AccueilAccueil   Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Avis de Recherche
Nous recherchons activement des Terre, des Eau et des Innocents
Merci de favoriser les PV, scénarios et pré-liens !
Intrigue n°2
La deuxième intrigue a vu le jour
Pour savoir ce qui va se passer entre les régions, c'est par ici !

Partagez|

What a Wonderful Night [Zora / Andar / Danis ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: What a Wonderful Night [Zora / Andar / Danis ] Dim 2 Juil - 13:20

Date : 17, 10ème, 836

« Putain ».

Sven était dans tous ses états, maudissant tour à tour sa personne, les dieux, son valeureux et fidèle conseiller Orkem et les « terroristes » du marché. Lorsqu’il ne maudissait pas, il récitait tous les mots vulgaires qui lui venaient à l’esprit. Il était dans tous ses états, des états qu’il dissimulait tant bien que mal au travers d’une attitude détachée et silencieuse à la fois.

« Vivement que je quitte cet endroit, et retourne à Sezni »
pensa-t-il pour la énième fois de la soirée. Il fallait avouer que sa présence au sein de la cité mère commençait à se rallonger, à la grande surprise des Ergorn. En fait, la surprise avait été en général totale cette année-ci avec le Dictateur, notamment avec son entrée dans le bal des Représentants aux bras d’une représentante de la Terre prônant l’égalité de tous et de toutes. Les rumeurs devaient aller bon train, et il espérait sincèrement qu’elles étaient suffisamment « bonnes » pour avoir un impact positif sur la soirée qui se profilait à l’horizon.

« Lécher les bottes à Andar, et à sa femme … si on m’avait dit ça un jour »
pensa-t-il, en soupirant profondément. En effet, ce soir, le repas allait réunir Andar Drogon, Danis Drogon, Zora Birghild et lui-même. La composition était un tantinet risquée. L’inimitié entre les deux monarques était connue de tous, et il doutait franchement des promesses de Zora… Cependant, il « pariait » malgré tout. Il pariait sur Zora et Danis qui pourraient réguler toute tension – si jamais elle avait lieu – et il pariait tout autant sur le bon sens du roi du Nord. Avec les années, ce dernier avait montré à plus d’une reprise qu’il n’était pas stupide.

L’organisation de la dite soirée avait été confiée à Zora, entièrement. Il avait avoué de but en blanc l’objectif de la dite soirée, en toute « sincérité », soit faire une « alliance » avec Andar pour trouver les coupables du massacre au marché. Il avait naturellement omis les objectifs annexes et accessoires imaginées par son conseiller et lui-même – les femmes n’avaient pas à tout savoir.

- Par contre, mes goûts en matière de soirée ou de repas doivent vraiment être à l’opposé d’Andar. Je préfère vous confier l’organisation de la soirée, je fais entièrement confiance en votre capacité à concilier bien des désirs et des demandes, avait-il annoncé à la brunette, se débarrassant littéralement d’un poids lourd, soit « faire plaisir » à Andar. Une horreur pour sa personne, une telle horreur qu’il était certain que ses parents se retourneraient dans leur tombe s’ils avaient vent des actions de leur enfant – qu’il le fasse pour Sezni, ou non.

Quant à la raison du revirement de situation, il avait tenu celle-ci secrète. Il disait donner la dite raison au sein du repas, si jamais la question était posée par le Roi – et elle sera sûrement posée, malheureusement.

Par contre, s’il avait confié toute l’organisation à la Birghild, il se chargeait de faire lui-même une invitation un tantinet plus « officiel » au Roi. La lettre avait été rédigée avec un mélange de dégoût, et d’amusement. Dégoût de montrer tant de politesse et de cordialité, et d’amusement à l’idée d’imaginer les surprises de la soirée. Oh, il savait qu’il allait sûrement faire face à de mauvaises, mais il était aussi certain qu’il y aurait des bonnes aussi.

Ainsi dite, dans un style qui se voulait neutre et cordial, il invitait Andar Drogon et son épouse à partager un repas, afin de discuter de sujets extrêmement critiques et importants pour l’avenir de leur région respective. Il conclut ladite lettre en indiquant le lieu de rencontre, ainsi que l’heure, après consultation de la brunette qui partageait bon gré, mal gré, son quotidien dorénavant.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: What a Wonderful Night [Zora / Andar / Danis ] Sam 15 Juil - 19:03

Bien évidemment, son avis ne lui avait pas été demandé. Zora avait été conviée à ce dîner par Sven, avec le roi de l'Eau en compagnie de son épouse. Un bien triste dîner, si vous lui demandiez son avis. Une initiative toutefois nécessaire. Un bien pour un mal, si elle osait. Car, au niveau personnel, elle n'avait pas grand chose à gagner sur une telle rencontre. Le seul gagnant ici, c'était le Dictateur du Feu. Pour le moment, Zora était loin d'avoir le choix : elle était encore sous la coupe du tyran, et leur récent pacte (ainsi que sa nouvelle manière, inédite, d'aborder leur relation), l'obligeait plus ou moins à se rendre à ce genre de festivités, ma foi relativement empreinte d'hypocrisie et de fausses œillères dans un but totalement égoïste. Cela allait donc, naturellement, à l'encontre de tout ce que la jeune femme tentait de défendre, et surtout, de ce qu'elle souhaitait représenter. Néanmoins, elle avait fait profil bas. Cela dit, même si elle s'était sentie obligée de participer, Sven lui fit l'étrange proposition de tout préparer. Cela impliquait deux choses fondamentale : de une, toute la responsabilité revenait ainsi à la jeune Terre, car il faudrait qu'elle soit particulièrement attentive pour allier les traditions de deux nations pourtant opposées. La seconde... Eh bien, la seconde, c'est que Sven déléguait ainsi cette tâche, cela pouvait révéler autant sa confiance que son désintérêt.

Encore une fois, elle s'était montrée plus que docile, et s'était d'autant plus intéressée aux us et coutumes du peuple de l'Eau. Il était bien difficile de trouver des similitudes avec celles du Feu, et ainsi allier des éléments contraires au sein d'une même table relevait d'un challenge qu'elle n'était pas sûre de vouloir accepter, tout en étant animée par la flamme de la compétition. Quelque part, elle souhait notamment prouver à Sven qu'elle n'était pas qu'une demoiselle éplorée qui ne serait qu'un poids dans ses quartiers, ou bien qui se plaisait à lui faire la cour de temps en temps lorsque celle-ci se décidait à tirer profit de sa féminité.

C'est ainsi qu'elle avait dressé un véritable banquet, ne se privant de rien afin de réserver le meilleur accueil possible aux époux Drogon. De par son statut, elle devait se présenter comme une alliée de Sven et donc éclipser ses origines de Terre, à sa plus grande rancœur. De façon subtile, elle avait tout de même réussi à réunir quelques éléments rappelant Gorka, qui lui sautaient bien plus aux yeux qu'au reste des esclaves qui s'étaient dépêchés de dresser la table comme elle le souhaitait. Zora avait passé de longues heures à la réalisation de cet environnement : qu'elle le voulait ou non, elle était désormais associée à Sven et pour rien au monde elle ne pouvait se permettre d'initier le moindre mouvement évocateur d'une quelconque discorde.

Aussi, le jour-même, elle laissait le soin aux esclaves de terminer les préparatifs afin de pouvoir s'atteler à sa propre présentation. Il lui fut amené des tenues relativement identifiées comme étant de Sezni, de simples attributs discrets renvoyant à Gorka. Ainsi se mettait-elle en position de dominée face aux désirs de Sven, ce dernier serait sûrement sensible à cette attention de sa part. Il ne restait plus qu'à attendre les invités, et son geôlier.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité




~#~Sujet: Re: What a Wonderful Night [Zora / Andar / Danis ] Ven 4 Aoû - 18:36



« Froids sont les mains, les os et les coeurs,
Froids sont les voyageurs loin de leur demeure... » 



Le faciès figé en une expression indéchiffrable, les lèvres légèrement pincées témoignant d’une froideur qu’elle essayait de dissimuler, Danis tentait de faire le tri dans ses pensées avant la fameuse rencontre avec le Dictateur du Feu, Sven Ramose. Aux côtés de son époux, le corps baignant gracieusement dans une robe bleu ciel confectionnée par les mains expertes de Marigold, la jeune Reine essayait de mettre son animosité maladive de côté à l’encontre de l’homme du Feu afin d’afficher un air des plus détendus. Cela ne servait à rien de laisser entrevoir ses sentiments, d’autant plus qu’une femme se trouverait aussi à ses côtés, permettant d’imposer une neutralité parfaite et sans doute, un climat plus propice à la discussion.  Toutefois, cela faisait des jours que ce dîner hantait les nuits de la jeune femme… Lucrezia… Le bal… Le meurtre… Et si tout ceci n’était qu’un piège ?

Prenant une bonne bouffée d’air en se souvenant de la présence de Zora Birghild ,Danis se tourna vers son époux, un mince sourire posé sur ses lèvres, puis attrapa son bras avant de se lancer définitivement dans la fosse aux lions. Cela ne servait plus à rien de vouloir reculer… Elle était Reine, et la situation exigeait qu’elle se comporte comme tel.  

Le pas léger, les yeux détaillant avec douceur tout ce qui se trouvait autour d’elle, Danis se laissa guider vers la destination finale le coeur battant. La décoration était aussi somptueuse qu’atypique… à son grand étonnement. Prête à être enfermée dans une pièce sombre de marbre aussi noir que les desseins de Sven, la Reine se sentit soulagée, mais aussi honteuse d’avoir pu imaginer un tel tableau tant elle se fiait à ses cauchemars. De plus, l’homme qu’elle haïssait naturellement n’était pas encore présent… Seule une jeune femme, à la beauté gracieuse, semblait les attendre…  

Osant un sourire rassurant à l’encontre Zora Birghild que son époux avait pris soin d'aborder en premier, Danis baissa légèrement la tête une fois le silence retombé pour saluer leur hôte de la soirée à son tour puis, elle fit entendre sa voix de façon rassurante.

Merci à vous pour votre invitation et votre accueil…” commença t-elle lentement avant de poursuivre sur une note plus mélodieuse “ La décoration est vraiment magnifique…

Profitant de la vue avant l’arrivée de celui qui les avait poussés à fouler le sol de Lucrezia, la Reine finit par poser ses yeux azurs sur cette femme qui les accueillait… Ayant toujours eu le don d’entrevoir les pensées et ressentis des inconnus, elle fut très intéressée par celle qui, contre toute attente, était apparue au bras du Dictateur le soir du bal morbide. Loin de respirer le bonheur intense, mais n’affichant aucun signe d’agacement ou de dégoût, la jeune Zora se présentait comme étant un sujet à l'aura impénétrable pour l’instant. Ainsi, une vague de questions finit par emplir l’esprit aiguisé de Danis…. Pourquoi était-elle aux côtés d'un des hommes les plus craints d'Oranda ? Restait-elle à sa place ou la considérait-il comme son égale ? Avait-elle un plan pour essayer d'apaiser les tensions ?

Finalement, cette rencontre devenait bien plus intéressante que prévu.


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




~#~Sujet: Re: What a Wonderful Night [Zora / Andar / Danis ]

Revenir en haut Aller en bas
What a Wonderful Night [Zora / Andar / Danis ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oranda ~ Truth is not far :: Archives :: Corbeille-
Sauter vers: