AccueilAccueil   Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture d'Oranda
Le forum est fermé aux nouvelles inscriptions. Merci d'avoir fait vivre
Oranda pendant près d'un an
Sound of Drums
Si vous avez aimé Oranda, retrouvez nous sur Sound of Drums,
un forum médiéval élémentaire qui vient d'ouvrir

Partagez|

Cynelwyn ϟ Essential time...!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Cynelwyn ϟ Essential time...! Ven 11 Aoû - 12:44

La tension était plus que palpable… La météo n’aidait en rien les gens du monde d’Oranda. Les Dieux commençaient à se manifester et à faire comprendre leur colère envers les récents évènements. Un représentant avait été assassiné et des rebelles avait menés une révolution, un véritablement attentat qui avait coûté la vie à bon nombre de gens du peuple… C’était affligeant. Impensable. Mais c’était comme ça…

Les obsèques d’Osrian étant passées, Elwyn s’attendait à ce que les Kunan se manifestent quant à l’avancement de leur enquête, dont ils s’étaient porté volontaires spontanément pour mener à terme. Nekho avait ainsi attiré l’attention sur lui et sur les Eau, ainsi que l’estime d’Elwyn de par son geste posé en toute neutralité. Sauf que voilà, rien n’avance… C’est effarant ! Elwyn pouvait comprendre que le temps était long pour interroger tout le monde et essayer de tirer au clair le plus de détails étranges possibles, sous la tension et cette pression alors que l’évènement et ses effets étaient encore frais dans les âmes des invités… C’était déstabilisant. Les gens étaient déstabilisés et pourtant, ils se devaient de garder un maximum leur sérieux pour pouvoir apporter leur contribution au bon déroulement de l’enquête et de son protocol… C’est pourquoi Elwyn était restée au palais des Airs par obligation et par respect pour le travail des Kunan. Néanmoins, elle avait du travail à faire des affaires politiques à régler, tout comme les bons personnages politiques, malgré sa colère et sa frustration indicibles

N’accordant pas sa confiance facilement, Elwyn avait beau montrer qu’elle estimait suffisamment Nekho sur cette enquête pour le laisser faire, sans forcément montrer et prouver une quelconque aide ou participation de sa part, elle n’était certaine en rien… D’une très grande prudence, Elwyn n’hésite pas, Elwyn n’hésite jamais à prendre les choses en main dans le dos des gens… Elle n’hésite jamais à faire ce qu’elle a à faire. Si elle sent qu’elle doit envoyer des espions sans en parler à ses Conseillers ou à Livius concernant une histoire dont ils estiment qu’il n’est pas nécessaire, elle le fera. Et tant pis s’ils le découvrent car, régulièrement, ses intuitions se voient justifiées et félicités après coups… Si Elwyn a été élue Dirigeante par le peuple, ce n’est pas pour rien. Elle fait ce qu’il lui semble juste et c’est une valeur qu’on lui reconnait bien souvent… C’est pourquoi aujourd’hui, elle se mêlera de l’enquête pour tenter d’en tirer profit. Mais qui… ? Qui pourrait-elle envoyer sur cette affaire ? Quel espion serait suffisamment professionnel que pour s’intéresser à cette histoire – contre une généreuse rétribution évidemment – mais qui saurait garder le secret sans forcément se retourner contre la Dirigeante … ? Elwyn avait bien un nom en tête, mais voilà… Bien que ce nom soit le meilleur qu’elle connaisse, celle-ci n’est convoitée que par l’intérêt personnel qu’elle y trouve. Hors, Elwyn ne voit aucun intérêt personnel que cette personne pourrait tirer de cette histoire… À moins de la menacer peut-être… ? Mais non. Ce n’est pas le genre de mission qui se fait sous la menace, mais sous la confiance dans un premier temps… Quoi qu’il en soit, Elwyn ne pouvait pas se permettre de laisser cette situation péricliter… Elle se doit de prendre les mesures qui s’imposent à elle.

Quelques jours plus tôt, elle avait envoyé une missive à Cyne Wkar, une mercenaire et une espionne haut niveau. La meilleure qu’elle connaisse, puisqu’elle a découvert à la vérité sur la véritable identité d’Elwyn, alors qu’aucune preuve, qu’aucun élément témoin de son identité n’a été oublié… C’est elle… C’est elle à qui Elwyn pensait. Il n’y a qu’elle qui va pouvoir trouver le meurtrier d’Osrian avant qui que ce soit… Il n’y a qu’elle qui pourra trouver la vérité avant tout le monde et il n’y a qu’elle qui pourrait en faire profiter Elwyn et ses noirs desseins concernant Sterenn et Sezni…

Une question se pose… Allait-elle seulement accepter de servir Elwyn ? Dirigeante qui paye toujours grassement son silence quant à cette identité secrète qu’elle voue sa vie à cacher et qui est depuis quelques temps menacée par cette même personne… Seul l’avenir nous le dira.

Aujourd’hui, c’était l’heure du rendez-vous. Elwyn avait invitée Cyne à la rencontrer dans le palais, de façon officielle. Comme les yeux indiscrets des gardes Eau ont pour mission de surveiller n’importe qui, Elwyn n’allait pas se cacher pour faire venir Cyne. Bien entendu, le motif de l’invitation était faux, pour éviter tous soupçons injustifiés. Puisqu’ils contrôlaient les oiseaux, les messages, les allées et venues des personnes qui se trouvaient au bal, ainsi que ceux qui entraient dans le Centre, il fallait montrer patte blanche pour pouvoir faire venir des invités. Et Elwyn se plia à la règle. Le motif qu’Elwyn choisis pour faire venir Cyne, sans que les gardes Eau ne puissent déceler le subterfuge, c’est que la Dirigeante doivent lui payer une rétribution pour une mission passée… La dette de la Dirigeante arrivant à échéance, elle n’a plus le choix que de payer sa mercenaire maintenant. De faite, leur rencontre ne devra durer que le temps d’un payement et d’une clôture de contrat. C’est le temps qu’elles auront besoin pour savoir si Cyne accepte cette mission sous-jacente…

« Chère mercenaire,…

Ma dette concernant votre précédente mission arrive à échéance.
Pour la rémunération de cette dernière, je vous invite à me retrouver au Palais des Air à Lucrezia, Capitale de Dahud, le 6ème jour de la 11ème lune à l’heure qu’il vous conviendra.
Suite aux récents évènements, un protocole de sécurité infinitum a été mis en place.

Cette missive est signée de la main de Nekho Kunan qui a pris connaissance de cette lettre qui l’a approuvée et signée. Il vous invite donc à montrer cette missive pour pouvoir me rejoindre.

Mes respects,
La Dirigeante de Sterenn,
Elwyn Valior. »


Cette lettre a bien entendu était contrôlée par la garde et par Nekho qui avait post-signé la lettre pour que la Dirigeante puisse l’envoyée à Cyne. Le nom du mercenaire n’avait pas été indiqué et Nekho n’en remarqua rien…. Il lui demanda juste la nature de cette ancienne mission – histoire de vérifier que ce ne soit pas un fait fallacieux –  et Elwyn lui parla d’une fausse mission qui concernait Sterenn. Sans faillir et sans qu’il ne se doute de quelque chose, son mensonge avait été avalé. Son mensonge n’était pas réellement un mensonge, puisqu’elle lui parla qu’il s’agissait d’une vérification quant à l’identité d’un membre de la politique de Sterenn, pour être certaine qu’il s’agisse d’une personne de confiance. Nekho ne pouvait que comprendre et compatir à sa démarche et il approuva alors la missive.

Elwyn envoya alors son meilleur oiseau pour retrouver la mercenaire…

La Dirigeante espérait qu’en ce jour, Cyne puisse passer ces gardes Eau amorphes devant le palais, sans qu’ils ne la fasse trop ralentir pour leur rencontre, au temps soigneusement chronométré. Elwyn les surveillait de temps en temps avait désolation… !


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Cyne Wkar
confirmé


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 952
❝ Avatar : Jessica Alba
❝ Multi-Compte(s) : Lachlan Thralmur & Kara Ergorn-Jaggde
❝ Crédits : unicorn (vava), tumblr (gif signa & profil), perséphone (signa)

❝ Métier : Mercenaire
❝ Age : 40 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: Cynelwyn ϟ Essential time...! Lun 2 Oct - 14:26


La main posée sur la hanche et les yeux flamboyants, Cyne fusillait les gardes du palais d’un regard assassin. Trop mous et bien trop las à son goût, cela faisait près de dix minutes qu’ils regardaient le morceau de parchemin que la mercenaire leur avait tendu afin d’entrer. Murmurant entre eux de façon non discrète ; ils ne semblaient pas savoir si cette invitation écrite par la Dirigeante Air et signée par un membre de la Famille Représentante Eau était une vraie ou une fausse. Levant les yeux au ciel lorsqu’on l’informa qu’un de leurs collègues était parti chercher des informations à Dame Valior pour être sûr que tout était en ordre, la mercenaire ne put s’empêcher de penser que si ça avait été elle, les gardes auraient été virés du fait de leur manque cruel de compétence. Changeant de pied sur lequel s’appuyer, Cyne lança un regard autour d’elle. C’était l’une des premières fois qu’elle venait aussi proche d’un palais d’une Famille Représentante de Dahud. Son métier ne l’avait pas vraiment amenée à côtoyer des gens de la haute, ceux-ci préférant nettement rester cachés pour ne pas qu’on les voit aux côtés d’une mercenaire réputée pour ne pas laisser de traces derrière elle. Ça n’était manifestement pas le cas d’Elwyn. La Dirigeante semblait ne pas faire fi des rumeurs qui pouvaient courir sur elle suite à cette entrevue ; à vrai dire, Cyne avait été surprise de voir que la missive avait été contresignée, et elle avait rapidement compris que quelque chose d’autre que le simple paiement du chantage qu’elle occasionnait sur la Dirigeante retournait de cette entrevue.

En premier lieu, Cyne s’était grandement méfiée. Revenue à Dahud après son voyage à Gorka où elle avait fat une rencontre plutôt sympathique quoiqu’un peu dérangeante du fait de la fin de leur conversation, elle avait entendu parler de ce qui s’était passé durant le Bal et avait par la suite entendu bon nombres de rumeurs. Cependant, l’accusation portée envers le jeune Fanior avait particulièrement attiré son attention du fait de son rang et de la gravité des faits, et elle avait directement pensé à la réaction de la Valior, qui était restée à Dahud exceptionnellement. De fait, lorsque la lettre lui était tombée entre les mains, Cyne avait pensé qu’elle voudrait mettre un terme au chantage dont elle était victime depuis un moment déjà. Dans un sens, cela n’aurait pas étonné la mercenaire. Elwyn Valior était une femme forte, indépendante et très intelligente et Cyne savait pertinemment qu’un jour ou l’autre, la mascarade prendrait fin. Dans tous les cas, Cyne avait fini par abandonner l’idée d’être régulièrement payée par la Dirigeante ; du fait de sa réputation plus que respectable depuis les années qu’elle exerçait, elle n’avait plus trop de mal à se payer ce dont elle avait besoin. De plus, l’Air commençait peu à peu à apprécier la Dirigeante et notamment ce qu’elle faisait pour leur région ; n’y étant pas très attachée, Cyne n’en avait fait très peu de cas, mais au fil des années et avec l’idée que, peut-être un jour, elle devrait arrêter sa profession actuelle pour prendre un métier plus stable, elle devait se concentrer sur l’endroit où elle pouvait s’établir pour finir sa vie.

Non, la lettre devait avoir un autre objet, plus important, du fait de son besoin de la voir dans un lieu si ouvert et pourtant si privé. L’Air se doutait que cela devait avoir un lien avec les récents événements, étant donné que beaucoup de rumeurs en tout genre allaient en tout sens. Il était normal que la Dirigeante souhaite mettre un terme aux ragots qui risquaient de donner une très mauvaise image des Représentants Air et de toute leur nation. Malgré l’enquête entamée par les Kunan, Cyne n’avait pas entendu parler d’un suspect en particulier arrêté et condamné, et l’investigation commençait à prendre plus de temps que prévu, apparemment. De son côté, la mercenaire ne s’était pas vraiment intéressée à l’affaire, n’ayant pas été engagée dans le court laps de temps où elle était rentrée — et ne souhaitant pas travailler dans le vide —, et elle avait uniquement écouté les ouï-dire, jusque là. Pour le moment, elle préférait rester neutre dans ses commentaires et ne souhaitait pas s’engager dans un camp ou dans un autre, n’ayant guère d’informations plus précises que de simples rumeurs dont la véracité était aussi douteuse que la propreté de Chorum.

Les deux gardes devant Cyne furent rejoints, au bout de cinq bonnes longues minutes, par un troisième garde qui semblait, quant à lui, être plus au fait de ce qui se déroulait dans le palais quand lequel il travaillait. Observant la mercenaire de la tête aux pieds, signifiant son désaccord de la voir traîner dans les parages, il finit par la faire entrer dans le palais après avoir fait un pas en arrière, ne la quittant pas des yeux. « Dame Valior a été mise au courant de votre présence et va arriver dans quelques minutes ». Faisant un pas sur le côté, le garde s’apprêtait à repartir, mais Cyne était de bien trop mauvaise humeur pour le laisser s’en tirer de la sorte. Arquant un sourcil d’une façon hautaine, elle rejeta ses cheveux en arrière en dardant un regard glacial sur le garde qui croisa les bras, ne semblant pas un seul instant intimidé par la mercenaire. Tant mieux. « Un verre d’eau et quelque chose à grignoter ne seraient pas de trop ». Sachant pertinemment que le garde ignorerait sa demande, un léger sourire mesquin aux lèvres, la mercenaire lui tourna le dos et observa la pièce dans laquelle elle était — une simple entrée pleine de portes —, en espérant ne pas avoir à attendre trop longtemps. Elle ne se sentait pas à l’aise dans un lieu respirant autant le luxe alors qu’elle avait grandi et vécu la majeure partie de sa vie dans une certaine pauvreté aux côtés de son frère. Elle espérait pouvoir repartir le plus vite possible — avec, pourquoi pas, une autre mission en poche à remplir pour une somme conséquente.


______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cynelwyn ϟ Essential time...!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oranda ~ Truth is not far :: Centre :: Palais :: Palais Air-
Sauter vers: