AccueilAccueil   Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Avis de Recherche
Nous recherchons activement des Terre, des Eau et des Innocents
Merci de favoriser les PV, scénarios et pré-liens !
Intrigue n°2
La deuxième intrigue a vu le jour
Pour savoir ce qui va se passer entre les régions, c'est par ici !

Partagez|

Mission Failed - Selene

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Mission Failed - Selene Jeu 3 Aoû - 17:35


Mission Failed

Selene Staryel & Lya Rogen



02, dixième lune de l’an 836 ☙ - Maison de Letto & Selene


Un nouveau type de mission lui avait été donné contre un gros gagne-pain. Il fallait dire qu’elle s’était débrouillée plus de sept jours entiers sans demander quoi que ce soit à ses sources habituelles. Pas d’échanges d’informations contre des pièces d’or, ni de vols programmés. Malheureusement, ses bonnes résolutions n’avaient pas tenu longtemps. Ses chaussures avaient rendu l’âme la veille, et la petite n’avait pas eu d’autres choix que d’user ses maigres économies afin d’en racheter de nouvelles. Il lui fallait donc rapidement se refaire de la monnaie, et la mission d’aujourd’hui allait lui permettre ce petit miracle. Du moins, si tout se passait bien…

La petite avait pour objectif de rentrer dans une maison, celui d’un monsieur important paraissait-il, et de dérober des documents, et tout l’or qu’elle voyait. Le seul souci était qu’elle ne devait pas bien avoir retenu les informations, car les deux maisons qui se trouvaient devant elle se ressemblaient. Perplexe, la voleuse s’installa dans une ruelle en face des deux maisons, et attendit patiemment que le monsieur sorte de sa maison. C’était la première fois qu’elle acceptait ce type de vol, et ce serait mentir si elle ne ressentait pas un peu de stress. Après tout, c’était elle qui prenait les risques pour ces grandes personnes peureuses qui déléguaient ces petits jobs. De plus, que ferait-elle si quelqu’un la surprenait ? Ou si elle ne trouvait pas ces fameux documents ? Déjà qu’elle n’avait pas précisé que savoir lire n’était pas dans ses capacités…

Un claquement de porte venait d’attirer son attention. Un homme venait de sortir de la maison de gauche. Etant donné que selon les informations de son employeur il vivait seul, la voie devait être libre. Prudente, la miss attendit néanmoins cinq bonnes minutes afin d‘être sûr qu’il ne fasse pas demi-tour car il aurait oublié quelque chose. Ne le voyant pas revenir, Lya se leva et traversa la rue en direction de la maison. La porte était fermée à double tour… Par contre, il avait oublié de fermer la fenêtre du premier étage. Sourire aux lèvres, la voleuse remercia cet imbécile qui laissait l’accès libre aux voleurs, et escalada prudemment la façade. Par chance, les pierres qui avaient servies à la construction de cette bâtisse n’étaient toutes de la même taille, et offraient de bonnes prises. Une fois arrivée à la hauteur de la fenêtre, la future Terre poussa un petit plus la fenêtre afin de pouvoir rentrer sans trop de difficultés.

A l’intérieur, Lya opta pour l’hypothèse que la pièce dans laquelle elle venait d’atterrir servait sûrement de chambre. Mais son but n’était pas de s’éterniser ici. Sur la pointe des pieds, la petite traversa rapidement la pièce, et descendit les escaliers qui se trouvaient non loin. En bas se trouvait la cuisine. Curieuse, la jeune fille s’approcha de la table et y observa toute la nourriture qui s’y trouvait. Des fruits s’y trouvaient, et ce monsieur avait même des cookies (j’ai pas résisté >.<). Ses petits doigts en auraient bien piqué l’un ou l’autre, mais elle devait résister. Elle n’avait toujours pas vu ces fameux documents, ni tout l’or qu’elle était censé trouver. Poussant un soupir las, elle abandonna avec peine la cuisine, et se dirigea dans la pièce d’à côté.

Encore raté. Cette pièce n’était pas du tout intéressante. Excepté la jolie bibliothèque qui se trouvait là, sculptée dans un magnifique bois. Il y avait de nombreux exemplaires de différents livres. Curieuse, la petite se rapprocha du meuble, et y prit un livre. Il avait une jolie couverture rouge, et son épaisseur était impressionnante. Comment pouvait-on lire tout ça ? Ouvrant le livre, Lya observa les symboles qui formaient tous ces mots. Qu’est-ce qu’elle aimerait savoir lire ! Était-ce une histoire racontée à l’intérieur de ce bouquin ? Ou juste des trucs ennuyants de grandes personnes ? Pensive, elle redisposa le livre là où elle l’avait trouvé, se retourna vivement, et entendit un fracassement de morceaux de verre.

Le vase qui était juste à côté de la bibliothèque avait malencontreusement croisé son sac lorsqu’elle s’était retournée, et venait de se fracasser en mille morceaux.

Catastrophée, la petite se pencha par terre afin de ramasser vite fait bien fait les morceaux de verres et les mettre... Quelque part… Dans le coin de la pièce ? Indécise, la voleuse relâcha sa concentration quelques secondes et se coupa à un de ses doigts.

- Aïe ! Saleté de vase !

Regardant son doigt blessé, Lya tira la moue, et jeta un coup de pied dans le tas de débris, énervée. Sans se rendre compte que sur le seuil de la porte se trouvait Selene. Il lui fallut quelques secondes avant de se retourner, et de voir qu’elle n’était pas seule, comme le pensait au départ.

Que faisait cette femme ici ? Sa cible n’était pas censée être célibataire, et trop occupée pour ramener de jolies femmes à la maison ? A moins que… Ce n’était peut-être pas la bonne maison… D’ailleurs, elle n’avait vu aucunes des indications que son employeur lui avait assurés de voir lorsqu’elle rentrerait dans le bâtiment…

- … Bonjour ? fit-elle avec un petit sourire forcé, ne sachant pas que faire d’autre.

La seule sortie envisageable était là où se tenait cette inconnue. La situation dans laquelle elle se trouvait actuellement était celle qu’elle avait envisagé dans les pires scénarios de sa petite tête. Quoiqu’il en soit, devait-elle s’excuser pour le vase qu’elle venait de massacrer ? Sûrement que non. Après tout, c’était sûrement la prison qui l’attendait.

Elle avait pourtant si faim… Son ventre rouspétait d’ailleurs, comblant le silence qui s’était installé dans la pièce. Si elle avait su, Lya aurait volé tous les cookies et fruits qu’elle avait aperçu dans la cuisine. Au moins, elle aurait eu un bon repas avant de finir aux mains des « méchants pas beaux » qu’étaient les gardes.

Il ne restait plus qu’à voir la réaction de la nouvelle arrivante. Le sort de Lya était entre ses mains.


#1014 mots @Selene Staryel

Spoiler:
 

fiche By Camo©️015
Revenir en haut Aller en bas

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 101
❝ Avatar : Emma Watson
❝ Crédits : Elsy
❝ Métier : Musicienne
❝ Age : 20 ans
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: Mission Failed - Selene Mer 9 Aoû - 21:24


Mission Failed

Selene Staryel & Lya Rogen


Selene s’était réveillée aux aurores, une habitude qu’elle conservait de son ancienne vie, moment calme que rien ne venait troubler. Les voix aigues de ses soeurs n’étaient pas vraiment le plus chant pour sortir de ses rêves et la jeune femme préférait donc éviter. Comme chaque nuit, elle avait dormi seule, ce qui n’était pas pour lui déplaire contre toute apparence. Le silence et la distance de Letto la perturbait, elle était loin de ces couples sucrés roucoulant à tout va ou de ces jeunes mariées qui posaient des questions indiscrètes à quelques femmes savantes. Des absences de son mari dans sa couche, elle n’en soufflait pas un mot. Elle était jeune, cela lui permettait de vaquer à ses occupations la plupart du temps. Elle pouvait ainsi rendre visite à ses amies et se promener pour écouter le chant des oiseaux et imaginer une musique associée. C’était d’ailleurs une journée de cet acabit là qui se profilait et elle ne se leva qu’une fois certaine qu’il avait quitté les lieux. Le croiser la faisait souffrir d’une façon qu’elle ne comprenait pas vraiment. C’était comme si elle cherchait à saisir les notes d’une musique trop lointaine dans le murmure du vent, une musique qui lui échappait. Alors, elle détournait son esprit vers des objectifs plus rationnels, repoussant comme elle le pouvait le vide et la solitude. Même Thalia ne pouvait changer les choses. Sa belle soeur était prévenante mais Selene n’osait pas forcément se confier, consciente que la loyauté de la musicienne irait envers son sang.

Soupirant, redressée dans son lit, elle observa l’astre du jour encore bas sur l’horizon. Il devait être parti. Aucun domestique ne venait troubler ce moment particulier, celui où le monde semblait vous appartenir. Ils devaient sûrement être occupés avec des tâches ménagères ou seulement prendre leurs fonctions. Se levant finalement, elle approcha de la fenêtre et jeta un coup d’oeil dehors. Rien d’inhabituel, rien ne bougeait là non plus, du moins en apparence. Elle ne vit ainsi pas la jeune voleuse s’introduire dans la demeure et ne put donc donner l’alerte. A la place, elle tourna le do à la fenêtre vers le pied de son lit. Ouvrant une malle contenant ses vêtements, elle observa ses effets personnels. Il lui faudrait s’habiller et ces choses là ne l’intéressaient pas beaucoup. Heureusement, sa servante était plutôt bonne connaisseuse et la guidait avec joie. Parfois, elle avait l’impression d’être sa poupée vivante. Elle l’habillait, lui indiquait quoi acheter pour rendre une tenue plus belle encore, les modes qui apparaissaient dans la société. Même pour ses coiffures, elle se débrouillait plus que bien. La pauvre femme était malheureusement malade et Selene préféra la laisser prendre un peu de repos. Elle sortit donc de sa chambre et avança dans les couloirs, décidée à passer par les cuisines. Peu importait qu’on la voit en tenue de nuit, c’était sa maisonnée et personne ici ne se risquerait à lui faire du mal.  

CRAC. Le bruit la fit sursauter. Selene venait juste de passer devant la bibliothèque et s’apprêter à descendre les escaliers lorsque ce son inhabituel lui vrilla les tympans. Tendue, elle s’était immobilisée alors que son cerveau passait en revue sa mémoire pour en deviner l’origine. Le bruit de verre brisé était particulièrement reconnaissable et au vu de la provenance, elle identifia la pièce en question : la bibliothèque. Intriguée, Selene se dirigea vers la porte, se demandant qui avait pu faire une telle bêtise en jurant de la sorte, car oui, elle venait bien d’entendre une exclamation presque blasphématoire.

Ne se cachant pas, elle apparut bientôt dans l’encablure de la porte. Ses yeux se portèrent tout d’abord sur les morceaux de verre brisés. Elle reconnut le vase mais celui-ci n’avait que peu de valeur sentimentale alors elle ne s’en formalisa pas. Puis, une forme humaine attira son attention. Haussant un sourcil de surprise, elle s’aperçut qu’il s’agissait d’une très jeune fille dont les yeux bleus perçants la fixait en retour. Une première constatation s’imposa : elle ne la connaissait pas. Au vu de ses habits en mauvais état, elle venait sûrement de tomber sur une voleuse, une voleuse au visage d’ange. Et polie puisqu’elle eut l’audace ou l’impertinence selon, de la saluer. Interloquée par son aplomb, Selene haussa un sourcil interrogatif et pencha légèrement la tête sur le côté. Elle aurait pu se mettre en colère et la jeter dehors. Elle aurait pu hurler pour alerter les servants afin qu’ils la renvoient à la rue. Pourtant, la musicienne n’en fit rien. Il y avait dans cette gamine quelque chose d’innocent qui contrastait grandement avec son mode de vie. Sentant la méfiance et la crainte de cette enfant, Selene se permit de lui répondre :  « Bonjour ». Le ton de sa voix était doux et emprunt de gentillesse, tout comme son regard. « C’est dommage pour ce vase mais je ne l’aimais pas du tout. Je suppose que je dois te remercier pour m’en avoir débarassé ». Esquissant un sourire espiègle et complice, elle fit un pas en arrière. « Laisse donc ça là, quelqu’un viendra les ramasser. » La fixant un instant, le silence ne masqua pas la faim de son invitée surprise. « Le petit déjeuner va être servi, si tu as faim, tu peux me suivre, je te l’offrirai volontiers ». L’attitude de la jeune femme était sincère que ce soit ses gestes qui invitaient l’enfant à la suivre, sa voix et son sourire engageant. Il n’y avait aucun piège dans cette proposition.

Pauvre enfant. Obligée de voler pour survivre. Selene lui tourna le dos et sortit dans le couloir. Elle avançait lentement pour donner le temps ou non à la petite de la suivre ou de disparaître dans la nature, ce serait son choix.  Il n’y avait pas âme qui vive, signe que personne d’autre n’avait entendu l’incident. Et quand bien même, la maîtresse de maison s’assurerait que la petite n’ait pas d’ennuis. Tout le monde n’avait pas la chance de bien naître alors quand une personne moins chanceuse entrait chez elle par nécessité, Selene ne pouvait décemment pas la laisser partir dans la misère. Ce serait cruel. Et c’était bien un défaut duquel elle ne souffrait pas.

1033 mots - @Lya Rogen

fiche By Camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: Mission Failed - Selene Lun 14 Aoû - 22:20


Mission Failed

Selene Staryel & Lya Rogen



02, dixième lune de l’an 836 ☙ - Maison de Letto & Selene

Repérée. Cette mission était un véritable fiasco. A présent, c’était elle la cible. Lya était juste un petit agneau qui s’attendait à voir la dame hurler à tout moment. Ces cris ramèneraient tous les habitants de la maison s’il y en avait d’autres, et les gardes arriveraient peu de temps après pour décider ce qu’on ferait d’elle. Son jeune âge la sauverait sûrement d’une sentence de mort, surtout vu son statut d’Innocent, mais la voleuse ne donnait pas cher de l’endroit où on l’emmènerait. Finirait-elle en esclave, privée de cette liberté qu’elle chérissait tant ? Ou bien l’emprisonneraient-ils tout en la torturant, ou pire, la privant de nourriture ? Non. Hors de question. Cela ne devait pas arriver. Si l’inconnue criait, l’orpheline comptait bien se débattre et user de tous les stratagèmes possibles afin de sortir d’ici - même si les chances étaient faibles.

Cependant, les cris ne vinrent pas. A la place, la blonde lui retourna son « bonjour », d’une voix étonnement douce. Assez perturbée par cette réaction, la voleuse ne répondit rien, ne sachant pas si le ton utilisé était sincère. Quoiqu’il en soit, elle disposait toujours de deux petites dagues glissées dans ses bottes si cela s’avérait être un piège et que la situation dégénérait. Silencieuse, la future Terre continua d’écouter Selene, toujours méfiante.

- C’est dommage pour ce vase mais je ne l’aimais pas du tout. Je suppose que je dois te remercier pour m’en avoir débarrassé.

Yeux ronds, Lya se dit que cerner la personnalité des gens n’était vraiment pas son fort. Elle se permit alors de regarder le tas de débris qui ornait le sol, dispersé à présent aux quatre coins de la pièce vu qu’elle avait jeté un coup pied dedans. Après, ce foutu vase avait quand même réussi à lui blesser son doigt même en étant en mille morceaux, et c’était sûrement à cause de lui que Selene l’avait repérée. Il n’avait donc eu que ce qu’il méritait. Mais son attention se reconcentra aussitôt sur la dame qui avait fait échouer cette mission. Le sourire aux lèvres, son interlocutrice recula alors d’un pas, et reprit la parole d’un air complice.

- Laisse donc ça là, quelqu’un viendra les ramasser.

L’attitude de la blonde avait l’air sincère, et appeler des renforts pour se débarrasser d’elle ne semblait pas être dans ses intentions. Son instinct lui disait de lui faire confiance, mais la petite gardait malgré tout ses distances. C’est à ce moment-là que son ventre décida d’interrompre le silence qui venait de s’installer, et de faire mourir de honte Lya. Le rouge aux joues, la petite écouta avec joie la proposition de l’inconnue d’aller manger quelque chose. La décision restait la suivante : partait-elle sans préavis, profitant de cette occasion pour s’enfuir, sans prendre ce petit-déjeuner, ou alors acceptait-elle au risque que cela ne soit un piège ?

« Les cookies avaient l’air si bons… » pensa-t-elle sans être réellement objective…

Et si c’était cette dame qui le proposait, refuser serait impoli, n’est-ce pas ? Il ne fallait pas gaspiller de si bons repas proposés gratuitement !

- D’accord, finit-elle par dire en espérant ne pas avoir pris une mauvaise décision,  je vous suis. Au fait, vous pouvez m’appeler Lya. Et… Euh… Désolée pour le vase…

Elle pouvait quand même lui dire ça, vu qu’elle n’avait pas crié au secours ni ne l’avait engueulée pour ce massacre d’objet. Ses parents l’avaient un minimum bien éduqué, bien qu’ils soient morts trop tôt. Et Eden non plus n’aimerait pas qu’elle parle mal aux autres personnes.

Pensive, et continuant d’observer l’intérieur de la maison par curiosité, l’orpheline suivit donc Selene dans la pièce d’à côté, et s’installa là où elle le lui indiqua. Assise sur sa chaise, la voleuse rouvrit la bouche, curieuse de savoir pourquoi cette dame l’avait épargnée de prison.

- Vous faites quoi dans cette maison ? Et pourquoi… n’appelez-vous pas les gardes ? Je pourrais très bien vous avoir pris des objets sans que vous ne l’ayez vu…

La petite fronça les sourcils, se rendant compte que sa dernière phrase pourrait peut-être entrainer plus de méfiance entre elles. Elle se saisit alors de son sac, avant de l’ouvrir vers la dame.

- Mais j’ai rien pris ! Regardez ! déclara-t-elle avec sérieux. Vous pouvez fouiller, si vous voulez…

C’est que Lya avait faim. Se faire mettre à la porte tout de suite n’était pas dans ses projets tant qu’elle n’avait rien avalé… De plus, si ses yeux ne lui jouaient pas de mauvais tours, il semblait pleuvoir dehors si on regardait attentivement à travers la fenêtre. Et trainer sous la pluie n’était jamais très amusant. Ses habits se retrouvaient rapidement trempés malgré sa cape, et l’orpheline devait avouer qu’elle était facilement frileuse. Trouver des tavernes où passer le temps était faisable en journée, mais trop tôt le matin ou tard le soir, les taverniers commençaient à renvoyer les gens dans la rue afin qu’il rentre chez eux. Bien qu’elle n’en ait pas. Mais là n’était pas le sujet du jour… Laissant donc ses pensées de côté, petit sourire aux lèvres, la future Terre continua ses interrogations...

- On mange quoi ?   Je peux avoir des cookies ? Ils ont l’air si bons… C’est vous qui les avez faits ?

La nourriture, c’était juste le moyen idéal pour dégeler la méfiance de Lya. D’ailleurs, sa gourmandise la perdra, un de ces jours. Mais pour l’heure, savoir ce que Selene allait lui donner à manger importait aux yeux de Lya, et le reste ne comptait déjà plus. Son ventre ne lui autoriserait pas à partir de sitôt.

- Vous êtes sûre que votre vase importait peu ? finit-elle par dire, toujours inquiète malgré tout quant à cet objet cassé.

C’est que cette dame semblait si gentille. Lui causer des problèmes car elle avait cassé par mégarde son vase ne plaisait pas trop à Lya.  Bien que la phrase qu’elle lui avait dite tout à l’heure l’avait fait sourire intérieurement, la voleuse ne savait pas trop si c’était vrai ou juste pour la calmer.


#1005 mots @Selene Staryel

Spoiler:
 

fiche By Camo©️015
Revenir en haut Aller en bas

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 101
❝ Avatar : Emma Watson
❝ Crédits : Elsy
❝ Métier : Musicienne
❝ Age : 20 ans
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: Mission Failed - Selene Ven 18 Aoû - 17:03


Mission Failed

Selene Staryel & Lya Rogen


Dire que Selene n’était pas surprise était un euphémisme. Bien sûr, découvrir une jeune voleuse chez elle n’était pas vraiment une surprise agréable et elle ne réaliserait que plus tard le risque qu’elle avait pris. D’ailleurs, la jeune femme avait largement hésité entre son instinct, cette envie de céder à la peur et à la colère et une réaction plus humaine. Elle avait réussi à se maîtriser suffisamment pour garder son calme, reconnaître que la menace n’en était pas vraiment une. A tord certainement puisque celle qui annoncerait s’appeler Lya portait sur elle plusieurs armes. Peut-être que cette action lui serait reprochée plus tard également, notamment par Letto, mais sur le moment la jeune femme n’en avait cure. Elle faisait ce qui selon elle était juste. La gamine mourrait de faim et était prête à risquer sa vie, sa liberté pour trouver de quoi se nourrir, il serait inhumain de la renvoyer dehors, une main en moins. Elle ignorait bien évidemment tout des noirs desseins de celle qu’elle jugeait inapte au Mal. Sur quoi se basait-elle autre que sur son instinct ? Rien de suffisamment probant, ni même de logique. Elle assumerait pleinement ses actes. Et si elle venait à en mourir, eh bien, elle ne manquerait pas à grand monde. Son père seulement.

S’observant quelques instants, chacune plongée dans ses pensées, ce fut celle dont elle ne connaissait pas encore le nom qui prit la parole pour lui dire « Bonjour ». C’était à fois si désinvolte et inattendu que Selene ne put définitivement pas faire autrement que s’en tenir à cette réaction qui lui semblait la plus favorable. Elle lut la méfiance dans le regard de l’enfant. Il lui fallut donc trouver le moyen de ne pas l’inquiéter davantage et l’encourager à nouer une discussion. Le vase n’avait effectivement aucune valeur sentimentale à ses yeux. En serait-ce de même pour lui ? Elle l’ignorait. Elle prétendrait avoir été maladroite. Mais elle pariait surtout sur le fait que Letto Danvan ne verrait rien parce que rien ne l’intéressait vraiment dans cette maison. Cette certitude, elle l’avait acquise au fil du temps. Le coeur un peu meurtri, elle n’avait pas encore remarqué que la petite s’était blessée. Lui assurant que quelqu’un viendrait ramasser les débris, elle entendit ce pauvre ventre crier famine. Ici, Selene était seule. Elle passait ses journées à errer, cherchant quelques occupations. Avoir un peu de compagnie pour le premier repas de la journée lui offrait donc une belle occasion d’en apprendre un peu plus sur le monde vu par ces yeux plus jeunes que les siens. Ses petites soeurs lui manquaient et elle les lui rappeler un peu. Lui tournant le dos et avançant suffisamment lentement pour lui laisser le temps de la rattraper, il ne lui fallut pas longtemps pour obtenir sa réponse.
Un sourire étira les lèvres de la jeune femme alors qu’elle se présentait et s’excusait pour le vase. Selene s’arrêta pour l’attendre lui saisit doucement l’épaule pour la guider jusqu’à la bonne salle. « Enchantée, Lya. Je suis Selene. J’accepte tes excuses mais ce vase n’avait que peu de valeur à mes yeux. » Riant légèrement, elle la fit entrer dans une salle richement décorée. Les tapisseries et les boiseries peintes trahissaient le luxe dont elle jouissait. Une table avait été installée. Selene avait averti sur le trajet qu’il y avait une invitée, aussi les domestiques se présentèrent avec la vaisselle et des plats pour deux personnes. Bientôt, des brioches et des gâteaux au miel furent disposés, ainsi que des fruits et du pain encore chaud. Elle lui indiqua de prendre place et une fois fait, lui fit signe qu’elle pouvait également se servir. Attrapant pour elle-même un gâteau au miel, Lya se mit à lui poser des questions.

Selene ne put s’empêcher de rire. « Je vis dans cette demeure. Et je ne les appelle pas parce que tu n’as fait que casser un vase... Le crime n’est pas si grand. » Elle plongea son regard dans le sien, la sondant un instant. Cette petite ruse marchait avec ses soeurs cadettes. D’un oeil malicieux, Selene attrapa un bol de lait chaud alors que la petite lui montrait son sac, vide. « Je pense que tu es une bonne personne donc tu n’as rien pris ici. » Sans vérifier le sac, elle poussa vers Lya la corbeille de fruits. L’observant un instant, elle profita de cette conversation pour trouver ses propres réponses. « Et toi, que cherchais-tu ici en dehors d’un bon petit déjeuner ? » La gamine n’avait pas encore touché aux gâteaux, semblant s’interroger et lui demanda même de l’éclairer. « Des... Cookies ? Oh non, ce sont ici des petits gâteaux au miel, ici aux amandes et là tu trouveras de la brioche au beurre. Je ne cuisine pas tout ça, on le fait pour moi. Tu as également des fruits. Tu pourras en prendre pour plus tard, si tu le souhaites. »

Le sourire de Selene avait quelque chose de maternel. En tout cas, elle n’était absolument pas méfiante et très spontanée. Elle souriait, riait, elle trompait son ennui depuis longtemps installé. « Certaine. Et puis, ce n’est qu’un vase. J’en commanderai un nouveau et personne n’en saura rien. » Elle lui fit servir du lait chaud. La domestique, dans le dos de la plus jeune, regardait un peu de travers Lya et Selene s’en aperçut. Une discussion s’imposerait, mais plus tard. Pour le moment, son invitée avait toute son attention. « Lya, je suis contente que tu aies accepté de manger avec moi ce matin. J’espère que tu me feras le plaisir de repasser me voir à l’avenir. En passant par la grande porte bien sûr ». Elle la taquinait franchement, d’ailleurs, elle pouffa comme une adolescente et lui fit un clin d’oeil entendu. La servante qui sortait de la pièce avait marqué un temps d’arrêt. Un temps qui permit à Selene de la rappeler. « Lya, tu es blessée ? Amenez-moi de quoi la soigner » ordonna la jeune femme. Il fallut quelques minutes pour qu’un domestique approche avec de l’eau chaude et un peu de plantes guérisseuses. « Mademoiselle, puis-je ? » demanda-t-il à Lya en se courbant devant elle. Nulle doute qu’elle ne serait pas habituée à ce traitement. « Tu peux lui faire confiance, Lya. Il est assez doué pour soigner les petites maladresses ». Inclinant la tête pour qu’elle lui fasse confiance, le domestique attendait pour se mettre au travail.

Spoiler:
 
1078 mots - @Lya Rogen

fiche By Camo©️015

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: Mission Failed - Selene Dim 10 Sep - 20:58


Mission Failed

Selene Staryel & Lya Rogen



02, dixième lune de l’an 836 ☙ - Maison de Letto & Selene

Son interlocutrice semblait s’appeler Selene, et être la maîtresse des lieux. Le monsieur qu’elle avait vu quelques instants plus tôt - en train de quitter la maison - devait donc bien être le maître, même s’il ne s’agissait pas de la bonne habitation dans laquelle elle aurait dû entrer. Demeure qui était assez luxueuse, rien qu’au niveau du nombre de pièces que celle-ci comptait. Lya n’avait jamais connu autant de luxe. Les tapisseries qui se trouvaient ici-même étaient assez jolies, et la petite confirma son impression qu’elle n’était qu’une étrangère en ces lieux. Les domestiques qui servaient Selene ne devait sûrement pas avoir une très haute estime d’une gamine sale qui s’incrustait dans la maison, et profitait à présent d’un repas en compagnie de la maîtresse des lieux. Peut-être finirait-elle comme elles, un jour. A devoir servir un luxueux seigneur et effectuer toutes les tâches ménagères.

Quoiqu’il en soit, c’était elle l’invitée pour l’instant. Bien que toujours un peu intimidée, Lya apprécia de voir toutes ces sucreries arriver à tour de rôle. Ils avaient même des gâteaux au miel, une de ses pâtisseries préférées. L’odeur du pain chaud régnait en maître dans la pièce.  

Contente, la voleuse avait alors commencé à poser ses questions, tout en dévorant un petit gâteau. La dame ne semblait pas lui en vouloir pour le vase… Et lorsqu’elle montra son sac, Selene ne daigna même pas fouiller à l’intérieur, lui poussant simplement la corbeille de fruits vers elle.

« Je pense que tu es une bonne personne donc tu n’as rien pris ici. »

Etonnée par tant de gentillesse et si peu de méfiance, la future Terre se contenta d’hocher la tête en silence, et prit un des fruits qui se trouvait devant elle. Elle l’observa quelques instants, n’ayant pas souvent l’occasion de manger autre chose que des pommes. Et encore, cela n’était pas si courant que ça.

« Et toi, que cherchais-tu ici en dehors d’un bon petit déjeuner ? »

La question que Lya avait espéré ne pas entendre, ou avoir à répondre, était posée. La petite ne pouvait risquer de dévoiler que certaines grandes personnes employaient des voleurs afin réaliser certains vols à leur place, pour des raisons dont eux seuls connaissaient le but. Aujourd’hui, cela avait été de voler de l’or, et certains documents. Mais elle s’était trompée de maison, et cela avait donc été un échec. Lya éviterait de croiser son mandataire les prochaines lunes, priant pour qu’il croie qu’elle avait raté sa mission, et s’était faite jetée en prison.

- Eh bien… Euh… J’espérais trouver de l’argent… Mais faut croire que j’ai pas été chanceuse… avoua-t-elle d’une petite voix gênée.

Selene lui présenta ensuite les différents « plats » qu’il y avait sur la table, et lui expliqua qu’elle ne cuisinait pas tout ça elle-même, et que c’était d’autres personnes qui s’occupaient de cette tâche. Pour couronner sa phrase, son interlocutrice rajouta le fait qu’elle pourrait se servir de fruits plus tard, avant de partir.  Lya posa alors sa question quant au vase, et la dame la rassura à nouveau, lui disant qu’elle en rachèterait un nouveau et que personne s’en apercevrait.

Ensuite, on lui servit du lait chaud, et Lya s’en emparra avec envie, fronçant les sourcils lorsque son doigt blessé mit une trace rouge sur la tasse. La petite tenta de l’essuyer discrètement, et fit semblant de rien, ne voulant pas déranger plus son hôte du moment.

« Lya, je suis contente que tu aies accepté de manger avec moi ce matin. J’espère que tu me feras le plaisir de repasser me voir à l’avenir. En passant par la grande porte bien sûr. »

Petit sourire, suivi d’un « oui, madame, et merci pour le repas ! ». La voleuse se servit alors de fruits, gâteaux au miel et de la brioche. Tout lui donnait envie, alors la petite gourmande n’allait pas se priver, surtout que son ventre était vide.

. « Lya, tu es blessée ? Amenez-moi de quoi la soigner »

Selene s’en était aperçue. Cette femme avait l’oeil pour la surprendre. Une domestique s’en alla alors, ne discutant pas l’ordre de leur maitresse.

- Oui… Mais ne vous inquiétez pas… C’est rien…

Ses paroles ne changèrent rien à la décision de son interlocutrice, et une domestique arriva quelques minutes plus tard, chargée de plantes et d’un bol d’eau chaude.

« Mademoiselle, puis-je ? » demanda le domestique en se courbant devant elle.

Ne sachant pas ce qu’elle devait répondre, ni si elle pouvait vraiment se permettre d’accepter, elle lança un regard interrogateur envers son hôtesse, qui lui confirma qu’elle pouvait lui faire confiance.

 « D’accord, fit-elle-même si la méfiance ne l’avait pas quittée totalement,  allez-y, je vous laisse faire.

C’était étrange de se faire soigner par quelqu’un. Surtout pour un bête petit bobo. Lya n’allait d’habitude que chez Danaria, son amie et apothicaire préférée, mais seulement pour de gros rhumes ou symptômes plus graves. Afin d’éviter de trop regarder le domestique en le détaillant de la tête au pied, et de scruter le moindre de ses gestes, la petite voleuse tenta de continuer la conversation, afin de se concentrer sur autre chose.

- Vous avez de la famille à Dahud ? Ou vous vivez juste avec votre mari… et des probables enfants ?

Lya était curieuse de savoir si c’était bien son mari qu’elle avait vu sortir, et si des enfants étaient présents dans la maison. Elle n’en avait peut-être pas vu jusqu’à présent, mais peut-être n’étaient-ils pas autorisés à descendre tant qu’elle était là. Le domestique finissa à l’instant ses soins, et Lya le remercia timidement, observant le petit pansement. Sa saississant d’un gâteau au miel, la voleuse le tendit vers celui qui l’avait soigné, et reprit la parole :

- Tenez ! Vous devriez le goûter, c’est troooop bon !

Lya se rendit compte de son geste et de ses paroles, et que ce n’était pas vraiment à elle d’autoriser le domestique à accepter ce présent qui n’était même pas à elle au départ. La gamine regarda alors Selene, et rajouta immédiatement :

- Il peut ?

Lya laissa la jeune femme s’exprimer et donner son avis, avant de poser une dernière question, quel que soit la décision finale de son interlocutrice quant au gâteau et au domestique.  

- Vous vivez depuis longtemps à Dahud ?



#1030 mots @Selene Staryel

Spoiler:
 

fiche By Camo©️015
Revenir en haut Aller en bas

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 101
❝ Avatar : Emma Watson
❝ Crédits : Elsy
❝ Métier : Musicienne
❝ Age : 20 ans
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: Re: Mission Failed - Selene Lun 25 Sep - 20:30


Mission Failed

Selene Staryel & Lya Rogen

Ce petit déjeuner partageait réjouissait grandement la jeune femme. Bien sûr, son époux avait édicté quelques règles mais il ne rentrerait pas avant le soir et elle devait bien s’occuper jusqu’à son retour. Ce dernier mot était bien une fable parce qu’il semblait plutôt hanter ces murs. Ils ne partageaient rien ensemble, même si elle essayait d’attirer son attention, éperdument et désespérément. C’était comme si elle était invisible. Ils faisaient même chambre à part et la jeune femme au début ne s’en plaignait pas. Elle appréhendait beaucoup les relations plus intimes mais au bout de quelques semaines elle avait bien compris que sa situation était anormale. Les épouses se faisaient normalement visitées le soir de la nuit de noces ou dans la semaine qui suivait, hors ce n’était pas son cas. Et plus le temps passait, plus elle se sentait mal à l’aise. C’était comme si le fossé entre eux ne faisait que s’agrandir. Elle ne comprenait pas pourquoi elle était tenue à l’écart et souffrait en silence. Pourtant, ce matin là, elle s’ouvrait à une parfaite inconnue, une petite voleuse qui avait eu la malchance de faire tomber un vase. L’observant engloutir un gâteau au miel, elle l’écoutait lui assurer n’avoir rien pris. Qu’importe. Letto Danvan n’était pas un homme pauvre et seules ses plantes l’intéressaient. Lya n’avait rien pris. Elle en était intimement persuadée et ne se fondait pour ainsi dire que sur une impression. Poussant la corbeille de fruits vers la gamine, elle veillait à ce qu’elle ait le ventre plein en quittant cette demeure. La curiosité mutuelle eut le mérite de les laisser discuter ensemble, poser leurs questions.

Elle lui avoua ainsi, contrite, avoir voulu voler de l’argent. « De l’argent... Que voulais-tu acheter avec cet argent ? ». Selene serait certainement vue comme d’une grande naïveté par ses domestiques. Peut-être iraient-ils tout répéter à son époux mais elle s’en fichait éperdument. A cet instant, au moindre reproche, elle se sentait capable de l’affronter. Elle faisait tout ce qu’il voulait, sans discuter et pourtant il la délaissait. C’était comme si elle était la pire mauvaise herbe d’un jardin. Laissant à Lya le temps de lui reprendre, elle dévia la conversation sur la présentation des plats. Les domestiques pouvaient bien estimer son invitée comme une gueuse, n’empêche, il était connu qu’il ne fallait jamais se fier aux apparences. Sans attendre, on vint servir du lait et bien sûr la blessure ne passa pas inaperçue. Horrifiée, elle fit appeler un autre serviteur afin qu’il puisse la soigner. « Rien ? Ce n’est pas rien, Lya. Tu pourrais voir cette blessure minuscule s’infecter et finir par être rattrapée par l’ombre de la mort. » Elle essayait volontairement de lui faire peur et après deux ou trois secondes de silence, elle éclata de rire. « Je plaisante, bien sûr ! Enfin... Cela peut arriver mais comme tu vas être soignée, tout ira bien. »

Lya sembla hésiter mais accepta finalement de laisser le servant s’occuper de son doigt. D’autres questions s’élevèrent. Selene sourit et répondit ensuite. « J’ai une soeur qui vit ici, mariée depuis quelques années. Je n’ai pas encore d’enfants, il faudrait pour cela que je vois mon mari mais son travail est très prenant en ce moment et je suis encore jeune... Nous préférons prendre notre temps. » Pieux mensonge. Un mensonge qu’elle se répétait maintenant à longueur de journée pour expliquer pourquoi Letto ne fréquentait pas sa couche. « Et toi ? As-tu quelqu’un vers qui te tourner quand tu n’as plus rien à manger ou que tu cherches de l’argent ? » Un léger sourire aux lèvres, Selene ne semblait pas inquiète alors que le domestique pinçait les lèvres, vraiment mécontente que sa maîtresse s’amuse de cette situation rocambolesque. Naturellement, l’adolescente eut envie de remercier son soigneur et lui proposa un des gâteaux sur la table avec une telle spontanéité que Selene en fut émue. « Bien sûr, s’il le souhaite », répondit-elle en levant les yeux vers lui. « Je vous en prie, si vous en souhaitez un, acceptez ce présent de mon invitée ». Le domestique fixa l’offrande, clairement outré ou surpris de cette manoeuvre. Il baissa les yeux et s’inclina légèrement. « Madame, sachez que ce présent m’honore mais je ne puis l’accepter. J’ai en effet pris un petit déjeuner très consistant. ». Selene pencha la tête. « Oh. Dans ce cas, mettez le de côté pour lorsque vous aurez faim ? » Contrarié, il finit par prendre le gâteau et s’effaça très rapidement de la pièce. Finalement, une dernière question vola dans la discussion. « Depuis que je suis mariée, pas si longtemps à vrai dire. Dis-moi tu connais bien les quartiers n’est-ce pas ? Est-ce que tu pourrais me les faire visiter ? Tu seras rémunérée bien sûr ! » Heureusement, aucune oreille indiscrète n’avait pu entendre la requête de Selene. Elle la fixait avec des yeux plein d’espoir.
Spoiler:
 
819 mots - @Lya Rogen

fiche By Camo©️015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




~#~Sujet: Re: Mission Failed - Selene

Revenir en haut Aller en bas
Mission Failed - Selene
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oranda ~ Truth is not far :: Archives :: Corbeille-
Sauter vers: