AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Renouveau
Le forum rouvre enfin après une très longue MAJ qui a vu beaucoup de changements
Pour en savoir plus, c'est par ici
Avis de Recherche
Nous recherchons activement des hommes, merci de privilégier ce sexe qui est en infériorité numérique
Nous recherchons également des Terre, n'hésitez pas à favoriser les PV, scénarios et pré-liens !
Recensement
On vous rappelle qu'un recensement est en cours, vous avez jusqu'au 8 novembre pour y répondre
Vite vite vite !

Partagez|

Thalia Danvan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 34
❝ Avatar : Cara Delevingne
❝ Multi-Compte(s) : uniquement les beaux yeux de Thalia
❝ Crédits : avengedinchains (Bazzart)

❝ Métier : luthiste et chanteuse (artiste quoi)
❝ Age : 24 ans.
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Thalia Danvan Ven 4 Aoû - 12:16


Thalia Danvan feat Cara Delevingne

Qui je suis


Qu'est-ce que tu préfères à Dahud ?
le danger de la rue des plaisirs
la chaleur des auberges
l'ambiance du marché
l'architecture des bâtiments

Quel régime politique te convient le moins ?  
dictature
oligarchie
démocratie
monarchie

Quel est l'animal qui te correspond le plus ?
le zèbre
le flamand rose
le caïman
l'autruche

Quelle est la divinité qui vous correspond le plus ?
Malaggar
Jalahiel
Glorë
Tarlyn

Quel serait le pire pour toi ?
perdre ton don
perdre un sens
perdre tes sentiments
perdre ton honneur

On te confond avec un exempt, ta réaction :
tu t'indignes et raisonne la personne : c'est évident que tu as un don !
tu crains de devenir un esclave et tu uses de la violence pour t'en sortir
tu dévoiles ton tatouage calmement
tu manipules la personne pour fuir à la première occasion

Ton aspiration dans la vie :
l'indépendance de ta région
l'équilibre familial
prospérer financièrement parlant
être respecté de tous

Ta plus belle qualité :
l'optimisme
la politesse
le respect
la fraternité

Ton vilain défaut :
l’égoïsme
la franchise
la fougue
l'assurance

Ta nourriture préférée :
la viande rouge
les féculents
les baies
les poissons

passe ta souris si tu veux en savoir plus
Surnom: Lia, prononcé avec un -i longAge: 24 ansMétier: Luthiste et chanteuseSituation: célibataire désintéresséeGroupe et niveau: air - niv. 2
CARACTÈRE

Téméraire est sans doute l’adjectif qui la définit au mieux. Pleine de bonnes intentions mais assez égocentrique de nature, notre demoiselle saura sans nul doute vous surprendre et parfois même vous agacer tant il parait difficile de mettre des mots sur ses humeurs changeantes comme le temps. Très famille, profondément dévouée et attachante ; les liens sociaux revêts à ses yeux un caractère de primordial – détail indubitablement hérité de ses parents, tous deux élus au conseil de Sterenn. Malgré ses vingt-quatre ans révolus et les formes séduisantes de ses hanches, Thalia n’en reste pas moins une grande enfant avec toutes les qualités mais aussi les défauts que cela puisse comporter. Ainsi il n’est guère rare de la voir s’empêtrer dans les pires galères par pure effronterie ou rancune, tout en faisant de son mieux pour ne pas créer de scène publique ni entacher le nom des Danvan. Notez par ailleurs qu’elle n’est pas non plus réputée pour garder sa langue dans sa poche. Cynisme, indiscrétion et moqueries sont affaires courantes avec elle. Néanmoins notre chère Lia n’en reste pas moins intelligemment perspicace, audacieusement courageuse ainsi qu’incroyablement affectueuse lorsque l’envie lui prend.

DERRIÈRE L’ÉCRAN:
Vous pouvez m'appeler Lio et j'ai 21 ans. Malgré mon pseudonyme j'en reste pas moins une demoiselle. J'ai connue le forum grâce à un top-site (mais je ne me rappelle plus duquel) et je le trouve fort à mon goût ihih. Mon personnage est un scénario de Letto Danvan et évidemment que je le remercie pour m'avoir donné l'occasion d'être parmis vous


en savoir un peu plus sur moi

+ Quelle est ta région d'origine ? Y es-tu encore ?
Je suis née et j’ai vécue au cœur de la cité mère de Sterenn, à l’ouest des continents. Les occasions de quitter cette dernière ont été rares depuis mes plus tendres années – mais fort heureusement je peux, depuis quelques temps, compter sur mon frère aîné Letto pour me donner l’excuse parfaite pour quitter la région et ainsi visiter la jungle de Dahud. Pour le moment je vis encore à la demeure familiale avec mes parents et mon second frère aîné, Elean, mais malgré tout je n’ai jamais ressentis de réel mal être tant ma région m’est chère. J’aime nos montagnes et l’air, parfois cinglant et glacial il est vrai, qui s’y engouffre sournoisement. Être couvée tel un oisillon pas mes parents n’a jamais été synonyme d’emprisonnement chez les Danvan, bien que ces dernières années furent des plus rudes avec l’accaparement du métier politique d’Elean et les fiançailles Letto. Je sens bien qu’une pression repose maintenant sur mes épaules, quant à mon choix de carrière mais aussi du fait que je reste une jeune femme de bonne famille à bonne à être mariée. Ce qui a le don de me foutre les nerfs en pelote mais heureusement ma famille semble pour le moment amplement satisfaite de me voir complètement dévouée aux rites religieux et à mon métier d’artiste. Malgré cela il est vrai que depuis que j’eu quitté les bancs de l’école, je nourris une soif de insidieuse de curiosité autant envers ces autres communautés peuplant notre monde et aussi leurs dons respectifs. Il me tarde de partir à leur découverte, n’en déplaise à ma mère qui semble se donner beaucoup de mal pour me garder bien à l’abri entre quatre murs. Du reste, j’avoue sans aucune honte que les hectares boisés fourmillants aux pieds de nos montagnes sont encore pour moi source d’effrois. Je n’ai pas assez d’expérience pour envisager de me lancer à l’inconnue à travers ceux-ci – même une étourdie telle que moi est en mesure d’en avoir conscience. Pour en revenir à ma région natale, notre démocratie mise à part – ainsi que la loyale gentillesse commune à nos concitoyens – mon cœur reste tout entier attaché à une particularité : celle de pouvoir cohabiter avec tant d’espèces de volatiles et ce en parfaite harmonie. Et au cas où vous vous poseriez la question, mon oiseau préféré est le perroquet – on ne me reprendra plus à apprendre des bêtises à ces petites bêtes adorablement mignonnes.

+ Parle-moi de ta famille, et de ton lien avec elle.
Comme vous pourriez vous en douter, qui dit Sterennois dit aussi dévouement aveugle à sa famille et à ses proches – tout du moins comme j’ose l’espérer. Sur le plan familial je n’ai jamais eu à me plaindre de quoique ce soit, exceptée peut-être l’attitude parfois enquiquineusement moralisatrice d’Elean, mon frère ainé ce rabat-joie de première. Mes parents ont tous deux été élus pour siéger au conseil de Sterenn. Malgré leurs bonnes attentions et leur relatif pacifisme, je doute fort que ce soit le peuple – mais plutôt les dirigeants actuels de la région, Valior et Othin – qui les aient nommés. La longue et prestigieusement lignée ainsi que les nombreuses richesses prospères accompagnement notre patronyme ont sans nul doute pesées dans la balance. Toujours est-il qu’en plus de fouler les rues agréables de notre citée, j’ai toujours été à l’abri du besoin. A défaut d’être promise à quelqu’un, je vis encore au crochet de mes parents dans notre demeure héritée de génération en génération, où il n’est pas rate que j’y croise mon frère aîné Elean resté à Sterenn pour affaires politiques. Si je me permets d’utiliser le terme de « demeure » c’est bel et bien parce que cela reste l’adjectif le plus approprié pour décrire le domaine des Danvan. Certains définissent notre lignée comme riche et respectée, il est vrai, de par ne serait-ce que le nombre de servants et d’esclaves que nous avons à notre disponibilité. Cette dernière réputation a tendance néanmoins à me laisser de marbre, tant je me suis habituée à la présence – bien souvent rassurante – de ces hommes et de ces femmes œuvrant pour entretenir le domaine.
Pour ce qu’il en est de ma relation avec mes frères, j’avoue – piteusement mais sûrement – être plus proches de Letto que de Elean. Tous deux jumeaux et mes aînés de seize ans, leurs caractères semblent aux antipodes l’un de l’autre. Ainsi en plus des nombreuses prises de becs et divergences d’opinions qui m’oppose régulièrement à Elean (il faut dire que nous avons tous deux des caractères bien affirmés), il est vrai que le côté quelque peu torturé et « humain » de Letto réussit toujours à m’amadouer. Du reste je suis aussi proche de ma mère que de mon père, et si celle-ci prend en charge mon éducation en me couvant comme la prunelle de ses yeux ; mon père quant à lui a toujours su trouver le temps pour partager quelques petits moments privilégiés avec moi. Et pour ce qu’il en est des autres branches de la famille, de mes nièces et cousins et de leurs parents respectifs, je prends toujours beaucoup de plaisir à les revoir durant nos activités familiales fréquentes. En comparaison je ne pense pas que mes frères soient si proches du reste de notre grande famille, bien que cela puisse s’expliquer sans mal par le fait que je puisse avouer plus de temps pour flâner et vaquer à mes occupations préférées qu’eux deux.

+ Si tu pouvais aller dans une autre région d'Oranda, où irais-tu et pourquoi ?
Pourquoi ne pas tenter Gorka, pour leur architecture toute particulière et pour leurs adorables petits bestiaux que je n’ai eus pour l’heure que quelques descriptifs peu parlants lus dans des manuels scolaires. Sans compter que cette région reste surement la plus proche de la mienne autant sur le plan de l’environnement que du mode de vie. Comme j’aimerais pouvoir visiter leurs grandes forêts verdoyantes.
Vainui resterait un très bon choix aussi, pour leurs villes portuaires à vous en couper le souffle, avec leurs navires impressionnants ainsi que pour leur faune variée. Bien qu’ils soient enclavés dans une monarchie dure comme le roc de notre région, leur roi Andar Drogon semble juste et bon envers son peuple – tout comme il paraîtrait que sa fille, la princesse Nymeria, serait une pure beauté de la nature dont il me tarde d’entendre parler plus en détails que par de simples « on dit ». Dommage que je sois rongée par une peur viscérale des grandes étendues d’eau.
Outre ces deux territoires le peuple Sezni et leur histoire m’intéresse tout particulièrement – et notamment leur capacité propre à l’élément du feu pour lequel je nourri une curiosité inépuisable au même titre que beaucoup d’autres.
Je me permets de ne pas parler de la région de Dahud puisque j’ai déjà eu l’occasion de m’y rendre par le passé.
Depuis peu, devoir arpenter éternellement les mêmes ruelles de Sterenn ne me suffit plus. J’aspire à autre chose, de beaucoup plus grand ; au voyage à travers les terres et les continents.

+ Quel est l'élément dont tu te méfies au plus haut point ? Pourquoi ?
Je ne crains pas vraiment les autres éléments, à l’exception faite de l’eau. A défaut de pouvoir les contrôler un jour, j’aspire même à en apprendre plus à leurs sujets. Non, ce que je crains le plus est sans aucun doute cette idée de paix toute relative qui tend à unir chacun des peuples de notre Monde. La politique est une affaire bien complexe, uniquement là pour préserver les peuples et pour calmer les tensions fréquemment provoquées par les Divinités. Je sais qu’il n’est pas louable de penser de la sorte seulement les récents évènements survenus à travers les continents – telle que l’attaque de Jalahiel sur le Sud – me conforte dans cette voie et nourris mes craintes. Qu’avons-nous fait pour mériter le déchaînement des Dieux à notre encontre ? Il est plus que certain que nous avons été forgés à leur image, sur bien des facettes. Je préfère voir les éléments dans leur globalité plutôt que d’en être réduite à dédaigner un peuple plutôt qu’un autre. Par ailleurs j’appartiens au peuple du vent ; et qu’est-ce qui est plus fort et impétueux que le vent ? Malgré tout, de la même façon que le peuple du feu avive ma curiosité ; Vainui et son affiliation à l’élément aquatique me laisse confuse. Autant ce peuple est riche sur bien des plans (architecture, faune, capacités de l’eau, climat, mode de vie) autant l’eau a toujours été source d’émoi pour moi. Toute petite déjà je cauchemardais l’idée de me faire engloutir par des océans interminables et glaciaux. Ces rêves ne m’ont jamais quitté même malgré le temps qui a passé depuis.

+ As-tu un secret ? Un secret dont personne ne devrait en entendre parler ?
Il y a bien eut cette histoire de bijou. La première bague que mon père offrit à ma mère en gage de ses sentiments les plus sincères. Simplement forgée dans de l’or blanc et rehaussée d’un unique mais fort joli brillant à mille facettes, un diamant. Un soir alors que je devais avoir huit ans, ma mère fit l’erreur de m’en parler. Moi, alors prise d’émerveillement devant cette preuve d’amour entre mes deux parents, je pris tout un soin tout particulier à la pousser dans ses retranchements – de la pure machination, comme j’en avais si bien le secret – afin qu’elle me laisse regarder le bijou. Ce qu’elle fit, après deux ou trois de mes implorations – elle abdiquait toujours face à ma bouille déconfite d’enfant malheureuse. Suite à quoi s’en suivit mille autres pour me laisser essayer l’anneau. Bien que cela fut plus ardu à négocier ma mère céda néanmoins assez brusquement et, toute deux assises au sommet de son lit telles les plus grandes complices de tout Sterenn, ma mère me passa finalement la bague au doigt – l’index. A cet âge et pourvue d’aussi petites mains que les miennes, il parut évidant que l’anneau soit trop grand ; aussi réussit-il à glisser et à rouler sous le lit. Epouvantées nous avons bien tentées de le récupérer et ma mère fit même appel à des serviteurs pour déplacer le lit – alors horriblement lourd de son squelette en chêne massif sculpté. Cet épisode attrista profondément ma mère pendant de nombreuses semaines avant que mon père ne réussisse à relativiser la situation ; avec tous les bijoux qu’il lui avait offerts depuis, celui-là ne représentait finalement qu’un sentiment (malgré qu’il soit le tout premier) parmi beaucoup d’autres biens plus forts et profonds – et qui avaient tout autant résulté par un cadeau. Il n’était pas bon de s’attacher autant à un si petit objet, disait-il. Ainsi ma mère tenta d’oublier cet épisode fâcheux et plus personne n’en reparla jamais plus.
Aujourd’hui encore, malgré toute la bienveillance que je nourris pour ma mère, je ne pourrais avouer la vérité. Celle-là même qui conte que cet anneau ne s’est jamais égaré entre les lames du plancher de la chambre parentale, mais a plutôt finit sa course dans la boîte à souvenirs d’une enfant de huit ans, encore trop égocentrique et confuse pour faire la vérité sur ce malheureux épisode. Une bien triste histoire, n'est-ce-pas.

+ Quel est ton rôle au sein de ta région ?
Tandis que mes frères ont su trouver leurs voies assez rapidement, pour l’heure on ne peut guère dire que je sois d’une quelconque utilité à mon peuple. Tout juste bonne à distraire mes proches grâce à mes capacités – fort louables – de luthiste. En plus de jouer du luth comme une véritable petite fée (expression sans cesse rabâchée par ma mère) sortie tout droit d’un conte pour enfant – elle nous en lisait beaucoup quand ont étaient enfants mes frères et moi – il se trouve aussi que je chante par ailleurs pas trop mal. Ma voix est aussi bien adaptée pour les notes aiguës que pour les notes plus graves, ce qui rend cette dernière aussi particulière qu’aime à le raconter ma mère durant ses banquets. Mais un métier artistique n’est qu’un passe-temps cruel et sans avenir pour quelqu’un « de la haute sphère » telle que moi. Comme j’aurais aimée trouver ma voix comme mes frères l’ont fait avant moi… Du reste, on me connait surtout dans la région pour être « la fille des Danvan, petite dernière de sa lignée et toujours apte à être mariée ». Un bon filon, en somme.

+ Si tu devais assister à une mise à mort injuste qui mettrait en danger un innocent, que ferais-tu ?
Je ne sais pas. Evidemment je serais scandalisée sur l’instant, mais malgré ça je n’ai pas été du genre à faire d’esclandre public jusqu’ici et j’ose espérer que ça restera ainsi. Ne serait-ce que de peur des retombées que pourraient avoir mes faits et gestes sur mes proches et ma famille. Elean serait furieux. Puis, aurais-je seulement la force de lever le petit doigt ? Peut-être qu’un jour prochain ce sera d’avantage le cas. En attendant je préfère encore m’en préserver.

+ Que penses-tu de la séparation entre les éléments ? Crois-tu que cela est normal, ou contre-nature ?
Dahud, la région centrale, pour le peu que j’ai pu en apercevoir lorsque je rendais visite à mon frère Letto, est une sorte de joyau rare. Parfois éclatant de par son harmonie et sa riche mixité, parfois ombragé par la misère et les tumultes qui le traversent. Il n’en reste pas moins un cas particulier tout à fait original et qui pousse selon moi à l’optimisme quant aux unions qui rassemblent les communautés. Malgré tout, je ne peux m’empêcher de penser qu’il vaut mieux pour tout le monde que les éléments soient distinctement séparés comme ils le sont par nos diverses régions. Cela permet à chacun de s’épanouir calmement sans pour autant manger – ou se faire manger par – son voisin. Ce qui ne nous empêche pas non plus de cohabiter et même d’échanger sur de nombreux sujets – géopolitique et vivres inclus. Malgré les derniers malheurs qui se sont abattus sur les territoires de chacun, nous restons dans une scabreuse harmonie que je préfère surévaluer que de voir éclater.

+ Crois-tu en l'existence de l'élément Matière ?
Mon sens logique voudrait que je n’y prête pas l’oreille – puis à quelle divinité pourrait bien se raccrocher ce énième élément ? Puisque sans divinité ; pas d’élément, n’est-ce-pas ? Et pourtant quoi de plus beau que d’envisager un élément matière ? Propre à l’homme, descendant et s’alliant même à lui pour le compléter parfaitement, plus encore que n’importe quel autre élément ne l’avait fait avant lui. Mais cela serait aussi très sûrement signe d’un dérèglement profond entre ces derniers, de désaccord, d’incompréhension et de conflit interminables et dangereux. Bien que la science connu des hommes – ou du moins le peu dont j’ai moi-même entendu parler – me pousse à douter de lui pour l’instant, je ne cesse au fond de moi d’y croire dur comme fer. Peut-être n’est-ce là qu’un rêve d’enfant, trop longtemps bercée par les histoires racontées par sa mère, néanmoins il n’est pas temps d’aborder cet inconnue. Essayons d’abord de calmer les cieux de nos propres maux avant d’envisager l’existence d’un élément x.

+ Si tu devais défendre quelque chose, une idée, un concept, une valeur ? Et si tu devais t'opposer à quelque chose ?
La liste est longue, il y a tant à protéger. Néanmoins s’il fallait en choisir qu’un et au risque de paraître banale, celui m’étant le plus cher serait la notion de liberté – dans tous les sens du terme. Un principe bien souvent bafoué qui pourtant représente beaucoup – notamment dans le domaine social et politique. En effet chacun devrait être libre de lui-même, de ses faits et gestes, d’être ce qu’il veut être. Survient alors d’autres notions plus délicates telles que les limites à une telle liberté et là encore, sans étonner personne, je préfère me contenter d’ajouter une citation toute faite mais véridique ; « la liberté de chacun s’étend jusque-là où comment celle de son voisin ». Liberté signifie aussi possibilité de se défaire de son rang social si l’envie nous en prend, d’outrepasser les normes ancestrales et vieillottes au profit du modernisme. Comme par exemple ne plus enfermer la femme dans un rôle de pondeuse sans jugeote, tout juste bonne à marier puis à faire miroiter durant les banquets. La liberté d’avoir la sexualité que l’on souhaite, aussi, qu’elle soit débridée, ordinaire ou bien tournée vers le même sexe que le sien. Mais la notion de liberté est si vaste et si complexe qu’il nous faudrait des jours pour en faire le tour – si jamais cela est possible ce dont je doute même. Voilà simplement quelques points qui me semblaient de prime importance.
Ensuite, si je devais m’opposer à une autre idée surement que ce serait à celle de la « responsabilité ». D’abord parce que c’est l’affaire de toute, et puis aussi parce que je déteste tout bonnement lorsqu’elle m’incombe. Je n’ai jamais été très douée pour en assumer les conséquences.


+ Si tu devais me raconter un événement du passé...  
» Tes beaux yeux d’un vert bleu aqueux, tu n’avais de cesse de recevoir des compliments à leur sujet. Presque autant que pour tes exploits une fois ton luth entre les mains. Et tes boucles délicieusement dorées mises en valeur par l’atmosphère lumineuse du hall de réception. Tout ça, tu n’en avais que faire, mais c’était ton devoir en tant que petite dernière – seule fille de la fratrie – d’en faire les frais. Pas un mot ne fut pipé au sujet de ta tenue quelque peu inappropriée pour l’occasion. Quelle tristesse que ce rassemblement de personnalités « de la haute » tout juste bons à s’enfiler coupe d’alcool et petits fours tout en échangeant banalité sur banalité. Tu saturais de toute cette hypocrisie sociable. Cela faisait à peine trois semaines que les fiançailles de Letto avaient été annoncés officiellement, autant de temps que tu étais profondément négative – tel un fruit trop mûr prêt à éclater.
Un énième convive cru bon de complimenter tes jolies proportions mais déjà tu n’était plus présente, éperdue à des kilomètres de là à Dahud. A quoi ressemblait la fiancée choisit pour ton aîné ? Son nom t’était certes familier mais tu n’arrivais pas à mettre un visage sur les mots. Une artiste, de ce que tu avais pu glaner à son sujet. Et comment avait-il pu accepter ? N’était-ce pas, de vous trois, le plus décalé et rêveur ? Encore, de la part d’Elean pourquoi pas, tu en aurais compris la nécessité toute relative – Elean avait toujours fait de son mieux pour coller aux espoirs parentaux. Mais, d’autre part, comment Letto aurait-il pu s’élever contre l’austérité, lui tant réputé pour ne pas faire de vague.
Dans un entrechoc tes dents grincèrent quelque peu, ce qui fit réagir ta mère qui te lança un regard irrité. « Manquait plus que ça » songeais-tu tout en lui répondant d’une œillade courroucée. Brusquement tu ressentais l’envie impériale de foutre le camp vers un endroit plus calme où tu pourrais être seule face à tes pensées. Déposant ton luth sur son support avec le plus de délicatesse qu’il t’était possible, tu te décidas finalement à détourner les pieds et à t’éloigner de toute cette agitation suffocante.

Avec ton espèce de nuisette en soie rare et d’un finit bleu roi pour seule vêtement, tu ne pus réprimer un sursaut face aux rafales – calmes mais glaciales – qui s’engouffrait par la porte fenêtre ouverte donnant sur le balcon du rez-de-chaussée. Tes pieds nus foulèrent le carrelage en damier revêtant ce dernier tandis que tu t’approchais silencieusement de la rambarde. En contre bas les nombreux hectares verdoyants de la propriété Danvan s’alignaient, le tout bercé d'un un calme olympien.

Ainsi abandonnée à tes pensées tu te sentais brusquement creuse, évidée. Que fallait-il que tu fasses pour pallier à cette sale impression de manque ? Fallait-il pour toi aussi t’engager auprès d’un inconnu de bonne famille ? « Sans façon, merci » et pourtant, tu n’en pouvais plus d’être ainsi bloquée par les évènements. Il te fallait à tout prit évoluer, bouger !

Le contact de la rosée apposée à même l’herbe fraichement coupée du jardin te fit l’effet d’un électrochoc remontant le long de ton échine. Evidemment il t’arrivait parfois de rêver à des histoires d’amour dans lesquelles tu accaparais le premier rôle, sans pour autant que cela relève du grand amour avec un grand A. Tu te serais même contentée d’une banale histoire d'affection agréable mais ordinaire comme mille autres, si tu avais eu ton mot à dire. Mais surement pas un mariage arrangé. Que ça ait été le cas pour Letto soulevait maintenant un problème majeur – qu’est-ce qui retiendrait tes parents d’en faire autant avec toi ? Même si seize années te séparaient de tes frères – ce qui te laissait au moins presque autant d’années de répit – tu savais qu’une demoiselle telle que toi serait plus difficile à marier une fois la trentaine passée. Heureusement il restait le cas d’Elean à traiter avant le tien. Tu relevas les yeux vers le ciel d’été. Ce que tes pensées pouvaient être futiles – doublées de risiblement infantiles et mièvres – mais tu ne pouvais pas t’en empêcher. C’était de rester cloitrer entre ces quatre murs à ruminer du noir et à participer à toutes ces débilités qui te rendaient groggy. Il te fallait impérativement quitter la demeure familiale, t’éloigner et te ressourcer. Pourquoi ne pas commencer par une petite escale chez ton cher Letto adoré ? Lui serait certain de t’accueillir à bras ouvert et sans arrière-pensée. Vos discussions te manquaient.

Et soudain, à la lumière du couchant, tu su ce qu’il fallait faire.

C’était décidé, au petit matin le lendemain, tu partirais en direction de Dahud. Ce bref voyage ne pourrait que t’être bénéfique, à n’en pas douter. Mais combien de temps encore tiendrais-tu ainsi en t'esquivant chez ton frère chaque fois que tu semble étouffer ici ? Ça ne pourrait plus durer bien longtemps, il te fallait trouver une autre porte de sortie, « plus indépendante au possible » songeas-tu.

+ Quel est l'impact des récents événements sur ta vie ?
Depuis peu un nouveau vent mugit en moi. Celui-là même qui me susurrent si souvent de me rebeller face à l’image d’autorité relayée par mes parents tout d’abord, puis par mes frères – et notamment Elean – plus récemment. Je me rends bien compte que le temps passe, que je vieillis et que malgré tout et notamment grâce à tous les soins qu’y mettent mes parents – je persiste à stagner au beau milieu d’un monde en perpétuelle évolution. J’en ai assez de ne rien faire de mes journées, de me laisser dicter ma conduite par des règles préétablies depuis des siècles et d’en être réduite à un statut apposé par les biens pensants de ce pays. Fort malgré mon sexe, mon rang et même mon relatif jeune âge ; j’aspire moi aussi à découvrir de nouvelles choses que je ne soupçonnerais peut-être tout bonnement pas : ça s’appelle la liberté et j’entends bien y accéder par mes propres moyens et vivre ma vie comme je l’entends. Tant pis si pour cela il me faut encore attendre quelques années le temps d’être prête à prendre mon envol. Je ne veux plus attendre là, penaude et esseulée au fin fond de la demeure familiale, à me faire cueillir par un énième caprice des divinités et sans avoir ne serait-ce que l’occasion de lever l’index.
Pour ce faire, ma première étape sera de m’exercer d’avantage dans le maniement du vent de façon à pouvoir me débrouiller seule si besoin est. Suite à quoi peut-être pourrais-je envisager de partir en pèlerinage à travers les contrées et les continents, quitte pour cela à planter ma famille et leurs attentes à mon sujet. La liberté ne se quémande pas, elle s’acquiert.

+ Et actuellement (le petit résumé pour les petits flemmards lecteurs) :
En d'autres termes, Thalia qui jusqu'alors se complaisait dans son rôle de petite dernière, bourgeon délicat et à protéger avec le plus grand soin, aspire nouvellement à autre chose sur lequel il lui est bien difficile de mettre des mots. A un ailleurs, surement, c'est ce qu'elle croit en tout cas. Du reste avec les récents événements et les déferlements météorologiques désastreux semblants être l'oeuvre des Divinités de ce monde, Lia perd peu à peu la Foi -pourtant jusqu'ici assez tenace- qu'elle portait envers la Religion. Profondément entêtée, elle ne désire plus qu'une chose depuis des mois : assouvir sa soif de savoir qu'elle nourrit au sujet des autres régions.

Code:
Ҩ [color=firebrick]Cara Delevingne[/color] ~~  Thalia Davan


©️ Nalex


Dernière édition par Thalia Danvan le Lun 7 Aoû - 11:18, édité 28 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: Thalia Danvan Ven 4 Aoû - 12:18

Bienvenue à toi !
Bonne chance pour la rédaction de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Rhenis Kunan
initié


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 545
❝ Avatar : Sarah Gadon
❝ Multi-Compte(s) : Styx Frasier, Khorde Ergorn & Chenoa Ismor
❝ Crédits : lux aeterna (ava) frimelda (sign)

❝ Métier : Future représentante en chef
❝ Age : 27 ans
❝ Niveau : 3


~#~Sujet: Re: Thalia Danvan Ven 4 Aoû - 13:17

Bienvenue parmi nous
J'adore Thalia, j'adore Cara, je t'adore déjà
Bonne chance pour ta rédaction c'est Letto qui va être contente quand elle va se réveiller
N'hésite pas si je peux t'aider avec quoi que ce soit

______________________


Being strong
© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: Thalia Danvan Ven 4 Aoû - 13:19

Bienvenue par ici

Je suis contente de voir la famille de Letto s'agrandir, c'est chouette à voir ^^

Bon courage pour la rédaction de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: Thalia Danvan Ven 4 Aoû - 13:22

Bienvenue à toi !

Bon courage pour la rédaction de ta fiiche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: Thalia Danvan Ven 4 Aoû - 14:06

Bienvenue et bon courage pour ta fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Letto Danvan
confirmé


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 472
❝ Avatar : hot hugh dancy
❝ Multi-Compte(s) : aspyn la dangereuse, rashka la voleuse, nyssa la guerrière
❝ Crédits : abandon

❝ Métier : jardinier, paysagiste au palais des représentants de l'air
❝ Age : la quarantaine entamée
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: Thalia Danvan Ven 4 Aoû - 15:43

*bouscule tout le monde pour se faire une place*

BIENVENUE POUPETTE
Merci à toi de tenter Thalia, j'ai fort besoin de ma sœurette ! J'ai hâte de te lire en tout cas, mais je te dis bon courage pour le boulot d'aujourd'hui et demain
Hésites pas à me harceler de mp, j'aime beaucoup les questions héhé

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: Thalia Danvan Ven 4 Aoû - 16:50

Bienvenue sur Oranda !!!
Bonne chance pour ta fiche ! Et courage pour tes deux jours de boulots
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: Thalia Danvan Ven 4 Aoû - 17:20

J'avais adoré ce scénario et cara delevingne quoi
Bienvenue en tout cas et bonne rédaction
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Cyne Wkar
confirmé


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 710
❝ Avatar : Jessica Alba
❝ Multi-Compte(s) : Lachlan Thralmur & Kara Ergorn-Jaggde
❝ Crédits : unicorn (vava), tumblr (gif signa & profil), perséphone (signa)

❝ Métier : Mercenaire
❝ Age : 40 ans
❝ Niveau : 6


~#~Sujet: Re: Thalia Danvan Ven 4 Aoû - 18:51

Caraaaaaaaaaaaa
Bienvenue parmi nous ma belle
J'ai hâte de voir ta fiche N'hésite pas si tu as des questions

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: Thalia Danvan Ven 4 Aoû - 19:27

Bienvenue sur le forum !

Encore un super scénario de choisi ! Je te souhaite bon courage pour rédiger cette fiche. En espérant que tu te plairas ici Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 34
❝ Avatar : Cara Delevingne
❝ Multi-Compte(s) : uniquement les beaux yeux de Thalia
❝ Crédits : avengedinchains (Bazzart)

❝ Métier : luthiste et chanteuse (artiste quoi)
❝ Age : 24 ans.
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: Thalia Danvan Ven 4 Aoû - 22:57

Tant de mignonneries La bise à vous tous merci pour vos encouragements, je n'hésiterais donc pas à polluer des boîtes à mp si jamais le besoin m'en prend

Poutoux poutoux sur vous et surtout sur mon fréro Letto del amore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: Thalia Danvan Sam 5 Aoû - 9:40

THALIA !
Bienvenue p'tit oiseau des îles
Quel excellent choix de scénario tu fais-là
Bon courage pour le reste de ta fiche et au plaisir de te retrouver dans le jeu !
Va falloir qu'on se trouve un lien après ta validation
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Teb Fanior
novice


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 204
❝ Avatar : oh sehun
❝ Multi-Compte(s) : none
❝ Crédits : ilyria, baz (ava) ; deden♥ (icon sign), uc
;
❝ Métier : politicien, futur représentant en chef
❝ Age : vingt-deux ans
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: Thalia Danvan Sam 5 Aoû - 15:51

oh, Thalia, quel choix judicieux
bienvenue & bon courage pour la fin de ta fiche (le début est super intéressant d'ailleurs )

______________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: Thalia Danvan Dim 6 Aoû - 21:54

Cara

Bienvenue et bon courage pour la fiche
Revenir en haut Aller en bas

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 34
❝ Avatar : Cara Delevingne
❝ Multi-Compte(s) : uniquement les beaux yeux de Thalia
❝ Crédits : avengedinchains (Bazzart)

❝ Métier : luthiste et chanteuse (artiste quoi)
❝ Age : 24 ans.
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: Thalia Danvan Lun 7 Aoû - 11:57

Merci beaucoup vous
J'irai te quémander ça une fois validée Elwyn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: Thalia Danvan Lun 7 Aoû - 13:04

Thalia Danvan a écrit:
Merci beaucoup vous
J'irai te quémander ça une fois validée Elwyn
Je t'attend les bras grands ouverts !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Mère Nature
tout puissant


❝ Disponibilité RP : Pas disponible
❝ Message : 611
❝ Avatar : la nature
❝ Crédits : Pathos


~#~Sujet: Re: Thalia Danvan Lun 7 Aoû - 14:54


Fiche validée !

Bienvenue chez les AIR ♥



✔Félicitations pour ta validation !

Tu fais désormais entièrement partie de l'aventure. Nous avons le plaisir de t'intégrer au groupe des Air et d'accorder le niveau 2 à ton personnage.

La première étape, la plus importante, est de venir recenser ton avatar, ton nom de famille, ton métier, si ce n'est pas déjà fait, mais aussi remplir le bottin des multicomptes si tu es concerné(e). Cela permettra qu'on ne te les pique pas ! La prochaine étape est l'ouverture de ta  fiche de liens, indispensable pour te créer tout plein de relations. Tu auras également la possibilité d'ouvrir ta fiche de topics, pour ne pas t'y perdre avec tous tes RP. Au fil de ton aventure, tu pourras gagner des points pour ton personnage ainsi que pour ton groupe, mais n'oublie surtout pas de les recenser. Pour augmenter la puissance de ton pouvoir, tu devras remplir certains objectifs qui te permettront de  passer au niveau suivant. Un petit guide est à ta disposition si tu es un peu perdu.

Tu as été ajouté(e) au groupe de Aspyn Birghild connu également sous le nom de Rashka Velane ou encore Letto Danvan.  Elle est maintenant ton admin référente. Tu as la possibilité de flooder avec elle dans cette section. Elle répondra à tes questions avec plaisir ^^ Tu as également la possibilité de demander un parrainage si tu en ressens le besoin.

Amuse-toi bien sur Oranda !  

fiche By Camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oranda.forumactif.com

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 34
❝ Avatar : Cara Delevingne
❝ Multi-Compte(s) : uniquement les beaux yeux de Thalia
❝ Crédits : avengedinchains (Bazzart)

❝ Métier : luthiste et chanteuse (artiste quoi)
❝ Age : 24 ans.
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: Thalia Danvan Lun 7 Aoû - 15:03

Ah trop bien, j'étais pas au courant qu'il y avait des admins référents

Merci pour la validation et à bientôt in rp à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalia Danvan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oranda ~ Truth is not far :: Papiers d'Identité :: Présentations :: Fiches acceptées-
Sauter vers: