eux… et voilà qu’un buffle énorme arrive droit sur vous, tête baissée, les cornes menaçantes, prêt à vous écraser comme une vulgaire brindille. Loin derrière lui, son maître semble peiner à le rattraper.

Comment réussirez-vous à vous sortir de ce faux pas ? Seuls les dieux peuvent le dire.

Avant que le buffle n'arrive, on vous propose d'être en train d’assister/de participer à un spectacle donné par Una et ses collègues, spectacle qui sera interrompu par l’animal en furie.

fiche By Camo©️015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Úna Wylkir
adroit


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 205
❝ Avatar : Deborah Ann Woll
❝ Multi-Compte(s) : Marigold
❝ Crédits : Stolen Paradise ■ bloodypreacher ■ Thedarklordslover

❝ Métier : Caravanière, spécialité contorsion et équilibre
❝ Age : 30 ans
❝ Niveau : 4


~#~Sujet: Re: Ҩ Fureur animale | Rhenis et Úna Jeu 21 Sep - 4:06

C'est plus au moins une journée comme une autre pour Úna. Journée comme une autre qui, pour bien des personnes, serait exceptionnelle. Pour elle, c'est normal. Elle ne dirait pas que c'est une routine, loin de là, mais elle ne voit plus autant l'aspect merveilleux des débuts. C'est son métier, avec ces côtés positifs et négatifs. Elle se plaint pas, ce n'est pas son genre de toute façon. Ce n'était pas comme si elle avait quelqu'un à qui se confier.
Elle n'a pas d'amis, ce qui est normal avec comment elle est. Ça ne lui dérange pas. Elle ne déteste pas les autres caravaniers, mais elle préfère la solitude majoritairement du temps. Elle préfère aussi choisir sa compagnie, ce qu'elle a fait, il y a sept ans environ, mais ce n'est pas la même chose. Il y a une différence entre le côté professionnel et personnel. Elle n'y pense pas très souvent, elle ne se sent pas seule, ou sinon c'est très rare. Et quand cela arrive, un tour dans une auberge, ou dans n'importe quel endroit public lui permet d'arranger cela.
Bref, manger, se pratiquer ensuite, entendre certaines suggestions de nouveaux numéros, de critiques entendues, un peu de temps libre et c'est ensuite le début d'une nouvelle représentation. Les prestations se font, plus au moins rapidement selon les personnes qui regardent, elles peuvent durer un peu plus longtemps quand il y a plus d'intéressés pour un numéro en particulier.
Elle est en train de commencer le sien lorsque des cris se font entendre, ce qui n'indique rien de bon. Est-ce une nouvelle attaque ? Qu'est-ce qu'il se passe ? Des murmures et des commentaires de toutes sortes se font entendre dans la foule et des regards se font aussi parmi les artistes.
Le spectacle s'arrête, puisque les divers sons ne s'arrêtent pas et elle descend sa jambe pour la reposer sur le sol. Elle regarde ensuite, comme tout le monde, en direction des divers hurlements. La réponse ne tarde pas à se faire savoir lorsqu'un buffle apparaît, un type courant derrière lui.
L'animal court, comme si sa vie en dépendait (c'est peut-être le cas en fait avec l'alimentation de certaines personnes), bousculant les distraits, et tout ce qui est devant lui. Rien ne l'arrête, une vraie vague. Il se dirige vers la Caravane, en espérant qu'il ne fonce pas dans cette dernière vraiment. Il est temps de dégager. Ce qu'elle ne tarde pas à faire, ne voulant pas faire cette sorte de rencontre. Bien qu'elle risque d'en être une assez mémorable, elle ne veut pas en faire l'expérience... et elle risque peut-être de ne jamais s'en souvenir de toute façon. Autant éviter cela.
Elle n'est pas la seule à courir, mais d'autres le font moins bien qu'elle... ou en paniquant plus. Un homme, assez baraqué, lui fonce dedans, ce qui la fait foncer dans une jeune femme, et elles rejoignent toutes les deux le sol sous cette double impulsion. Elle jure, et relève la tête, espérant ne pas être dans la direction de cet animal bien imposant.

______________________

Afraid to lose control ■ Caught up in this world ■ I've wasted time, I've wasted breath ■ I think I've thought myself to death


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Rhenis Kunan
initié


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 756
❝ Avatar : Sarah Gadon
❝ Multi-Compte(s) : Styx Frasier, Khorde Ergorn & Chenoa Ismor
❝ Crédits : lux aeterna (ava) frimelda (sign)

❝ Métier : Future représentante en chef
❝ Age : 27 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: Ҩ Fureur animale | Rhenis et Úna Sam 30 Sep - 20:53


Fureur animale
ft @Úna Wylkir
le huitième jour de la Treizième Lune de l'An 836
Ç’aurait pu être une journée comme toutes les autres – même si les choses ne sont plus vraiment ce qu’elles étaient depuis cette fatidique Dixième Lune qui a amené la noirceur de la vie des habitants d’Oranda… Gaarlhe, l’unique jour de repos que s’accordent la plupart des citoyens de la cité de Lucrezia. Il est rare que tu t’accordes ce luxe – ce qui peut sembler étrange considérant que tu fais partie de la strate privilégiée de la société dahudienne. C’est que depuis le fiasco de la Fête des Dieux, tu ne connais plus de repos. Chaque instant de chaque jour, tu le passes à réfléchir à ce que tu pourrais faire – à ce que la garde Eau pourrait faire – pour assurer la sécurité des vôtres et débusquer celui ou celle qui a détruit tout ce que les Kunan, les Birghild et les Fanior avaient mis tellement d’années à construire. C’en est devenu une véritable obsession.

Tu t’es levée tôt. Tu t’eesprélassée une bon moment dans ton bain à te demander de quelle façon utile tu pourrais occuper ta journée – relire les rapports reçus des soldats encore une fois, visiter quelques boutiques d’orfèvre et quelques forges avec Einar ou un autre conseiller pour identifier le propriétaire du couteau, interroger encore une fois les extrémistes dans les donjons… les possibilités étaient infinies. Tu as finalement décidé d’aller marcher dans les rues de la ville, dans le centre de la cité et dans les quartiers au nord qui étaient tellement chers à ton cœur. Malgré le départ des Fanior et des Birghild, la vie continue à se dérouler plutôt paisiblement à Lucrezia. Pourtant, tu sais que ceux qui fomentent de noirs desseins n’oeuvrent pas sous la lumière du jour. Vous n’avez pas vu venir cette première frappe survenue près de trois Lunes plus tôt et tu crains que vous ne voyiez pas la prochaine. Les rapports reçus la veille indiquaient une recrudescence de visiteurs dans la cité, les gens rapportaient des catastrophes terribles dans plusieurs régions qui les poussaient à chercher refuge au centre du continent, mystérieusement laissé intact par les Dieux. En lisant tout cela, tu ne peux t’empêcher de songer que les dieux préparent quelque chose, qu’il sera difficile d’apaiser leur colère après l’affront commis par les extrémistes lors de la Fête des Dieux et celui commis par le meurtrier d’Osrian Birghild.

Après avoir cassé la croûte dans les salons de tes appartements, pensive, tu as enfilé des vêtements confortables et modestes. Une longue tresse blonde qui dévoile la délicatesse de tes traits, la blancheur de ta peau d’albâtre et le rose sanguin de tes lèvres pulpeuses, un pantalon noir et confortable, une chemise couleur sarcelle aux manches bouffantes, un corsage de suède noir et une paire de bottes de cuir souple. Il ne fallait pas se voiler la face : peu importe l’accoutrement dont tu te vêtrais, les gens finissent toujours par reconnaître la chevelure blonde et le regard glacé des Kunan, surtout dans le quartier nord de la ville. Ta famille, bien qu’elle ne soit plus aussi aimée par le peuple qu’elle l’ait été par le passé, est un emblème de Vainui dans la région centrale.

Ainsi, suivie de loin par deux gardes, tu progressais dans les rues au cœur de la cité lorsque tu es arrivée tout près de la Caravane. Là, sous le regard émerveillé de leurs spectateurs, les caravaniers s’adonnent à des performances toutes plus étranges et compliquées les unes que les autres. Ton cœur se serre à la pensée que les artistes de cette fameuse Caravane qui sillonne les rues de la ville depuis plusieurs jours plairaient certainement à ton frère et son épouse pour le prochain bal qui se donnerait au palais. Une demoiselle blonde fait montre d’une souplesse et d’une agilité remarquables alors qu’elle entame une démonstration de contorsions qui coupe le souffle de l’assemblée. Tu sursautes à plusieurs reprises alors que ses membres se convulsent d’une façon étrangement inhumaine.

Pourtant, une clameur s’élève au loin et stoppe le spectacle alors que ton cœur se serre violemment dans ta poitrine. Des cris, des pleurs, la peur déferle dans les rangs des spectateurs qui se mettent à se disperser rapidement, détalant dans les ruelles comme des lapins dans les bois. Tu restes figée un bon moment au milieu de la rue, aperçevant le taureau en furie fendre l’air vers toi, son maître affolé sur le talons. Reprenant tes esprits, tu prends tes jambes à ton cou et t’élance pour te mettre à l’abri lorsque ton corps entre en collision avec celui d’une grande femme délicate. « Mais qu’est-ce que… ? » Étourdie, tu mets quelques secondes à t’aperçevoir que la terre tremble de plus en plus fort sous vos corps affalés. Tu lèves un regard alarmé vers l’animal en furie, reprenant subitement tes sens. Empoignant le bras de la blonde que tu reconnais comme étant la caravanière à la flexibilité surnaturelle, tu la tires sur le bord des bâtiments qui s’alignent le long de la rue. « Il faut qu’on dégage, et vite, » que tu lui souffles.
(c) FRIMELDA @Vanka ● 843 mots


______________________


Being strong
(c) FRIMELDA



Dernière édition par Rhenis Kunan le Ven 20 Oct - 4:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Úna Wylkir
adroit


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 205
❝ Avatar : Deborah Ann Woll
❝ Multi-Compte(s) : Marigold
❝ Crédits : Stolen Paradise ■ bloodypreacher ■ Thedarklordslover

❝ Métier : Caravanière, spécialité contorsion et équilibre
❝ Age : 30 ans
❝ Niveau : 4


~#~Sujet: Re: Ҩ Fureur animale | Rhenis et Úna Mer 18 Oct - 1:07

Cela donne une impression de fin du monde toutes ses personnes qui se précipitent un peu partout, à vouloir échapper à cet impressionnant animal (qui trouve peut-être toutes ses personnes qui se précipitent partout impressionnantes). Tout se passe très vite. Il change de direction, revient vers là où il était, pour en prendre une nouvelle. Il semble en suivre une connue que de lui. Il n'est pas logique devant toutes ses personnes, il a peut-être peur lui aussi.
Qu'en sait-elle Úna ? Elle ne parle pas animal, elle n'est pas une Terre. Terre qui serait bien pratique en ce moment... bien qu'elle ne sache pas exactement comment cela fonctionne. Peut-être que sur un animal inconnu ou encore à fleur de peau, le pouvoir ne fonctionne pas.
De toute façon, elle est occupée à se retrouver presque par terre à cause de la panique. Vite fait, elle s'imagine le pire : on lui marche dessus et elle ne peut pas se relever. C'est déjà arrivé, pas à elle, mais elle a entendu des récits. On court, on fuit et on ne porte pas attention à où on met les pieds, alors on peut écraser quelqu'un ayant perdu l'équilibre ou encore qu'on a poussé, comme elle et la personne par terre n'a aucune chance et finit écrabouillée par ses paires.
Heureusement, ça ne lui arrive pas. La jeune femme dans laquelle elle a foncé dans le vouloir la prend par le bras, et lui dit qu'il faut dégager, et vite. Elle ne s'obstine pas, ne comprenant juste pas pourquoi elle le lui a dit alors que c'est plutôt clair qu'il faut le faire. Elle ne va pas rester là, pépère, alors qu'elle peut finir en mauvais état (dans une bonne situation). Elles courent donc afin de fuir cet animal qui n'a aucune trajectoire fixe. Elles doivent en changer elles aussi, justement car il est imprévisible.
« Par ici ! » dit-elle, avisant des barils, montés les uns sur les autres, avec quelques espaces, assez pour grimper dessus, sur le bord d'une maison ; ou bien d'une taverne vu le nombre de barils qu'il y a (ce qui n'est qu'un détail en ce moment, l'important étant qu'elle(s) soi(en)t à l'abri). Elle n'a besoin de rien de plus pour pouvoir se (les) sauver.
Elle monte sur les barils, qui sont de plus en plus haut et de plus en plus instables. Elle y va, le pied sûr, sans hésitation, n'utilisant aucune de ses capacités malgré l'apparence qu'elle donne. Au fur et à mesure, elle tend la main à la blonde, ne sachant rien des siennes.
Il n'y a aucune générosité d'esprit ou de cœur dans ce qu'elle est en train de faire. Tout est calculé, tout est pensé. C'est pour empêcher une mauvaise réputation de se profiler. Elles pourraient très bien rester tout en haut des barils, mais c'est risqué si le buffle se décide de foncer dans ces derniers. Alors, pour aller sur le toit, elle monte, avec la force de ses bras sur ce dernier.
En quelques mouvements, elle est montée et retournée pour aider la jeune femme à la rejoindre. Ce n'est pas un toit idéal, il n'est pas plat, mais en pente. Elles sont tout de même plus en sécurité que plus bas.
« J'vais voir si on peut pas descendre ailleurs. » dit-elle. Ce qu'elle fait, se relevant et cette fois-ci, elle est prête à utiliser son don pour contrôler le vent en cas de besoin, pour être sûre de ne pas perdre l'équilibre et d'aller rejoindre le sol plus vite qu'elle ne le voudrait s'il y a une rafale. Il n'y en a pas eu de la journée, mais on ne sait jamais comment le temps peut changer, elle préfère se tenir prête.

______________________

Afraid to lose control ■ Caught up in this world ■ I've wasted time, I've wasted breath ■ I think I've thought myself to death


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Rhenis Kunan
initié


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 756
❝ Avatar : Sarah Gadon
❝ Multi-Compte(s) : Styx Frasier, Khorde Ergorn & Chenoa Ismor
❝ Crédits : lux aeterna (ava) frimelda (sign)

❝ Métier : Future représentante en chef
❝ Age : 27 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: Ҩ Fureur animale | Rhenis et Úna Ven 20 Oct - 4:26


Fureur animale
ft @Úna Wylkir
le huitième jour de la Treizième Lune de l'An 836
Tu remercies tous les dieux d’Oranda d’avoir eu la présence d’esprit d’enfiler un pantalon à la place des sempiternels jupons que tu portes habituellement lorsque tu as sélectionné tes vêtements ce matin-là. La gouvernante qui s’occupe de tes appartements t’a servi un regard réprobateur lorsqu’elle a vu que tu avais enfilé des vêtements masculins plutôt que ceux qu’elle avait fait préparer à ton intention. Curieusement, malgré le statut que tu as acquis avec le temps, les gens de ton entourage semblent constamment surpris lorsque tu choisis d’opter pour un habillement pratique. Tes frères et ton père ne sont pas du genre à critiquer les choix vestimentaires que tu fais. Malgré tout, tu aperçois parfois le regard d’Aessa et Zentha lorsque vous vous croisez dans les couloirs du palais. Ça ne t’a jamais trop dérangée. Tu n’as jamais eu l’intention d’être une fragile demoiselle qui occupe ses journée en brodant des vêtements, en jouant de la harpe ou en veillant au bon roulement d’une maisonnée. Le rôle d’une épouse de la noblesse est très loin de tes ambitions. Et bien que tu ne minimises pas l’importance des femmes qui choisissent cette voie, tu es fière de dire que tu ne t’en tiens pas aux conventions et que ce sont des femmes comme toi, comme Ceersa Birghild, Zora Birghild, Nymeria Drogon, Elwyn Valior et Skynen Fanior qui amélioreront le sort de la gent féminine dans la société orandienne. Parce qu’après tout, pourquoi les femmes ne pourraient-elles pas avoir autant de droits et d’estime que les hommes qui les entourent ?

Avec tous les événements qui ont secoué la vie des habitants d’Oranda dans les dernières lunes, tu songeais même à trouver un maître qui pourrait t’aider à t’entraîner pour accroître des facultés. L’Eau est profondément ancrée en toi. Tu aimes la manipuler. Tu ne changerais d’élément pour rien au monde. Il te semble insensé que, malgré toutes vos obligations, vous n’ayez jamais accordé plus d’importance que cela à avoir un bon niveau dans votre maîtrise.

Cet ordre de bouger rapidement est sorti de ta bouche comme un automatisme. C’est ainsi qu’elle a été taillée, Rhenis Kunan, autoritaire et directrice. Même si c’est une évidence, tu te devais de le prononcer haut et fort. Vous progressez rapidement lorsqu’elle indique une pile de barils qui vous donnent suffisamment d’espace pour grimper sur le toit d’un petit bâtiment. Tu n’as jamais été à l’aise dans les hauteurs. Plonger dans un lac pour fuir un animal – comme tu as cru le faire plusieurs semaines auparavant à Vainui –, ça, c’est dans tes cordes. Mais grimper dans un arbre, sur un toit, très peu pour toi. Pourtant, ton instinct de survie te souffle de la suivre, et tu te dois de lui obéir.

Elle a dû sentir ta réticence, parce qu’elle te tend la main à mesure qu’elle escalade la structure, t’aidant à progresser dans ton ascension. Une fois tout en haut, tu ne peux que te souvenir du souffle saccadé de la bête effrayée qui s’est précipitée sur la foule. L’acrobate pense probablement comme toi, parce qu’elle se sert de ses puissantes épaules pour se hisser sur le toit de la maison. Tu la suis tant bien que mal, acceptant la main qu’elle te tend avec un bref sourire pour lui indiquer ta gratitude. L’emplacement n’est pas idéale. Tes jambes flageolent à la vue de vide si près de ton corps, mais regarder en l’air ne changerait rien. Tu tentes plutôt d’apercevoir le visage des soldats qui te suivaient de loin pour les attirer vers toi.

« J’vais voir si on peut pas descendre ailleurs, » annonce la blonde contorsionniste en se déplaçant sur le toit, bien à l’aise. Sans même qu’elle n’ait à le dire, tu devines que cette femme est probablement bénie par Jalahiel, le dieu de l’Air qui fait cadeau d’une agilité et d’une équilibre incroyables à ses enfants. Tu ascquiesces en fouillant le paysage de ton regard pâle. « J’espère que personne ne sera blessé trop gravement… » que tu déclares, plus pour toi-même que pour ta compagne d’escalade. « Moi c’est Rhenis. Merci de m’avoir aidée. Je serais sûrement dans de beaux draps si vous n’aviez pas été là… »

Soudain, un cri retentit derrière toi. Tu fais volte-face brusquement, cherchant des yeux l’origine de ce cri de ton regard perçant. Dans ton élan, ton pied glisse sur les ardoises de la maison. Ton cœur s’affole alors que tu crois bien tomber dans le vide, mais tu parviens à te rattraper et te remettre sur tes pieds. « Ça va, que tu dis en riant nerveusement. Je suis maladroite quand je suis nerveuse. »
(c) FRIMELDA @Vanka ● 773 mots


______________________


Being strong
(c) FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Úna Wylkir
adroit


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 205
❝ Avatar : Deborah Ann Woll
❝ Multi-Compte(s) : Marigold
❝ Crédits : Stolen Paradise ■ bloodypreacher ■ Thedarklordslover

❝ Métier : Caravanière, spécialité contorsion et équilibre
❝ Age : 30 ans
❝ Niveau : 4


~#~Sujet: Re: Ҩ Fureur animale | Rhenis et Úna Mar 24 Oct - 4:49

Au moins, la blonde ne se plaint pas. Elle se contente de la suivre, sans dire qu'elle n'est pas capable, ou encore de prier un Dieu de l'aider. Úna se dit qu'elle aurait pu tomber sur pire. Son ''service'' est remercié de cette façon, elle ne va pas le regretter. Pour l'instant tout du monde. La contorsionniste s'éloigne un peu afin de vérifier si elles peuvent aller ailleurs, descendre quelque part, marchant sur le toit comme si ce n'était que la rue ou n'importe quel autre endroit plus stable que ce plancher improvisé penché.
La blonde espère que personne ne va être blessé trop gravement. Elle a de mauvaises nouvelles à lui dire, de là où elle est, elle peut constater un peu plus l'ampleur des dégâts. « Regardez pas en bas alors... » car en bougeant un peu, elle a vu quelques personnes par terre, leurs cris se perdant sûrement dans ceux de tous les autres. Elle ne peut pas dire si elles sont gravement blessées ou non, encore moins à quel point elles le sont si tel est le cas. Elle aurait pu faire comme si elle n'avait rien vu, mais la jeune femme l'aurait constatée de toute façon.
Elle revient près d'elle alors qu'elle se présente et qu'elle la remercie. « Úna. » se présente-t-elle à son tour. « Tout le monde aurait fait ça. » rajoute-t-elle ensuite, légèrement, secouant la tête indiquant ainsi que ce n'est rien du tout. C'est peut-être vrai, peut-être pas, mais dans tous les cas, c'est sûrement avec moins d'idées en arrière de la tête. Elle ne va pas commencer à se vanter sur quelque chose de ce genre. Cela risque de ne pas être très bien vu.
Un cri, plus fort que les autres, se fait entendre d'en arrière de Rhenis. Elle ne voit pas ce que c'est, cela doit provenir de plus bas. Par habitude, la jeune femme se retourne, oubliant où elle est. Elle perd l'équilibre et alors qu'elle avance sa main pour lui éviter de tomber, cette dernière recouvre l'équilibre par elle-même, disant qu'elle est maladroite nerveuse. Ce qui n'a rien de vraiment rassurant avec la situation dans laquelle elles sont. « Restez près de moi, je pense que ça vaut mieux. » À moins qu'elle veuille finir avec quelques blessures suite à une chute du toit. Ce n'est qu'un conseil comme ça qu'elle lui donne, c'est gratuit. Tout pour bien paraître, car sinon elle ne lui aurait jamais conseillé quelque chose dans le même genre.
« Quelle idée d'essayer de contrôler une bête aussi grosse... » commente-t-elle, regardant les dégâts et blessures qu'a engendrés cette bête. Tout aussi sûre d'elle et confiante en elle qu'elle peut l'être, jamais elle n'essaierait de faire quelque chose comme ça. Certes, elle sait que c'est la spécialité des Terres, un peu des Eaux aussi, mais parfois il faut juste laisser la nature être ce qu'elle est : sauvage, indomptable. Cet imposant animal le prouve bien. Peu importe à quel point on pensait qu'il était domestiqué, il est en train de prouver le contraire.
Elle soupire, secoue la tête, cela ne va pas les avancer. « On pourrait descendre ailleurs, mais c'est plus bas que les barils. » annonce-t-elle à la blonde. À elle de voir si elle s'en sent capable ou non. « J'peux toujours vous aider un peu, je contrôle assez bien mes dons. » Elle sait bien que cela peut être compliqué de lui faire confiance sur ce point alors qu'elles viennent de se rencontrer, mais elle n'a rien d'autres à lui proposer, sauf de rester ici haut, jusqu'à ce que l'animal se calme. À elle de choisir, elle ne peut pas le faire à sa place.

______________________

Afraid to lose control ■ Caught up in this world ■ I've wasted time, I've wasted breath ■ I think I've thought myself to death


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Rhenis Kunan
initié


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 756
❝ Avatar : Sarah Gadon
❝ Multi-Compte(s) : Styx Frasier, Khorde Ergorn & Chenoa Ismor
❝ Crédits : lux aeterna (ava) frimelda (sign)

❝ Métier : Future représentante en chef
❝ Age : 27 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: Ҩ Fureur animale | Rhenis et Úna Ven 27 Oct - 20:20


Fureur animale
ft @Úna Wylkir
le huitième jour de la Treizième Lune de l'An 836
La froideur et le calme de l’acrobate te désarment. Ça n’est probablement pas la première fois qu’elle se retrouver en mauvaise posture de la sorte. Avec tout ce qui s’est passé récemment dans la cité de Lucrezia, ce n’est guère surprenant que cette pensée t’enserre. À cet instant, tu te demandes à quoi peut bien ressembler la vie que mène cette femme. Elle fait visiblement partie de la caravane d’artistes que tu as vus se produire dans la rue avant l’irruption du taureau... Tu as toi-même vécu maintes péripéties au fil de tes voyages entre Dahud et Vainui lors de ton périple annuel vers la capitale du nord. Les caravanes voyagent fréquemment. Cette femme devait en avoir croisé des vertes et des pas mûres au cours de sa carrière. Tu ne la questionnes pas sur le sujet, consciente de la précarité de la situation, mais aussi du flegme qu’elle arbore. La contorsionniste n’a pas l’air très chaleureuse, ni très loquace. Tu n’aimes pas parler de ta vie aux inconnus et tu supposes que c’est la même chose de son côté.

La jeune femme t’indique calmement que n’importe qui se serait jeté au secours d’une personne dans le besoin, comme si c’était évident. Pourtant, vous savez toutes les deux que ça n’est pas le cas. Inutile néanmoins de monologuer sur le fait que la plupart des habitants de la cité, les nobles comme les plus modestes, auraient sauvé leur peau bien avant de venir en aide à une inconnue, qui qu’elle soit. L’attention de ta compagne étant focalisée sur la recherche d’une issue, tu demeures silencieuse.

Devant ta maladresse, la grande blonde te conseille de la suivre de près. Elle craint sûrement te voir chuter – avec raison. « Quelle idée d’essayer de contrôler une bête aussi grosse, » commente-t-elle, une pointe d’irritation dans la voix. Tu n’as jamais ressenti de grande affection pour la faune. Contrairement aux Eau de Vainui, tu n’as jamais noué de liens avec les créatures sauvages, ni même avec un animal domestique. Peut-être est-ce dû au fait que tu aies grandi loin de cette contrée où l’on évitait la chasse tant qu’on pouvait pêcher, mais tu n’as jamais dédaigné un peu de viande, et le seul animal que tu aies approché, c’est ta jument pommelée à la robe blanche et argentée. Comme ta mère, tu possèdes un grand talent pour l’équitation, mais tu ne connais pas ce lien fusionnel qu’ont les Vainuin avec des animaux saugrenus. Les Terre, eux aussi tissent ce genre de relation avec des animaux, mais ils respectent la nature et toutes les créatures qui y vivent de façon intrinsèque. Tu ne connais pas énormément les pouvoirs que possèdent les enfants de Tarlyn, mais tu sais que plusieurs d’entre eux ont la faculté de se faire comprendre des animaux. Habituellement, ces gens-là ne perdaient pas le contrôle de leurs bêtes.

Quoi qu’il en soit, cet animal causerait beaucoup de dommages sur son passage. Si seulement tu pouvais faire quoi que ce soit pour calmer la bête…

« On pourrait descendre ailleurs, mais c’est plus bas que les barils,annonce la caravanière en te lançant un regard lourd de sous-entendus.
Tu sais ce que cette œillade signifie. Elle ne t’en croit pas capable. Ton orgueil prend un coup face à cette supposition. Tu as toujours été une femme indépendante et têtue. Tu n’aimes que l’on mine tes capacités, même lorsque tu doutes de toi-même.
J’peux toujours vous aider un peu, je contrôle assez bien mes dons, qu’elle ajoute devant ta mine légèrement déconfite.
Tu relèves fièrement le menton, regrettant amèrement l’inutilité de tes propres dons à cet instant précis. Perchée sur le toit de cette maison au milieu de la cité en effervescence devant cette femme à la chevelure blonde vénitien, tu te promets d’accorder plus d’importance au développement de tes dons dès que tu en auras l’occasion. Quoi qu’en pensent ton père, tes frères, tes belles-sœurs, Fauve et même Einar, tu t’accorderais très bientôt des entraînements journaliers.
Ça va aller, je pense. Vous voulez descendre là ? » que tu l’interroges en désignant l’autre extrémité du toit où vous pourrez vous glisser dans une ruelle où l’animal ne semble pas pouvoir se rendre aisément.
(c) FRIMELDA @Vanka ● 700 mots


______________________


Being strong
(c) FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Úna Wylkir
adroit


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 205
❝ Avatar : Deborah Ann Woll
❝ Multi-Compte(s) : Marigold
❝ Crédits : Stolen Paradise ■ bloodypreacher ■ Thedarklordslover

❝ Métier : Caravanière, spécialité contorsion et équilibre
❝ Age : 30 ans
❝ Niveau : 4


~#~Sujet: Re: Ҩ Fureur animale | Rhenis et Úna Lun 6 Nov - 0:57

Rhenis n'est pas bavarde, ce que Úna apprécie. En fait, elle aime bien les bavards qui parlent encore et toujours, avec quelques « hum hum », « oui », des hochements, des petits encouragements pour continuer de parler sans trop se soucier de ce que l'autre dit. Elle aime moins ceux qui veulent aussi écouter l'autre. Les non bavards sont très bien aussi. Au moins, quand ils parlent, cela est utile. De son côté, elle a parlé sans que cela n'ait vraiment rapport avec la situation (soit les deux sur le toit), en parlant de cet animal élevé par des humains. Geste plutôt fou à son avis.
Commentaire qui n'a pas eu de réaction de la blonde. Elle a compris, elle ne va pas tenter d'essayer de continuer de parler pour faire la conversation, elle essayait juste de se montrer polie puisque la majorité des personnes aiment bien. Elle ne va certes pas commencer à se plaindre car elle ne peut pas le faire. C'est même le contraire, elle compte continuer de ne rien dire.
Elle lui a annoncé que l'endroit où elles peuvent descendre n'a pas de barils, donc cela risque d'être plus compliquée pour elle de le faire puisqu'elle ne semble pas être très à l'aise avec les hauteurs. Elle refuse qu'elle l'aide en utilisant ses pouvoirs, et elle hausse les épaules, ne comptant pas la forcer. Comme elle veut.
« Moi j'suis bien, c'est pour vous. » répond-t-elle ensuite à la blonde. Elle ne sait pas du tout de quel élément elle est, mais c'est sûr qu'elle n'est pas une Air. Elle n'est pas du tout à l'aise dans ces hauteurs, ça elle le sait, ça se voit très bien. Pour les autres éléments, elle ne peut pas dire. Elle ne trouve pas que ce soit très facile à voir juste comme ça, quand il n'y a pas la situation qui s'y apprête, comme en ce moment.
« Mais oui, ça serait par là qu'on pourrait passer. » la renseigne-t-elle.  À elle de voir ce qu'elle préfère. Elle, elle n'est pas pressée, elle ne dirait pas qu'elle est bien sur ce toit, ce n'est pas très confortable, mais elle peut y rester encore un moment. Elle n'a aucun problème à ce niveau et elle est habituée avec les quelques fois où elle y reste lorsqu'elle veut échapper à des hommes un peu trop insistant. Elle se moque souvent d'eux en les voyant essayer de grimper comme elle. Certes, cela est un peu moins drôle lorsque c'est un Air, mais elle arrive assez facilement à filer comme elle est capable de se tordre dans bien des positions et qu'elle arrive à entrer dans des endroits moins facile d'accès. Elle n'a pas souvent vraiment eu peur que quelque chose lui arrive.
Elle ne bouge pas, attendant de voir la décision que va prendre la jeune femme. Rester ici et attendre que le passage des barils soit plus sûr ou bien passer ailleurs sans savoir si elle va être capable de le faire seule ou sans problème.

______________________

Afraid to lose control ■ Caught up in this world ■ I've wasted time, I've wasted breath ■ I think I've thought myself to death


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Rhenis Kunan
initié


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 756
❝ Avatar : Sarah Gadon
❝ Multi-Compte(s) : Styx Frasier, Khorde Ergorn & Chenoa Ismor
❝ Crédits : lux aeterna (ava) frimelda (sign)

❝ Métier : Future représentante en chef
❝ Age : 27 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: Ҩ Fureur animale | Rhenis et Úna Dim 12 Nov - 2:38


Fureur animale
ft @Úna Wylkir
le huitième jour de la Treizième Lune de l'An 836
Tu ne t’es jamais sentie dans ton élément dans les airs. Les hauteurs te mettent mal à l’aise. Dès que tu t’élèves un peu trop haut, tes genoux se mettent à trembler et le vertige s’empare de tes tripes. Pourtant, tu ne te considères pas comme une femme peureuse. Non… En tant que membre de la famille Kunan, tu te devais de toujours faire bonne figure, d’avoir l’air en complète maîtrise de la situation à tout moment. Mais là, sur le toit de la baraque, tu sais que tu n’es pas totalement maîtresse de tes actes ; la peur t’étreint comme une vieille amie. Là, sur le toit, tu songes que tu préfères largement les profondeurs d’un sombre étendue d’eau. Dans les pénombres abyssales d’un lac, tu retrouves une paix intérieure presque complète, un environnement unique que ceux qui n’étaient pas bénis de ta déesse ne pourraient jamais comprendre. Lorsque l’on s’aventure dans les hauteurs, les vents deviennent traîtres. Leur force cherche constamment à te déséquilibrer. Les courants marins eux, bien qu’ils soient aussi forts – sinon plus –, te sont plus familiers. Tu parviens à les anticiper, et tu parviens à les laisser te guider dans le silence épais des lacs et des rivières. À tes yeux, les courants d’air dans les montagnes ressemblaient aux mains brusques d’une marâtre alors que les courants sous-marins t’enveloppaient comme les bras d’une mère qui guide son enfant.

Ton regard bleu et froid papillonne encore dans les rues environnantes, à la recherche des visages coutumier des gardes qui devaient te suivre dans cette foule comme ton ombre. Tu ne les aperçois nulle part. Une partie de toi te souffle que tu n’as pas besoin d’eux, pas besoin d’hommes, pour surveiller tes moindres gestes et assurer ta sécurité à toute heure du jour et de la nuit, l’autre partie rouspète que ce genre de failles ne devraient plus survenir, pas après ce qui s’était passé au cours des dernières Lunes. La mort d’Osrian Thenkar ne te laisse pas indifférente. Quelque chose te souffle que les ennuis sont loin d’être terminés.

Reprenant tes esprits, tu jettes un œil vers la ruelle de l’autre côté du bâtiment. Ça n’est pas si haut, que tu tentes de raisonner avec peu de conviction. C’est seulement un étage… L’impression d’avoir escaladé les barils sur plus d’une dizaine de mètres de hauteur persiste pourtant. « Je vous laisse descendre d’abord, » que lui indiques, tentant toujours de rassembler ton courage pour trouver la force de te lancer dans le vide. Le souffle court, tu délies te orteils dans tes bottes de cuir. Ce sont des bottes souples, que tu songes, tu ne les as pas choisies pour rien ce matin, Rhenis Kunan. Tu vas te botter le derrière et montrer à quel point tu n’as pas froid aux yeux. « Je n’aime pas les hauteurs, que tu avoues d’une voix tremblante. Vous me rattraperez… ? si je tombe, je veux dire ? » C’est une question plutôt stupide considérant que vous vous apprêtez littéralement à sauter du toit de chaume de la petite maison, mais tu espères qu’elle en comprendra le sens. Si elle a l’impression que tu te blesseras, te rattrapera-t-elle ? Malgré sa bénévolence jusqu’à maintenant, vous ne vous connaissez pas. Et la blonde ne semble pas des plus chaleureuses…
(c) FRIMELDA @Vanka ● 551 mots


______________________


Being strong
(c) FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Úna Wylkir
adroit


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 205
❝ Avatar : Deborah Ann Woll
❝ Multi-Compte(s) : Marigold
❝ Crédits : Stolen Paradise ■ bloodypreacher ■ Thedarklordslover

❝ Métier : Caravanière, spécialité contorsion et équilibre
❝ Age : 30 ans
❝ Niveau : 4


~#~Sujet: Re: Ҩ Fureur animale | Rhenis et Úna Lun 27 Nov - 2:59

Sans ne rien dire, Úna attend que la blonde se décide. Elle ne comprend pas cette hésitation, ne l'ayant jamais vécu, pour elle les hauteurs n'ont jamais été un défi. Même avant d'avoir des pouvoirs, elle ne se rappelle pas avoir eu peur de se retrouver plus haut. Elle se dit que pour quelqu'un n'ayant pas été touché par cet élément, ça doit être normal d'hésiter de cette manière.
Elle répond finalement, lui disant qu'elle la laisse descendre d'abord. Elle hoche la tête, c'est mieux. Elle va pouvoir regarder ce qu'elle fait et peut-être s'aider de cette manière. Un instant plus tard, elle dit qu'elle n'a pas peur des hauteurs.
« J'suis tombée dedans quand j'étais petite. » Elle a sûrement dû le remarquer. Puis, elle lui demande si elle va la rattraper si elle tombe. « J'vais faire ce que je peux. » C'est tout ce qu'elle peut promettre. Elle est rapide, agile, peut soulever des objets sans les toucher, mais elle n'est pas la plus forte et son pouvoir n'a jamais encore levé un humain. Pour le moment, il ne dépasse pas les vingt kilos. La demoiselle n'a pas l'air d'être très lourde, mais elle pèse sûrement plus que cela. Elle ne va certes pas la laisser tomber si elle perd l'équilibre, mais dire qu'elle va être capable de la rattraper c'est autre chose. Elle va faire son possible.
Elle ne pense pas pouvoir faire quelque chose de plus si cela arrive, son possible c'est déjà beaucoup. Si elle ne fait rien, elle pourrait être accusée de tentative de meurtre, de meurtre, ou bien de ne pas avoir aidé quelqu'un en danger. Elle préfère éviter d'avoir des problèmes en ne faisant rien du tout. « Vous voulez toujours ? » lui demande-t-elle. Peut-être que sa réponse l'a refroidie et qu'elle va décidé d'attendre que la voie des barils soit plus sûre.
La laissant réfléchir, elle retourne voir ce qui se passe un peu partout, avant qu'elles redescendent par terre, ou pas. Ce qu'elle voit en bas est une bonne nouvelle pour l'autre. Elle revient vers elle, toujours aussi agile, comme si elle marche dans la rue, sur les pavés, et non pas sur le toit, en pente. « J'pense qu'ils ont réussi à calmer le buffle et les barils sont toujours là. » l'informe-t-elle. Quelque chose lui dit que la jeune femme risque de changer d'idée assez vite sur par où elle veut redescendre à présent.

______________________

Afraid to lose control ■ Caught up in this world ■ I've wasted time, I've wasted breath ■ I think I've thought myself to death


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Rhenis Kunan
initié


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 756
❝ Avatar : Sarah Gadon
❝ Multi-Compte(s) : Styx Frasier, Khorde Ergorn & Chenoa Ismor
❝ Crédits : lux aeterna (ava) frimelda (sign)

❝ Métier : Future représentante en chef
❝ Age : 27 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: Ҩ Fureur animale | Rhenis et Úna Mer 6 Déc - 3:05


Fureur animale
ft @Úna Wylkir
le huitième jour de la Treizième Lune de l'An 836
Sa plaisanterie te déride. L’ombre d’un sourire traverse ton regard l’espace d’un instant avant de repasser à cette concentration intense, à cette appréhension que tu ressens à l’idée de tomber dans le vide. Ça n’est pas très haut, pourtant… pourtant tu pourrais très bien te rompre le cou. Une réflexion irréelle t’effleure brièvement ; tu sauterais à pieds joints dans un puits beaucoup plus profond que ce toit n’est haut avec toute la confidence du monde simplement parce que tu sais que l’eau dort tout au fond. Mais sauter du toit de cette maison qui ne fait guère plus de deux étages fait naître une peur insensée en toi, une crainte qui te tord les tripes, t’amène le cœur tout au bord de ces lèvres pleines et vermeilles.

Tu lui demandes si elle te rattrapera si tu en viens à chuter. L’expression du visage de la jeune femme est assez neutre, voire froide, mais la phrase tout simple qu’elle te sert agit comme un baume sur ton cœur, comme la chaleur d’un potage chaud et épicé qui réchauffe le corps et l’âme d’une personne qui souffre d’un rhume. Longuement, ton regard céruléen passe de son visage au vide que vous surplombez, ton cœur battant à la chamade malgré le réconfort que t’a apporté sa réponse.

« Vous voulez toujours ? » demande-t-elle en te jetant un regard lourd de sous-entendus.

Non. Non, tu ne veux pas ! affirme ta propre voix avec toute la conviction, toute l’autorité dont tu te sais capable. Tu ne veux pas sauter. Elle doit lire le combat intérieur qui rage dans ta tête, puisqu’elle indique : « J’pense qu’ils ont réussi à calmer le buffle et la barils sont toujours là. »

Les barils sont toujours là, mais l’animal n’est pas loin. Et ta conviction quant au calme de la bête est bien moins forte que la sienne. Pesons bien le pour et le contre de tes actions, Rhenis… préfères-tu mourir piétinée ou bien te retrouver avec quelques bleus après avoir sauté de ce toit ? que tu te demandes d’un ton ferme. Contrairement à ce que la caravanière s’est attendu, tu crains bien moins le vide que le mastodonte dont le calme est si facilement influencé. Te laisserais-tu éternellement mener par tes peurs ? Ton père et ton frère se laisseraient-ils guider par de telles réflexions ? Envahie d’un désir soudain de surmonter tes craintes, tes appréhension, de te sortir toi-même de cet anicroche, tu serres les poings avec volonté.

« Sautons ! que tu décides d’une voix ferme, les yeux remplis de certitude. J’aurai au moins le mérite d’avoir combattu un de mes démons aujourd’hui, » que tu affirmes sans flancher, affronter le regard sceptique de la contorsionniste. Et c’est maintenant ou jamais. Si tu attends trop longtemps, cette assurance soudaine risque de s’envoler. Aussi, tu ne te laisses plus de temps pour réfléchir et sans attendre la réaction de ton interlocutrice, tu plonges dans le vide, anticipant déjà la douleur que le choc provoquerait.

Tout se passe beaucoup plus rapidement que tu l’avais escompté. Tu n’as pas eu le temps de réfléchir que tu atterris sur tes pieds près de deux étages plus bas, ta cheville se tordant bizarrement. Mais tu te refuses de crier de douleur devant elle. Tu serres les dents, lâchant un gémissement sourd en retenant les larmes qui veulent couler sur tes joues. « Merde ! » que tu siffles, en position accroupie, tenant ta cheville entre tes doigts.
(c) FRIMELDA @Vanka ● 580 mots


______________________


Being strong
(c) FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Úna Wylkir
adroit


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 205
❝ Avatar : Deborah Ann Woll
❝ Multi-Compte(s) : Marigold
❝ Crédits : Stolen Paradise ■ bloodypreacher ■ Thedarklordslover

❝ Métier : Caravanière, spécialité contorsion et équilibre
❝ Age : 30 ans
❝ Niveau : 4


~#~Sujet: Re: Ҩ Fureur animale | Rhenis et Úna Lun 1 Jan - 18:31

La réponse est claire, elle ne veut pas passer par les barils, elle préfère sauter. Comme elle veut, Úna ne va pas lui tordre les bras pour qu'elle prenne l'autre option. Elle est assez vieille pour savoir ce qu'elle préfère et faire ses choix elle-même. Elle a été capable de juger des risques et de vouloir vaincre un de ses démons, comme elle vient de le dire. Autant que cette montée et que l'envie de liberté de l'énorme animal serve à quelque chose.
Avant d'avoir pu commencer à descendre, la blonde le fait. Elle n'a pas le temps de l'aider qu'elle est déjà par terre. Elle trouve le sol d'une manière bien raide de là où elle est, elle peut le voir. Il n'y a qu'à voir comment son pied a réagi. De son côté, elle y va d'un façon souple, démontrant l'habitude et l'expérience, n'arrivant pas très loin de la jeune femme.
« Vous auriez dû attendre que je descende avant. » l'informe-t-elle, bien qu'elle a dû le comprendre à présent, un poil trop tard à son avis. Elle a essayé de ne pas prendre un ton de reproche, mais il peut tout de même presque se faire entendre. Elle a du mal, l'autre a vraiment été inconsciente de faire cela alors qu'elle vient juste de lui demander de lui donner un coup de main. Ce qu'elle n'a pas pu faire. Si elle avait attendu un peu, elle aurait pu l'aider à atterrir correctement sur ses deux pieds en la guidant et en la rattrapant. Là, elle n'a rien pu faire.
« J'savais que vous aimiez le sol, mais il avait pas besoin d'une offrande. » Sa douleur, pour changer du sang en offrande. Enfin, peut-être qu'elle saigne, elle ne le voit pas.
Bon, elle pourrait faire preuve d'un peu de compassion, mais elle n'y arrive pas. Ce sentiment lui est inconnu, ou presque, et l'autre mérite presque que sa cheville lui fasse mal. Naturellement, elle ne va pas dire cela et elle va taire ses pensées, comme elle le fait si souvent.
« Vous voulez aller où ? » demande-t-elle, ensuite. En espérant que ce ne soit pas trop loin. Elle veut bien se montrer serviable pour garder son image, qui doit commencer à être tâchée un peu, mais elle n'a pas envie de parcourir la ville à soutenir la jeune femme. « Vous avez un bout de tissu en trop pour que votre cheville soit entourée ? » lui pose-t-elle de nouveau comme question. Elle, elle n'en a pas. Elle faisait un spectacle et niveau vêtement, elle n'a pas grand-chose sur le dos et rien en trop. Puisque c'est un buffle, elle ne pense pas arriver à lui changer les idées si elle se déshabille.

______________________

Afraid to lose control ■ Caught up in this world ■ I've wasted time, I've wasted breath ■ I think I've thought myself to death


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




~#~Sujet: Re: Ҩ Fureur animale | Rhenis et Úna

Revenir en haut Aller en bas
Ҩ Fureur animale | Rhenis et Úna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oranda ~ Truth is not far :: Centre-
Sauter vers: