AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Groupes fermés
Les groupes des Matières et des Exempts sont momentanément fermés aux inventés et scénarios, merci de votre compréhension
Intrigue
Un vent de changement souffle sur les terres d'Oranda... Pour en découvrir plus, la première intrigue a été dévoilée
Venez donc tout savoir (ou presque) du meurtre d'Osrian Thenkar, membre de la Famille Birghild
Avis de Recherche
Nous recherchons activement des hommes, merci de privilégier ce sexe qui est en infériorité numérique

Partagez|

The world is closing in || Kalen Hileran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


❝ Disponibilité RP : Disponible
❝ Message : 363
❝ Avatar : Emilia Clarke
❝ Multi-Compte(s) : Mer'Hella Keltar
❝ Crédits : moi-même, sign: Astra

❝ Métier : Princesse du Nord
❝ Age : 20
❝ Niveau : 2


~#~Sujet: The world is closing in || Kalen Hileran Mer 5 Juil - 23:40


The world is closing in
12, Dixième lune de l'an 836



La foule était présente, les représentants se réjouissaient faussement d'être réuni. Nymeria pouvait voir, ici et là, des visages qu'elle connaissait. Sven Ramose entre autre. Kalen Hileran. Elle buvait une coupe d'hydromel avec celui-ci, discutant de banalités. L'ambiance était légère et agréable, même si, au fond de son cœur, la princesse ne se sentait pas à son aise. Elle qui ne s'était jamais montrée durant un bal des représentants était la seule représentante de la monarchie de l'eau. Andar, son père, était souffrant et condamné à rester au lit. Brehn était venu le lui dire. Tout ceci avait un air de déjà vu. Les différents éléments se donnaient en spectacle, les Terres, les Eaux, les Airs et les Feux. Tous montraient ainsi une image positive et joyeuse de leurs éléments. Mais quelque chose ne tournait pas rond. Au beau milieu de la conversation, un cri s'éleva de la foule. Un cri d'horreur. Quelqu'un était mort. Sans même encore s'y être avancée, Nymeria savait. Elle savait qu'Osrian était mort. Osrian Thenkar, membre de la Famille Birghild, la famille représentante de la Terre à Dahud. Et comme dans un mauvais rêve, le visage de celui-ci lui apparut. Happé par la mort, déformé par la douleur, contracté par la surprise. Faisant un demi tour pour fuir cette vision d'horreur, elle se rendit compte que la salle s'était vidée. Elle était seule avec ce cadavre. Les cris raisonnaient mais il n'y avait plus personne. Une ombre apparut...

«  Par Glore ! » Pesta la princesse, se réveillant en sursaut pour la cinquième fois de cette courte nuit. Elle prit son visage entre ses mains délicates. Celles-ci tremblaient. Son corps entier tremblait. Fébrile, fragile. Effrayée. Voilà l'image qu'elle donnait à cet instant de la royauté de Vainui. Elle avait honte. Honte de cette fragilité qu'elle tentait tant bien que mal de cacher, honte de ces événements de la veille, honte de son impuissance. Tournant de nouveau dans le lit de ses appartements Dahudiens, elle posa l'oreiller sur son visage, cachant ainsi les larmes qui roulaient sur celui-ci. Elle n'avait jamais vu la mort en face, comme elle l'avait vu la nuit dernière. Le bal des représentants était supposé être un événement sacré où le sang ne devait pas être versé. Mais quelqu'un avait été tué. Les êtres d'Oranda avaient bafoué les Dieux. Nymeria pressentait qu'ils le paieraient sans doute. Fatiguée et lassée de ne pas réussir à fermer l'oeil, la princesse se redressa finalement. Elle resta un moment, assise sur le rebord de son lit. Observant ses appartements qui étaient baignés par une étrange lumière sombre. Le monde semblait s'être arrêté depuis hier. Nymeria était persuadée pourtant que le soleil devait s'être déjà levé, mais la clarté qui inondait son domaine était bien peu lumineuse.

La princesse se leva doucement et tira les lourds rideaux qui barraient le soleil. Devant elle se dressait un ciel sombre, couvert, bien que le soleil se soit levé. Il n'était pas habituel de voir une telle robe pour le climat de Dahud. «  Ce sont les Dieux.  » Nymeria en était persuadée. Ces derniers n'auraient jamais laissé passé un tel affront. Ils feraient payé à tout les Orandiens pour les péchés de certains. Mais il en était ainsi avec les dieux, si l'un est en faute, les autres le sont aussi. Mais qu'auraient-ils pu faire pour empêcher ce meurtre ? Jamais Nymeria n'avait entendu quoi que ce soit laissant présager un tel acte. La paix était presque acquise à Dahud. Malgré les différents entre Sven Ramose et Andar. Sven aurait-il fait ça ? Mais quel aurait été son intérêt ? Elle n'en savait rien. Elle soupira. Croisant son reflet dans un miroir, elle soupira de nouveau. Elle avait une mine affreuse, des cernes jusqu'aux joues, les yeux rougies par la fatigue et les larmes. Son teint était bien pâle, sans doute plus que d'habitude. Elle poussa doucement la porte de ses appartements, un garde était là, droit, le regard fixe. «  Peux-tu faire venir une de mes domestiques ? » lui intima-t-elle gentiment. Celui-ci s’exécuta immédiatement.

Quelques minutes plus tard, une jeune femme entra. Nymeria la laissa faire, celle-ci brossa la longue chevelure de la princesse avant de nouer simplement ses cheveux au dessus de son visage. Elle lui massa doucement les épaules, sentant sûrement à quel point elle était tendue. Après ce petit moment de détente, la domestique quitta la pièce suite à l'ordre que lui avait donné Nymeria. Elle se leva doucement de son fauteuil et s'avança vers la penderie qui contenait ses robe. Elle attrapa la plus sobre, noire, de longues manches, un peu évasé vers le bas, près du corps au niveau du buste. La princesse l'enfila rapidement, prenant une paire de sandales dans sa main et sortit de ses appartements. Elle prit la direction de la salle de réception des Kunan. Celle-ci était étonnamment vide, mais de la nourriture y était entreposée. Il restait même le fond d'une carafe de vin. Sans demander son dû, la princesse se servit une coupe qu'elle avala en une gorgée avant de changer de nouveau de direction. Elle devait retourner là où le meurtre avait eut lieu. Elle désirait se recueillir et prier Glore d'accorder la paix à cet homme qu'elle n'avait pas bénie. Quelques âmes se baladaient entre les quatre palais, mais peu. Il était tôt, sans doute trop tôt pour que les dirigeants de Dahud se mettent au travail. La princesse avança doucement jusqu'à l'endroit où Osrian avait été retrouvé. Une large tâche de sang était encore visible même si le corps avait disparu. Sans doute rendu à la veuve de celui-ci.

© BLACK PUMPKIN

______________________

❝ We accept the love we think we deserve❞ Only once in your life, I truly believe, you find someone who can completely turn your world around.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The world is closing in || Kalen Hileran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oranda ~ Truth is not far :: Dahud :: Lucrezia :: Centre :: Palais-
Sauter vers: