AccueilAccueil   Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Avis de Recherche
Nous recherchons activement des Terre, des Eau et des Innocents
Merci de favoriser les PV, scénarios et pré-liens !
Intrigue n°2
La deuxième intrigue a vu le jour
Pour savoir ce qui va se passer entre les régions, c'est par ici !

Partagez|

Une rencontre hasardeuse (Aewen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Une rencontre hasardeuse (Aewen) Mer 23 Aoû - 12:02


Une rencontre hasardeuse

Linaewen Yavana & Lya Rogen



07, treizième lune de l’an 836 ☙


Deux jours à peine venaient de s’écouler depuis sa rencontre avec Sven-chaton, et du même coup, avec Aléa. Les deux jeunes filles s’étaient rencontrées à la rivière. La raison pour laquelle Aléa y était allée lui était encore méconnue, mais pour sa part, c’était pour nettoyer Sven-chaton. La voleuse avait sauvé le chaton qu’elle avait recueilli après l’avoir vu être frappés par une bande de garçons stupides. Rempli de saletés et de sang, la petite s’était donc dirigée à la rivière dans l’espoir de le laver un petit peu. C’était sans s’imaginer qu’Aléa et elle allaient finir dans le fond de la rivière avec le chaton. L’avantage, c’est que l’animal était tout propre après cette péripétie. Par contre, Lya se souvenait bien que son esprit avait presque failli rejoindre les Dieux après la tentative de noyade sur sa personne.

Quoiqu’il en soit, cet épisode était déjà loin dans sa tête, l’orpheline surveillant à présent le chaton avec attention. Etonnamment, et pour son plus grand plaisir, le petit animal la suivait quasiment partout, n’hésitant pas à miauler sur tout et n’importe quoi. La veille, la jeune fille avait payé une chambre dans une auberge qu’elle ne connaissait pas encore fort bien. Son but premier était que Sven-chaton dorme au chaud, et non dans la rue comme Lya en avait souvent l’habitude. La future Terre avouait qu’elle avait aussi envie de se faire plaisir une fois, même si ses économies n’étaient pas fameuses actuellement.

Comme à chaque fois qu’elle atterrissait dans une auberge, Lya restait perplexe face au lit qui se situait dans la chambre. La voleuse essayait tant bien que mal de dormir dessus, mais trouvait cela inconfortable. C’était tout mou, et elle n’y était pas habituée. L’orpheline retirait donc à chaque fois la couverture et l’oreiller, les mit par terre, et s’endormait à côté du lit sur le sol. Sven-chaton avait lui aussi dormi près d’elle, ronronnant de plaisir.

Mais en se réveillant le matin, Lya réalisa que cela n’avait pas été une bonne idée de laisser le chaton dans la chambre avec elle. Petit et fougueux, Sven-chaton s’était amusé à griffer le lit, ainsi que d’autres meubles. L’aubergiste n’allait pas être content s’il voyait les dégâts. Surtout qu’il n’était pas au courant que la petite avait amené un chaton dans la chambre avec elle. La voleuse l’avait caché dans son sac lorsqu’elle était rentrée et qu’elle avait payé pour dormir pour la nuit.

- Je te félicite pas, Svenou ! Nous devons fuir à présent. Et rapidement avant que quelqu’un ne se rende compte de ce que tu as fait !

La brunette refit rapidement le lit, reprit ses affaires, et s’empara du chaton en le mettant dans son sac. La seule solution envisageable était de fuir par la fenêtre. La voleuse refusait de payer pour les quelques dégâts occasionnés. La nuit était déjà suffisamment chère payée. L’aubergiste n’aurait qu’à les réparer lui-même avec sa bourse remplie à ras-bord. Ouvrant donc la fenêtre, l’orpheline regarda la hauteur à laquelle ils se trouvaient. Ils n’étaient qu’au premier étage mais cela s’annonçait assez vertigineux malgré tout. Pas de passants au premier coup d‘œil. Il ne restait plus qu’à escalader la maison ou sauter en espérant ne rien se casser.  Perplexe, la voleuse opta pour l’escalade improvisée. Les briques des maisons n’étaient pas régulières, il y avait donc quelques prises envisageables. Poussant un petit soupir, Lya se mit à l’action, et commença à descendre prudemment. Seulement, elle se retrouva très vite bloquée, ne voyant pas où elle pourrait s’agripper facilement. Sans réfléchir, elle lâcha donc prise et sauta sur le sol. Son atterrissage ne fut pas très confortable sur les pavés, lui arrachant un petit cri de douleur. Elle s’était un peu écorchée la cheville, et cela n’était pas très agréable. Râlant et insultant la façade de l’auberge de toutes les injures qu’elle connaissait, la petite s’assura premièrement que Sven-chaton était indemne. Il boitait déjà, hors de question de lui rajouter d’autres blessures. Rassurée, la voleuse ne s’attarda pas dans la ruelle, et s’éclipsa au loin, ne voulant pas croiser l’aubergiste. Il était assez grand pour s’apercevoir de son absence tôt ou tard. Ce qui était sûr, c’est qu’elle ne reviendrait pas ici de sitôt.

Sa deuxième préoccupation de la journée restait de savoir ce qu’elle allait bien pouvoir manger. Il lui fallait en plus nourrir Sven s’il restait avec elle. D’ailleurs, ce dernier s’était endormi dans son sac toujours ouvert. Quel gros pacha. Il avait la belle vie à ne rien faire, lui ! Cela ne réglait toujours pas son problème de savoir ce qu’il aimait bien manger. Les cookies, la petite avait déjà essayé avec Aléa, et il n’avait pas aimé. Les restes du repas chaud acheté à l’auberge la veille lui avaient plu, par contre. Le seul souci était qu’elle ne pouvait pas se permettre de s’acheter des repas aussi bons et copieux tous les jours. Manger des pâtisseries était parfois sa seule nourriture plusieurs jours d’affilés. Soucieuse, la petite continua son chemin, et décida d’aller à la rivière. Bien qu’elle y ait de mauvais souvenirs, c’était un des seuls endroit calmes qu’elle connaissait. La jungle en était un aussi, bien entendu, mais il y avait plus de dangers là-bas.

Une fois sur place – les contrôles de tatouages passés – la future Terre décida d’aller vers l’endroit où elle avait croisé Aléa. Le long de la rivière, éloigné des quelques habitations qui se trouvaient par ici. Rien d’anormal ne se déroula sur le chemin, jusqu’à ce qu’elle aperçoive un petit renard. Lya mit quelques secondes avant de reconnaitre la bouille de cet animal. C’est lorsqu’elle vit Linaewen que l’orpheline comprit qu’il s’agissait de Furtif. Ils s’étaient déjà rencontrés par le passé, bien que leur rencontre n’ait pas duré. Lya avait posé quelques questions à Linaewen quant au renard qui la suivait partout. Cette fusion entre eux deux l’avaient intriguées. Il était rare de voir des personnes proches des animaux à Dahud.  

- Linaewen ! Furtif ! Je suis contente de vous voir ! s’écria-t-elle tout en se jetant vers Aewen dans l’intention de la serrer dans ses bras, peu lui importait si la jeune femme y était habituée ou non. Vous allez bien ?

La voleuse allait leur poser d’autres questions, avant de se rappeler de l’existence de l’animal qui était avec elle, et de montrer subitement Sven-chaton qui était encore logé dans son sac.

- Aeweeeen ! Regarde ! C’est Sven ! Je l’ai recueilli il y a deux jours.

Lya comptait bien poser des questions à la Terre, maintenant qu’elle était tombée sur elle. Le petit chaton avait encore quelques blessures qui saignotaient de temps à autre, et il boitait également. Néanmoins, Lya avait le temps. Elle allait laisser Aewen répondre en premier-lieu avant de revenir à la charge.


#1131 mots @Linaewen Yavana

Spoiler:
 

fiche By Camo©015
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: Une rencontre hasardeuse (Aewen) Mer 6 Sep - 17:46

07, treizième lune de l’an 836 ☙

J'avais passé la matinée à chercher un grimoire sur la faune et la flore de Sterenn. Malheureusement, il y avait très peu de choix dans les différentes librairies. Les ouvrages étaient décevants et onéreux. Ma raison m'avait interdit de faire un tel achat inconsidéré et qui mettrait en péril mes finances.

Je n'étais pas revenue bredouille du grand marché. Mon escarcelle était remplie de victuailles. Mon ventre criait famine alors je décidais de me rendre à la rivière. Je pourrais ainsi trouver des plantes médicinales aquatiques et profiter de ce cadre bucolique pour partager ma pitance avec Furtif. Il préfèrerait certainement chasser des proies, mais au cas où il reviendrait bredouille, il ne mourrait pas de faim.

Je commençais à longer les berges de la rivière pour trouver un coin agréable pour m'installer. Au bout de quelques minutes de marche rapide, je le débusquais. Au moment où j'allais m'asseoir, j'entendis une petite voix m'appeler.  Je me retournais intriguée par cet appel. Je reconnus la frimousse de la jeune Lya.

J'étais contente de revoir cette petite curieuse à l'esprit vif. Elle se jeta dans mes bras et je fus surprise et gênée par cette marque d'affection. Je ne réagis pas comme je l'aurais fait normalement, car elle était du même âge que ma fille et qu'elle avait grandi bien trop vite. Je choisis de lui accorder une étreinte maladroite et fugace. Furtif la détaillait avec beaucoup d'attention, il n'avait pas peur d'elle et il semblait être attiré par son sac. Qu'avait-il senti ?


- Bien et toi ?

La brunette me montra le contenu de son sac et je compris ce qui plaisait tant à mon renard. Mon regard noisette se plongea dans celui de Furtif pour utiliser mon don même si je n'aimais pas lui donner des ordres. Un long échange silencieux pour lui faire comprendre que le chaton était son ami et qu'il ne devait pas lui faire du mal. Il comprit et s'éloigna pour trouver des rongeurs et les partager avec le félin. Soulagée, je reportais mon attention sur elle. Sven comme le prénom du dictateur du Sud, je fronçais les sourcils, car cet homme me révoltait. Peut-être que c'était juste une coïncidence, qui sait. J'observais la petite boule de poils, qui semblait être blessée et je répondis d'une voix douce :

- Il a l'air jeune. Il faut juste qu'il prenne un peu de poids. Est-ce que tu sais pêcher ? Veux-tu que je l'examine ? Je fis une légère pause avant de poursuivre :- J'ai ce qu'il faut dans mon escarcelle pour le soigner.

Lya avait aussi besoin d'un bon repas , elle était fluette pour son âge. J'ignorais si elle avait une famille qui s'occupait d'elle. Nous nous étions croisées qu'une seule fois et elle ne m'avait pas parlé de sa vie. Je lui proposais :

- Ensuite, nous pourrions déjeuner ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: Une rencontre hasardeuse (Aewen) Jeu 21 Sep - 9:41


Une rencontre hasardeuse

Linaewen Yavana & Lya Rogen



07, treizième lune de l’an 836 ☙


Lya était contente d’être tombée sur son amie, d’autant plus que son chat présentait encore des blessures, et qu’elle ne savait toujours pas quoi faire. Aller revoir Danaria lui paraissait être une bonne idée, mais la petite ne voulait pas la déranger plus. Tomber sur son amie qui avait déjà un animal ne pouvait être que bénéfique.  

Tandis que Furtif la détaillait avec beaucoup d ‘attention, la voleuse répondit que tout allait bien pour elle, avant de montrer son sac contenant le petit chaton à l’intérieur. Contre toute attente, le renard s’en alla sans se préoccuper plus que ça de l’animal, et Aewen l’observa quelques instants avant de reprendre la parole.

- Il a l'air jeune. Il faut juste qu'il prenne un peu de poids. Est-ce que tu sais pêcher ? Veux-tu que je l'examine ? J'ai ce qu'il faut dans mon escarcelle pour le soigner.

Lya regarda d’un regard suppliant son amie, hochant la tête lorsqu’elle entendit la dernière question. L’orpheline voulait bien qu’on le réexamine, histoire d’être sûr que le chaton n’allait pas mourir. Quant au sujet de la pêche, la gamine ne savait même pas comment on faisait.

- Je veux bien que tu l’examine ! Et… Euh… Je n’ai jamais pêcher… Puis… J’aime pas l’eau… fit-elle en regardant le sol, se demandant s’il fallait qu’elle lui dise qu’elle avait bien failli perdre la vie ici-même.

Quelques jours plus tôt, après avoir trouvé le chaton en ville, la brunette s’était dirigée vers la rivière dans l’intention de le laver, qu’il aime l’eau ou non. Une fois sur place, elle avait rencontré Aléa, et avait laissé le chaton vagabonder à sa guise. Malheureusement, ce dernier n’avait pas trouvé d’autres meilleures idées que de se précipiter sur un tronc pourri - perpendiculaire à la rivière. En gentilles filles qu’elles étaient, elles s’étaient précipitées sur le tronc à la poursuite du chat, mais alors qu’elles étaient presqu’au bout de l’arbre mort, le tronc avait tout simplement cassé. Ils s’étaient tous retrouvés dans l’eau.  Suite à ça, Lya avait bien failli se noyer, si Aléa ne l’avait pas sortie de là à temps.

- Je… Sais pas nager et j’ai déjà vécu de mauvaises expériences ici… avoua-t-elle enfin, gênée malgré tout.

Aewen eut cependant une bonne idée, et proposa de manger. Le ventre de la voleuse ne pouvait pas refuser cette offre alléchante, et examiner Sven-chaton pourrait se faire après, ils n’étaient pas à quelques minutes près.

- Ensuite, nous pourrions déjeuner ?

Grand sourire sur les lèvres, Lya s’installa sur le sol près d’Aewen, avant de se mettre à fouiller dans son sac, voulant contribuer à ce repas… Déception qui arriva bien vite, se rendant compte qu’elle n’avait rien à l’intérieur. Elle aurait dû aller faire un tour dans les cuisines de l’auberge hier soir et leur piquer un peu de nourriture !

- J’ai rien à te proposer… Sinon, comment on pêche ? Tu attrapes vraiment des poissons ? Furtif aime ça les poissons ?

Lya regarda le renard, avant de rouvrir la bouche, curieuse :

- Ca mange quoi un renard ? Des gâteaux au miel ?

Son chat aimait pas lui. Lya ne comprenait pas pourquoi. Les animaux étaient vraiment dur à comprendre… Toujours assise, la petite attendit patiemment les réponses d’Aewen,.


#561 mots @Linaewen Yavana

Spoiler:
 

fiche By Camo©015
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




~#~Sujet: Re: Une rencontre hasardeuse (Aewen)

Revenir en haut Aller en bas
Une rencontre hasardeuse (Aewen)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oranda ~ Truth is not far :: Archives :: Corbeille-
Sauter vers: